Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ecole primaire de filles, actuellement école élémentaire Hélène-Boucher
    Ecole primaire de filles, actuellement école élémentaire Hélène-Boucher Mantes-la-Jolie - 8 rue des Ecoles - en ville - Cadastre : 2014 ah 44
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    La construction de l'école de filles de la rue des Écoles a donné lieu à un concours d'architecture Tabourier qui a été retenu. Les décor en grès flammé sont de Bigot et cie et les carrelages de l'entreprise Boch. La réception des travaux a eu lieu en 1912. Pendant la guerre de 14-18, l'école a abrité un
    Référence documentaire :
    AM Mantes-la-Jolie, 5 M 12. Ecole de filles rue des Ecoles. AM Mantes-la-Jolie, 5 M 12. Ecole de filles rue des Ecoles.
    Murs :
    calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille
    Description :
    L'école est construite en moellon durs de Follanville, sauf le parement extérieur qui est en moellon dur de Guerville. Les allèges sont en brique de Feucherolles. Les planchers sont métalliques. Les décor en grès flammé sont de Bigot et cie et les carrelages de l'entreprise Boch. Le plan de l'édifice est très simple : bâtiment d'entrée sur la rue des Écoles, encadré de deux pavillons à deux étages pour les logements, salles de classe en rez-de-chaussée le long de la rue Castor et en retour. Ce U délimite la cour qui est bordée de l'autre coté par la rue de Montfort. Un préau couvert se trouvait à l'étage de soubassement en dessous. C'est cette partie qui a été aménagée en cinéma scolaire et musée . Aujourd'hui c'est une salle de sport.
    Étages :
    étage de soubassement
    Titre courant :
    Ecole primaire de filles, actuellement école élémentaire Hélène-Boucher
    Destinations :
    école primaire de fille, actuellement école élémentaire
    Illustration :
    Le hall a conservé la plaque en mémoire des Instituteurs de Seine-et-Oise morts pour la France Plan et élévation de l'école vers 1940. AM. Mantes-la-Jolie, 1 M 1. IVR11_20177800497NUC4A Plan du rez-de-chaussée et du sous-sol vers 1940. AM. Mantes-la-Jolie, 1 M 1 Vue d'ensemble de la façade rue des Écoles. IVR11_20177800147NUC4A La partie centrale de la façade avec l'entrée principale. IVR11_20177800148NUC4A Bâtiment de l'entrée principale. IVR11_20187800674NUC4A Vue de l'entrée principale. IVR11_20187800673NUC4A Détail de l'inscription sur la façade : école communale de filles. IVR11_20177800150NUC4A Vue de la façade à l'angle des rues Castor et des Écoles. IVR11_20167800579NUC4A Détail du décor de l'entrée latérale, rue Castor. IVR11_20167800581NUC4A
  • école primaire de Mainville
    école primaire de Mainville Draveil - Mainville - 52 rue des Creuses - en ville - Cadastre : 1983 AM 124
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1845 la mairie fait l'achat de deux petits bâtiments dans le hameau de Mainville pour y construction d'un préau couvert et d'une cour de récréation. En 1870 l'école libre du hameau est convertie en école communale, quii est supprimée en 1878. Vingt ans plus tard, la décision est prise de remplacer la Pasquet, architecte de l'arrondissement de Corbeil, prévoient deux salles de classe séparées par un préau adjugés le 18 décembre 1900 sont terminés le 3 décembre 1903 après divers compléments (travaux de nivellement dans la cour de récréation, mur de clôture, bûcher, buanderie et lavoir pour le logement de la directrice, cuisine pour celui de l'adjointe). Mais la délibération municipale portant création officielle d'une école primaire de plein exercice (avec une école enfantine et deux écoles de filles et garçons en bois servent de classes provisoires en juin 1931. A la même date, un projet de transformation d'un des préaux en salle de classe est dressé par l'architecte communal Dameron, mais l'installation d'une
    Description :
    L'école construite en 1900 comporte un rez-de-chaussée (salles de classe) et un étage carré
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Titre courant :
    école primaire de Mainville
    Appellations :
    Ecole primaire de Mainville
    Annexe :
    Draveil, école primaire de Mainville. Sources et bibliographie DOCUMENTATION I. Archives . A.D ; construction d’une école mixte, 1898 –1904 ; aménagement de classes provisoires, 1931. II. Bibliographie siècle : Enfances, 1848 en Essonne, Comité de recherches historiques sur les révolutions en Essonne, 1999
    Illustration :
    Vue d'ensemble du bâtiment d'origine : le logement de l'instituteur et les salles de classe Le logement de l'instituteur encadré de deux ailes abritant les salles de classes Les salles de classe installées dans les années trente à l'arrière du bâtiment principal Salles de classe des années 1930 accolées au nouveau bâtiment, le long du côté sud de la cour Le nouveau bâtiment construit en bordure de la cour, côté sud. IVR11_20069101136XA
  • école primaire de filles, puis groupe scolaire Pasteur
