Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 27 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • calice de Pierre-François Grandguillaume, vers 1758
    calice de Pierre-François Grandguillaume, vers 1758 Meaux -
    Historique :
    bisontin, Pierre François Grandguillaume. Actif de 1725 à 1771, celui-ci a laissé une production abondante
    Référence documentaire :
    CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Meaux : Société historique de Meaux et sa
    Auteur :
    [orfèvre] Grandguillaume Pierre François
    Titre courant :
    calice de Pierre-François Grandguillaume, vers 1758
  • ensemble des 9 dalles funéraires de la 1ere chapelle sud
    ensemble des 9 dalles funéraires de la 1ere chapelle sud Meaux -
    Référence documentaire :
    et sa région, 2014, p. 327-361. CHARON, Pierre et ASSELINEAU, Louis-Marie. Sépultures, pierres p. 40-41 et p. 50-54 Les pierres tombales de la cathédrale de Meaux. Bulletin de la société d’histoire et d’art du diocèse de Meaux, 1971. NOËL, Pierre. Les pierres tombales de la cathédrale de Meaux p. 330-332 Sépultures, pierres tombales et inscriptions dans la cathédrale Saint-Etienne de Meaux , dans : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Meaux : Société historique de Meaux tombales et inscriptions dans la cathédrale Saint-Etienne de Meaux, dans : CHARON, Pierre (dir.), La
    Illustration :
    Dalle du chanoine Pierre Benoist, également curé de Saint-Christophe, décédé en 175
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel Fleury ou Brochet de Saint-Prest, actuellement Institut d'études politiques (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel Fleury ou Brochet de Saint-Prest, actuellement Institut d'études politiques (non étudié) Paris 7e arrondissement - 28 rue des Saints-Pères
    Historique :
    l'autorisation donnée en 1774 de faire poser les pilastres de la façade. La rampe est l'oeuvre de Pierre II
    Matériaux :
    pierre taillé
    Auteur :
    [serrurier] Deumier Pierre II
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel du Châtelet, actuellement Ministère du Travail (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel du Châtelet, actuellement Ministère du Travail (non étudié) Paris 7e arrondissement - 127 rue de Grenelle
    Historique :
    . Creusés de niches entourées de pilastres d'ordre ionique et couronnées de frises, les murs en pierre du
    Matériaux :
    pierre taillé
    Description :
    caractéristiques du retour au "grand goût" qui s'opère à la fin du règne de Louis XV. En effet, la rampe de fer
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel Saint-Florentin, actuellement consulat des Etats-Unis (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel Saint-Florentin, actuellement consulat des Etats-Unis (non étudié) Paris 1er arrondissement - 2 rue Saint-Florentin
    Historique :
    plans dressés par Ange-Jacques Gabriel, en complément des embellissements de la place Louis XV, actuelle les plus influents du règne de Louis XV. Chalgrin fut choisi pour concevoir le porche d'entrée, les
    Matériaux :
    pierre taillé
    Description :
    palier traversant desservant les deux grands appartements. Le maître serrurier Pierre II Deumier perçut
  • rampe d'appui, escalier d'honneur de l'hôtel de Maisons, puis Pozzo di Borgo
    rampe d'appui, escalier d'honneur de l'hôtel de Maisons, puis Pozzo di Borgo Paris 7e arrondissement - 51 rue de l' Université
    Historique :
    Cet hôtel a été initialement construit en 1706 sur un projet de Pierre Cailleteau, dit Lassurance les gravures de Mariette. A partir de 1746, l'hôtel est en effet modifié par Pierre-Michel Mouret pour Louis Armand de Seiglières de Belleforière, marquis de Soyecourt qui en hérite. Les travaux de gros
    Matériaux :
    pierre taillé
    Description :
    Précédé d'un vaste vestibule qui donne sur le salon de compagnie, l'escalier d'honneur en pierre
    Auteur :
    [architecte] Cailleteau Pierre, dit : Lassurance [architecte] Mouret Pierre Michel
  • rampe d'appui, escalier du Palais-Royal (non étudié)
    rampe d'appui, escalier du Palais-Royal (non étudié) Paris 1er arrondissement - place du Palais-Royal
    Historique :
    par l'architecte de la ville Pierre-Louis Moreaux Desproux. Ce nouvel opéra brûla à nouveau en 1781 et 1692. Le duc Louis fit construire à partir de 1743 par Cartaud des bâtiments le long de la rue des Bons
    Matériaux :
    pierre taillé
    Auteur :
    [architecte] Contant d'Ivry Pierre
  • rampe d'appui, escalier privé de l'hôtel du garde meuble, actuellement Etat-Major de la Marine nationale
    rampe d'appui, escalier privé de l'hôtel du garde meuble, actuellement Etat-Major de la Marine nationale Paris 8e arrondissement - 2 rue Royale
    Historique :
    En 1765 Louis XV attribua au Garde-Meuble, vénérable institution fondée par Henri IV, l'un des deux d'aménagement intérieur et le projet définitif fut arrête en 1768, à la suite de nombreux échanges avec Pierre
    Matériaux :
    pierre taillé
    Annexe :
    l’amateur, 2002, p.198-203 VERLET, Pierre, Le mobilier royal français, Paris, Picard, 1990-1994, t. II et t
  • rampe d'appui, grand escalier de l'hôtel du garde meuble, actuellement Etat-Major de la Marine nationale
    rampe d'appui, grand escalier de l'hôtel du garde meuble, actuellement Etat-Major de la Marine nationale Paris 8e arrondissement - 2 rue Royale
    Historique :
    En 1765 Louis XV attribua au Garde-Meuble, vénérable institution fondée par Henri IV, l'un des deux d'aménagement intérieur et le projet définitif fut arrêté en 1768, à la suite de nombreux échanges avec Pierre
    Matériaux :
    pierre taillé
    Annexe :
    Editions de l’amateur, 2002, p.198-203 VERLET, Pierre, Le mobilier royal français, Paris, Picard, 1990-
  • hôtel Guérin, puis école de filles
    hôtel Guérin, puis école de filles Melun - 18 rue René-Pouteau - en ville - Cadastre : 1985 AT 283, 284
    Historique :
    années 1760, un hôtel entre cour et jardin est construit pour Louis-Etienne Guérin de Vaux, premier style Louis XV. En 1811, l'hôtel est vendu à Hubert Lajoye, docteur en médecine. La Ville de Melun
    Auteur :
    [architecte] Trintzius Louis-René [commanditaire] Guérin de Vaux Louis-Etienne
  • rampe d'appui, escalier d'honneur de l'Ecole militaire
    rampe d'appui, escalier d'honneur de l'Ecole militaire Paris 7e arrondissement - place Joffre
    Matériaux :
    pierre taillé
    Description :
    la chapelle et l'escalier d'honneur. L'escalier en pierre est à vide central, il dessert les
    Annexe :
    bordelais, de Louis XIV à la Révolution, Bordeaux, Société archéologique de Bordeaux, 1993, p. 131.
