Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 26 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • statue : saint Roch
    statue : saint Roch Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Référence documentaire :
    CAOA Seine-et-Marne. Dossier de restauration des statues de saint Roch et saint Fiacre, 1998 . Archives de la Conservation des antiquités et objets d'art de Seine-et-Marne. Dossier de restauration des statues de saint Roch et saint Fiacre, par Laurence Chicoineau, 1998.
    Représentations :
    Saint Roch, debout, soulève de la main gauche un pan de sa tunique pour laisser voir son bubon. A capeline ornée de deux coquilles Saint-Jacques.
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Description :
    La statue est formée de planches de hêtre taillées, collées et chevillées. Intérieur creux.
    Texte libre :
    qui se font pendant : celle de saint Roch, objet de la présente notice, et celle de saint Fiacre
    Illustration :
    Buste de trois-quart. IVR11_20087700146NUC4A
  • statue : saint Fiacre
    statue : saint Fiacre Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Référence documentaire :
    CAOA Seine-et-Marne. Dossier de restauration des statues de saint Roch et saint Fiacre, 1998 . Archives de la Conservation des antiquités et objets d'art de Seine-et-Marne. Dossier de restauration des statues de saint Roch et saint Fiacre, par Laurence Chicoineau, 1998.
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Description :
    de bois et collés.
    Texte libre :
    qui se font pendant : celle de saint Fiacre, objet de la présente notice, et celle de saint Roch
    Illustration :
    Vue rapprochée, de face. IVR11_20087700142NUC4A Vue rapprochée, de trois-quart. IVR11_20087700143NUC4A Vue de détail : le visage. IVR11_20087700144NUC4A
  • statue de la Vierge à l'Enfant avec son retable
    statue de la Vierge à l'Enfant avec son retable Rampillon - place de la Commanderie - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    sur le bras droit, qui forme une sorte de tablier sur le devant du corps et s'achève en volutes sur la hanche. L'Enfant, vêtu d'une robe, a de courts cheveux frisés et lève vers sa mère son visage rond. Il tient dans la main gauche un objet rond (pomme ou globe ?) tandis que de la main droite, il retient le voile de sa mère. Sur les volets du retable figurent des épisodes de l'Enfance du Christ. A l'origine , ils formaient un ensemble de douze scènes, rangées trois par trois sous des coquilles, et dont l'une illustre un épisode apocryphe : celui de la "Légende du champ de blé".
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La statue de la Vierge à l'Enfant est une oeuvre en calcaire polychrome datant du 14e siècle, d'une et de quatre panneaux latéraux ornés de scènes en bas-relief. Ces panneaux ont été volés en février
    Localisation :
    Rampillon - place de la Commanderie - en ville
    Titre courant :
    statue de la Vierge à l'Enfant avec son retable
    Dimension :
    Dimensions du retable : h = 250 ; la = 205. Statue de la Vierge : h = 175. Largeur du socle de la
    États conservations :
    La statue a conservé son décor de polychromie (restauré en 1908) et d¿incrustations de verroterie , encore présentes en bordure du manteau de la Vierge et de la robe de l'Enfant. En revanche, seules main, sceptre ou fleur de lys, a lui aussi disparu.
    Annexe :
    Trésors sacrés, trésors cachés. Patrimoine des églises de Seine-et-Marne, Paris : musée du Luxembourg, 10 septembre-30 octobre 1988, Melun : Comité départemental du patrimoine de Seine-et-Marne, 1988, p. 170. - A de la Vierge et l’Enfant. Le XIVe siècle en Seine-et-Marne, Paris : éditions du Chêne, 1995, p. 44-46 Documentation sur la Vierge à l'Enfant de Rampillon Sources d’archives Médiathèque de l’architecture et du patrimoine - 81//77/90 : restauration de la statue en 1908. - Photographies anciennes (voir rubrique « liens web »). Bibliographie - F. Baron, notice dans le catalogue de l’exposition . Carlier, Un chef d’œuvre du XIIIe siècle. L’église de Rampillon, Paris, 1930. - L. Forgeard, L’âge d’or . - L. Réau, Iconographie de l’art chrétien, tome II-2, Paris : PUF, 1957, p. 277. - R. Suckale , « Réflexions sur la sculpture parisienne à l’époque de Saint Louis et de Philippe le Bel », Revue de l’Art, n ° 128, 2000-2, p. 39. - J. Vendryes, « Le miracle de la moisson en Galles », Comptes rendus des
    Texte libre :
    L'église de Rampillon abrite plusieurs statues. La plus remarquable est une Vierge à l'Enfant du XIVe siècle. Cette oeuvre s’inscrit dans un vaste corpus mais se signale par la qualité de son exécution, qui lui a valu de figurer dans l’exposition « La Vierge dans l’art français » en 1950. La statue représentaient douze scènes de la vie de la Vierge, mais qui a malheureusement fait l'objet d'un vol en 1974.
