Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Les portails de la collégiale
    Les portails de la collégiale Mantes-la-Jolie - place de l' Etape - en ville - Cadastre : 2014 AB 225
    Historique :
    La construction de la collégiale ayant commencé par les parties basses de la façade occidentale , les portails sont à la fois la partie la plus ancienne de l'édifice (sauf le portail des Echevins) et central et septentrional -et donc le début de la construction-des années 1150-1160. On ne sait pas à quoi ressemblait le portail méridional avant sa reconstruction au début du XIVe siècle (vers 1320). Les chroniques de 1300. L'étude qui en a été faite récemment le compare au portail de la Calende de la cathédrale de Rouen, et de ce fait le date des années 1320-1330. Ces portails ont beaucoup souffert pendant la remplacées par des colonnettes sauf dans le portail des Echevins. La dernière campagne de restauration a été engagée en 1996 par Bernard Fonquernie. Le constat d'état était navrant : présence de lichens, présence découvertes sur le portail central et celui des Echevins.
    Référence documentaire :
    Entre piété des fidèles et conscience civique : le portail des Echevins". PLAGNIEUX, Philippe . "Entre piété des fidèles et conscience civique : le portail des Echevins". In: Mantes médiévale. La
    Description :
    Les portails étaient composés sur le même modèle : un trumeau supportant un tympan entouré statues colonnes originelles des deux portails primitifs ont été remplacées par des colonnettes. Pour le portail central le tympan comporte un seul registre avec le Christ en majesté encadré de deux anges feuilles d'acanthe. Le trumeau a perdu la statue qui l'ornait de même que les voussures ont perdu leurs réutilisées dans une maçonnerie de maison. Le portail des Échevins est en outre dominé par un haut gâble
    Illustration :
    Portail nord : détail du tympan. le Christ en Majesté dans le tympan. Les Saintes femmes au tombeau sur le linteau. IVR11_20177801412NUC4A dans le rendu des soldats endormis qui flottent dans l'espace. IVR11_20177801437NUC4A Portail central : le tympan représente le Couronnement de la Vierge. Au linteau la Dormition, la Portail central : première rangée des voussures de gauche. Le personnage qui tient deux rameaux Portail central : deuxième et troisième rangée des voussures de gauche. On reconnait le roi David Portail central : détail de la partie supérieure des voussures de gauche. Dieu le Père dans l'axe et peut-être le Christ au sommet de l'arbre de Jessé. IVR11_20177801452NUC4A Portail central : sommet des voussures. On reconnait la colombe en haut, Dieu le Père et de sanges le pesonnage portant un enfant serait Isaïe. IVR11_20177801439NUC4A
1