Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 21 à 40 sur 95 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maison rue René Pouteau
    maison rue René Pouteau Melun - 17 rue René-Pouteau - en ville - Cadastre : 1985 AT 140
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    Maison de ville à quatre travées, longée par une allée sur un côté. Le rez-de-chaussée, occupé par pré-inventaire signale la présence de deux escaliers anciens : l'un en vis, côté sud, et l'autre
    Illustration :
    Plan et coupes de la cave. IVR11_20067700555NUD Vue de la façade. IVR11_20077700031XA
  • maison natale de Jacques Amyot
    maison natale de Jacques Amyot Melun - 46 rue Saint-Aspais - en ville - Cadastre : 1985 AT 136
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Amyot, célèbre traducteur de Plutarque, y serait né en 1513. Deux plaques commémorent son souvenir en . Pour les autres œuvres représentant l'humaniste à Melun, voir le dossier sur l'hôtel de ville.
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    maison natale de Jacques Amyot
    Illustration :
    Façade de la maison natale de l'humaniste Jacques Amyot. IVR11_20037700647VA Plâtre d'Emile Gaulard pour la plaque apposée sur la maison natale de Jacques Amyot. (Musée municipal de Melun. inv. 995.8.2) IVR11_20067700026XA
  • ensemble de deux pavillons identiques
    ensemble de deux pavillons identiques Melun - 17, 21 rue Fontaine la Reine - en ville - Cadastre : 1985 AH 141, 143
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    même modèle en 1938 (projet de pavillon pour M. Ardiot, lotissement du chemin de Voisenon).
    Observation :
    Ces deux pavillons ont été sélectionnés comme éléments représentatifs de la production sérielle des années 1930. R. Leroux est un architecte local, installé à Barbizon, qui a beaucoup construit à Melun de 1936 à 1939. Il est notamment intervenu dans le lotissement de l'Ermitage, en périphérie sud de la ville, et dans les opérations de lotissement conduites à la même époque au nord, rue du Président
    Précision dénomination :
    maisons en série (série de 2)
    Description :
    Ces deux pavillons possèdent une élévation identique, inspirée de la maison basque, avec un toit à deux versants irréguliers, un décor de faux pan de bois et deux oculus, sur le comble et le rez-de
    Étages :
    en rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Titre courant :
    ensemble de deux pavillons identiques
    Illustration :
    Propriété de M. Pohier. Tirage d'architecte, 1936 (5 août). (AM Melun. 1 Fi 998 Propriété de M.Giroux. Tirage d'architecte, 1936 (31 août). (AM Melun. 1 Fi 980 Propriété de M. et Mme Ardiot, lotissement du chemin de Voisenon. Projet de l'architecte Leroux
  • maison rue Jacques Amyot
    maison rue Jacques Amyot Melun - 3 rue Jacques-Amyot - en ville - Cadastre : 1985 AT 92
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Étages :
    étage de comble
    Typologies :
    maison de ville
  • maison boulevard Gambetta
    maison boulevard Gambetta Melun - 4 boulevard Gambetta - en ville - Cadastre : 1985 AR 2
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Étages :
    étage de comble
  • maison avenue de Meaux
    maison avenue de Meaux Melun - 7 avenue de Meaux - en ville - Cadastre : 1985 AK 471
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette villa a été construite vers 1900 à la sortie nord de la ville. Alors bordée par les champs
    Description :
    La villa occupait à l'origine une position en milieu de parcelle, entourée par un jardin. Elle est construite en moellons de meulière (rez-de-chaussée et 1er étage) et en brique (étage de comble).
    Étages :
    étage de comble
    Localisation :
    Melun - 7 avenue de Meaux - en ville - Cadastre : 1985 AK 471
    Titre courant :
    maison avenue de Meaux
    Illustration :
    Vue de la façade (élévation est). IVR11_20037700059X Vue de la façade arrière (élévation ouest). IVR11_20037700058X
  • maison rue du Docteur Pouillot
    maison rue du Docteur Pouillot Melun - 9 rue du Docteur-Pouillot - en ville - Cadastre : 1985 BC 267
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    , concessionnaire local du système Bérard (voir dossier IA77000591), utilisé ici pour l'annexe à l'est de la maison . Cette dernière, en revanche, est construite avec des matériaux plus traditionnels : moellons de calcaire maison est tout à fait représentative des nombreux pavillons édifiés dans la plaine de la Varenne avant , au 3 rue de Belombre.