    Illustration :
    Vue d'ensemble des statues placées au-dessus de l'autel du collatéral sud. Au centre, la Vierge à l'Enfant (XIVe siècle) dans une niche du XVIe siècle, à l'origine flanquée de volets sculptés. La Vierge est entourée de deux autres statues plus récentes (XVe siècle) : saint Eliphe et sainte Barbe (dossier Vue de face, à mi-corps. IVR11_20117700444NUC4A Vue de face, en buste. IVR11_20117700445NUC4A Le visage de la Vierge, vu de face. IVR11_20117700446NUC4A Le visage de la Vierge, vu de trois-quarts. IVR11_20117700447NUC4A
  • Ensemble des bronzes (buste, statue et bas-relief) exécutés pour le monument à Pasteur (détruit)
    Ensemble des bronzes (buste, statue et bas-relief) exécutés pour le monument à Pasteur (détruit) Melun - boulevard Victor-Hugo - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1897, un monument est élevé par la ville de Melun pour commémorer la réussite de la vaccination parties en bronze, dues au sculpteur André d'Houdain, sont envoyées à la fonte en 1943. Mais le musée de de ce monument s'inscrit dans la floraison de monuments commémoratifs élevés à Louis Pasteur après sa
    Représentations :
    est de type allégorique : une jeune bergère accompagnée de son mouton offre un bouquet au buste de : Pasteur assiste à une expérience de vaccination des moutons contre le charbon, menée en 1881 dans la ferme du vétérinaire Hippolyte Rossignol à Pouilly-le-Fort, près de Melun. Pasteur, assis, est entouré de personnalités locales : Hippolyte Rossignol, Bancel (maire de Melun) et le baron de La Rochette, président de la
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le monument comportait deux éléments en ronde-bosse : une statue de Bergère avec son mouton, et un buste de Louis Pasteur. Au revers du piédestal se trouvait en outre un bas-relief en bronze , représentant Pasteur assistant à la vaccination des moutons contre le charbon à la ferme de Pouilly-le-Fort (Seine-et-Marne) en 1881.
    Illustration :
    Vue générale du monument, vers le début du 20e siècle. Carte postale. (Musée municipal de Melun "". Plâtre teinté et bois. (Musée municipal de Melun. inv. 981.1.1) IVR11_20057700600NUCA vaccination des moutons contre le charbon à la ferme de Pouilly-le-Fort en 1881"" (bas-relief pour le revers du monument). Plâtre. (Musée municipal de Melun. inv. 981.1.2) IVR11_20057700601NUCA
  • statue : allégorie féminine
    statue : allégorie féminine Melun - 12 rue Saints-Pères (des) - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    général de Seine-et-Marne, elle a été placée dans les jardins de la préfecture en 1951. Cette statue du 17e siècle provient du parc du château de Roissy-en-Brie. Acquise par le conseil
    Représentations :
    femme : allégorie, sphère ; La femme, debout et à demi drapée, tient de la main droite une sphère . Elle avait en main gauche un autre attribut (une épée?) aujourd'hui perdu. L'identité de cette
    Origine :
    lieu de provenance Ile-de-France, 77, Roissy-en-Brie
    Illustration :
    Vue de trois-quarts (côté droit). IVR11_20057700438XA Vue de trois-quarts (côté gauche). IVR11_20057700439XA Vue à mi-corps (de face). IVR11_20057700440XA Le buste, vu de trois-quarts (côté droit). IVR11_20057700441XA
  • statuette : Rythme
    statuette : Rythme Melun - 12 rue Saints-Pères (des) - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Inscriptions & marques :
    marque de fondeur en creux sur l'oeuvre
    Historique :
    . 13260), mise en dépôt à la préfecture de Seine-et-Marne depuis le 6 février 1937. Cette sculpture est une oeuvre de Marcel Renard, datant de 1929. Elle est propriété du FNAC (inv
    Représentations :
    femme, danse ; Une jeune femme, drapée à l'antique, exécute un mouvement de danse en appui sur sa
    Illustration :
    Bronze de Marcel Renard, 1929, dans le vestibule. Vue d'ensemble. IVR11_20057700120XA Bronze de Marcel Renard, 1929. Détail. IVR11_20057700122XA
  • statue : la Pureté
    statue : la Pureté Melun - 12 rue Saints-Pères (des) - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Inscriptions & marques :
    Inscription sur la base de la statue : SUYVERHYDT.
