Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 278 - triés par pertinence
  • ville d'Andrésy
    ville d'Andrésy Andrésy
    Titre courant :
    ville d'Andrésy
    Illustration :
    Andrésy. Plan du centre ville en 1891. (AD Yvelines, 7 M 105). IVR11_20087800655NUC2A Plan de la ville d'Andrésy par l'instituteur. (AD Yvelines, T sup 202). IVR11_20087800671NUC2 Andrésy. La tranchée du chemin de fer et la ville. Photographie prise en 1890 lors des fouilles Maisons de ville du 96 au 102 rue du Maréchal-Leclerc. IVR11_20067800564VA
    Dénominations :
    ville
    Historique :
    Mallet. Quelques usines fonctionnent au 19e siècle, celle de Jacques Louis Lemaire-Daimé et celle de son longtemps et attire des artistes, écrivains et peintres. L'avènement du béton touche la ville, avec la
  • ville de Maurecourt
    ville de Maurecourt Maurecourt
    Titre courant :
    ville de Maurecourt
    Illustration :
    Maurecourt. Différentes vues de la ville. Carte postale. (Collection particulière Maurecourt. Différentes vues de la ville. Carte postale. (Collection particulière Maurecourt. La rue de la ville de Paris sous laquelle se trouve l'émissaire. IVR11_20077800056XA
    Dénominations :
    ville
  • ville de Chanteloup-les-Vignes
    ville de Chanteloup-les-Vignes Chanteloup-les-Vignes
    Titre courant :
    ville de Chanteloup-les-Vignes
    Illustration :
    Chanteloup-les-Vignes. Le site de la ville sous la colline de l'Hautil. IVR11_20087800043NUC4A Chanteloup-les-Vignes. Les quatre composantes de la ville : la colline, le vieux village, la cité
    Dénominations :
    ville
  • Centre ville
    Centre ville Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre : 2014 AD
    Titre courant :
    Centre ville
    Illustration :
    Fragment d'un plan de la ville en 1516 : le quartier entre la Grand rue et la rue de la Sangle. (AM Projet d'agrandissement de la prison au rez-de-chaussée de l'hôtel-de-ville. AM de Mantes-la-Jolie La rue Nationale au niveau de l'ancien hôtel-de-ville. Carte postale. IVR11_20157800099X Vue du centre ville. On voit la confrontation entre les quartiers anciens et la Reconstruction Le centre ville vers 1960. On distingue le Monument aux morts qui se trouvait encore sur la place La place Simond : confrontation de la vieille ville et de la Reconstruction. IVR11_20157800223NUC4A La rue Porte-aux-Saints à son débouché vers ce qui était anciennement Mantes-la-Ville Immeubles et maisons de bourg au centre ville vus depuis la tour Saint-Maclou Vue des maisons du centre ville depuis la collégiale. On aperçoit un belvédère
    Historique :
    Le centre ville de Mantes doit sa configuration actuelle à son riche passé historique. Du Moyen Âge et de la collégiale. Les anciens ravelins sont un héritage des guerres de Religion. Devenue ville et tanneries) sont concentrées. Devenue sous-préfecture en 1800, la ville cherche à s'agrandir en en 1855 obtient des territoires pris sur Mantes-la-Ville, ce qui lui permet de s'étendre jusqu'au chemin de fer arrivé en 1843. Le centre ville connaît alors peu de transformations et certains quartiers
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre : 2014 AD
  • Campagne photographique sur le patrimoine de Mantes-la-Jolie en 1977
    Campagne photographique sur le patrimoine de Mantes-la-Jolie en 1977 Mantes-la-Jolie
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la ville. Carte postale. IVR11_19777800504X Vue de la ville depuis le pont. Carte postale. IVR11_19777800505X L'entrée de ville par le pont. Carte postale. IVR11_19777800503X Porte de ville : la porte aux prêtres. Vue depuis le quai. Carte postale. IVR11_19777800497X Porte de ville : la porte aux prêtres. Vue depuis la rue du Fort. Carte postale. IVR11_19777800495X Porte de ville : la porte aux prêtres. Vue depuis la rue du Fort. Carte postale. IVR11_19777800500X Hôtel de ville. Vue de la façade au début du XXe siècle. Carte postale. IVR11_19777800494X Hôtel de ville. Vue de la fontaine et de la place de l'hôtel de ville au début du XXe siècle. Carte Hôtel de ville. La porte de l'auditoire. Carte postale. IVR11_19777800496X Plaque indiquant l'emplacement de l'ancien hôtel de ville, place Pierre-Goujon. IVR11_19777800849X
