Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 15 sur 15 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maisons, immeubles
    maisons, immeubles Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
    Illustration :
    travaux n° 59, 1908. (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400028XA (société d'épargne et de construction de maisons à bon marché). (AM Le Perreux-sur-Marne de maison. Déclaration de travaux n° 56, 1923. (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400022XA . Déclaration de travaux n° 56, 1923. (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400018XA ° 43, 1935. (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400016XA Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400014XA signés E. Combecau. (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400034XA . Combecau (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400032XA Plans et élévations d'une maison Netter. Déclaration de travaux n° 67, 1922. (AM Le Perreux-sur Vue panoramique, depuis Nogent-sur-Marne. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19859400236XB
  • écran à feu : la République couronnant l'Industrie et le Commerce
    écran à feu : la République couronnant l'Industrie et le Commerce Melun - 16 rue Paul-Doumer - en ville
    Inscriptions & marques :
    armoiries sur l'oeuvre devise sur l'oeuvre
    Représentations :
    , apparaissent une locomotive et une usine. Dans le bas du canevas sont représentées les armes et la devise de la
    Description :
    Un cadre japonisant en bambou entoure un écran en tapisserie au point, sur lequel prend place une
    Titre courant :
    écran à feu : la République couronnant l'Industrie et le Commerce
  • monument aux morts, dit Mémorial américain
    monument aux morts, dit Mémorial américain Meaux - route de Varreddes - - Cadastre : 2014 AE 254
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    en septembre 1914 et bloqua l'avance allemande sur Paris. Le" New York Times" du 11 novembre 1917 Ce monument, aussi connu sous le nom de "La Liberté éplorée", a été édifié grâce à des souscriptions américaines. Il commémore la première bataille de la Marne, qui se déroula aux environs de Meaux américain Frederick MacMonnies (1863-1937) qui a été choisi pour le réaliser, fort de ses liens avec la forme définitive en 1928. Edmundo Quattrocchi, sculpteur installé à Paris, réalisa ensuite le monument en vraie grandeur (6 fois le modèle), le socle étant pour sa part exécuté par l'architecte Thomas Hastings. Le monument fut inauguréen septembre 1932, en présence de près de 30 000 personnes dont le président de la République Albert Lebrun, le général Pershing ou l'ambassadeur des Etats-Unis en France. En 1933, le monument et le terrain furent donnés par les Américains à la ville de Meaux. Tout près du monument s'élève aujourd'hui le musée de la Grande Guerre de Meaux, inauguré en 2011.
    Description :
    l'avenir. Sur le socle, est gravé l'ordre du jour du général Joffre du 6 septembre 1914, rappelant la Haut de 23 mètres, le monument est composé de 220 blocs de pierre d'Euville. De composition désespoir et sa douleur. A ses pieds, reposent des soldats morts. Plusieurs symboles apparaissent : le coq qui représente la France ; le glaive brisé qui évoque les combats acharnés ; le drapé de fleurs de lys bataille de la Marne.
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le sud-ouest. IVR11_20137700391NUC4A Vue d'ensemble, depuis le sud-est. IVR11_20137700392NUC4A
  • chape de saint André
    chape de saint André Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    marque d'atelier sur étiquette Marque sur l'étiquette à l'encolure : "A l'Enfant de choeur. 10 place saint-Sulpice. Paris". Les
    Historique :
    de Chelles ; saint André est en effet représenté sur le chaperon, et trois des saintes des orfrois fut également enterrée ; et sainte Bertille, première abbesse du monastère. Le style de la chape amène
    Représentations :
    Saint André apparaît sur le chaperon, les saintes Radegonde de Chelles, Bertille, Bathilde et Clotilde sur les orfrois du devant.
    Description :
    , sur fond d'or. Ils sont ornés de saints en pied dans un cadre polygonal.
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le Vieux-Chapitre
    États conservations :
    Bon état général, mais la soie est un peu effilochée sur le haut du chaperon.
