Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble de 65 verrières - Église Notre-Dame de la Cité paroissiale de Saint-Honoré d'Eylau et chapelle Sainte-Thérèse

Dossier IM75000243 réalisé en 2010
Dénominationsverrière
Aire d'étude et cantonVerrières religieuses parisiennes du 19e siècle
AdresseCommune : Paris 16e arrondissement
Adresse : 66 bis avenue Raymond Poincaré

Après avoir acheté un terrain en 1889, Mgr Marbeau créa une société immobilière en 1891 afin d’y construire un ensemble paroissial composé d’une église et de bâtiments destinés aux œuvres d’instruction, d’éducation et d’assistance, dans la droite ligne de l’encyclique Rerum Novarum proclamée à la même date par Léon XIII. L’édifice fut érigé en 1897 par P. Marbeau, frère du fondateur, comme chapelle de « secours » et de catéchisme de Saint-Honoré-d’Eylau ; ce bâtiment de briques à ossature métallique, comparable à Notre-Dame du Travail, allie le style néo-gothique teinté d’Art nouveau à l’intérieur, au néo-roman réservé à l’extérieur.

Lors de l’inauguration qui eut lieu le 21 mai 1897, de simples verres blancs clôturaient encore les baies ; à la suite d’un appel lancé par le fondateur, les dons des particuliers affluèrent alors pour permettre la mise en place de 92 lancettes par F. Gaudin entre 1899 et 1915, chaque vitrail revenant à la somme de 500 f. Mgr Marbeau, responsable de ce décor vitré, recommanda à Gaudin d’inscrire les noms des donateurs au bas des vitraux, M. Mme Eugène Guillet, le pensionnat Saint-Honoré d’Eylau, F. Gaudin, M. Mme Ed. Tourreil, Melles Hortense et Caroline Da Silva Ramos et M. Mme Eugène Baroux, Baron et Baronne de Gargan, etc.

Le programme iconographique, quelque peu transformé au fil de son exécution, inclut des scènes de Vies de saints et de saintes, évangélisateurs de la Gaule, fondateurs d’ordres, patrons du clergé séculier, de rois et de reines protecteurs de l’Église, et du pape Pie V. Au moment où la loi de Séparation des Églises et de l’État se montrait imminente ou un peu plus tard très récente, ce programme représenta une sorte de manifeste politique montrant la vitalité de l’Église, dans ses œuvres, ses grands ordres religieux, ses congrégations, ses missionnaires et ses récentes canonisations (Jean-Baptiste de la Salle en 1900) ou béatifications (Jean-Marie Vianney en 1905, les Carmélites de Compiègne en 1906, Jeanne d’Arc en 1909, etc.), et rappelant aussi la protection historique de certaines figures de saints pour Paris, la France et la monarchie, ainsi que la bienveillance de la monarchie de droit divin pour l’Église.

Pour en réaliser les cartons, Gaudin fit appel à E. Grasset et à ses élèves de l’École Guérin : J. Milesi dès 1899 et entre 1905 et 1910 (5 verrières basses du chœur), M. Pillard-Verneuil (baie 0), R. Freida (39 entre 1901 et 1910), A. Giacometti, oncle du sculpteur, vers 1902, V. Tardieu en 1910, et Trément en 1915 pour les verrières ornementales à entrelacs végétaux des baies hautes. Deux vitraux dessinés par E. Grasset furent en grande partie détruits en 1902, lors de l’ouverture du passage vers la chapelle Sainte-Thérèse : Sainte Jeanne d’Arc terrassant le léopard anglais et Saint Michel terrassant le dragon, dont les cartons avaient déjà été utilisés à l’Hôtel de M. Mignon à Paris, et à Vaucouleurs, et furent adaptés plus tard à Allery, Bordeaux, Vaire-Arcier ; conservés au Musée d’Orsay, les dessins préparatoires et cartons de ces deux scènes ont figuré dans deux expositions organisées à Paris en 1996 et à Rouen en 2003. Une partie des vitraux de l’église a été occultée par l’agrandissement de l’orgue en 1934, une autre par la création du narthex.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Gaudin Félix peintre-verrier
Auteur : Pillard Verneuil Maurice
Maurice Pillard Verneuil (1869 - 1942
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
cartonnier
Auteur : Milesi Juliette cartonnier
Auteur : Freida Raphaël cartonnier
Auteur : Tardieu Victor cartonnier
Auteur : Grasset Eugène cartonnier
Auteur : Giacometti Augusto cartonnier
Auteur : Trément cartonnier

