Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fontainebleau - usine de menuiserie Barre, actuellement ébénisterie Atelier Saint-Louis

Dossier IA77000741 réalisé en 2009

Fiche

Appellationsusine de menuiserie Barre, puis ébénisterie Atelier Saint-Louis
Destinationsébénisterie
Parties constituantes non étudiéesbureau, atelier de fabrication, pièce de séchage
Dénominationsusine de menuiserie
Aire d'étude et cantonSeine-et-Marne - Fontainebleau
AdresseCommune : Fontainebleau
Adresse : 7 rue
Saint-Louis
Cadastre : 2012 AS 71

Un atelier de menuiserie est attesté rue Saint Louis dans le premier quart du 20e siècle. M. Barre en est alors l'exploitant, puis lui succède M. Pelgrin, et par la suite M. Foulon. Depuis le début des années 2000, M. Gougnaud y a établi son atelier d'ébénisterie, auparavant installé à Melun. Spécialisé à la fois dans la restauration de meubles anciens et dans la création de mobilier contemporain, l'activité est liée essentiellement à des commandes locales, hormis celles provenant du mobilier national. Cet atelier fait partie de la vingtaine d'établissements de ce type implantés à Fontainebleau, à proximité de la source d'approvisionnement en matière première et d'un marché de distribution. Il est toutefois le seul conservé dans son intégralité et qui abrite encore une activité liée au travail du bois. Les machines-outils sont électriques. L'atelier d'ébénisterie fonctionne avec deux ébénistes.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle

La parcelle, de forme rectangulaire, est occupée au niveau du front de rue par un ancien hôtel et le fond de cour par l'atelier de menuiserie. Bâti sur toute la largeur de la parcelle, ce bâtiment s'étage sur deux niveaux surmontés d'une toiture à un pan couvert de tôles de zinc et de tuiles plates pour le faîtage. La façade sur cour a été construite en pan de bois avec un remplissage de briques pleines et les trois autres pans en moellons de calcaire. Les briques laissées apparentes à la base des poutres porteuses de la façade sont estampillées EB. Le remplissage de la façade est recouvert d'un enduit à la chaux ainsi que d'un bardage en bois ouvragé et peint qui souligne les ouvertures réparties sur cinq travées. Au rez-de-chaussée, trois d'entre elles permettent l'accès au bâtiment. Le premier niveau, cloisonné en trois travées de plan, abrite les bureaux, l'espace de travail et l'accès à l'étage desservi par un escalier de meunier. A l'aplomb de l'entrée principale se trouve une porte haute permettant de desservir cet étage réservé au stockage et au séchage du bois. L'atelier d'ébénisterie comprend une scie circulaire, deux scies à ruban, une toupie pour la réalisation des moulures, une mortaiseuse et un tour à bois. Plusieurs établis sont placés sous les baies délivrant un éclairage latéral complété par des néons et lampes.

Mursbois
brique
calcaire
enduit
moellon
pan de bois
Toittuile plate, zinc en couverture
Étages2 étages carrés
Couverturestoit à un pan
Énergiesénergie électrique
achetée
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil général de Seine-et-Marne - Caliste Lisa
Lisa Caliste

Chargée de mission, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire, de 2009 à 2010.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.