Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
  • Poste
    Poste Écouen - 4 Place de l'Eglise - en ville - Cadastre : 2014 AI 55 2014 AI 56
    Description :
    La poste est un élégant bâtiment en meulière, avec quelques rehauts de brique rouge. Les fenêtres sont soulignées par un linteau mouluré imitant la pierre. La façade occidentale, sur la place de toit à croupe, porte l'inscription "Ecouen" ainsi que le sigle "PTT" dans des cartouches en haut de la
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    Le bureau de poste d'Ecouen se trouve juste à côté de l'église, car il a remplacé l'ancien presbytère de la commune. Il fait partie des nombreux édifices construits à Ecouen par l'architecte local
    Historique :
    Le bureau de poste a été construit sur l'emplacement de l'ancien presbytère, devenu vacant à la suite de la séparation des Eglises et de l'Etat. Le conseil municipal approuva les plans proposés par l'architecte de la commune, Albert Bourgeois, dans sa séance du 19 février 1909. Les travaux furent confiés à Allard (entrepreneur de serrurerie à Ecouen), Regnouard (entrepreneur de maçonnerie à Ecouen) et Montès
    Localisation :
    Écouen - 4 Place de l'Eglise - en ville - Cadastre : 2014 AI 55 2014 AI 56
    Référence documentaire :
    Construction de l'hôtel des postes d'Ecouen, 1908-1949. AD Val d'Oise, 6 P 74 : Construction de AD Val d'Oise. 2 O 58/5 : travaux communaux. AD Val d'Oise. 2 O 58/5 : travaux communaux. p. 84-85. Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. 2018 AUSSEUR-DOLLEANS, Chantal, CREPIN-LEBLOND , Thierry et FÖRSTEL, Judith (avec la collaboration de : Christian Dauchel, Fanny Gosselin, Rémy Guadagnin ). Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. Collection Patrimoines d’Île-de-France. Lyon : éditions Lieux Dits, 2018. Photographies : Jean-Bernard Vialles, avec la collaboration de Laurent Kruszyk ; plan
  • poste, aujourd'hui immeuble
    poste, aujourd'hui immeuble Melun - 23 rue Carnot 8 rue du Miroir - en ville - Cadastre : 1985 AT 112
    Description :
    Grand immeuble à pan coupé, de facture soignée : un petit fronton courbe brisé couronne le centre de la façade sur la rue du Miroir, et les fenêtres du 2e étage sont surmontées de frontons triangulaires en léger ressaut. Ce décor de style classique est comparable à celui de l'ancien magasin Au Coin
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Relevé de la cave médiévale de la ""maison de la Crosse"" effectué par l'érudit melunais Gabriel Leroy juste avant la démolition de l'édifice et son remplacement par la poste. Le pilier central de cette cave a été conservé et se trouve aujourd'hui dans le jardin de l'hôtel de ville (cliché 03770348XA , voir le dossier collectif maisons-immeubles). Crayon, 19 août 1879. (AD Seine-et-Marne. 968 F 92 Monsieur Pasdeloup. Construction d'un hôtel des postes et télégraphes à Melun, rue de l'ancien marché au blé. Plan du rez-de-chausée. Papier, 1879 (15 août). (AM Melun. 1 Fi 827) IVR11_20027700143X Monsieur Pasdeloup. Construction d'un hôtel des postes et télégraphes à Melun, rue de l'ancien Monsieur Pasdeloup. Construction d'un hôtel des postes et télégraphes à Melun, rue de l'ancien
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    A l'angle du Marché au Blé et de la rue du Miroir se trouvait sous l'Ancien Régime l'hôtel de la Crosse de Saint-Père, siège de la justice de cette abbaye. C'était une maison d'un étage plus comble allusion à la crosse de l'abbé de Saint Père sculptée jadis au dessus de la porte. Cet édifice est démoli M. Pasdeloup. De la cave, qui remontait au Moyen Age, on retire un pilier à chapiteau sculpté qui est déposé dans le jardin de l'hôtel de ville (voir le cliché 03770348XA, en illustration du dossier collectif maisons-immeubles). Le bureau de poste fonctionne de 1880 à 1898, puis il est déplacé dans des simple immeuble avec locaux commerciaux en rez-de-chaussée, fonction qu'il remplit toujours aujourd'hui.
1