Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Le mobilier de l'hôtel de ville
    Le mobilier de l'hôtel de ville Mantes-la-Jolie
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1948, l'hôtel de ville est meublé avec du mobilier standard fourni par la Cie Roneo à Paris. En revanche en 1972, pour l'extension, la municipalité fait appel à un décorateur de renom Philippe Boisselier et à son associé Claude Decaster. L'agence est chargée de la décoration du cabinet du maire et de ses adjoints, de la salle du Conseil municipal, de la salle des mariages, des halls et de l'accueil. Les
    Référence documentaire :
    Connaissance des Arts Vinson, Robert-Jean, « Allez voir à Mantes la mairie la plus jolie de France ». Connaissance des Arts, n°252, 1973, pp. 56 60
    Titre courant :
    Le mobilier de l'hôtel de ville
    Texte libre :
    En 1972, Philippe Boisselier et Claude Decaster sont chargés de la décoration des intérieurs du nouvel hôtel de ville. Leur choix se porte sur des objets emblématiques du design moderniste : la chaise tulipe de Eero Saarinen, le siège Wassili de Marcel Breuer et la lampe Pipistrello de Gae Aulenti.
    Illustration :
    Si l'escalier est l'oeuvre de l'architecte, le décor environnant a été dessiné par les designers Le bureau du maire et la salle de conférences particulière. (AM Mantes-la-Jolie 15 Fi 2 353 Sièges Wassili de Marcel Breuer et table "Barcelona" du designer Mies van der Rohe Vue actuelle de la salle des mariages. IVR11_20157800601NUC4A Vue actuelle de la salle du conseil dont le mobilier a été changé. IVR11_20157800604NUC4A
1