Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble des quatre verrières du collatéral nord
    Ensemble des quatre verrières du collatéral nord Melun - place Notre-Dame - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Les quatre verrières du collatéral nord de la nef datent de 1887 et sont l'oeuvre de l'atelier Gsell-Laurent, qui avait déjà fourni les vitraux de l'abside (pour la plupart disparus). Avec quatre autres verrières principalement ornementales (sauf un Couronnement de la Vierge), placées dans les fenêtres hautes de l'abside, ces figures de saints constituent les vestiges d'un ensemble de vitraux posés Elisabeth de Hongrie, sainte Clotilde et Jeanne d'Arc (avec une inscription rappelant son passage à Melun en
    Représentations :
    saint Louis ; saint Henri de Bamberg ; saint Jean Baptiste ; saint Charles Borromée ; Dans chaque bordure décorative. Baie 17 : saint Louis, vêtu d'un manteau fleurdelysé, tenant le sceptre et la main de justice. Baie 19 : l'empereur saint Henri, avec son sceptre et le modèle de la cathédrale de Bamberg. Baie
    Statut :
    propriété de la commune
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Emplacement dans l'édifice :
    23 dans le collatéral nord de la nef
    Illustration :
    Verrière de la baie 17 : saint Louis. Vue d'ensemble. IVR11_20027700498VA Verrière de la baie 19 : saint Henri. Vue d'ensemble. IVR11_20027700495VA Verrière de la baie 21 : saint Jean-Baptiste. Vue d'ensemble. IVR11_20027700501VA Verrière de la baie 23 : saint Charles Borromée. Vue d'ensemble. IVR11_20027700560VA
  • le mobilier de la collégiale Notre-Dame
    le mobilier de la collégiale Notre-Dame Melun - place Notre-Dame - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    , connues par les dessins de la collection Gaignières : celles d'Alix de Corbeil (13e siècle) et d'Etienne Chevalier (15e siècle) ont disparu, mais l'église conserve encore la dalle funéraire de Denis de Chailly (15e siècle). En revanche, elle a perdu un autre témoignage de l'attachement d'Etienne Chevalier à sa ville natale : le célèbre diptyque de Fouquet, actuellement dispersé entre Anvers et Berlin. La majeure collégiale s'est en contrepartie enrichie de plusieurs éléments soustraits aux établissements conventuels et aux églises désaffectées de Melun : la clôture de choeur de l'église Saint-Etienne, le maître-autel en marbre du couvent des Carmes, un grand calvaire provenant de la maison des frères des Ecoles chrétiennes , les 52 stalles et des retables de l'hôtel-Dieu Saint-Nicolas, etc. Tout ce mobilier, à son tour serrurier Keramingant fournit plusieurs grilles pour le choeur (1824, sur dessin de l'architecte Solente ), l'abside (1819) et la chapelle de la Vierge (1825). Du mobilier de la première moitié du 19e siècle
    Parties constituantes non étudiées :
    carrelage de sol clôture de choeur fauteuil de célébrant tabouret de célébrant chemin de croix croix de sacristie croix de procession bannière de procession clef de voûte
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Goussel
    Titre courant :
    le mobilier de la collégiale Notre-Dame
    Illustration :
    Tombe d'Alix de Corbeil (aujourd'hui disparue): dessin levé pour la collection Gaignières. (BNF Tombe d'Etienne Chevalier et de Catherine Budé (aujourd'hui disparue): dessin levé pour la Projet d'autel pour la chapelle de la Vierge. Calque aquarellé, vers 1866. (AD Seine-et-Marne. 4 Op Clef de voûte dans le vaisseau central de la nef, 2e travée. IVR11_20027700606X La rose occidentale. Verrière de Calixte Poupart, 1959 : ""Rose mystique"". IVR11_20027700563VA Verrière axiale de la chapelle d'hiver, au nord de l'église : ""Notre-Dame de Lourdes"". S. Miller Clôture de choeur ornée des Litanies de la Vierge, 19e siècle. IVR11_20027700537X Chemin de croix, offert par le curé de l'église en 1883. Vue de la première station : le Christ Calice de première messe de l'abbé Walraet, 1944, avec patène assortie. IVR11_20027700576XA Ostensoir ""offert par ses paroissiens à Mr l'abbé Moreau, curé-doyen de Notre-Dame de Melun depuis
  • le mobilier de l'église Saint-Aspais
    le mobilier de l'église Saint-Aspais Melun - rue Saint-Aspais - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    ensemble de verrières, en grande partie conservées, et de retables en pierre sculptés à même le mur de , et un jubé est commandé en 1565 au maître peintre parisien Guyon Ledoux, sur le modèle de celui de Guillaume de la Cour en 1626. Quatre nouvelles cloches sont fondues en 1614. Au 18e siècle, le mobilier connaît un important renouvellement. Une chaire est installée en 1733. De nouvelles orgues sont créées par retable de l'autel ; Pierre Maron, maître doreur à Paris, passe marché pour 6 chandeliers de cuivre -Constance, bénite en 1753. Ils financent aussi le réaménagement de la chapelle des fonts, la même année : les travaux comprennent la commande de boiseries, d'une grille en ferronnerie, et des fonts baptismaux choeur est doté de grilles en fer forgé dues au serrurier parisien Delahé. Au 19e siècle, le décor de l'église connaît un renouvellement considérable. De nombreux tableaux sont offerts à la paroisse. Certains modernes, dues à Alexis-Joseph Pérignon (Montée au calvaire, exposé au Salon de 1840 et donné par l'Etat
    Parties constituantes non étudiées :
    clôture de chapelle lampe de sanctuaire
    Auteur :
    [menuisier] La Cour Guillaume de
    Titre courant :
    le mobilier de l'église Saint-Aspais
    Illustration :
    Dessin du menuisier Delacourt (ou de La Court) pour le jubé, 1626. (AM Melun. GG d 98, pièce 2 Dessin du menuisier Delacourt (ou de La Court) pour le jubé : détail. (AM Melun. GG d 98, pièce 2 Litographie du 19e siècle d'après le dessin pour le jubé de Saint-Aspais, 1626 (Doc. 1). (BM Melun accessoires"". Détail de l'autel. Papier aquarellé, 1832 (10 mars). (BM Melun. HH 13) IVR11_20027701118X Projet de carrelage du choeur, avec l'emplacement des stalles. Calque, 1838. (AD Seine-et-Marne. 5 Projet pour l'autel de la chapelle des morts. Calque aquarellé, 1867. (AD Seine-et-Marne. 5 V 192 Projet de vitrail pour la chapelle Saint-Joseph. Ce vitrail a été exécuté, mais il a disparu Projet de décoration du sanctuaire. Calque aquarellé, 25 juillet 1877. (AD Seine-et-Marne. 5 V 195 Vue intérieure. (Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, archives photographiques. MH . (Musée municipal de Melun. inv. 983.2.262) IVR11_20017700217X
1