Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 19 sur 19 - triés par pertinence
  • tombe du capitaine Texier
    tombe du capitaine Texier Écouen - rue du Cimetière - Cadastre : 2014 AI 145-146
    Description :
    Emile Texier mort pour la France 16 octobre 1918"
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    monument aux morts de Saint-Brice-sous-Forêt, ville natale du capitaine Texier (Catherine Limousin
    Référence documentaire :
    ). Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. Collection Patrimoines d’Île-de-France. Lyon : éditions Lieux p. 63 Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. 2018 AUSSEUR-DOLLEANS, Chantal, CREPIN-LEBLOND AD Val d'Oise, 2O58 / 6 : travaux sur le cimetière. AD Val d'Oise, 2O58 / 6 : travaux de la , Thierry et FÖRSTEL, Judith (avec la collaboration de : Christian Dauchel, Fanny Gosselin, Rémy Guadagnin Dits, 2018. Photographies : Jean-Bernard Vialles, avec la collaboration de Laurent Kruszyk ; plan
  • tombes militaires
    tombes militaires Écouen - rue du Cimetière - Cadastre : 2014 AI 145
    Description :
    confession des soldats (ici, musulmane ou catholique). Toutes les tombes sont décorées de cocardes tricolores
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    français et étrangers morts pour la France au cours de la Première Guerre mondiale. Dans une partie du Comme de nombreux cimetières communaux, celui d'Ecouen abrite un carré de tombes de soldats
    Historique :
    Il s'agit de tombes de soldats français et étrangers, de confessions catholique et musulmane sur la nécessité de créer un cimetière militaire au sud du cimetière communal, dans le lieu dit "le Village". Le terrain de 44 ares, acquis par la commune en 1896, est cédé à l'Etat contre la somme de 1320 francs (arrêté du 19 février 1919 ; parcelles 677P, 673, 679, 630P section C du cadastre).
    Référence documentaire :
    AD Val d'Oise, 2O58 / 6 : travaux sur le cimetière. AD Val d'Oise, 2O58 / 6 : travaux de la
  • tombeau de la famille Deuscher
    tombeau de la famille Deuscher Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Titre courant :
    tombeau de la famille Deuscher
    Description :
    tombeau de type stèle dans un style égyptisant présent dans le décor végétal et la forme de la corniche de couronnement de la partie centrale encadrée par deux parties plus basses ornée d'entrelacs de
    Illustration :
    Vue de la stèle ornée d'entrelacs de palmettes. IVR11_20069500160XE
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    plaque disposée sur le monument on peut lire les noms de Yolande Deuscher 1912-1940 et de Madeleine
  • tombeau de Marie Elisabeth Charlotte Desjardin et d'Auguste Desjardin
    tombeau de Marie Elisabeth Charlotte Desjardin et d'Auguste Desjardin Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Titre courant :
    tombeau de Marie Elisabeth Charlotte Desjardin et d'Auguste Desjardin
    Description :
    Tombeau de type sarcophage posé sur un socle rectangulaire. Finement ouvragé par une belle modénature et un motif de denticules sur le pourtour supérieur, il présente un décor particulièrement une couronne funéraire et un linceul. L'ensemble est complété par des motifs de palmettes.
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    portée sur le tombeau : Ici repose/ le corps de Marie Elisabeth Charlotte : M Desjardin née de Lacours / décédée le 15 janvier 1858 à l'âge de 49 ans/ regréttée de son mari, de ses enfants/ et de toute sa famille. Une seconde inscription figure sur la face opposée ici repose/ le corps de Auguste Desjardins / décédé le 25 décembre 1859 âgée de 46 ans. Auguste était un des gros propriétaires des débuts de la ville
  • tombeau de la famille Milinaire-Saugrin
    tombeau de la famille Milinaire-Saugrin Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Titre courant :
    tombeau de la famille Milinaire-Saugrin
    Description :
    Tombeau monumental constitué de trois parties : un socle qui présente à l'avant l'ouverture sur le caveau, marqué par la simulation d'un haut de porte, un premier tombeau rectangulaire orné de colonnes disposé un sarcophage de pierre orné de cannelures et de palmettes aux angles. L'ensemble posé sur une vaste dalle est entouré de petits piliers au couronnement pyramidal reliés entre eux par de lourdes
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Milinaire, famille d'industriels de Montmorency et, par ascendance, pour la famille Saugrin, comme en témoignent des insciptions portées sur le côté de l'édicule : Auguste Saugrin 1823-1875 et Clément Milinaire
  • tombeau de la famille Laurent
    tombeau de la famille Laurent Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Titre courant :
    tombeau de la famille Laurent
    Description :
    Tombeau type cénotaphe posé sur un socle en pierre artificielle et encadré de part et d'autre de deux balustres de métal. Le tombeau est en marbre noir orné sur le dessus d'un grand crucifix. Sur les côtés sont disposées des palmes en bronze et deux photographies de défunts. Sur le devant figure un
    Illustration :
    Détail d'un médaillon photographique : portrait de l'un des fils Laurent mort à la 1ère guerre
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    de jardin.