    Dénominations :
    ville
    Texte libre :
    L'inventaire du patrimoine de la ville de Mantes-la-Jolie, a été réalisé en partenariat avec le CAUE des Yvelines et en convention avec la ville. En 1977 l’exposition « Richesses d’art et Architecture du Mantois » avait donné lieu à une campagne photographique sur la ville de Mantes-la-Jolie. Cette
    Historique :
    campagne photographique sur la ville de Mantes-la-Jolie. Elle a été conçue en collaboration entre le Comité
  • Hôtel de ville
    Hôtel de ville Mantes-la-Jolie - place de la République - en ville - Cadastre : 2014 AB 780
    Titre courant :
    Hôtel de ville
    Illustration :
    Après les bombardements, l'hôtel de ville était installé provisoirement dans cette maison léguée Vue aérienne du centre ville. On voit l'hôtel de ville de 1948 dans le parc Bourgeois-Brieussel Façades est et sud de l'hôtel de ville de 1948. (AM Mantes-la-Jolie 15F 12 368/bis Façade d'entrée de l'hôtel de ville de 1948. (AM Mantes-la-Jolie 15FI 6 0086 Façades d'entrée de l'hôtel de ville de 1948. La sculpture symbolise Mantes et Gassicourt. (AM Détail de la façade d'entrée de l'hôtel de ville de 1948. (AM Mantes-la-Jolie 15Fi 1 627 Réunion du conseil municipal dans le hall de l'hôtel de ville de 1948. (AM Mantes-la-Jolie 15F i 1 Conseil municipal dans le hall de l'hôtel de ville de 1948. (AM Mantes-la-Jolie 15F1 629 Guichets de l'hôtel de ville de 1948. (AM Mantes-la-Jolie 15Fi 2 354 IVR11_20157800465NUC4A Vue d'ensemble de l'hôtel de ville depuis la rue Gambetta. À gauche le bâtiment de 1948 et à droite
    Dénominations :
    hôtel de ville
    Texte libre :
    Détruit en 1944, l'hôtel de ville est reconstruit en 1948 puis agrandi en 1969. La municipalité fait preuve alors d'un parti pris de modernité comme lors de la reconstruction du centre ville. Le
    Historique :
    À la suite de la destruction de l'ancien hôtel de ville en 1944, la municipalité décide de le projet sont Raymond Lopez, l'architecte de la reconstruction du centre ville, et Raymond Marabout
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - place de la République - en ville - Cadastre : 2014 AB 780
    Référence documentaire :
    AM de Mantes-la-Jolie, 1M.9.12. Reconstruction de l'hôtel de ville, 1948 AM Mantes-la-Jolie, 1M .9.12. Reconstruction de l'hôtel de ville, 1948 AM Mantes-la-Jolie, 1M14-15-17. Extension de l'hôtel-de-ville, 1967-1968 AM Mantes-la-Jolie, 1M14 -15-17. Extension de l'hôtel-de-ville, 1967-1968 AM Mantes-la-Jolie, 1M7-8, Reconstruction de l'hôtel de ville, 1948 AM Mantes-la-Jolie, 1M7-8 , Reconstruction de l'hôtel de ville, 1948 AM Mantes-la-Jolie, 1 M. Dossier hôtel de ville reconstruction AM Mantes-la-Jolie, 1 M. Dossier hôtel de ville Reconstruction
  • Hôtel de ville (détruit)
    Hôtel de ville (détruit) Mantes-la-Jolie - place de l' Hôtel de Ville - en ville - Cadastre :
    Titre courant :
    Hôtel de ville (détruit)
    Description :
    L'hôtel de ville détruit en 1655 était un bâtiment de deux étages et comble construit en pans-de
    Illustration :
    Reconstitution de l'hôtel de ville médiéval par Saintier. A côté l'ancien tribunal. (Fonds Credop Reconstitution de la façade de l'hôtel de ville médiéval par Saintier (1912). Fonds Credop La façade de l'hôtel de ville après les travaux de restauration du début du XIXe siècle. AM Mantes Plan de l'hôtel de ville au début du XIXe siècle. Le rez-de-chaussée. AM Mantes-la-Jolie, 1 M 3 Plan de l'hôtel de ville au début du XIXe siècle. L'étage des greniers. AM Mantes-la-Jolie, 1 M 3 Travaux de restauration de l'hôtel de ville par l'architecte Postel en 1837. AM Mantes-la-Jolie, 1 Travaux de restauration de l'hôtel de ville par l'architecte Postel en 1837. La façade. AM Mantes La place de l'hôtel de ville en 1852. Dessin par Maugendre. (Région Ile-de-France, fonds CREDOP La place de l'hôtel de ville. Lithographie. (BNF. Topo Va 78, fol. tome V. B 7205 L'hôtel de ville et l'auditoire. Gravure. (BNF. Topo Va 78, fol. tome V. B 7204
