Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
  • Couvent de Bénédictines, immeuble HBM
    Couvent de Bénédictines, immeuble HBM Mantes-la-Jolie - - 13 Boulevard Victor-Duhamel - en ville - Cadastre : 2014 AD 80
    Description :
    de Mantes au centre du linteau surplombant la porte d'entrée. Des ferronneries en volutes rappellent trois étages carrés et d'un comble. Il compte dix-neuf travées en façade, la travée de chaque extrémité perpendiculaire, placé à l'arrière. La modénature s'organise autour de chainages d'angle, d'une corniche et d'un , entre lesquelles est fixée une table portant l'inscription : "OHBM de Seine-et-Oise, Ville de Mantes des boutiques. On notera que la boutique à l'extrémité droite est une boulangerie, comme c'était le
    Illustration :
    , dessin (AM Mantes-la-Jolie, 2S 1) IVR11_20157800024X laïc, Cauzard, Desbordes (architectes), 1920, (AM Mantes-la-Jolie, 7 M2(2)). IVR11_20167800526NUC4A Mantes-la-Jolie, 7M 2(2)). IVR11_20167800518NUC4A Mantes-la-Jolie 7M 2(2)). IVR11_20167800520NUC4A (architectes), 1921 (AM Mantes-la-Jolie, 7M 2(2)). IVR11_20167800521NUC4A (AM Mantes-la-Jolie 7M 2(2)). IVR11_20167800528NUC4A Mantes-la-Jolie, 7M 2(2)). IVR11_20167800527NUC4A daté (AM Mantes-la-Jolie 7M 2(2)). IVR11_20167800523NUC4A , Marabout, Cauzard (architectes), non daté (AM Mantes-la-Jolie 7M 2(2)). IVR11_20167800525NUC4A , Marabout, Cauzard (architectes), non daté (AM Mantes-la-Jolie 7M 2(2)). IVR11_20167800524NUC4A
    Texte libre :
    Cet immeuble placé à l'entrée de la ville est remarquable par ses dimensions et son statut : c'est
    Historique :
    , propriétaire fortunée à Mantes-la-Jolie. En 1924-1925, Antoinette du Bouzet les transfère dans sa propriété Pochet, notaires à Mantes, avec la ville de Mantes pour l'achat du bâtiment et de toutes les de fer à la gare et au dépôt de Mantes. Compte tenu du coût estimé de l'opération (730 000 francs Une première communauté bénédictine s'installe à Mantes dès le 17e siècle, par acte du 4 avril 1650 la fin du 17e siècle, s'installent dans le prieuré de Sainte Marie-Madeleine (sis dans l'actuel rue Gambetta). La liquidation de leurs biens intervient en 1792. Une nouvelle communauté bénédictine est connue à Mantes au début du 19e siècle. Nommées "bénédictines de Bray" -du nom de l'ancienne maison seigneuriale de Bray qui les avaient accueillies à la Révolution- et originaires de Villarceaux, ces Sœurs sur la rue des Métairies qui appartenait à Mme Lefort, propriétaire du château des célestins à Limay . Par un avis favorable du conseil municipal (délibération du 16 juin 1859), la mère Supérieure obtient
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - - 13 Boulevard Victor-Duhamel - en ville - Cadastre : 2014 AD 80
    Aires d'études :
    Mantes-la-Jolie
    Référence documentaire :
    AM Mantes-la-Jolie. 1 D 15. Délibération du 16 juin 1859. AM de Mantes-la-Jolie. 1 D 15 AM Mantes-la-Jolie. 1 D 24. Délibération du 15 janvier 1921. A. M. Mantes-la-Jolie. 1 D 24 AM Mantes-la-Jolie. 1D24. Délibération du 16 février 1922. Nomination de M. Marabout comme chef du service des travaux en remplacement de M. Desbordes. AM Mantes-la-Jolie. 1D24. Délibération du 16 février AM Mantes-la-Jolie. 1D24. Délibération du 23 avril 1921. Approbation de la convention avec l'Office départemental d'HBM. AM Mantes-la-Jolie. 1D24. Délibération du 23 avril 1921. Approbation de la convention avec AM Mantes-la-Jolie. 5M 13(2). Ecole maternelle et garderie boulevard Victor Duhamel, construites AM Mantes-la-Jolie. 7M 2(1). Location des boutiques du rez-de-chaussée de l'immeuble pour familles nombreuses. AM Mantes-la-Jolie. 7M 2(1). Location des boutiques du rez-de-chaussée de l'immeuble pour AM Mantes-la-Jolie. 7M 2(2). Projets d'architecture 1920-1921. AM Mantes-la-Jolie. 7M 2(2
