Dossier IA77000507 | Réalisé par
Förstel Judith
Förstel Judith

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
moulin de Poignet, puis glacière, aujourd'hui immeuble, dit résidence des Glaces
Copyright
  • (c) Stéphane Asseline, Région Ile-de-France

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Melun - Melun nord
  • Hydrographies L' Almont
  • Commune Melun
  • Adresse 14 rue de Trois-Moulins
  • Cadastre 1985 AR 592-593
  • Dénominations
    moulin, glacière
  • Appellations
    Moulin de Poignet, résidence des Glaces
  • Destinations
    immeuble

Le site de l'actuelle résidence des Glaces a un long passé industriel, utilisant la force motrice fournie par la rivière d'Almont. Du Moyen Age jusqu'au 19e siècle, y est implanté un moulin banal dit moulin de Poignet, dont la première mention remonte à 1146 (acte de Louis VII en faveur des lépreux de Melun). Ce moulin dépendant directement du domaine royal, il est vendu comme bien national : le 19 germinal an IX, le moulin est acquis pour 16 600 francs par le meunier Picard. C'est alors un édifice d'un étage-carré plus comble, avec couloir central, comprenant à la fois l'habitation du meunier et les tournants, abrités dans une pièce d'environ 6 x 6 m. L'ensemble est desservi par un escalier en vis. Le revenu annuel du moulin est alors estimé à 7000 francs. Il est flanqué d'un second moulin en aval, qui appartient déjà au meunier Picard. Celui-ci, puis son successeur Roger, exploitent donc un moulin double possédant deux roues hydrauliques, bien visibles sur un plan de 1821. Dans le courant du 19e siècle, ce moulin est transformé en paneterie mécanique. Vers 1905, il est racheté par le traiteur Barbier (dont la boutique est installée au 18 rue de l'hôtel de ville). Ce dernier le rénove et l'utilise pour la fabrication de glace, pâtes, biscuits, chocolats. La fabrique de glace à rafraîchir Barbier est toujours répertoriée en 1961. L'usine, aujourd'hui désaffectée, est transformée en immeuble d'habitation.

  • Murs
    • calcaire (incertitude)
    • fonte
    • enduit
  • Toits
    tuile mécanique, tuile plate
  • Étages
    2 étages carrés, étage de comble
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • pignon découvert
    • croupe
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2003 ; Dernière mise à jour en 2003
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
Förstel Judith
Förstel Judith

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.