    Dénominations :
    hôtel de ville
    Historique :
    Un premier hôtel-de-ville fut bâti au début du 12e siècle par Louis-le-Gros qui en 1108 accorda à la ville une communauté composée d'un mère et de douze échevins. Henri II en 1551 en réduisit le achevé au début du 16e siècle. L'hôtel de ville était en très mauvais état en 1641, en "grand état de ressent encore des beaux jours de notre ville » . Il est connu par des relevés avant restauration du début
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - place de l' Hôtel de Ville - en ville - Cadastre :
    Référence documentaire :
    Ancien hôtel de ville, travaux AM Mantes-la-Jolie, 1M 3 Ancien hôtel de ville, travaux Ancien hôtel de ville, travaux AM Mantes-la-Jolie, 1M 4 Ancien hôtel de ville, travaux
  • Villa Marie-Louise, 26 rue Alphonse Durand
    Villa Marie-Louise, 26 rue Alphonse Durand Mantes-la-Jolie - 26 rue Alphonse Durand - en ville - Cadastre : 2014 AD 338
    Titre courant :
    Villa Marie-Louise, 26 rue Alphonse Durand
    Description :
    La villa Marie-Louise est construite en moellons calcaire couverts en façade de meulière rocaillée -Louise" et orné de motifs végétaux stylisés. Au rez-de-chaussée la baie est également surmontée d'une
    Appellations :
    Villa Marie-Louise
    Texte libre :
    La villa Marie-Louise, au décor remarquable est caractéristique de l’ambiguïté du bâti du quartier
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - 26 rue Alphonse Durand - en ville - Cadastre : 2014 AD 338
  • La ville de Mantes-la-Jolie
    La ville de Mantes-la-Jolie Mantes-la-Jolie
    Titre courant :
    La ville de Mantes-la-Jolie
    Illustration :
    Vue de la ville. Gravure par Chastillon, 1641. (AM Mantes-la-Jolie, 1Fi 640) IVR11_20157800522NUC4A La ville vers 1650. Gravure par Mérian (Région Ile-de-France. Fonds CREDOP) IVR11_20157800039X Plan de la ville en 1787. (Région Ile-de-France. Fonds CREDOP). IVR11_20157800015X Plan général de la ville de Mantes avec ses nouveaux ponts et leurs abords. Gravure. Perronet 1788 Plan de délimitation des territoires en 1826. Les territoires cédés par Mantes-la-Ville sont le faubourg Saint-lazare,les enclos de l'Hospice et des Cordeliers et l'auberge Saint-Louis. (AM Mantes-la Plan des territoires de Mantes-sur-Seine et Mantes-la-Ville en 1842 avec le projet d'agrandissement Plan de la ville de Mantes vers 1910, avant l'annexion de Gassicourt. (AM Mantes-la-Jolie 1 O 6 Vue d'ensemble de la ville de Mantes prise depuis Limay, sur la rive droite. (BNF. Topo Va 78, fol Vue d'ensemble de la ville de Mantes prise depuis le chemin de Guerville. (BNF. Topo Va 78, fol
    Texte libre :
    La ville de Mantes-la-Jolie a une histoire multiséculaire que l'on peut diviser en trois phases : celle d'une ville enserrée dans ses murailles qui est étudiée dans le dossier centre-ville IA78002242 , celle d'une commune cherchant à s'agrandir aux dépens de sa voisine, Mantes-la-Ville ce qui est fait en 1855 (dossier quartiers périphériques du XIXe siècle IA78002256). En 1930, enfin, la ville fusionne avec Gassicourt, multipliant sa superficie par 6 (dossier Gassicourt IA78002212). La ville qui
    Historique :
    avait attribué Philippe 1er, (son fils cadet Philippe), la ville est prise par Louis VI et réunie l’hypothèse de l’antériorité de l’existence de Mantes-la-Ville dont Mantes-la-Jolie serait un démembrement. Il -Germain-des-Prés, ait été Mantes-la-Ville. Aucun vestige ne permet de connaître l’occupation du sol au s'empare des biens du comte du Vexin,dont dépendait Mantes, il rattache la ville au domaine royal et y installe un vicomte. En 1097, la ville est prise et détruite par Guillaume-le-Conquérant, le voisin normand définitivement au domaine royal Le XIIe siècle est un siècle d’apogée pour la ville : elle bat monnaie depuis son pierre en 1162, de même que la collégiale, un hôtel Dieu est fondé vers 1196. La ville s’enrichit grâce souverain, est aussi une source de prospérité pour la ville. Il s’agit d’une taxe qui porte sur les 1162 le pont a été reconstruit sur ordre du roi de France qui fit aussi concéder à la ville de Mantes séjours à Mantes et y mourut en 1223. Saint Louis fonda le couvent des Cordeliers en 1229, et la famille