    Illustration :
    Vue de la façade, avec décor en céramique. IVR11_19987700022XA
  • maison boulevard Charles Gay
    maison boulevard Charles Gay Melun - 4 boulevard Charles-Gay - en ville - Cadastre : 1985 AV 134
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    La villa s'organise selon un plan en L, sur lequel se greffent deux autres pièces : un rez-de . Ce parti assez complexe va de pair avec la recherche ornementale que traduisent notamment les aisseliers du pignon, le traitement en triplet des baies du rez-de-chaussée ou les vitraux dans la pièce en
    Étages :
    étage de comble
  • maison rue Saint-Louis
    maison rue Saint-Louis Melun - 12 rue Saint-Louis - en ville - Cadastre : 1985 AI 100
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    élévations mais aussi son décor intérieur, notamment son meuble de cheminée.
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Maison pour Siguier, par Henri Tauzin. Tiré de : Villas et petites maisons au XXe siècle, Paris Vue de la façade. IVR11_20077700140NUC4A Détail de la façade : la porte d'entrée. IVR11_20077700147NUC4A Détail de la façade : motif sculpté sur le piédroit de la porte d'entrée. IVR11_20077700143NUC4A Détail de la façade. IVR11_20077700145NUC4A Détail de la façade : motif sculpté à la clé de la fenêtre du rez-de-chaussée Détail de la façade : hibou sculpté sur l'angle. IVR11_20077700146NUC4A Le meuble-cheminée du salon : vue de face. IVR11_20077700148NUC4A
  • maison avenue Thiers
    maison avenue Thiers Melun - 16-20 avenue Thiers - en ville - Cadastre : 1985 BC 410
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    s'inscrit dans l'urbanisation de la partie sud de la commune, le long de la route de Fontainebleau. Son plan , ses matériaux (ardoise et enduit fausse pierre) et la délicatesse de son décor la rangent dans la catégorie des maisons remarquables de l'avenue.
    Description :
    La maison s'organise autour d'un corps central plus élevé, entouré de deux ailes sans comble. La imitant la pierre de taille, bandeau orné de rinceaux, et frise végétale autour de la porte centrale
    Étages :
    étage de comble
    Typologies :
    maison de maître
    Illustration :
    jardinet antérieur la sépare de la rue. IVR11_20037700062X
  • maison rue Notre-Dame
    maison rue Notre-Dame Melun - 15 rue Notre-Dame - en ville - Cadastre : 1985 AV 260
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    en place un escalier à rampe de fer forgé du 18e siècle et une cave médiévale voûtée d'ogives. Son implantation dans le tissu urbain, avec un jardin et à proximité de la collégiale Notre-Dame, suggère qu'il
    Description :
    Les motifs de la rampe en fer forgé se conforment à un schéma assez répandu dans la seconde moitié Général de Gaulle). Elle a notamment gardé son accès sur rue par un escalier droit, en grès. Le mur oriental emploie des pierres de plus grande taille que la moyenne des caves de Melun.