  • chasubles de J. Aragon, 1ere moitié 20e siècle
    chasubles de J. Aragon, 1ere moitié 20e siècle Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    marque d'atelier sur étiquette
    Historique :
    l'activité est attestée vers 1925 (voir notamment le dossier d'inventaire sur l'étendard de procession de
    Description :
    d'épines dans un quadrilobe). La colonne et la croix sont simplement marquées par un galon. Le centre de la croix est orné d'une broderie en fil jaune, représentant le monogramme IHS dans un encadrement végétal
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le Vieux-Chapitre
  • chape blanche, 1ere moitié du 20e siècle
    chape blanche, 1ere moitié du 20e siècle Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Description :
    , inscrites dans un cercle. Le chaperon n'est pas une pièce rapportée mais un élément simplement suggéré par
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le chapier de la petite sacristie (déplacé au Vieux-Chapitre en 2010)
    États conservations :
    Ensemble restauré en 2010, ainsi que tout le contenu du chapier et le meuble lui-même (remonté dans le Vieux-Chapitre).
  • statue : Notre-Dame des Pauvres
    statue : Notre-Dame des Pauvres Melun - place Notre-Dame - en ville
    Inscriptions & marques :
    Le cartel sur le piédestal indique le nom du sculpteur : Henri Charlier. inscription concernant l'auteur sur cartel
    Représentations :
    colombe du Saint-Esprit est perchée sur son épaule.
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le bras sud du transept
  • quartier Saint-Ambroise
    quartier Saint-Ambroise Melun - en ville
    Historique :
    bombardements visant le pont sur la Seine ont d'ailleurs détruit les habitations les plus proches du fleuve Le quartier Saint-Ambroise constitue un lieu d'occupation ancienne, déjà habité pendant l'Antiquité et au haut Moyen Age. Au début du 13e siècle, les architectes de Philippe-Auguste le dotèrent d'une occidentale du quartier et quelques îlots proches de la Seine ont gardé le parcellaire ancien. Les
    Description :
    Saint-Aspais qui lui fait pendant sur la rive nord. Il est pourtant traversé par le prolongement de Bien que situé intra muros, le quartier Saint-Ambroise n'offre pas le même visage que le quartier . Par ailleurs, à l'exception des immeubles alors construits le long de la rue Saint-Ambroise, le gabarit des habitations est beaucoup moins élevé que dans le quartier Saint-Aspais.
    Illustration :
    : l'église et le quartier Saint-Ambroise. Huile sur toile. (Musée municipal de Melun. inv. 80 La rive sud de Melun : vue sur le quai Hippolyte Rossignol, depuis le pont du Maréchal Leclerc Détail du plan de Melun par Limosin (XVIIIe siècle) : la paroisse Saint-Ambroise, sur la rive sud révolutionnaire. (AD Seine-et-Marne. 1 Q 1085/1) IVR11_20067700408X Le quai Saint-Ambroise, vu de l'est. Carte postale ancienne, vers 1913. (Musée municipal de Melun Aux caves de Touraine"", hôtel restaurant quai Saint-Ambroise, vers le début du 20e siècle. Carte Le quai du Maréchal-Joffre, à l'aval du pont Notre-Dame. IVR11_20067700433XA Vue panoramique, depuis le toit de la Cité administrative, vers le sud-est : la rive gauche de Melun. Au premier plan, les bureaux de la Cité administrative le long du boulevard Chamblain. Au second plan, le quartier Saint-Ambroise. IVR11_20057700504XA
  • bannière des cheminots de Melun
    bannière des cheminots de Melun Melun - place Notre-Dame - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le commanditaire sur l'oeuvre brodé Inscriptions brodées sur la face jaune : Fidem servavi (sous la décoration), Union catholique du personnel des chemins de fer. Inscriptions brodées sur la face bleue : Groupe PLM Notre-Dame Melun, et dans
    Historique :
    particulière. Le groupe PLM Notre-Dame de Melun, fondé au début du 20e siècle, organisa sa première fête corporative le 30 juin 1907.
