Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • hospice Saint-Charles
    hospice Saint-Charles Rosny-sur-Seine - 30 rue Nationale - Cadastre : C 01 71-73 75 1066
    Historique :
    Après l'assassinat de son mari, le Duc de Berry, en 1820, la Duchesse en témoignage de sa piété conjugale, décida d'ériger un hospice sous le patronage de saint Charles sur un terrain distrait de son 1823. La chapelle est consacrée le 18 mars 1824. L'hospice était destiné à recevoir 12 pensionnaires
    Description :
    sur le parc du château. La chapelle est en mauvais état et inaccessible aujourd'hui.
    Auteur :
    [architecte] Froelicher Antoine
    Illustration :
    Le corps central de la façade d'entrée qui abrite le vestibule. IVR11_20127800200NUC4A Le vestibule d'entrée, façade principale. IVR11_19857802026G Couverture de la galerie le long du vestibule. IVR11_19857802007G Façade postérieure de la chapelle et départ de la galerie vus depuis le parc du château Façade postérieure de la chapelle vue depyuis le parc du château. IVR11_19857800301V Le vestibule d'entrée et la galerie côté cour. IVR11_19857802000G La galerie ouverte sur le parc. IVR11_19857802024G Le pavillon du médecin. IVR11_19857802015G Le couvrement du choeur. IVR11_19857802008G Architrave dans le choeur. IVR11_19857802016G
  • maison de campagne, 7 rue du Général-de-Gaulle
    maison de campagne, 7 rue du Général-de-Gaulle Maurecourt - 7 rue du Général-de-Gaulle - en ville - Cadastre : 1983 AH 298, 291, 309
    Historique :
    existe en 1731. Elle fut achetée à la Révolution par Geoffroy et habitée par son gendre, le général Lepic et sa fille comme le montre le recensement de 1817. A cette date, la maisonnée comprend quatre
    Description :
    La cave médiévale se développe différemment de la maison actuelle. La maison habitée par le général Lepic comportait un vestibule dans l'axe central. La partie gauche, qui comportait l'escalier et le
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Illustration :
    Plan sur le terrier de 1731. (AN, N IV Seine-et-Oise 19). IVR11_20087800003NUC1A Plan sur le cadastre napoléonien. (AD Yvelines). IVR11_20087800002NUC1A La plaque est utilisée en décor sur le mur de la façade sur jardin. IVR11_20077800466XA Puits dans le jardin. IVR11_20077800468XA Cellier gothique : le fond du cellier, au delà de la croisée d'ogives. IVR11_20077800478X
  • maison de notable, 12 boulevard Noël-Marc
    maison de notable, 12 boulevard Noël-Marc Andrésy - 12 boulevard Noël-Marc - en ville - Cadastre : 1983 AT 115
    Historique :
    Des édifices existent à cet emplacement sur le plan terrier de 1731. A la Révolution, cette maison appartenait à Nicolas Rémy Benoist de la Forge qui l'a vendue le 13 ventôse an II à M. Geoffroy. En 1811 , Geoffroy qui est maire d'Andrésy loue une partie de sa maison pour loger le prêtre et une autre partie pour Auguste en 1865. La maison est ensuite achetée par le notaire Collet en 1870. La mairie et le presbytère sont transférés en 1875 dans le bâtiment acheté à cet effet (actuellement bibliothèque Saint-Exupéry ). Le notaire Millaret l'achète en 1890. Elle est aujourd'hui divisée en appartements et une aile en
    Description :
    , cuisine, office, chambre de maistre, cabinet, corridor estant sur le devant couverte en mansarde ardoise et tuile, plusieurs autres bastiments sur le derrière et sur le costé de la cour cy après consistant et une maison d'arrêt. A l'étage au dessus une chambre avec balcon de fer sur le boulevard.
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
  • Hôtel Hua
    Hôtel Hua Mantes-la-Jolie - 3 rue de la Sangle - en ville - Cadastre : 2014 ab 177
    Historique :
    Eustache Antoine Hua, procureur royal. Il était le fils d'Eustache Hua (1730-1801) marchand tanneur, ce qui , Eustache Antoine a été baptisé le 30 janvier 1759. Il a fait des études de droit et est inscrit au barreau Cet hôtel qui figure sur le cadastre napoléonien (Section du midi 530) appartenait alors à de Paris en 1783. Pendant la Révolution, il est élu député à la Législative puis après le 10 août 1812 il devient avocat à la Cour de Cassation. Pendant son séjour à Mantes, comme le dit son
    Référence documentaire :
    Antoine, Mémoires d'un avocat au Parlement de Paris député à l'Assemblée législative, publiés par son
    Description :
    deux étages. Elle est dominée par une grande lucarne fronton. Le tout est recouvert de refends tracés
    Illustration :
    Le bâtiment est irrégulier dans son plan et sa façade. IVR11_20177800890NUC4A
1