Baie 0 (1 lancette, H.4xL.1,30). Verrière ornementale de couleur de style Art nouveau à motifs végétaux répétés (lys stylisés inscrits dans des écailles bordées d’un filet blanc opalescent, cabochons blancs) ; dans l’amortissement, une croix de Malte blanche entourée de palmettes, rayons et rinceaux ; fleurs stylisées et palmettes en bordure. Par F. Gaudin ; M. Pillard-Verneuil, cart., entre 1905 et 1910.

Baies 1, 2 (2 lancettes, H.1,10xL.0,87x2). Symboles de la Justice (tables de la loi, balance, glaive) et de la Prudence (sablier, tamis, deux ailes) dans deux écus ; feuilles et fleurs stylisées en bordure (1). Litanies de la Vierge : Tour de David et Trône de la Sagesse dans les amortissements, rosiers et bouquets de fleurs de lys dans deux vases situés au bas des lancettes ; corolles blanches et feuilles dans les bordures (2). Par F. Gaudin ; J. Milesi, cart., entre 1905 et 1910.

Baie 3 (1 lancette, H.1,10xL.0,87). Présentation de la Vierge au Temple, jardins et ville de Jérusalem à l’arrière-plan ; bordure végétale stylisée. Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1906.

Baie 4 (1 lancette, H.1,90xL.0,87). Jésus enfant enseignant au Temple, devant une tenture bleue dans un décor de feuillages ; fleurs blanches et feuilles vertes en bordure. Par F. Gaudin ; V. Tardieu, cart., 1910.

Baie 5 (2 amortissements, H.0,46xL.0,87). Fragment de la bannière de Jeanne d’Arc ornée de lys, de trois anges, d’une Vierge en majesté et de l’inscription « JHESUS-MARIA » ; fragment de la hampe de saint Michel à laquelle est accroché un étendard orné d’une croix rouge et d’un PX ; les figures principales ont été supprimées lors du percement de la porte ; bordures de feuilles et fleurs de lys à gauche, de coquilles et de cordes à nœuds à droite. Par F. Gaudin ; E. Grasset et R. Freida, cart., 1901.

Baie 6 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Saint Denis évêque entre Rustique et Éleuthère, Charité de saint Martin ; au soubassement : deux haches, pélican symbolique, inscriptions légendaires ; bordures : rinceau d’épis de blé, rosettes, motifs triangulaires à gauche, « Montjoie Saint-Denis », palmes, croix, mitres, épées, faisceaux, casques et crosses à droite. Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1901.

Baie 7 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Charité de sainte Geneviève, sainte Catherine confond les philosophes païens d’Alexandrie devant les pyramides et le Sphinx ; inscriptions légendaires entourées de grosses fleurs blanches et de motifs stylisés ; bordures : filets d’eau en bâtons brisés, demi-rosaces à gauche, guirlandes de marguerites et feuillages verts à droite. Par F. Gaudin ; R. Freida et A. Giacometti, cart., 1902.

Baie 8 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Saint Louis rapporte la Couronne d’épines, Visite de saint Henri à Cluny, armes de France dans l’amortissement. Soubassements : phylactères légendaires sur un fond d’épines et sur un bouquet de lys rouges. Bordures : couronnes, fleurs de lys, croix, faisceaux de feuilles de laurier, feuilles et fleurs d’hortensias. Par F. Gaudin ; R. Freida et A. Giacometti, cart., 1902.

Baie 9 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Baptême de Clovis, Constantin reconnaît la Vraie croix. Soubassements : phylactères légendaires, instruments de la Passion. Bordures : casques, feuilles et rosettes, fleurs blanches, feuilles et vrilles. Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1901, 1902.

Baie 10 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Construction de l’abbaye de Westminster par saint Édouard, Prédication de saint Bernard. Soubassements : cartouches légendaires, insignes de la royauté, deux lions, « MEMORARE…O CLEMENS, O PIA ! O DULCIS VIRGO MARIA » et « DIEU LE VEUT ». Bordures : faisceaux, pelles, marteaux, sceptres, dizainiers, écailles, pointes de lances, croix de Jérusalem, « DIEU LE VEUT », fleurs. Signé par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1902.

