Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Les bains douches municipaux de la ville de Paris
    Les bains douches municipaux de la ville de Paris Paris - en ville
    Référence documentaire :
    Histoire urbaine LE BAS, Antoine. "Des piscines et des villes, genèse et développement d'un Le Paris moderne, histoire des politiques d'hygiène (1855-1898). CHEVALLIER, Fabienne. Le Paris La morale des corps. Le soin de propreté corporelle à Paris. Evolution des normes et des pratiques . CSERGO, Julia. La morale des corps. Le soin de propreté corporelle à Paris. Évolution des normes et des Rapport au nom de la sixième commission du conseil municipal 1° sur le fonctionnement des . LEMARCHAND, Georges. "Rapport au nom de la sixième commission du conseil municipal 1° sur le fonctionnement Rapport au nom de la sixième commission (Hygiène, Eaux, Egouts, Navigation) sur le programme de , Eaux, Égouts, Navigation) sur le programme de construction des établissements balnéaires". Rapports et
    Texte libre :
    conduite en 2016-2017 à l'occasion d'une collaboration entre le service Patrimoines et Inventaire de la du 23 mars au 30 avril 2017 dans le cadre du Mois de la Photographie du Grand Paris) et un ouvrage éponyme, édité par le service Patrimoines et Inventaire. Deux chercheurs du service Patrimoines et . L'ensemble de l'étude est accessible dans la rubrique Documentation - Liens web (en bas de page).
    Illustration :
    Détail du fronton de l'établissement, avec à l'arrière-plan le long vaisseau de la piscine -douches, construit en 1972-1973 à l'angle de la rue Saint-Merri et de la rue du Renard (Paris, 4e) dans le
  • dossier de synthèse sur les escaliers, rampes d'appui et départs de rampe d'appui
    dossier de synthèse sur les escaliers, rampes d'appui et départs de rampe d'appui Paris
    Historique :
    d'un escalier à rampe de fer. Le Muet en 1642 dote l'hôtel d'Assy d'une belle rampe en ferronnerie qui suivantes, elle devient le lieu d'expression des ornemanistes qui produisent alors des chefs d'oeuvre de l'art rocaille. Enfin après cet apogée s'annonce le déclin des années 1760-1792 : d'une part parce que le goût néoclassique triomphe et avec lui des motifs beaucoup plus sobres, et d'autre part parce que
    Description :
    années 1680, le balustre continue d'inspirer les serruriers mais on voit aussi apparaître les panneaux . Par ailleurs, le motif à arcades, qui est le plus répandu, apparait dans les années 1710-1720. De 1720
    Annexe :
    .), Antoine Le Pautre, a french Architect of the Era of Louis XIV, New-York, New-York University press, 1969 le rsieur A.-C. Daviler, Paris, Nicolas Langlois, 1691, D’AVILER (Charles-Augustin ), Dictionnaire revue et complétée du second volume du Cours d’architecture, Paris, Langlois 1691 BLANC (Louis), Le de plaisance et de la décoration des édifices en général, Paris, Charles-Antoine Jombert, 1738, 2 vol serrurerie choisis parmi ce que Paris offre de plus remarquable sous le rapport de la forme, de la décoration Stanislas le Bien-Faisant, Roy de Pologne, Duc de Lorraine et de Bar a fait poser sur la place royale de Nancy à la gloire de Louis le Bien-Aimé composé et exécuté par Jean Lamour, Nancy, l’Auteur, 1767. LE CAMUS DE MEZIERES (Nicolas), Le Guide de ceux qui veulent bâtir, ouvrage dans lequel on donne les , Charles de Sercy, 1652 LE MUET (Pierre) , Maniere de bien bastir pour toutes sortes de personnes, Paris , François Langlois, 1623 LE MUET (Pierre), [intr. et notes par Claude Mignot], Manière de bien bastir pour
    Texte libre :
    savoir-faire exceptionnel. Cet inventaire a été réalisé par Jean-François Leiba-Dontenwill dans le cadre
    Illustration :