    Historique :
    . Acquise par le conseil général de Seine-et-Marne, elle a été placée dans les jardins de la préfecture en Cette statue en marbre est une oeuvre flamande de la 2e moitié du 17e siècle, qui pourrait provenir de l'entourage d'Artus Quellyn ou de Grupello. Elle provient du parc du château de Roissy-en-Brie
    Représentations :
    . Un soleil est agrafé sur sa poitrine, marque de la sincérité de l'âme. L'inscription en flamand sur la base donne l'identité de l'allégorie.
    Description :
    La statue de la Pureté est placée sur un piédestal en calcaire orné d'un médaillon de marbre , représentant un buste de femme et datant également du 17e siècle. Ce médaillon a son pendant sur le socle du
    Origine :
    lieu de provenance Ile-de-France, 77, Roissy-en-Brie
    Illustration :
    La statue, vue de face. IVR11_20057700435XA La statue, vue de trois-quarts. IVR11_20057700431XA
  • statue : Bossuet assis
    statue : Bossuet assis Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Inscriptions & marques :
    ". Armoiries de Bossuet, sur les deux faces latérales du piédestal : d'azur à trois roues d'or posées 2 et 1.
    Historique :
    Cette statue fut exécutée par le sculpteur Henri Joseph Ruxthiel (ou Rutxiel, né près de Liège en indiqué sur le piédestal) ; mais, alors qu'il avait été conçu pour orner le chœur de la cathédrale, il fut ouvrage "Bossuet, essai iconographique" (Mâcon, 1938). Cette première statue de Bossuet dans sa cathédrale n'a jamais rallié tous les suffrages, et le jugement porté par Victor Hugo lors de sa visite en 1838
    Représentations :
    Jacques-Bénigne Bossuet est représenté assis sur son trône épiscopal, en ""tenue de choeur"" : il est revêtu de la cappa magna, de la soutane et du rochet, et porte l'étole. Il fait un ample geste du monument a fait perdre la signification de ce geste).
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Description :
    La statue est en marbre blanc. Elle repose sur un piédestal également en marbre, de teinte un peu
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le collatéral sud de la nef
    États conservations :
    Cette statue, de même que l'autre monument à Bossuet, a fait l'objet d'un nettoyage en 2004, à l'occasion du tricentenaire de la mort du prélat.
    Texte libre :
    La cathédrale de Meaux possède trois monuments commémorant son plus illustre évêque, Jacques en 1822. Un second monument, plus imposant, s'élève depuis 1911 du côté nord de la nef (IM77000264).