Baie 11 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Sainte Claire délivre Assise, Saint Benoît et Sainte Scholastique. Soubassements : phylactères légendaires, ostensoir, armes, serpent d’airain, oiseaux. Bordures : feuilles retournées, bouquets de fleurs, cloches, crosses d’abbé, feuilles, oiseaux, cornes, « JE VOUS DONNE MA PAROLE QUE VOUS N'AUREZ POINT DE MAL. CONFIEZ-VOUS SEULEMENT A DIEU. 1194+1253 ». Signé par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1901, 1906.

Baie 12 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Institution du Rosaire par saint Dominique, Saint François d’Assise. Soubassements : cartouches légendaires tenus par deux chiens adossés, 3 écus évoquant les stigmates et Jésus ressuscité. Bordures : feuilles, fleurs, cordes à nœuds, croix, oiseaux, « J'AI LAISSE LE MONDE ET JE M'EN VAIS AU CIEL ». Par F. Gaudin ; R. Freida et A. Giacometti, cart., 1901, 1902.

Baie 13 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Miracle de sainte Zite, Miracle de sainte Élisabeth de Hongrie. Soubassements : cartouches légendaires, une cruche d’eau, une corbeille de pains, guirlande de roses, deux aiguières, vases, couronnes. Bordures : rinceaux verts et feuilles de sagittaire, guirlandes de roses, rubans et feuilles de chêne. Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1906.

Baie 14 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Saint Ignace de Loyola à Montserrat, Enseignement de saint François-Xavier. Soubassements : phylactère légendaire, croix, globe terrestre, monogramme du Christ, une caravelle dont la voile porte l’inscription légendaire. Bordures : ruban en rinceau et monogramme « AMDG », « QUE SERT A L'HOMME DE GAGNER L'UNIVERS, S'IL VIENT A PERDRE SON AME (Mat. XVI 26)», ancres marines et cordes, fleurs stylisées. Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1906.

Baie 15 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Saint François de Sales confie la règle de la Visitation à sainte Jeanne de Chantal, Apparition de Jésus à sainte Thérèse d’Avila. Soubassements : phylactères légendaires, armes, crucifix, bâton et gourde de pèlerin. Bordures : bouquets, inscriptions « Allez donc ma fille où Dieu vous appelle (Adieux de son père le président Fremyot) » et « souffrir ou mourir », chaînes, fleurs de lys, croix blanches. Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1906.

Baie 16 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Annonce de la victoire de Lépante par Pie V, Saint Charles Borromée donne la communion à saint Louis de Gonzague. Soubassements : phylactères légendaires, armoiries, bannière, fouet, chapeaux de cardinal. Bordures : piques de lances, croix, faucilles, invocation, lys et couronnes, écus. Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1906.

Baie 17 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Sainte Rose de Lima, Sainte Germaine de Pibrac enseigne les petits enfants. Soubassements : phylactères légendaires, couronnes d’épines et couronnes de fleurs, quenouille et bâton. Bordures : châteaux, roses, ancres de marine, guirlande d’épis de blé et de liserons. Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1906.

Baie 18 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Prédication de saint François de Sales, Saint Vincent de Paul, entouré d’un frère lazariste, d’une sœur et d’enfants abandonnés. Soubassements : inscriptions légendaires, une étole, soleil de feu, cœur enflammé, croix, ancre, deux rames tenues par des monstres marins. Bordures : plumes, inscription, chaînes, médailles miraculeuses, bourses déversant des écus d’or. Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1902, 1906.

Baie 19 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Charité de Marie-Clotilde de France, Apparition du Sacré-Cœur à M.-M. Alacoque. Soubassements : phylactères légendaires entre deux blasons (France et Sardaigne), couronne, sceptre, Sacré-Cœur, couronne d’épines. Bordures : fleurs et feuilles de bignonia, Sacré-Cœurs, bouquets de marguerites. Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1906.

Baie 20 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Saint Jean-Baptiste de La Salle, Louis-Marie Grignon de Montfort. Soubassements : inscriptions légendaires, mappemonde, outils, couronne d’épines, roue, Calvaire, Rosaire. Bordures : bouquets, compas, rosaires, plumes et encriers…, rinceaux stylisés, « Dieu seul est ma richesse, Dieu seul est mon soutien, Dieu seul est mon bien, Dieu seul est ma tendresse ». Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1902, 1906.