    Historique :
    , blessé à Vauquois (Meuse) le 28 février 1915 décédé des suites de ses blessures le 1er mars 1915 à l'âge de 21 ans et Léon-Adrien, aviateur, sergent, mort en 1919.
  • tombeau de la famille Grusse, Dagneau et Rivière
    tombeau de la famille Grusse, Dagneau et Rivière Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Titre courant :
    tombeau de la famille Grusse, Dagneau et Rivière
    Description :
    Tombeau de type stèle qui englobe dans son plan deux jardinières de part et d'autre. La stèle, dont
    Illustration :
    Détail du bas relief de la stèle évoquant le défunt Albert Grusse Dagneau, mort au champ d'honneur
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Le soldat au premier plan est présenté agenouillé, de dos, levant les bras pour implorer le Christ voilée, parque ou évocation de la Vierge. Le texte situé en dessous de la scène donne le sujet de l'imploration Seigneur j'ai espéré en vous, je ne serai pas ???mais la suite de la phrase est illisible.
  • tombeau de la famille Napolitano
    tombeau de la famille Napolitano Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Titre courant :
    tombeau de la famille Napolitano
    Description :
    Tombeau constitué d'un sarcophage en pierre artificielle recouvert d'une dalle de marbre rouge et adossé à une stèle encadrée par deux colonnes de marbre rouge au fût galbé, supportant un fronton formant ressaut et auvent pour protéger le médaillon de bronze sculpté.
    Illustration :
    Détail du médaillon de bronze : portrait en buste de monsieur Napolitano (1841-1907
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Sur un médaillon de bronze est représenté le défunt, de face, en buste. Colonnes avec châpiteaux
  • tombeau du lieutenant prussien Léonard Freiherr von Eyloffstein
    tombeau du lieutenant prussien Léonard Freiherr von Eyloffstein Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Description :
    tombeau entièrement constitué de métal : la dalle posée sur le dessus du caveau et les balustres
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Les pots à feu, de petite taille, sont placés aux quatre angles des balustres ; les étoiles sont disposées sur les cercles marquant le centre du motif en croix de saint André. Les branches de chêne figurent en dessous de la date de 1870 et la croix de guerre est placée dans une couronne funéraire.
    Historique :
    la sépulture de son frère. L'inscription portée sur la dalle de métal révèle son identité militaire
  • tombeau d'Eléanor Fidler Dunnett
    tombeau d'Eléanor Fidler Dunnett Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Description :
    Tombeau de type stèle de forme trapézoïdale ornée d'une guirlande et surmontée d'un couronnement se
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Ce tombeau est celui d'Eléanor Fidler, d'origine anglaise, mère de Sydney Dunnet architecte du chemin de fer du Nord : in memory of our mother/ Eleanor Fidler Dunnett/ born in London/dec 1808/ died in
  • tombeau de Pierre et Jacqueline Guyot
    tombeau de Pierre et Jacqueline Guyot Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Titre courant :
    tombeau de Pierre et Jacqueline Guyot
    Description :
    statue de l'enfant Jésus posée sur un socle.