    Illustration :
    Vue générale, de trois-quart. IVR11_20087700117NUC4A La statue, vue de face. IVR11_20087700118NUC4A Détail de l'inscription sur le piédestal. IVR11_20087700123NUC4A
  • Paire de statuettes-reliquaires de saint Pierre et saint Paul
    Paire de statuettes-reliquaires de saint Pierre et saint Paul Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Référence documentaire :
    p. 321 Aménagement mobilier. In : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux , Meaux : Société historique de Meaux et sa région, 2014, p. 289-326. CHARON, Pierre. Aménagement mobilier. In : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux, Meaux : Société historique de
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Description :
    Ensemble de deux reliquaires formés d'une statuette en cuivre argenté sur un socle renfermant les reliques, placées dans un médaillon. sous la statuette de saint Paul sont placées des reliques de saint Paul, saint Etienne et saint Potentien, évêque de Sens au IIIe siècle. Sous la statuette de saint Pierre, le médaillon comporte des reliques de saint Martin, saint Laurent, sainte Madeleine, sainte
    Titre courant :
    Paire de statuettes-reliquaires de saint Pierre et saint Paul
    Illustration :
    Statuette de saint Paul (oeuvre en dépôt de la cathédrale). IVR11_20127700707NUC4A Statuette de saint Pierre (Oeuvre en dépôt de la cathédrale). IVR11_20127700708NUC4A
  • statuette reliquaire de saint Fiacre
    statuette reliquaire de saint Fiacre Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Ce reliquaire provient de l'ancienne abbaye de Villechasson (commune de Chevry-en-Sereine). il fut commandé par les religieuses en 1664. La relique de saint Fiacre qu'il abrite dans le socle est tirée de la châsse de La Ferté-sous-Jouarre. Le reliquaire appartient aujourd'hui à la cathédrale de Meaux, mais se trouve en dépôt au musée Bossuet pour des raisons de sécurité.
    Référence documentaire :
    1928, p. 363. Semaine religieuse du diocèse de Meaux. Semaine religieuse du diocèse de Meaux. p. 321-322 Aménagement mobilier. In : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux , Meaux : Société historique de Meaux et sa région, 2014, p. 289-326. CHARON, Pierre. Aménagement mobilier. In : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux, Meaux : Société historique de
    Représentations :
    Saint Fiacre est représenté debout, en habit monastique, tenant sa bêche de la main gauche et un livre de la main droite.
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Description :
    Le reliquaire se compose d'une statuette en argent dorée de saint Fiacre, haute de 20 cm, qui
    Titre courant :
    statuette reliquaire de saint Fiacre
    Dimension :
    h 20.0 cm Hauteur de la statuette.
    Origine :
    lieu de provenance abbaye de Villechasson Chevry-en-Sereine
    Illustration :
    Oeuvre en dépôt de la cathédrale. IVR11_20127700698NUC4A
  • statue : saint Joseph
    statue : saint Joseph Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette statue de saint Joseph est probablement celle commandée pour l'autel dédié à ce saint en 1869 . La "Semaine religieuse du diocèse de Meaux" mentionne en effet la bénédiction d'une statue de saint Joseph à la cathédrale, en 1869 ; cette statue, offerte par une personne pieuse de la paroisse déplacée dans la chapelle Saint-Eloi (où elle se trouvait au moment de l'étude), elle se trouve depuis peu
    Référence documentaire :
    p. 304 Aménagement mobilier. In : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux , Meaux : Société historique de Meaux et sa région, 2014, p. 289-326. CHARON, Pierre. Aménagement mobilier. In : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux, Meaux : Société historique de Bénédiction d'une statue de saint Joseph à la cathédrale. Semaine religieuse du diocèse de Meaux , 1869, p. 152. Bénédiction d'une statue de saint Joseph à la cathédrale. Semaine religieuse du diocèse de Meaux, 1869, p. 152.
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Illustration :
    Vue de détail : les plis du vêtement. IVR11_20087700193NUC4A Vue de dos. IVR11_20087700194NUC4A Vue de détail : le décor du vêtement. IVR11_20087700195NUC4A
  • statue : Ecce homo
    statue : Ecce homo Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette statue, datable de la 1ere moitié du 16e siècle par son style, se trouvait jadis au-dessus de l'autel de saint Jean-Baptiste ou du Cantuaire, dans le bras nord du transept. Cet autel fut supprimé en 1725. Au 19e siècle, la statue de l'Ecce homo fut installée devant la porte Maugarni (alors bouchée ) puis juste à côté d'elle. En janvier 2010, à la suite de sa restauration, elle a été déplacée non loin de là, contre le mur du collatéral nord du choeur. A l'occasion de la restauration de l'oeuvre, la hauteur : elle a donc été réinstallée dans un lieu plus élevé. De plus, le personnage du donateur s'est . L'oeuvre a toujours fait l'objet d'une grande vénération, qui perdure aujourd'hui. L'usure de la donateur a servi de porte-cierge...