Baie 21 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Sainte Agnès accompagnée d’un ange, en présence du préfet de Rome, Martyre des Seize Carmélites de Compiègne. Soubassements : phylactères, deux agneaux couchés, écu, croix, colombe. Bordures : épées, palmes de martyre, phylactères portant les noms des carmélites, 16 cœurs transpercés d’un glaive, inscriptions légendaires. Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1908, 1909.

Baie 22 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Saint Yves, Bienheureux J.-B. Vianney, Saint Pierre Fourier, Saint Benoît Labre. Soubassements : couronne de feuilles, « SACERDOCE, SOUS-DIACONAT, DIACONAT, ACOLYTAT, EXORCISTAT, OSTARIAT, LECTORAT », bourdons et coquilles de pèlerin. Bordures : rinceaux, fleurs, coquilles, bâtons brisés, « BIENHEUREUX LES PAUVRES ». Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1902, 1906.

Baie 23 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Jésus chez Marthe et Marie, Cène. Soubassements : une oenochoé décorée, une bouteille, des linges, inscriptions légendaires. Bordures : branches d’olivier, figuier, vigne, gerbes de blé et grappes de raisin, « JÉSUS A BETHANIE CHEZ MARIE ». Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1906, 1909.

Baie 24 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Les Pères de l’Église : Basile de Césarée, Grégoire de Naziance, Jean-Chrysostome, Athanase d’Alexandrie, Ambroise de Milan, Jérôme, Augustin d’Hippone, Grégoire de Gand, Prophètes soutenant les Évangélistes. Soubassements : phylactères nominatifs. Bordures : iris et autres fleurs, « ENSEIGNEZ TOUTES LES NATIONS APPRENEZ-LEUR A OBSERVER TOUT CE QUE JE VOUS AI COMMANDE » et « TOUTE ECRITURE DIVINEMENT INSPIREE EST UTILE POUR ENSEIGNER POUR REPRENDRE POUR CORRIGER POUR FORMER A LA JUSTICE AFIN QUE L'HOMME DE DIEU SOIT PARFAIT ET PREPARE A TOUTE BONNE OEUVRE A. TIM. III 16-17 ». Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1906.

Baie 25 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Nativité, Descente de croix. Soubassements : voile de la Sainte Face et instruments de la Passion. Bordures : fumée, décor végétal, clous et cordages. Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1906.

Baie 26 (2 lancettes, H.1,90xL.0,87). Immaculée Conception, Saints Irénée de Lyon, Éloi de Noyon, Honoré d’Amiens, Landry de Paris, Thomas de Cantorbery, Agathon, Alphonse de Liguori et Pie IX. Inscriptions nominatives. Par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1906.

Baies 27 à 31 (tympans de porte). Verrières ornementales à écailles ou à petits motifs de croix et de quadrilobes rouges. Par F. Gaudin ; J. Milesi, cart., 1899.

Baies 100 à 104 (1 lancette, H.4xL.1,40). Symboles des Évangélistes : l’Homme ailé de Matthieu (101), l’Aigle de Jean (102), le Taureau ailé de Luc (103), le Lion ailé de Marc (104). Agneau Pascal surmonté de la colombe du Saint-Esprit et d’une grande croix rouge (100) ; compléments de vitrerie ornementale à gros rinceaux végétaux colorés, fleurs et cartouches aux noms des évangélistes ; à la base : bouquets de palmettes. Bordures : rinceaux végétaux, pommes de pin alternés avec fleurs de lys et fleurs blanches. Par F. Gaudin ; J. Milesi, cart., avant 1912.

Baie 105 (amortissement, H.0,50xL.0,70). Verrière ornementale avec motifs d’acanthes et étoile. Par F. Gaudin et Trément, cart., vers 1915.

Baies 106 à 129 (1 lancette, H.4xL.1,40). Verrières ornementales de couleur de deux modèles alternés : modèle « au vase » Art déco, environné de palmettes, fleurons, gros rinceaux végétaux colorés, filets perlés et croix de Malte (106, 107, 110, 111, 114, 115, 118, 119, 122, 123, 126, 127) ; modèle « aux acanthes » surmontées de gros rinceaux végétaux colorés, filets perlés et croix de Malte (108, 109, 112, 113, 116, 117, 120, 121, 124, 125, 128, 129). Bordures : feuilles allongées et fleurs blanches ou volutes, acanthes et filets perlés rouge. Par F. Gaudin ; Trément, cart., 1913-1915.