    école primaire de filles, puis groupe scolaire Pasteur Vigneux-sur-Seine - 7-11 rue du Maréchal-Leclerc - en ville - Cadastre : 1983 AT 10, 25, 27 2011 AT 187
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Ecole de filles créée en 1902 pour desservir le nouveau quartier du lotissement du parc du Château -Frayé, vite devenu le plus important de la commune. Le terrain sis en bordure de la route de Paris (chemin vicinal n° 8) a été cédé à la commune par Georges de Courcel. Les plans établis par Paul Simon en 1904, préférés à ceux de L. Thivier, architecte à Vigneux, prévoient la construction d'une classe, d'un classe enfantine, la construction d'un nouveau préau avec cantine et l'aménagement du logement de adoptés les plans de P. Simon pour la construction d'un logement et d'une 3e classe dans une partie du jardin. L'établissement reçoit 160 élèves en 1910. En 1914 un projet de doublement de l'école par la création de 3 classes de garçons est approuvé et mis en adjudication, mais la guerre empêche la réalisation abriter l'école de garçons, les deux écoles formant un groupe scolaire de 8 classes pourvu d'une cour de plus de 800 m2, d'un préau et d'une salle de cantine. Les plans de l'architecte Simon sont approuvés
    Précision dénomination :
    école primaire de filles
    Titre courant :
    école primaire de filles, puis groupe scolaire Pasteur
    Annexe :
    Vigneux-sur-Seine, école de filles. Sources et bibliographie DOCUMENTATION I.Archives . A , 1929, et nouveau projet d’extension, 1935-1936 ; 2 O 1394 : transformation de l’école de filles en . II. Bibliographie -Vigneux, ville ouverte. Société d’histoire de Draveil et Vigneux, 2008, p
    Illustration :
    Pavillons ouest et premières travées du groupe scolaire correspondant à l'école de filles Vue d'ensemble, à partir de la façade latérale ouest. IVR11_20079101481XA
  • école primaire dite les Tilleuls
    école primaire dite les Tilleuls Maurecourt - 2 rue Maurice-Berteaux - en ville - Cadastre : 1964 AH 190, 193, 196
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    école primaire. Les travaux ne sont pas terminés en 1919 du fait de la guerre. L'architecte Fouret classes qui sont achevées en 1934. C'est Cacheux, architecte de la commune qui les construit.
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Description :
    Le modèle du bâtiment construit par Fouret est le même que celui des écoles de Chennevières et de Fin d'Oise (détruite) à Conflans-Sainte-Honorine : classes en rez-de-chaussée et logements dans des
    Étages :
    étage de comble
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Illustration :
    Façade sur rue de l'école. IVR11_20077800357VA Le préau au milieu de la cour. IVR11_20077800122XA
  • école primaire Fraternité-Aubin
    école primaire Fraternité-Aubin Romainville - 79 rue de la Fraternité
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    communal Ernest Bertrand (1876-1943). Ernest Bertrand, s'inspirant de l'architecture de villégiature qu'il façades de ses villas à Mers-les-Bains quelques années auparavant.
    Description :
    C'est un groupe scolaire de composition simple présentant deux bâtiments quasiment identiques de ). L'entrée de l'école des garçons donne sur la rue de la Fraternité et celle des filles sur la rue Aubin. Un devis daté de 1910 renseigne sur les divers matériaux utilisés : les murs sont en meulière, les piles en briques de Fresnes - matériau que l'on retrouve en façade - et le couronnement des baies en briques émaillées. II fait ainsi alterner les assises de meulière et les bandeaux de brique afin de procurer rythme et coloration aux façades. Il magnifie les façades sur rue par l'ajout d'éléments de décors portés imposants tels que les cartouches de plâtre blanc, reprenant le nom des écoles et le nom de la ville, les auvents, essentiellement décoratifs, ou encore l'horloge monumentale de la façade principale. Ces détails atténuent la rectitude et la simplicité de la composition. Une simplicité, en réponse à la destination des adaptée à l'usage des bâtiments, qui impose une distribution intérieure des classes par de longs couloirs
    Localisation :
    Romainville - 79 rue de la Fraternité
    Illustration :
    Plan de la commune figurant l'emplacement des écoles. (AM Romainville) IVR11_20109300033NUC4A Façade principale sur la rue de la Fraternité et coupes de l'école des garçons. (AM Romainville Façade principale sur la rue Louis Aubin et coupes de l'école des filles et de la classe enfantine Vue de la façade rue de la Fraternité. IVR11_20109300046NUC4A Vue de la façade rue Louis Aubin. IVR11_20109300049NUC4A Entrée de l'école, construite en 1912 IVR11_20109300047NUC4A Détail de la façade rue Louis Aubin. IVR11_20109300048NUC4A Détail de la façade rue Louis Aubin. IVR11_20109300050NUC4A Vue de la façade sur la cour de récréation. IVR11_20089300350NUC4A Détail de l'appareillage des murs (briques, meulière). IVR11_20089300351NUC4A
1