  • Couvent des Cordeliers, actuellement centre d'arts plastiques et visuels Abel-Lauvray
    Couvent des Cordeliers, actuellement centre d'arts plastiques et visuels Abel-Lauvray Mantes-la-Jolie - 1 quai de Vaucouleurs - en ville - Cadastre : 2014 AD 283
    Description :
    charpente sont conservés du bâtiment du 19e siècle. Un cellier taillé dans la craie et le silex, recouvert en partie de projection de ciment (usage passé de discothèque) est conservé. Il porte la date 1621 à
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    . Gojard, J. Perbet (architectes), (AM Mantes-la-Jolie 5M). IVR11_20167800513NUC4A , 1965, M. Gojard, J. Perbet (AM Mantes-la-Jolie 5M). IVR11_20167800514NUC4A . Gojard, J. Perbet (AM Mantes-la-Jolie 5M). IVR11_20167800516NUC4A , J. Perbet, 1965 (AM Mantes-la-Jolie 5M). IVR11_20167800515NUC4A . Perbet, (AM Mantes-la-Jolie 5M). IVR11_20167800517NUC4A municipaux de Mantes-La-Jolie. IVR11_20167800455NUC4A Vue de la ville de Mantes vers 1650, à gauche le couvent des Cordeliers. IVR11_20157800039X Vue de la ville de Mantes en 1854, à gauche en blanc le bâtiment de l'ancien couvent des Cordeliers Plan de Mantes vue depuis Limay, à gauche le couvent des Cordeliers, Gravure de C. Chastillon, 1641 Coursive du permier étage montrant la déclivité du mur de façade. IVR11_20167800449NUC4A
    Texte libre :
    mineurs de l'Ordre de Saint-François, reste très présent dans la mémoire collective locale. Le bâtiment
    Historique :
    dommages de guerre. À partir de 1955, la ville de Mantes-la-Jolie fait plusieurs tentatives pour racheter Saint François arrivèrent à Mantes en 1233. Plusieurs documents manuscrits indiquent la fondation du une visite de Jean Massé, curé et maire de la ville de Mantes, accompagné d'officiers municipaux, du transmis en 1828 par François Bonneau, salpêtrier à Mantes, à Charles Duchesne propriétaire à Mantes-la Bouzet, épouse d'Alexandre Jules Alphonse du Bouzet, contrôleur principal à Mantes. Elle est la fille de plusieurs dessins et lithographies de Maugendre représentant la région de Mantes sont diffusés. L’une de ces de Mantes ne la rachète en 1952 pour en faire un hospice, malgré un état d'abandon important et des Robert le Chat. Un état du couvent et des rentes en 1442 précise que la fondation s'accompagne de la construction d'un petit logement et d'une chapelle dédiée à la Sainte Trinité. Puis le couvent s'enrichit de de Ghennen (ou de Reims), bourgeois de Mantes et son épouse Endeline confient, par charité, dans leur
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - 1 quai de Vaucouleurs - en ville - Cadastre : 2014 AD 283
    Aires d'études :
    Mantes-la-Jolie
    Référence documentaire :
    AM, Mantes-la-Jolie, 5 M 27(3). Acquisition par la ville de la propriété des Cordeliers pour l'aménagement d'une auberge de jeunesse. . AM, Mantes-la-Jolie, 5 M 27(3). Acquisition par la ville de la AM, Mantes-la-Jolie, 5 M (anciennement 4M 13). Auberge de jeunesse. AM, Mantes-la-Jolie, 5 M AD Yvelines,3Q 44. Administration des Domaines - Mantes-la-Ville. AD Yvelines,3Q 44 . Administration des Domaines - Mantes-la-Ville. Mantes médiévale. La collégiale au cœur de la ville. Paris, Somogy. 2000. p.167. La chronique de Mantes ou histoire de Mantes du XIe siècle jusqu'à la Révolution. Durand , A.,Grave, E., 1883. La chronique de Mantes ou histoire de Mantes du IXe siècle jusqu'à la Révolution (de) Sceaux Père Raoul, Emile Houth, Emile, 1969. " Le couvent des cordeliers de Mantes dans la Histoire de Mantes et du Mantois à travers chroniques et mémoires des origines à 1792 Lachiver
1