    Représentations :
    l'Enfant entourée de deux anges, dans une mandorle. La Vierge, couronnée, est assise sur un trône et tient
    États conservations :
    Le taffetas bleu a pris une couleur verdâtre. L'écusson aux armes de la ville de Melun, dans
  • calice ; patène
    calice ; patène place Cardinal Mercier
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le propriétaire gravé Inscription concernant le propriétaire sous le pied : J.K. 29/30 juin 1951 ; poinçon garantie et titre argent après 1838 sur la coupe et sur la patène ; poinçon de maître sur la coupe et sur la patène : losange horizontal avec un c¿ur surmonté d'une croix et encadré des initiales P et N ; monogramme sur la
    Historique :
    Le calice, qui possède encore sa boite de rangement a appartenu en 1951 au prêtre portant les
  • statue : Christ en croix
    statue : Christ en croix Meaux - 18 avenue Henri Dunant -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Le crucifix se trouvait auparavant dans la chapelle provisoire. La croix date des années 1920-1930 , le Christ pourrait être plus ancien.
  • cité de la Muette
    cité de la Muette Drancy - quartier de la Muette - avenue Jean-Jaurès rue Arthur-Fontaine rue Auguste-Blanqui - en ville - Cadastre : BZ104 BZ154 BZ54 BZ52 BZ103
    Historique :
    Envisagé sur le terrain de la Muette, acquis en 1925 par l'Office public d'HBM de la Seine (OPHBMS en about réparties sur le terrain dans une composition très étudiée. En 1933, un immeuble de 4 étages ), le projet débute en 1929, confié aux architectes Eugène Beaudouin et Marcel Lods. Ils sont remarqués industrialisée sur place avec l'ingénieur Eugène Mopin, et allient structure métallique et parement de béton pour 800 logements. Pour les 1.250 logements de la cité de la Muette, le chantier est rationalisé au maximum et les usines de préfabrication sont édifiées sur place. Ils renouent avec Mopin et font appel à crise économique dans sa réalisation. Le gouvernement gèle les crédits de la Caisse des dépôts et cultuels attendus, seul le groupe scolaire est maintenu grâce au soutien de la nouvelle municipalité . Mal-aimés et loués relativement cher dans le contexte de crise, « les premiers gratte-ciel de la . En juin 1940, Le fer à cheval, ou U, est transformé en camp pour des prisonniers de guerre français
    Illustration :
    Tour1, 4ème étage, façade ouest, escalier secours donnant sur grande pièce. Campagne photographique Bâtiment A - Façade nord sur rue Auguste Blanqui. Campagne photographique, lors de la destruction Bâtiment A - Façade sur vue Henri Martin (Arthur Fontaine). Campagne photographique, lors de la Bâtiment A - Façade sud sur cour (cour est). Campagne photographique, lors de la destruction du Bâtiment A - Cour ouest, façade nord du portique sur cette cour. Campagne photographique, lors de Vue de l'aile dont les huisseries ont été changées en 1999, avant le classement Monument historique Vue générale depuis le Mémorial de Drancy en cours de chantier. IVR11_20119300080NUC4A Vue rapprochée depuis le Mémorial de Drancy en chantier. IVR11_20119300081NUC4A Vue rapprochée depuis le Mémorial de Drancy en chantier. IVR11_20119300082NUC4A Vue de la partie arrière du Mémorial national des déportés de France : le wagon et les rails
  • Samois-sur-Seine - usine de petite métallurgie (usine de pompes à essence) SEP, actuellement gymnase municipal et magasin industriel Wolters SA
    Samois-sur-Seine - usine de petite métallurgie (usine de pompes à essence) SEP, actuellement gymnase municipal et magasin industriel Wolters SA Samois-sur-Seine - 22 avenue de la Libération - en village - Cadastre : 2007 AL 486, 487, 488, 489
