Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • tableau : scènes de la vie de saint Martin
    tableau : scènes de la vie de saint Martin Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    La chapelle Saint-Martin, dans le collatéral sud de la nef, abritait quatre petits panneaux de la Vie de saint Martin, attribués à Jean Senelle par Toussaints Duplessis dans son Histoire de l'Eglise de Meaux (1731). Ils s'intégraient dans un lambris offert par le chanoine Martin Marinel, mort en des Amis de Bossuet qui les a déposés au musée Bossuet.
    Référence documentaire :
    p. 50 La peinture religieuse dans les sanctuaires de Seine-et-Marne, 1939. HERIARD-DUBREUIL , Jacqueline. La peinture religieuse dans les sanctuaires de Seine-et-Marne. Fontainebleau : éditions de p. 308-309, 313 Aménagement mobilier. In : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux, Meaux : Société historique de Meaux et sa région, 2014, p. 289-326. CHARON, Pierre. Aménagement mobilier. In : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux, Meaux : Société historique de p. 25 Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux, 1839 ALLOU, Auguste. Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux. Meaux : A. Dubois, 1839. Quatre scènes de la vie de saint Martin par Jean Senelle. Bulletin de la Société des Amis de Bossuet, 1980, p. 5-13. RUIZ, Jean-Claude. Quatre scènes de la vie de saint Martin par Jean Senelle . Bulletin de la Société des Amis de Bossuet, 1980, p. 5-13.
    Représentations :
    saint Martin de Tours messe de saint Martin
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Description :
    Les quatre panneaux sont peints sur bois et forment deux paires de format identique. Chacun ; célébration de la messe. Ces quatre scènes peuvent être rapportées à la vie de saint Martin, dont on voit les ordinations puis un miracle, l'apparition d'une étoile de feu au-dessus du saint pendant qu'il célébrait la
    Titre courant :
    tableau : scènes de la vie de saint Martin
    Illustration :
    Huile sur bois représentant "Saint Martin ordonné diacre" (76x32 cm), l'un des quatre panneaux de Jean Senelle consacrés à la vie de saint Martin. Cet ensemble, provenant de la cathédrale de Meaux, est Huile sur bois représentant "Saint Martin ordonné prêtre" (75x52 cm), l'un des quatre panneaux de Jean Senelle consacrés à la vie de saint Martin. Cet ensemble, provenant de la cathédrale de Meaux, est Huile sur bois représentant "Saint Martin sacré évêque" (75x52 cm), l'un des quatre panneaux de Jean Senelle consacrés à la vie de saint Martin. Cet ensemble, provenant de la cathédrale de Meaux, est Huile sur bois représentant "La messe miraculeuse de saint Martin" (76x32 cm), l'un des quatre panneaux de Jean Senelle consacrés à la vie de saint Martin. Cet ensemble, provenant de la cathédrale de
  • monument funéraire de Philippe de Castille
    monument funéraire de Philippe de Castille Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Inscriptions & marques :
    Inscription portée sur le socle (moderne) : "Philippe de Castille, fils de Philippe de Castille seigneur de Chenoise et de Catherine de Ligny, mort à Briare en 1627."
    Historique :
    rendre cette oeuvre au département de Seine-et-Marne et la transféra en 1817 dans la cathédrale de Meaux. Cette statue en marbre blanc provient de la chapelle du couvent de la Merci fondé en 1603 à Sennetru (commune de Chenoise) par Philippe II, seigneur de Chenoise (mort en 1650). Elle représente le fils de ce seigneur, également nommé Philippe, mort en 1627. A la Révolution, la statue fut achetée par un habitant de Melun qui la revendit au sculpteur et marbrier Rosty, demeurant dans la même ville. Ce composait initialement de la statue de Philippe de Castille et de deux enfants en marbre blanc, reposant sur un tombeau de marbre noir qui ne faisait pas partie de la vente. Lors de l'inventaire des collections de Lenoir en 1816, la statue est d'ailleurs décrite seule. A la fermeture du musée, l'Etat décida de
    Représentations :
    Philippe de Castille est représenté en prière, à genoux, les mains jointes. Il porte une armure et une fraise, son heaume repose à côté de lui.
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Titre courant :
    monument funéraire de Philippe de Castille
    Origine :
    lieu de provenance Ile-de-France, 77, Chenoise, lieu-dit Sennetru, couvent de la Merci
    Texte libre :
    Ce beau monument du XVIIe siècle, érigé à la mémoire de Philippe de Castille, n'a rejoint la cathédrale de Meaux qu'au XIXe siècle : il provient en effet de la commune de Chenoise, près de Provins.
    Illustration :
    Vue d'ensemble, de face, avec le piédestal. IVR11_20087700586NUC4A Vue de la statue, de trois quart gauche. IVR11_20087700587NUC4A
1