    Référence documentaire :
    Mantes médiévale. La collégiale au cœur de la ville. Paris, Somogy. 2000. Gassicourt, identité d’un village des origines à 1930. Mantes-la Jolie, Ville de Mantes-la-Jolie Mantes et Mantes-la-Ville de 1789 à nos jours. GREM, Mantes et Mantes-la-Ville de 1789 à nos jours
  • Le mobilier de l'hôtel de ville
    Le mobilier de l'hôtel de ville Mantes-la-Jolie
    Titre courant :
    Le mobilier de l'hôtel de ville
    Texte libre :
    nouvel hôtel de ville. Leur choix se porte sur des objets emblématiques du design moderniste : la chaise
    Historique :
    En 1948, l'hôtel de ville est meublé avec du mobilier standard fourni par la Cie Roneo à Paris. En
  • Porte aux prêtres
    Porte aux prêtres Mantes-la-Jolie - quai des Cordeliers - en ville - Cadastre : 2014 ab 155
    Illustration :
    Carte postale montrant la porte du côté de la ville. IVR11_19777800500X Vue d'ensemble de la porte aux Prêtres du côté de la ville en 1977. IVR11_19777800729X
    Dénominations :
    porte de ville
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - quai des Cordeliers - en ville - Cadastre : 2014 ab 155
    Référence documentaire :
    De Charlemagne à Henri IV, l'essor d'une ville médiévale DUFAY, Bruno, "De Charlemagne à Henri IV , l'essor d'une ville médiévale", in : Mantes médiévale, la collégiale au cœur de la ville, Paris, Somogy
  • Porte des comptes
    Porte des comptes Mantes-la-Jolie - Place de l' Etape - en ville - Cadastre : 2014 AB domaine public
    Dénominations :
    porte de ville
    Historique :
    comporter un tabernacle avec une statue de Notre-Dame, visible des deux côtés. En 1640, la ville demanda la -ville. La porte, elle, a été conservée mais a beaucoup souffert de la Révolution. Cela n'a pas empêché
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - Place de l' Etape - en ville - Cadastre : 2014 AB domaine public
  • maison de villégiature dite Villa Louis XIII, 42 avenue de Fin d'Oise
    maison de villégiature dite Villa Louis XIII, 42 avenue de Fin d'Oise Andrésy - Fin d'Oise - 42 avenue de Fin d'Oise - en ville - Cadastre : 1983 AH 43, 44, 588, 590
    Titre courant :
    maison de villégiature dite Villa Louis XIII, 42 avenue de Fin d'Oise
    Appellations :
    Villa Louis XIII
    Localisation :
    Andrésy - Fin d'Oise - 42 avenue de Fin d'Oise - en ville - Cadastre : 1983 AH 43, 44, 588, 590
  • Groupe sculpté Mantes et Gassicourt
    Groupe sculpté Mantes et Gassicourt Mantes-la-Jolie - Gassicourt - rue des Coquilles - en ville - Cadastre : 2014 AN 389
    Description :
    Le groupe est sculpté dans un seul bloc en pierre de Beauvilliers. On reconnaît la ville de Mantes
    Illustration :
    Le groupe sculpté en place devant l'hôtel-de-ville. (Archives municipales, Fonds Bertin Cette sculpture devant l'hôtel-de-ville illustrait la fusion de Mantes et de Gassicourt réalisée en
    Représentations :
    allégorie ville
    Historique :
    Cette sculpture a été réalisée pour être placée devant l'hôtel de ville reconstruit en 1948. Elle
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - Gassicourt - rue des Coquilles - en ville - Cadastre : 2014 AN 389
    Référence documentaire :
    Volume II p.474 Mantes et Mantes-la-Ville de 1789 à nos jours. GREM, Mantes et Mantes-la-Ville de AM Mantes-la-Jolie, 1M7-8, Reconstruction de l'hôtel de ville, 1948 AM Mantes-la-Jolie, 1M7-8 , Reconstruction de l'hôtel de ville, 1948
  • Musée Duhamel