  • rampe d'appui, escalier secondaire de l'Ecole militaire
    rampe d'appui, escalier secondaire de l'Ecole militaire Paris 7e arrondissement - place Joffre
    Matériaux :
    pierre taillé
  • orgue
    orgue Meaux -
    Historique :
    Dallery en 1790, son fils Pierre-François en 1809 et 1817, son petit-fils Louis-Paul en 1833-1835 puis vers 1770. Par la suite, la famille Dallery est intervenue à plusieurs reprises sur l'orgue : Pierre
    Auteur :
    [facteur d'orgues] Dallery Pierre
    Annexe :
    d’histoire et d’art de la Brie et du Pays de Meaux, n° 32, 1981, p. 49-62. Pierre DUMOULIN (dir.), Orgues de l'Ile-de-France. Inventaire réalisé sous la direction de Pierre Dumoulin. Tome II : Inventaire des , archevêque de Tours à l’occasion de leur restauration le 21 octobre 1934, s. d., 8 p. HARDOUIN (Pierre la cathédrale de Meaux", dans : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Meaux
  • hôtel des Cens
    hôtel des Cens Melun - 16 rue Paul-Doumer - en ville - Cadastre : 1985 AS 214
    Historique :
    -1503. En 1629, Pierre Regnault, procureur du roi au bailliage de Melun, vend l'hôtel aux religieuses de sa propriété au nord, et le transforme en jardin. En 1744, l'hôtel est vendu à Louis de Regnier de Guerchy, marquis de Brichanteau-Nangis. En 1750, la demeure passe à Louis du Soulié, conseiller du roi au
    Auteur :
    [propriétaire] Regnier, de Louis [propriétaire] Soulié, du Louis
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Rochechouart, actuellement Ministère de l'Education nationale (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Rochechouart, actuellement Ministère de l'Education nationale (non étudié) Paris 7e arrondissement - 110 rue de Grenelle
    Historique :
    lors du mariage de sa fille avec Emery Louis Roger comte de Rochechouart à loger le couple. Le terrain
    Matériaux :
    pierre taillé
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Sandreville (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Sandreville (non étudié) Paris 3e arrondissement - 26 rue des Francs-Bourgeois
    Matériaux :
    pierre taillé
    Description :
    avec un limon en pierre puis en bois. Le dessin de sa rampe de ferronnerie est caractéristique des
  • maison de campagne dite château de la Princesse, mairie-école de garçons, actuellement bibliothèque Saint-Exupéry
    maison de campagne dite château de la Princesse, mairie-école de garçons, actuellement bibliothèque Saint-Exupéry Andrésy - 40 boulevard Noël-Marc - en ville - Cadastre : 1983 AS 205 1983 AT 144, 258 1983 AI 1-28
    Historique :
    , en face. En 1743 elle appartient à Louis Jean Baptiste Matignon qui la lègue à sa mort en 1747. Elle a été achetée en 1748 au marquis de Matignon par Marie-Louise de Rohan-Soubise, comtesse de Marsan , gouvernante des Enfants de France. Elle l'a donnée en 1781 à sa nièce, la princesse Louise-Adélaïde de Bourbon l'an II, il est vendu à François Joseph Mouchy. En 1817, la veuve de Monsieur Mouchy le vend à Pierre -frère. Il reste dans la famille Lepic jusqu'en 1837. Il est acheté en 1846 par Jacques Louis Lemaire
    Auteur :
    [propriétaire] Geoffroy, Pierre Joseph
    Illustration :
    Vue du jardin dans l'île, gouache peinte par Louis Nicolas van Blarenberghe en 1774. Document
  • calice de Porcher, vers 1762
    calice de Porcher, vers 1762 Meaux -
    Historique :
    1762 et 1768, Alexis Porcher et ses trois fils : Jean, joaillier, actif de 1759 à 1780 ; Louis-Claude
    Référence documentaire :
    CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Meaux : Société historique de Meaux et sa
  • calice de Jean-Vincent Huguet, vers 1770
    calice de Jean-Vincent Huguet, vers 1770 Meaux -
    Référence documentaire :
    CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Meaux : Société historique de Meaux et sa