    Typologies :
    maison de ville
    Illustration :
    Plan schématique de la cave. IVR11_20047700623NUD La façade de la maison, sur la rue du Four. IVR11_20057700483XA Vue de l'escalier, avec rampe en ferronnerie du 18e siècle. IVR11_20047700030X La cave médiévale : vue de l'escalier d'accès et de la retombée des ogives dans le mur ouest La cave médiévale : vue de l'angle sud-est. Le mur en gros appareil se trouve à l'est La cave médiévale : vue de la travée nord-est. Le mur en gros appareil se trouve à l'est
  • maison rue Crévoulin
    maison rue Crévoulin Melun - 23 rue Crévoulin - en ville - Cadastre : 1985 AR 181
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    fin du 19e et au début du 20e siècle. En 1910, l'Annuaire commercial de Seine-et-Marne indique qu'elle
    Étages :
    étage de comble
  • villa, place Chapu
    villa, place Chapu Melun - 1 place Chapu 12 rue Augereau 7 avenue Eugène-Godin - en ville - Cadastre : 1985 AW 100
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette villa est par son volume et la superficie de sa parcelle la plus grande du lotissement. Elle est édifiée sur un terrain de 1000 m² regroupant trois lots, adjugés le 29 mai 1908 au négociant en
    Description :
    La complexité de ses toitures assure à la villa une allure pittoresque, complétée par un traitement varié des murs : tour recouverte de briques et faux pan-de-bois, moellons de meulière et de calcaire agrémentés d'assises de briques rouges. Les accès à la propriété sont surmontés de porches recouverts de
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Illustration :
    Melun. Place Saint-Gay (sic). Entrée de la rue Augereau et de l'avenue Eugène-Godin. Carte postale , vers 1910. (Musée municipal de Melun. inv. 983.2.364) IVR11_20017700276X Vue de la façade. IVR11_20037700172XA
  • villa del Sole
    villa del Sole Melun - 2 place Chapu 13 boulevard Henri-Chapu - en ville - Cadastre : 1985 AV 102
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Un article paru dans la revue d'architecture la Construction moderne du 1er octobre 1911 permet de connaître le nom de l'architecte, Soubiran, et la date de construction de cette villa dont le traitement
    Description :
    La villa se compose de trois volumes de hauteur différente. Le plus bas, en rez-de-chaussée, abrite principal. Le thème italianisant de la villa se manifeste à la fois dans le parti architectural (toits terrasses), les matériaux (tuile romaine) et le décor (frise de tournesols). A l'origine, la villa avait en
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
  • pavillon
    pavillon Melun - 11 avenue Armand de La Rochette - en ville - Cadastre : 1985 AY 32
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    pour Mme Lelong. Paupe a construit de nombreuses autres maisons du lotissement de l'Ermitage (voir
    Description :
    La façade de ce petit pavillon est à la fois simple et stylisée. Un large perron conduit aux deux
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Localisation :
    Melun - 11 avenue Armand de La Rochette - en ville - Cadastre : 1985 AY 32
    Illustration :
    Propriété de Mme Lelong, avenue A. de la Rochette. Papier, tirage d'architecte, 1936. (AM Melun. 1 Pavillon de 1936, signé ""L. Paupe, architecte"". IVR11_20037700232XA
  • villa Rosa-Bonheur
    villa Rosa-Bonheur Melun - 3 avenue du Général-Leclerc - en ville - Cadastre : 1985 AY 184
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Au sein du lotissement de l'Ermitage, les villas les plus importantes sont élevées en bordure de la route de Fontainebleau (actuelle avenue du général Leclerc). La villa Rosa-Bonheur (appellation récente ) se distingue ainsi par sa taille et le raffinement de sa décoration (ferronnerie, verrières). La plaque de l'architecte qui l'a construite vers 1935-1940 est encore visible sur le muret de clôture : il s'agit de Maxime Verdeaux. En 2001-2002, le jardin qui s'étendait derrière la villa a disparu lors de la
    Représentations :
    d'escalier. Dans une pièce du rez-de-chaussée, deux fenêtres-hublots sont ornées d'une vitre avec décor gravé
    Murs :
    faux pan de bois
    Description :
    notamment sur les toitures : la partie centrale de la villa est couverte par un toit à croupe ; mais en longs pans brisé (à droite). Le décor de la villa est raffiné, avec des ferronneries assorties et une
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Illustration :
    Vue de la façade. IVR11_20037700637VA L'escalier : détail de la rampe en ferronnerie. IVR11_20037700644XA