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    avril 1934. Sous la sculpture dominant le tombeau est inscrite une phrase tirée de l'Evangile selon terre cuite, provient d'une entreprise de production en série, comme l'indique le numéro qui y est
  • tombeau de la famille Moreels-Buffet
    tombeau de la famille Moreels-Buffet Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Titre courant :
    tombeau de la famille Moreels-Buffet
    Description :
    Tombeau marqué par un petit enclos orné de carreaux de céramique en relief figurant des pommes de pin et cantonné aux angles de quatre piles de pierre couronnées d'un petit fronton cintré et orné de cabochons de céramique. La croix, dans le même matériau que l'ensemble, est également ornée d'un décor de
    Illustration :
    Détail du décor : faïences vernissées aux motifs végétaux (pommes de pins, feuillages
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    pomme de pin Le crucifix en bronze est situé dans la partie inférieure de la croix
    Historique :
    Victor Moreels (1842-1924) père de l'architecte. Marie Moreels (1889-1941), l'architecte Henri Moreels
  • tombeau de la famille Huet-Thauvin
    tombeau de la famille Huet-Thauvin Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Titre courant :
    tombeau de la famille Huet-Thauvin
    Description :
    Tombeau de type cénotaphe et stèle surmontée d'un auvent de pierre pour abriter le bas-relief de
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Portraits en buste de Léon Huet dans son uniforme et de sa femme
    Historique :
    mon mari/ Léon Huet/ chef de brigade de retraite/ de gendarmerie/ d'Enghien/ 1864-1911. L'entreprise ayant mené le chantier est celle du marbrier Clément de Deuil. Madame Huet, née Henriette Thauvin (1852 bas relief de bronze. Il semble que la dalle de marbre posée sur le tombeau soit un ajout récent.
  • tombeau des curés de la paroisse d'Enghien-les-Bains
    tombeau des curés de la paroisse d'Enghien-les-Bains Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Titre courant :
    tombeau des curés de la paroisse d'Enghien-les-Bains
    Description :
    Ce tombeau de type sarcophage a été conçu dans un style néogothique : les côtés sont ornés moulurée et ornée de croix et d'inscriptions. Le dessus de l'édicule présente une légère inclinaison.
    Illustration :
    Vue d'ensemble. On voit, à l'arrière du tombeau, la partie supérieure de la première croix de
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    , éléments de vêtements lithurgique symbolisant la fonction de curé. Pour les mêmes raisons, figurent sur le devant un calice avec une ostie et un ciboire. Sur les côtés de l'édicule, dans les panneaux délimités : sur la gauche pampres de vigne et VITIS, une palme et JUSTUS, une rose et CARITAS, l'agneau et HOSTIA peut deviner les inscriptions de gauche à droite : LUX, CANDOR, PAX, FRUMENTUM.
    Historique :
    Ce tombeau est celui des curés de la paroisse d'Enghien. Elevé dans un premier temps pour l'abbé Besnard auprès de la croix de cimetière dans un terrain alors sans affectation. Les archives de la série O mentionnent que le conseil municipal vote en 1890 une contribution de 200F pour l'érection du monument . L'inscription portée sur le dessus de l'édicule témoigne de cet engagement : Hommage de la municipalité et de la général du tombeau. Par la suite, après abandon des droits de concession par la famille de l'abbé, la
  • stèle militaire allemande de la guerre de 1870
    stèle militaire allemande de la guerre de 1870 Écouen - rue du Cimetière - Cadastre : 2014 AI 145
    Titre courant :
    stèle militaire allemande de la guerre de 1870
    Description :
    Ce tombeau, en forme de petit obélisque, présente une épitaphe en allemand : "Hier ruhen in Gott
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    Cette stèle militaire allemande est un témoignage de la guerre de 1870-1871, lié au siège de Paris . Plusieurs communes des environs de la capitale présentent de tels monuments, ainsi à Clamart ou à Fresnes nord de Paris pour essayer d'arrêter l'offensive prussienne menée par le général Moltke.
    Historique :
    Cette stèle a été édifiée en mémoire du capitaine von Rieben (3e régiment d'infanterie de Magdeboourg) et de plusieurs soldats allemands de la guerre de 1870-1871.