    Musée Duhamel Mantes-la-Jolie - 16 rue L'Evesque - en ville - Cadastre : 2014 AB 21
    Illustration :
    Vue de trois quarts. Le volume et le décor font référence au style Louis XVI Entrée du "salon Louis XVI" donnant sur le hall central. IVR11_20157800590NUC4A Le "salon Louis XVI" vue intérieure. Les objets étaient rangés dans d'élégantes vitrines La corniche du "salon Louis XVI". IVR11_20157800592NUC4A Un panneau de style Louis XVI du garde-corps de l'ancienne galerie. IVR11_20157800595NUC4A
    Texte libre :
    Le musée Victor Duhamel, par son volume simple et son décor élégant et raffiné de style Louis XVI
    Représentations :
    Le musée fait référence au style Louis XVI par son volume et son décor. La façade principale est
    Historique :
    collectionneurs, Victor et Louise Duhamel. Dans un état d’esprit généreux, ce couple a souhaité confier cet édifice et l’ensemble de son contenu à la ville de Mantes, à la condition que celle-ci conserve la premier temps, la donation est faite à la ville sous réserve d'usufruit puis en 1916 le couple renonce à
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - 16 rue L'Evesque - en ville - Cadastre : 2014 AB 21
  • Fortification d'agglomération
    Fortification d'agglomération Mantes-la-Jolie - en ville
    Illustration :
    Vue de la ville et de ses fortifications. Gravure par Chastillon, 1641. (AM Mantes-la-Jolie, 1Fi "Mante". Vue de la ville avec ses fortifications au XVIIe siècle. Gravure, par Mérian vers 1650. On "Mantes au XVIIIe siècle d'après un plan manuscrit aux archives de l'hôtel de ville". Gravure, 1ère moitié 20e siècle. La ville avec ses fortifications et son Vieux Pont. (BNF, Va 78, fol.,tome V, Yvelines
    Texte libre :
    La ville de Mantes-la-Jolie a été enserrée dans une enceinte urbaine qui a laissé de nombreuses traces tangibles et plus cachées sur le territoire de la ville.
    Historique :
    le règne de Saint-Louis, où la porte de la ville du côté des Cordeliers est refaite à neuf. En 1313 Très tôt la ville a été fortifiée en plus du château. C’est la première enceinte que les le Chauve renforce les fortifications du château et fait reconstruire les murailles de la ville. La ville était « munie de bonnes murailles et remparts avec de très larges et profonds fossés » selon une 1087. Les habitants reconstruisirent la ville et « firent clore leur dite ville de murailles et tours , plus au sud, avant de rejoindre la rue de la Sangle puis les bords de Seine). La prospérité de la ville vraisemblable mais pas attesté que ce fut l’œuvre de Philippe-Auguste. Les limites de la ville sont alors fixées ce sont les murs du côté de Rosny qui sont en très mauvais état. Louis X le Hutin demande aux les fortifications de la ville (couronnement des remparts, réfection des fossés). Peut-être alors le reconstruite. Au XVIe siècle, c’est à cause des guerres civiles que la ville est à nouveau fortifiée. En 1588
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - en ville
    Parties constituantes non étudiées :
    porte de ville
    Référence documentaire :
    : un port carolingien nommé "le port", in : Mantes médiévale, la collégiale au cœur de la ville, Paris De Charlemagne à Henri IV, l'essor d'une ville médiévale DUFAY, Bruno, "De Charlemagne à Henri IV , l'essor d'une ville médiévale", in : Mantes médiévale, la collégiale au cœur de la ville, Paris, Somogy , la collégiale au coeur de la ville, Paris, Somogy, 2000, p.42-46 médiévale, la collégiale au cœur de la ville, Paris, Somogy, 2000, p.50-53
  • Maisons de l'îlot A
    Maisons de l'îlot A Mantes-la-Jolie - 7-19 Rue Louis Cauzard 1-11 rue Famille Salomon - en ville - Cadastre : 2014 AH 101-105; 108-111; 520-522; 405
    Illustration :