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Cadre de l'étude :
    Seine-et-Marne
    Historique :
    spécialise dans la fabrication de pompes à essence (pompe Chemico) et effectue sur place le façonnage, le -sur-Seine au cours de la première moitié du 20e siècle. Dans la seconde moitié du 20e siècle, elle se montage et le conditionnement des pompes. L'activité prend fin au milieu des années 1980. Le site est du Sentier), Lyon, Bordeaux, Le Havre, en Vendée, dans le Nord de la France ainsi qu'en Afrique du
    Description :
    , le portail d'entrée avec ses piliers de briques pleines, la façade latérale des anciens bureaux et le ) dessert à l'est des bâtiments sur deux niveaux dont les rez-de-chaussée ont servi au personnel de la SEP de façonnage. Le plus vaste, d'une surface de 300 m², abritait notamment un banc d'essais et de l'accès au bâtiment depuis la cour ont été murés. Le linteau métallique de la baie inférieure témoigne de de cette nef se trouvait le local de la chaufferie ainsi que les compresseurs. Cet ensemble a été modifié leur organisation : seule la cloison qui séparait l'espace desservi par le quai de chargement et
    Localisation :
    Samois-sur-Seine - 22 avenue de la Libération - en village - Cadastre : 2007 AL 486, 487, 488, 489
    Titre courant :
    Samois-sur-Seine - usine de petite métallurgie (usine de pompes à essence) SEP, actuellement
    Aires d'études :
    Seine-et-Marne
    Illustration :
    Plan de l'organisation initiale de l'usine de petite métallurgie SEP, sd. (AM Samois-sur-Seine Plan et coupe des bâtiments transformés en gymnase. (AM Samois-sur-Seine, permis de construire Elévations et coupes des bâtiments transformés en gymnase. (AM Samois-sur-Seine, permis de Vue des anciens bureaux depuis le quai de chargement, devenus vestiaires et douches du gymnase Vue de l'ancien atelier d'essais depuis le quai de chargement. IVR11_20097700529NUC4A Vue intérieure, salle de l'ancienne cabine de peinture donnant sur un espace de stockage, balance Vue intérieure, salle de l'ancienne cabine de peinture donnant sur un espace de stockage, balance
  • Immeuble et maisons, 14-14 bis- 16 rue Mouton Duvernet
    Immeuble et maisons, 14-14 bis- 16 rue Mouton Duvernet Paris 14e arrondissement - 14 rue Mouton Duvernet 14 bis rue Mouton Duvernet 16 rue Mouton Duvernet - en ville - Cadastre : 2014 CL 56 2014 CL 88,89,90 2014 CL 57
    Historique :
    Il est probable que les immeubles sur rue (A et B) ont été construits par M.Glory qui a acquis ces
    Description :
    Les immeubles sur rue (A et B) sont élevés de quatre étages carrés, on y accède par une porte bâtarde et ils ont en commun une porte cochère (14 bis). Le décor de la façade est hiérarchisé entre le premier étage et le quatrième. Il se compose essentiellement de la modénature encadrant les baies. Au carré et un étage de comble. Elle est ornée d'une marquise et décorée sur la façade arrière d'un panneau divisé en deux appartements bourgeois, le quatrième comprend deux appartements plus simples. L'immeuble
    Illustration :
    Constructions sur jardin. -Plan, 1905. (Archives de Paris. VO11 2486). IVR11_20157500589NUC4A Construction sur jardin, 14 rue Mouton Duvernet, propriété de M.Jacquet.- Plan, 1905. (Archives de Vue de la marquise placée sur la façade latérale du pavillon à gauche de l'allée
  • tombeau de la famille Doussot
    tombeau de la famille Doussot Melun - rue Rochette (de la) - en ville
    Description :
    de tôle ondulée. Cette structure assez originale a son pendant dans le même cimetière, avec la et les pieds reposant sur un nuage. Deux têtes d'angelots volent à ses côtés. L'iconographie fait
1