Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • baiser de paix, par les frères Demarquet, 2e moitié 19e siècle
    baiser de paix, par les frères Demarquet, 2e moitié 19e siècle Meaux -
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître
    Dénominations :
    baiser de paix
    Représentations :
    agneau de Dieu
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Emplacement dans l'édifice :
    baiser de paix n°1
    Titre courant :
    baiser de paix, par les frères Demarquet, 2e moitié 19e siècle
  • reliquaire néo-gothique
    reliquaire néo-gothique Meaux -
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Description :
    de tuiles, surmonté d'un clocheton. Sur la face antérieure, les reliques sont visibles à travers trois arcades de style flamboyant, couronnées par des pinacles ornés d'anges. Le reliquaire abrite notamment des os de saints particulièrement honorés en Brie : saint Fiacre et saint Aile (ou saint Agile , premier abbé de Rebais au VIIe siècle). Au moment de l'enquête, le reliquaire était conservé dans la chapelle d'hiver, au rez-de-chaussée du Vieux-Chapitre.
  • faubourg de Chaage
    faubourg de Chaage Meaux
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Ce quartier était déjà habité à l'époque antique, et le mot de Chaage provient vraisemblablement du latin "cavea" (amphithéâtre) lié à l'existence d'un édifice de spectacle. Jusqu'à la Révolution, la plupart des terres appartiennent aux abbayes de Chaage et de Saint-Faron. En 1849, la construction de la voie ferrée Paris-Strasbourg isole ce quartier de la partie septentrionale du faubourg Saint-Faron. Il , avenue de la République, rue Ambroise Bully, rue de la Paix, prolongement de la rue Barigny), et de nombreuses maisons sont construites le long de ces voies nouvelles. En 1955 est ouverte une dernière artère , la rue Georges Lugol, qui permet de relier la rue de Chaage à la partie orientale du faubourg.
    Description :
    , construite au dessus de l'ancien brasset Saint-Faron (bras mort de la Marne aujourd'hui recouvert). Les rues anciennes (rue de Chaage, rue Alfred Maury, rue Saint-Faron) ont été coupées par la voie ferrées et communiquent avec l'ancien quartier Saint-Faron par des passages souterrains. Exceptée la rue Georges Lugol de comme les maisons de notable se situent sur le boulevard Jean Rose ou à son immédiate proximité. La partie occidentale du quartier présente un habitat de faubourg, dans la continuité avec le quartier Saint -Faron qui s'étend de l'autre côté de la voie ferrée. Les villas se situent essentiellement dans la partie est du faubourg et plus particulièrement rue Gambetta et rue de la République. L'habitat plus populaire, de type pavillon, pavillons en bandes et maisons de ville, est construit au nord-est, à proximité de la voie ferrée. Le quartier se caractérise également par une forte présence d'édifices jumeaux
    Titre courant :
    faubourg de Chaage
    Appellations :
    de Chaage
    Illustration :
    Vue de la partie nord de la ville (ancien faubourg Saint-Faron), depuis la tour nord de la cathédrale. Au premier plan, le boulevard Jean-Rose suit les fortifications de la ville, il est bordé d'immeubles et de maisons de maître (à droite, la propriété Dassy avec son jardin). IVR11_20097701181NUC4A Vue de la partie nord-ouest de la ville, depuis la tour nord de la cathédrale. Le premier plan se , avec les communs de la propriété Dassy à gauche. Au milieu de l'image, en diagonale, s'étend la rue La partie centrale du faubourg de Chaage, vue depuis la tour nord de la cathédrale. Le premier plan -Rose, avec la propriété Dassy à droite. Plus loin apparaissent les toits d'ardoise de l'ancienne abbaye Notre-Dame de Chaage. La partie gauche de l'image est occupée par la rue de Chaage, dont on voit bien le Le boulevard Jean-Rose et ses alentours, vus depuis la tour nord de la cathédrale. Au premier plan s'étend l'extrémité du jardin Bossuet. Au centre de l'image, les trois immeubles jumeaux aux 13-17
