Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
  • orgue
    orgue Melun - place Notre-Dame - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Statut :
    propriété de la commune
    Inscriptions & marques :
    Le V et le G de Pauline Viardot, née Garcia, sont répétés à plusieurs reprises sur le buffet
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Dimension :
    latéraux : l = 425. dimensions de la console, avec le banc : h = 120, l = 145, pr = 122)
    Représentations :
    cor, lyre, flûte de pan, rinceaux, castagnettes, tambourin, flûte, ange, harpe, pot à feu ; Le buffet d'orgue est orné de plusieurs instruments de musique : flûtes de pan et rinceaux fleuris (au centre), cor, lyre et flûte de pan (à gauche), sistre, castagnettes, tambourin et flûtes (à droite). En
    Historique :
    dans les archives de 1673 à 1790. Cet orgue, qui aurait été offert par Etienne Chevalier vers 1460 établi en 1840. A l'instigation de l'abbé Séroin, curé de Notre-Dame, la fabrique achète son orgue -Coll par Pauline Viardot en 1850 pour le salon de musique de son hôtel particulier, rue de Douai, à d'une grande célébrité, liée au succès des jeudis de Pauline Viardot, fréquentés par Gounod, Liszt , Saint-Saëns, etc : il est présenté par Cavaillé-Coll à l'Exposition universelle de 1855. Lorsque Pauline Viardot se retire, en 1863, l'orgue est transféré dans sa maison de Baden-Baden. La guerre de 1870 amène destruction de l'ancienne tribune). A l'occasion de ce transfert, sont apportées de légères modifications : le buffet est relevé d'environ 25 cm, et le médaillon de Ary Scheffer représentant la Malibran (soeur de , Paul-Marie Koenig en 1955 (à la suite des bombardements de 1940), Jean Jonet en 1966. Les parties latérales sont des rajouts, peut-être assez anciens : elles pourraient dater de l'installation de l'orgue à
  • orgue
    orgue place Cardinal Mercier
    Description :
    un décor constitué dans la partie supérieure d'un motif de petites arcatures et d'une frise de motifs
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'orgue et de sa tribune depuis la nef. IVR11_20089500044NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    donateur mr le comte de Hattet, a été installé trop rapidement dans la première église et qu'il masque en partie la verrière du ch¿ur et la vision de l'autel qu'il domine et écrase par l'éclat de ses tuyaux. On présente un projet de tribune pour l'installer au dessus de la porte d'entrée de l'édifice. Finalement, ce n'est qu'en 1901 qu'un nouvel instrument est placé sur une tribune en revers de façade. Les travaux sont menés par la maison Merklin et compagnie de Paris. un nouveau buffet est installé sur la tribune. Le chantier est suivi par les architectes de la ville Louis Sorel et Henri Moreels. En 1934, en raison de l'agrandissement de l'église, l'orgue est réinstallé et modifié par le facteur d'orgue Gutschenritter. A l'occasion de restaurations successives plusieurs jeux sont ajoutés : par la maison Roethinger en 1963, par
1