    Façade sur rue de la maison de la première maison de bourg, 7, rue Louis Cauzard. La boutique au Le pignon de la première maison, rue Louis Cauzard et sa cheminée de brique Cette maison de bourg, 11 rue Louis Cauzard, est deux fois plus large que les autres Détail de la porte d'entrée du 11, rue Louis Cauzard. Le décor, très sobre, se concentre sur les La maison du 13, rue Louis Cauzard se signale par ses deux oculi et sa porte piétonne rectangulaire Maison de bourg, 15, rue Louis Cauzard. La porte piétonne cintrée s'oppose aux petites ouvertures Les maisons des 17 et 19 rue Louis Cauzard présentent quelques variantes de taille et de décor La façade arrière des maisons de la rue Louis Cauzard donne sur un square public, le square de la Les façades arrière des maisons de la rue Louis Cauzard. IVR11_20167800091NUC4A Vue de la boutique en rez-de-chaussée qui marque l'angle de l'îlot sur la rue Louis-Cauzard
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - 7-19 Rue Louis Cauzard 1-11 rue Famille Salomon - en ville - Cadastre : 2014 AH
  • Chapelle de Navarre
    Chapelle de Navarre Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre :
    Historique :
    Placée sur le flanc sud de la collégiale, cette chapelle double dédiée aux saints Paul et Louis, a
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre :
    Référence documentaire :
    Brabant : la chapelle Saint-Paul Saint-Louis". In : Mantes médiévale. la collégiale au cœur de la ville "Une fondation de la reine Marie de Brabant : la chapelle Saint-Paul Saint-Louis". In : Mantes médiévale. la collégiale au cœur de la ville PLAGNIEUX , Philippe. "Une fondation de la reine Marie de
  • quartier du Pont-du-Routoir
    quartier du Pont-du-Routoir Guyancourt - Le Pont-du-Routoir Le Château - boulevard Jean Jaurès rue de Dampierre boulevard du Château rue Neil Armstrong rue Youri Gagarine - en ville
    Illustration :
    Les immeubles du secteur du Château et du centre commercial Louis Blériot, avec leurs commerces en La rue Louis Pasteur, axe structurant du secteur du Château, aux abords de la place du Marché Vue générale du patio intérieur du centre commercial Louis Blériot, situé au sein du secteur du Devanture d'un coiffeur, ouvrant sur le patio intérieur du centre commercial Louis Blériot Vue générale de la nouvelle entrée de ville créée aux abords du centre commercial, dans le cadre de ville de Versailles en 2008-2010. Les enduits des façades ont été refaits afin que se distinguent , réalisée à partir de 1973 par l'Etablissement Public d'Aménagement (EPA) de la ville nouvelle
    Texte libre :
    rurale alors confrontée à deux bouleversements : le projet de ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines et la crise du logement. Venez ici découvrir l'histoire d'un "morceau de ville" fait de logements Ville de Saint-Quentin-en-Yvelines, est accessible dans la rubrique Documentation - Liens web (en bas de page). Elle a fait l'objet d'une publication dans la collection "Laissez-vous conter" du label "Ville
    Localisation :
    boulevard du Château rue Neil Armstrong rue Youri Gagarine - en ville
  • Fontaine
    Fontaine Mantes-la-Jolie - place de l' Etape - en ville - Cadastre : Domaine public. Parcelle non cadastrée
    Illustration :
    La place de l'Hôtel-de-ville avec la fontaine en 1852. Dessin par Maugendre. (Région Ile-de-France La place de l'hôtel-de-ville avec la fontaine. Lithographie. (BNF. Topo Va 78, fol. tome V. B 7205 L'hôtel-de-ville, l'auditoire et la fontaine. Gravure. (BNF. Topo Va 78, fol. tome V. B 7204 Vue de la fontaine et de la place de l'hotel de ville au début du XXe siècle. Carte postale Le centre ville avant les bombardements. On aperçoit l'emplacement de l'hôtel-de-ville au fond
    Historique :
    La construction de la fontaine devant l'hôtel de ville s'inscrit dans la préoccupation des échevins d'approvisionner la ville en eau qu'on allait chercher sur la rive droite à Limay. Les guerres avaient rendu
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - place de l' Etape - en ville - Cadastre : Domaine public. Parcelle non
    Déplacement :
    oeuvre déplacée Mantes-la-Jolie - 1 rue Thiers - en ville - Cadastre :
1 2 3 4 14 Suivant