  • Tombe Lecomte-Colin
    Tombe Lecomte-Colin Écouen - rue du Cimetière - Cadastre : 2014 AI 145
    Description :
    figurant le Christ de Pitié représenté au centre d'une croix grecque. Dans sa partie inférieure, elle comporte une inscription latine, "in memoriam et in spem". Sur le devant de la pierre tombale est inscrit le nom de famille des défunts, "Lecomte-Colin" (difficilement lisible car en partie dissimulé sous un tapis de mousse).
    Illustration :
    Détail de la signature du marbrier. IVR11_20169500146NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    Cette tombe présente un médaillon sculpté figurant un Christ de pitié dont le traitement est soigné
    Historique :
    La tombe de la famille Lecomte-Colin est signée "C. Yvon, marbrier sculpteur à Louvres". Chrétien Yvon (1903-1974) a notamment réalisé son propre tombeau dans le cimetière de Louvres (dossier
  • Tombeau de la famille Duverger-Dargelas
    Tombeau de la famille Duverger-Dargelas Écouen - rue du Cimetière - Cadastre : 2014 AI 145
    Titre courant :
    Tombeau de la famille Duverger-Dargelas
    Description :
    défunts. Rien, cependant, dans son iconographie, ne vient faire allusion à l'activité artistique de T.-E
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    Ce tombeau appartient au groupe des tombes de familles de peintres de "l'école d'Ecouen".
    Historique :
    Tombeau de la famille Duverger-Dargelas, famille de peintres de l'école d'Ecouen, où il existe (dossier IA95000455), avec la grande verrière de son atelier. Deux inscriptions identifient les défunts, J l'architecte Ponsard (lecture incertaine). Il a sans doute été construit après octobre 1895, date de la concession perpétuelle du terrain à la famille (au nom de Théophile Emmanuel Duverger).
    Référence documentaire :
    AD Val d'Oise, 2O58 / 6 : travaux sur le cimetière. AD Val d'Oise, 2O58 / 6 : travaux de la
  • Tombeau de la famille Frère-Robecchi
    Tombeau de la famille Frère-Robecchi Écouen - rue du Cimetière - Cadastre : 2014 AI 145
    Titre courant :
    Tombeau de la famille Frère-Robecchi
    Description :
    Le tombeau se présente sous une forme assez simple et dépouillée. Sur la plaque de marbre blanc au centre de la stèle, sont gravés les noms, fonctions, et dates de vie et de mort de l'ensemble des défunts . Au fronton, une inscription indique le nom de la famille Frère-Robecchi.
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    Ce tombeau collectif de la famille Frère-Robecchi appartient à l'ensemble des tombes de peintres du cimetière d'Ecouen. Il abrite notamment la dépouille du peintre de genre Pierre-Edouard Frère, dont l'arrivée à Ecouen en 1847 est à l'origine de la naissance de l'école de peinture.
    Historique :
    Le tombeau regroupe les dépouilles de la famille Frère-Robbecchi, depuis Henriette Frère (1878-1881 (1819-1886), peintre de l'école d'Ecouen, dont la demeure, la villa Gabrielle, est encore conservée (dossier IA95000476). C'est après son arrivée à Ecouen, en 1847, qu'une colonie informelle de peintres se forme, entre 1850 et 1900. Elève de Paul Delaroche influencé par la peinture de Millet, Pierre-Edouard Frère fait d'Ecouen un centre célèbre de la peinture de genre, et notamment des scènes de la vie de "Robecchi" associé à celui de "Frère" est celui d'un peintre décorateur d'origine italienne, Henry Robecchi, dont la fille Giulia a épousé Charles-Edouard Frère, fils de Pierre-Edouard Frère. Henry Robecchi avait lui aussi une maison à Ecouen, rue de la Châtaigneraie.
  • Tombeau de la famille Dansaert
    Tombeau de la famille Dansaert Écouen - rue du Cimetière - Cadastre : 2014 AI 145
    Titre courant :
    Tombeau de la famille Dansaert
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    Ce tombeau appartient à l'ensemble des tombes de peintres de l'école d'Ecouen. Il conserve deux de ses couronnes de céramique, réalisées à la fin du XIXe siècle.
    Historique :
    maire de la commune, de 1879 à 1895. Il repose aux côtés de son épouse, Henriette Tassain, décédée en
1