    Représentations :
    ange, instruments de la Passion découpé sur lequel apparaissent les instruments de la Passion.
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Annexe :
    Documentation. Bibliographie ALLOU (Auguste), Notice historique et descriptive sur la cathédrale de mobilier », dans : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Meaux : Société historique de Meaux et sa région, 2014, p. 305-306. DIDIER (Marie-Hélène), "La redécouverte de l'Ecce homo , cathédrale de Meaux", Monumental, 2011-1, p. 112-113. DIDIER (Marie-Hélène), « Dix ans de restauration patrimoine n°104, 2013, p. 81-82. JOUY (Etienne), « L’Ecce Homo de la cathédrale de Meaux » dans Bulletin de la Conférence d’histoire et d’archéologie du diocèse de Meaux, volume 2, 1899-1901, p. 24-28, ill.
    Texte libre :
    De même que pour le retable de la Visitation (IM77000296), la restauration de la statue de l'Ecce homo a été l'occasion de redécouvrir la polychromie originelle de cette belle sculpture du XVIe siècle.
    Illustration :
    Vue générale, de face. IVR11_20097701831NUC4A Vue générale, de trois-quarts. IVR11_20097701832NUC4A Vue à mi-corps, de trois-quarts. IVR11_20097701833NUC4A Vue à mi-corps, de face, en contre-plongée. IVR11_20097701834NUC4A Partie inférieure de la statue, avec le buste du donateur. IVR11_20097701835NUC4A L'oeuvre avant restauration : le buste, vu de trois-quarts. IVR11_20087700135NUC4A L'oeuvre avant restauration : les jambes du Christ et le donateur (vue de face Dernières retouches apportées à la couche picturale de la statue par la restauratrice Barbara Donné Dernières retouches apportées à la couche picturale de la statue par la restauratrice Barbara Donné Dernières retouches apportées à la couche picturale de la statue par la restauratrice Barbara Donné
  • tableau : Saint Fiacre
    tableau : Saint Fiacre Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • statue : Vierge à l'Enfant
    statue : Vierge à l'Enfant Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Illustration :
    Vue de face. IVR11_20087700102NUC4A Vue de trois-quart. IVR11_20087700103NUC4A
  • statue : Christ en croix
    statue : Christ en croix Meaux - 18 avenue Henri Dunant -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Illustration :
    Crucifix en bois sculpté provenant de la chapelle provisoire et aujourd'hui installé dans la
  • statue : Vierge à l'Enfant
    statue : Vierge à l'Enfant Meaux - 18 avenue Henri Dunant -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Michel Thierry, administrateur de la paroisse.
    Emplacement dans l'édifice :
    salle de catéchisme sud
    Illustration :
    Vierge à l'Enfant en bois sculpté provenant de la chapelle provisoire et aujourd'hui installée dans la salle de catéchisme sud. IVR11_20117701065NUC4A
  • statue : Vierge à l'Enfant
    statue : Vierge à l'Enfant Couilly-Pont-aux-Dames - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue de face. IVR11_20127700775NUC4A
  • statue : sainte Fare
    statue : sainte Fare Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    religieuse "traditionnelle"), est l'une des dernières oeuvres à avoir rejoint la cathédrale de Meaux. Sainte Fare est la soeur de saint Faron, évêque de Meaux au VIIe siècle, et la fondatrice de l'abbaye de Faremoutiers, à une trentaine de km au sud de Meaux.
    Référence documentaire :
    p. 302 Aménagement mobilier. In : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux , Meaux : Société historique de Meaux et sa région, 2014, p. 289-326. CHARON, Pierre. Aménagement mobilier. In : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux, Meaux : Société historique de
  • statue : Christ en croix
    statue : Christ en croix Meaux - 18 avenue Henri Dunant -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Le crucifix appartenait à un curé de la paroisse avant d'être installé dans l'église.
  • statue : Vierge à l'Enfant
    statue : Vierge à l'Enfant Couilly-Pont-aux-Dames - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue de face. IVR11_20127700776NUC4A