Logo ={0} - Retour à l'accueil

hôtel Macé de Montoury

Dossier IA77000656 réalisé en 2011

Fiche

AppellationsMacé de Montoury
Dénominationshôtel
Aire d'étude et cantonMeaux
AdresseCommune : Meaux
Adresse : 36-38 rue
Saint-Remy
Cadastre : 2000 BT 0031

Cet hôtel particulier fut construit dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, sur un terrain contigu au jardin des Arquebusiers pour M. Macé de Montoury, qui fut maire de Meaux en 1771. L'un des pavés de la cour porte la date "1772". L'aile qui ferme la cour sur le côté ouest est une adjonction de la seconde moitié du XIXe siècle.

Période(s)Principale : 2e moitié 18e siècle , daté par travaux historiques
Secondaire : 2e moitié 19e siècle , daté par source
Dates1772, porte la date
Auteur(s)Personnalité : Macé de Montoury commanditaire attribution par travaux historiques

Le parti de plan s'organise autour d'un logis à deux étages sous comble entre cour et jardin, complété par deux ailes de communs en retour sur la cour ; mais l'aile de gauche est une adjonction postérieure : à l'origine, l'hôtel présentait un plan en L. L'escalier se trouve dans l'angle nord-est du corps de logis et présente une belle rampe en ferronnerie avec les initiales du commanditaire (PAM ?). Deux portes cochères donnent accès à l'hôtel : la principale recèle des ferrures, un heurtoir et deux impostes en fer forgé sur la porte cochère latérale. Dans la cour, un pavé recèle une inscription historique (1772 et les initiales du propriétaire : M.D.M.) et deux anciennes fontaines assuraient l'approvisionnement en eau.

Murscalcaire
enduit
moyen appareil
Toitardoise, tuile plate
Plansplan régulier en L
Étages2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
croupe brisée
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour suspendu, en charpente

suspendu
en charpente
Typologieshôtel
Techniquesferronnerie
Précision représentations

La rampe en serrurie présente un décor de balustres pansus à rouleaux inférieurs reliés par des colliers à un fer central ondulé.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablesescalier
Protectionsinscrit MH, 1987/12/02
Précisions sur la protection

Façades et toitures sur cour et sur jardin, cage de l'escalier avec sa rampe en fer forgé (cad. BT 31) : inscription par arrêté du 2 décembre 1987.

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil général de Seine-et-Marne - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Bénech Pierre-Olivier