    Modèles de panneaux droits en ferronnerie (non localisé). Gravure, 17e siècle. Tiré de : Le fer Modèles de panneaux droits en ferronnerie (non localisé). Gravure, 17e siècle. Tiré de : Le fer Modèles de panneaux droits en ferronnerie (non localisé). Gravure, 17e siècle. Tiré de : Le fer de : Le fer forgé en France aux XVIe et XVIIe siècles, oeuvres gravées des anciens maîtres serruriers de : Le fer forgé en France aux XVIe et XVIIe siècles, oeuvres gravées des anciens maîtres serruriers siècle. Tiré de : Le fer forgé en France aux XVIe et XVIIe siècles, oeuvres gravées des anciens maîtres siècle. Tiré de : Le fer forgé en France aux XVIe et XVIIe siècles, oeuvres gravées des anciens maîtres : Le fer forgé en France aux XVIe et XVIIe siècles, oeuvres gravées des anciens maîtres serruriers Modèles de panneaux droits (non localisé). Gravure, 17e siècle. Tiré de : Le fer forgé en France : Le fer forgé en France aux XVIe et XVIIe siècles, oeuvres gravées des anciens maîtres serruriers
  • aqueduc Médicis
    aqueduc Médicis Rungis
    Annexe :
    IA00141350 - Synthèse de l'étude sur l'aqueduc Médicis L’aqueduc Médicis Le regard de la maison du 57 mètres, après avoir traversé le pont-aqueduc d’Arcueil, sur le tracé établi par les Romains particulièrement le parc : jets d’eau, grottes et fontaines devaient rivaliser avec ceux des jardins de l’enfance kilomètres (12 956 m) entre le grand regard de Rungis, départ des sources, et la maison du Fontainier, regard pas uniforme, est en moyenne de 1,4‰. Le pont-aqueduc sur la Bièvre, en pierre de taille, long de 379 contenaient des bâches ou réservoirs, destinées à recevoir les impuretés entraînées par le courant et distance moyenne entre ces ouvertures est de 52,10 mètres. Dès le commencement des travaux, de nombreuses promesses de concessions avaient été accordées par le roi à des solliciteurs bien introduits : elles durent pratiquement toutes être révoquées. Avant même que le public ne soit pourvu, un certain nombre de particuliers dérivation. Ce furent les Carmélites et les Capucines du faubourg Saint-Jacques, le Val-de-Grâce, les
    Texte libre :
    L'année 2013 a marqué le 400e anniversaire de l'aqueduc Médicis construit sur ordre de Catherine de Médicis afin d'amener à Paris les eaux de source captées à Rungis et aux alentours. Sur le trajet de surface. L'eau de l'aqueduc arrivait à Paris dans le regard XXVII ou "maison du Fontainier". La bâtisse est d'abord utilisée pour loger les fontainiers et répartir l'eau entre le roi, le peuple et l'étude sont consultables dans la rubrique Documentation en bas de page. L'aqueduc avait déjà fait l'objet
    Illustration :
    Arcueil. Plan de la terre et seigneurie d'Arcueil avec le pont-aqueduc et les regards, 1688. (AN, N Arcueil. Plan de la terre et seigneurie d'Arcueil, 1688. Détail : le pont-aqueduc. (AN, N/II/Seine l'édifice (18e siècle) : sous le pont, façade de la Maison Renaissance du Fief des Arcs et d'Anjou Planche représentant le projet de détournement des eaux de l'Yvette et de la Bièvre pour amener Arcueil. Plan représentant le projet d'hexaussement de l'aqueduc Médicis pour amener les eaux de Arcueil. Confirmation d'une concession de quatre lignes d'eau d'Arcueil pour le collège de Navarre Arcueil. Confirmation d'une concession de seize lignes d'eau d'Arcueil pour le couvent des Rungis, Ecoliers (passage des). Vue sur détail du regard I : numéro gravé sur le linteau de la Rungis, Ecoliers (passage des). Vue sur le lanterneau du regard I avec ses quatre occuli et son Rungis, Ecoliers (passage des). Intérieur du regard I depuis le haut de l'escalier
  • Bains douches de la rue Castagnary
    Bains douches de la rue Castagnary Paris - 34 rue Castagnary - en ville - Cadastre : 2016 AH 21
    Historique :
    et sociale (la crèche du square Alban Satragne, 10e) . Le chantier débute en 1930 ; l'équipement est en 2009. Ils ont définitivement cessé leur activité en octobre 2011. Le collectif artistique La Main projet d'aménagement, dans le cadre de l'opération "Réinventer Paris". L'établissement sera reconverti en
    Illustration :
    poser un pied pour se nettoyer le bas du corps. IVR11_20167500809NUC4A L'entrée de l'établissement et le travail de calepinage de la brique. IVR11_20167500795NUC4A
1