  • maison rue Eugène-Briais
    maison rue Eugène-Briais Melun - 2 rue Eugène-Briais - en ville - Cadastre : 1826 C2 797, 798 1985 AT 235
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette maison est édifiée dans la seconde moitié du 18e siècle sur le site de l'ancien hôtel de ville, abandonné par les échevins en 1748 pour cause de vétusté (voir le dossier IA77000447, avec une illustration). Le corps de logis s'appuie sur le rempart médiéval, remployé en fondation du côté est (épaisseur du mur bien visible dans la cave). Sa construction est probablement contemporaine de l'aménagement de tour Messire Pasquier, et une poterne au sud-ouest (ancien siège de l'hôtel de ville). Ces vestiges de Gilson, architecte de la ville : la poterne a été démolie en mai 1827, et la tour en 1830. Le côté sud de la propriété a alors été remanié : reconstruction de l'aile sud, substitution d'un pan coupé à la tour d'angle (déjà très fortement arasée), et transformation de la toiture du corps de logis, jusque-là
    Description :
    La maison se compose d'un corps de logis orienté est-ouest, ouvrant sur une petite cour, et d'une aile en retour côté sud, un peu plus basse. Le corps de logis est un large bâtiment doté d'une grande cave semi-enterrée, divisée en deux berceaux parallèles. Le premier berceau de la cave abrite un puits
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Illustration :
    Départ de l'escalier. IVR11_20027700714X Vue de l'escalier. IVR11_20027700715X Vue de la charpente, à l'angle sud du corps de logis. IVR11_20027700711X
  • maison rue des Fossés
    maison rue des Fossés Melun - 7 bis-9 rue des Fossés - en ville - Cadastre : 1985 AI 157
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    melunais Paul Buval en 1862. Elle était encore habitée par l'architecte Gerald de Faye, son descendant, en
    Description :
    Cette maison constitue un unicum, à la fois par son plan et par son élévation. Le corps de logis est disposé en T et flanqué de deux annexes plus basses (ancien atelier à droite et logement à gauche ). Les murs sont recouverts d'un parement de briques rouges et vernissées, avec chaînage de pierre autour des baies et aux angles du bâtiment. Des bandeaux de pierre rythment en outre chaque étage de la façade. Les toitures, peu pentues, sont couvertes d'ardoises. Parmi les traits distinctifs de l'élévation , on notera les grandes arcades du rez-de-chaussée, le balcon en fer forgé au milieu du premier étage étage du corps de logis.
    Étages :
    en rez-de-chaussée surélevé
  • maison rue de Dammarie
    maison rue de Dammarie Melun - 36 rue de Dammarie - en ville - Cadastre : 1985 BC 186
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Georges Decomoy, en 1892, fait bâtir 2 maisons aux n°34 et 36 rue de Dammarie (AM Melun, 1 G 70 ). Celle d'angle, au n°36, porte la plaque de l'architecte parisien Jules Guillemin. C'est l'une des rares
    Représentations :
    Les baies du premier étage sont surmontées de frontons triangulaires, leurs linteaux sont ornés de tables composées de carreaux de céramiques aux motifs de fleurs. L'angle de la maison est marqué par un
    Description :
    Cette maison est élevée sur une parcelle d'angle. La façade principale, donnant sur la rue de Dammarie, est séparée de la rue par un petit jardin, selon une disposition fréquente dans la plaine de la Varenne. La mise en oeuvre est soignée (moellons de meulière à joints rocaillés, tuiles faîtières
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Localisation :
    Melun - 36 rue de Dammarie - en ville - Cadastre : 1985 BC 186
    Titre courant :
    maison rue de Dammarie
    Illustration :
    Alignement de maisons rue de Dammarie. Au premier plan : la n°36 (J. Guillemin, architecte, Paris
  • maison rue du Docteur Pouillot
    maison rue du Docteur Pouillot Melun - 65bis rue du Docteur-Pouillot - en ville - Cadastre : 1985 BD 217
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    retrouve de nombreux éléments également présents dans les pavillons qu'il édifie alors à Melun, notamment dans le lotissement de l'Ermitage : toit dissymétrique, décor en faux pan de bois et carreaux de hasard , grande baie cintrée en façade. La maison, qui porte la plaque de son auteur, sert de résidence à Léon Paupe jusqu'à son déménagement rue du Général-de-Gaulle à la fin des années 1930 (voir dossier
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Illustration :
    Détail : plaque de l'architecte L. Paupe. IVR11_20037700416XA