Baie 130 (3 lancettes de façade, cachées par l’orgue). Verrière ornementale incluant « SPES », « FIDES » et « CARITAS ». Par F. Gaudin ; J. Milesi (?), cart., 1899.

Portes de la sacristie (1 triplet et 2 lancettes). Verres incolores imprimés de losanges ; verre beige rosé en bordure. Dans le triplet, remploi d’un rondel représentant un ciboire surmonté d’une hostie, en grisaille et jaune d’argent, XIXe ou début du XXe s.

Chapelle des catéchismes. Plafond circulaire en pavés de verre noyés dans un voile de béton. Triplet de vitrerie incolore bordée d’un filet jaune.

Catégoriesvitrail
IconographiesJustice
Prudence
Présentation de la Vierge au Temple
Jérusalem
saint Denis
charité de saint Martin
sainte Geneviève
sainte Catherine
saint Louis
saint Henri
baptême de Clovis
Constantin Ier le Grand
saint Edouard
saint Bernard
sainte Claire d'Assise
saint Benoît
saint Dominique
saint François d'Assise
sainte Zite
sainte Elisabeth de Hongrie
saint Ignace de Loyola
saint François Xavier
saint François de Sales
sainte Jeanne de Chantal
sainte Thérèse d'Avila
saint Charles Borromée donnant la communion à saint Louis de Gonzague
sainte Rose de Lima
saint Vincent de Paul
Apparition du Sacré-Coeur à sainte Marguerite-Marie Alacocque
Sacré-Coeur
saint Jean-Baptiste de la Salle
sainte Agnès
saint Yves
saint Pierre Fourier
saint Benoît Labre
Jésus chez Marthe et Marie
Cène
Nativité
Descente de Croix
Immaculée Conception
saint Honoré d'Amiens
saint Landry de Paris
saint Agathon
saint Alphonse de Liguori
saint Matthieu apôtre
saint Jean
saint Luc l'Evangéliste
saint Marc l'Evangéliste
Inscriptions & marquessignature, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Signé par F. Gaudin

Statut de la propriétépropriété d'une association diocésaine

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives historiques de l'archevêché de Paris. 1D, 2D, 3D. Plan de l'emplacement des vitraux. 1905

  • COARC. Inventaire de 1905

  • Diocèse. GNOA 4

  • Diocèse. HDE2

  • Centre de documentation du Musée d'Orsay. Dossier Grasset. Saint-Honoré d'Eylau

  • Ancien atelier Gaudin. Cv 803-894. Cartons des verrières

  • Musée d'Orsay. Inv. ARO 1993-40-6, 7. Dessins préparatoires, études et cartons d'E. Grasset pour les vitraux de sainte Jeanne d'Arc et de saint Michel terrassant le dragon

  • Musée d'Orsay. Carton de R. Freida pour saint Louis portant la couronne d'épines

Bibliographie
  • SAVIGNAC, M. de. Saint-Honoré d'Eylau, Les saints des vitraux. Paris : Art, Culture et Foi, 2005

  • BRUNEL, Georges. Dictionnaire des églises de Paris : catholique, orthodoxe, protestant. Paris : Hervas, 1995.

    p. 157-158
  • CABEZAS. Églises parisiennes du XXe siècle. Architecture et décor. Paris : Action artistique de la Ville de Paris, 1996.

    p. 202, 217 n. 11 à 14, 220
  • SAVIGNAC, M. de. Saint-Honoré d'Eylau, 150 ans d'histoire et de vie. Saint-Etienne, 2001

  • [Exposition. Rouen, Musée des Beaux-Arts. 2003]. Jeanne d'Arc, les tableaux de l'Histoire, 1820-1920. Paris : RMN, 2003

    p. 146-147
  • LUNEAU, Jean-François. Félix Gaudin, peintre verrier et mosaïste (1851-1930). Clermont-Ferrand : PU Blaise-Pascal, 2006

    p. 141, 250, 285, 290, 296, 330, 364, 367, 390, 391, 393, 398, 399, 400, 403, 404, 425, 433, 470, ill. p. 582-583 ; cat. 803-894 p. 551, pl. c425-445.
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Congard Charlotte
Charlotte Congard

personne ayant travaillé au service de l'inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Callias-Bey Martine