  • fonts baptismaux
    fonts baptismaux Meaux - rue Madame-Dassy -
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Détail : le Baptême du Christ, sur le couvercle de la cuve. IVR11_20127700258NUC4A
  • statues : Saint Joseph portant l'enfant Jésus, Vierge de l'Apocalypse
    statues : Saint Joseph portant l'enfant Jésus, Vierge de l'Apocalypse Meaux - 20 rue de Chaage -
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    Sur le socle apparaît le nom du fondeur et la marque de fondeur. Vierge de l'Apocalypse : date non
    Matériaux :
    fonte de fer peint
    Représentations :
    Saint Joseph porte l'enfant Jésus sur son avant-bras gauche et tient de la main droite une fleur . Il est vêtu d'un manteau dont le pan avant sert de trône à l'enfant. La Vierge de l'Apocalypse est
    Description :
    La statue de saint Joseph repose sur un socle qui était plutôt destiné à accueillir une statue du
    Localisation :
    Meaux - 20 rue de Chaage -
    Titre courant :
    statues : Saint Joseph portant l'enfant Jésus, Vierge de l'Apocalypse
    Illustration :
    Statue en pied de la Vierge de l'Apocalypse. Vue de 3/4. IVR11_20097700814NUC4A Statue en pied de la Vierge de l'Apocalypse. Vue de face. IVR11_20097700815NUC4A Statue en pied de la Vierge de l'Apocalypse. Vue latérale. IVR11_20097700816NUC4A Statue en pied de la Vierge de l'Apocalypse. Vue de dos. IVR11_20097700813NUC4A Statue en pied de la Vierge de l'Apocalypse. Détail de la signature. IVR11_20097700817NUC4A Statue en pied de saint Joseph portant l'enfant Jésus. Vue de face. IVR11_20097700822NUC4A Statue en pied de saint Joseph portant l'enfant Jésus. Vue de 3/4. IVR11_20097700823NUC4A
  • manutention militaire
    manutention militaire Meaux - 129 rue du Faubourg Saint-Nicolas 5 rue Noefort - Cadastre : BH 33
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Le couvent de Noëfort s'installa en 1629 dans le faubourg Saint-Nicolas, à la sortie orientale de militaire, de 1816 à 1938. Le site est aujourd’hui occupé par la gendarmerie, dont les nouveaux bâtiments
    Étages :
    étage de comble
  • hôtel Macé de Montoury
    hôtel Macé de Montoury Meaux - 36-38 rue Saint-Remy - - Cadastre : 2000 BT 0031
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    au jardin des Arquebusiers pour M. Macé de Montoury, qui fut maire de Meaux en 1771. L'un des pavés de la cour porte la date "1772". L'aile qui ferme la cour sur le côté ouest est une adjonction de la
    Précisions sur la protection :
    Façades et toitures sur cour et sur jardin, cage de l'escalier avec sa rampe en fer forgé (cad. BT
    Représentations :
    La rampe en serrurie présente un décor de balustres pansus à rouleaux inférieurs reliés par des
    Description :
    Le parti de plan s'organise autour d'un logis à deux étages sous comble entre cour et jardin , complété par deux ailes de communs en retour sur la cour ; mais l'aile de gauche est une adjonction corps de logis et présente une belle rampe en ferronnerie avec les initiales du commanditaire (PAM
    Étages :
    étage de comble
    Auteur :
    [commanditaire] Macé de Montoury
    Titre courant :
    hôtel Macé de Montoury
    Appellations :
    Macé de Montoury
    Illustration :
    Détail du heurtoir de la porte cochère. IVR11_20127700738NUC4A Détail de la serrure de la porte cochère. IVR11_20127700739NUC4A Le départ de l'escalier d'honneur. IVR11_20127700733NUC4A La rampe de l'escalier d'honneur. IVR11_20127700734NUC4A Détail de la rampe de l'escalier d'honneur : les initiales du commanditaire, au premier étage Pompe à eau dans l'angle sud-ouest de la cour. IVR11_20127700736NUC4A Pavé de la cour, portant la date "1772". IVR11_20127700737NUC4A
1