Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble de 2 verrières - Martyrium de Saint-Denis (ancienne chapelle des Sœurs Auxiliatrices des Âmes du Purgatoire)

Dossier IM75000277 réalisé en 2010
Dénominationsverrière
Aire d'étude et cantonVerrières religieuses parisiennes du 19e siècle
AdresseCommune : Paris 18e arrondissement

Dès le XIe siècle, il existait une chapelle du « Martyrium » qui dépendait du prieuré de Saint-Denis, surmontant une crypte associée à l’histoire de saint Denis. Le 15 août 1534, saint Ignace et ses compagnons y firent vœu de pauvreté, chasteté et obéissance ; cet événement fait figure de fondation de la Compagnie de Jésus avant la fondation officielle en 1540 par le pape Paul III. La chapelle et la crypte furent restaurées au cours du XVIIe pour les Bénédictines de Montmartre, avant d’être démolie au cours de la Révolution.

Dans les années 1850, l’abbé Le Rebours, curé de la Madeleine, et son ami architecte Tournesac retrouvèrent la trace du Martyrium de saint Denis ; si le tout disparut en 1863 à l’occasion du percement de la rue Marie-Antoinette dans l’axe de la chapelle, une parcelle de la crypte subsista cependant, rachetée en 1870 par les abbés de Ponlevoy et Carayon, qui la cédèrent en 1878 à l’archevêché, à condition d’y édifier une église avec une chapelle vouée à saint Ignace ; les sœurs Auxiliatrices des Âmes du Purgatoire, encouragées par le Cardinal Guibert, s’installèrent en 1877 dans une chapelle provisoire pour redonner vie au culte de saint Denis, puis dans une chapelle néogothique élevée en 1884-1887 par l’architecte H. Rauline.

Des vitraux réalisés par Éd. Didron ( ?) et G.-Cl. Lavergne en 1893 et déposés vers 1990 à l’occasion de la transformation de la chapelle en bibliothèque pour le collège Yvonne Le Tac, seule subsiste la rose de façade. La Ville de Paris confia la gérance de la crypte à l’Association des Amis du Martyrium créée en 1973 puis la racheta en 1974 avant de la faire protéger au titre des Monuments historiques.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1880
1893
Auteur(s)Auteur : Didron Edouard peintre-verrier (?)
Auteur : Lavergne Georges-Claudius peintre-verrier

Chapelle haute (rose, diam.2 et lancette bouchée). Christ bénissant et tenant le chef de saint Denis sur une gerbe de palmes blanches ; fond bleu peint de fleurons en grisaille et palmettes de couleur dans les huit lobes de la rose. La lancette maintenant bouchée, représentait le Martyre de saint Denis dans sa partie haute et des panneaux de vitrerie néo-XIIIe dans sa partie basse. Par G.-Cl. Lavergne, 1893 (ancienne signature sur le Martyre de saint Denis).

Crypte (4 lancettes, H.0,80xL.0,40). Entrelacs néo-romans de couleur. Par Éd. Didron (?). Vers 1880.

Catégoriesvitrail
IconographiesChrist
saint Denis
martyre de saint Denis
Inscriptions & marquessignature, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Par G.-Cl. Lavergne (ancienne signature sur le Martyre de saint Denis)

Statut de la propriétépropriété de la commune, Propriété de la Ville de Paris

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives historiques de l'archevêché de Paris. 4R14.

    Saint-Jean de Montmartre, carton archevêché 2/2 (photo ancienne)
  • MAP. ACMH : 1997/018/38

    19
Bibliographie
  • GUILHERMY. Notes.... ms NAF 6117.

    f° 77 r°
  • DUPLESSY, E. Paris religieux. Guide artistique, historique et pratique dans les églises, chapelles, pélerinages et oeuvres de Paris. 1900.

    p. 325 fig. 62
  • Un sanctuaire de la Butte-Montmartre, Martyrium St Denys, Auxiliatrices du Purgatoire. Paris, 1953.

  • FOSSARD, D. Les anciennes églises suburbaines de Paris (IVe-Xe s.). In Paris et Île-de-France, 1960, t. 11.

  • BRUNEL, Georges. Dictionnaire des églises de Paris : catholique, orthodoxe, protestant. Paris : Hervas, 1995.

    p. 136
  • ROUSSARD, A. Dictionnaire des lieux à Montmartre. Paris, 2001.

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Congard Charlotte
Congard Charlotte

personne ayant travaillé au service de l'inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Callias-Bey Martine