Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Centre ville

Dossier IA78002242 réalisé en 2016
Dénominations quartier
Aire d'étude et canton Mantes-la-Jolie
Adresse Commune : Mantes-la-Jolie
Adresse :
Cadastre : 2014 AD

Le centre ville de Mantes doit sa configuration actuelle à son riche passé historique. Du Moyen Âge, il a hérité de sa forme autrefois enserrée dans des fortifications, du quartier de l'ancien château et de la collégiale. Les anciens ravelins sont un héritage des guerres de Religion. Devenue ville ouverte au XVIIe siècle, Mantes se dote d'établissements religieux à vocation éducatives ou hospitalière. La grande transformation du 18e siècle est la construction du nouveau pont et le percement de la rue Royale qui bouleverse le centre. C'est le long de la Vaucouleurs que les activités artisanales (moulins et tanneries) sont concentrées. Devenue sous-préfecture en 1800, la ville cherche à s'agrandir en en 1855 obtient des territoires pris sur Mantes-la-Ville, ce qui lui permet de s'étendre jusqu'au chemin de fer arrivé en 1843. Le centre ville connaît alors peu de transformations et certains quartiers deviennent vétustes, comme les Bas Quartiers qui font l'objet d'une projet de résorption de l'habitat insalubre que les bombardements de 1944 permettent de réaliser. Le centre est alors reconstruit et cette modernisation est accélérée par le maire Jean-Paul David et l'architecte Raymond Lopez. Quoique moins systématique, la modernisation du centre se poursuit encore aujourd'hui.

Période(s) Principale : Moyen Age, Temps modernes, Epoque contemporaine
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Bussière Roselyne
Roselyne Bussière

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.