Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maison néo-gothique
    maison néo-gothique Melun - 8bis avenue Thiers - en ville - Cadastre : 1985 BC 375
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Albert Goubeaut, sculpteur et fabricant de meubles. Les initiales GT sculptées sur la façade sont celles de Goubeaut et de sa femme, née Temporel. Le décor sculpté de la façade est certainement l'oeuvre personnelle du commanditaire. A l'arrière de la maison (dont le rez-de-chaussée servait de boutique), se
    Description :
    L'édifice est construit en moellons de meulière, mais la façade présente un parement de brique à motifs losangés, rehaussé d'un décor sculpté de style médiéval : fleurons, personnages et symboles de l'architecture. La date et les initiales du commanditaire sont également sculptées sur les corbeaux du rez-de -chaussée. La toiture en ardoise est de forme complexe : longs pans brisés avec pignon découvert au nord , pignon couvert au sud, ainsi que deux toits en pavillon à l'avant (au-dessus du porche) et à l'arrière de
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Plan de situation. Calque aquarellé, vers 1925. (AD Seine-et-Marne. 5 Mp 294) IVR11_20067700350XA Vue de la façade. IVR11_20037700455VA
  • ancien pavillon d'entrée de l'usine à gaz, actuellement maison
    ancien pavillon d'entrée de l'usine à gaz, actuellement maison Melun - 1 rue de Seine - en ville - Cadastre : 1985 AW 140
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette maison était à l'origine l'un des deux pavillons d'entrée de l'usine à gaz fondée en 1844 par Pérardel et remplacée en 1874 par une fabrique de brosses. Il subsiste aussi le pavillon symétrique, mais il est moins bien conservé. Le reste des installations de l'usine, et notamment les gazomètres, a
    Localisation :
    Melun - 1 rue de Seine - en ville - Cadastre : 1985 AW 140
    Titre courant :
    ancien pavillon d'entrée de l'usine à gaz, actuellement maison
    Illustration :
    Projet de création d'une usine à gaz à Melun. Papier aquarellé, 18 juin 1844. (AD Seine-et-Marne. 5 Plan de l'usine à gaz en 1863, avec projet d'installer un troisième gazomètre. (AD Seine-et-Marne
  • villa Les Ravenelles
    villa Les Ravenelles Melun - 14 avenue des Tilleuls - en ville - Cadastre : 1985 BC 271
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Au début du 20e siècle, une opération de lotissement est menée par Maurice Chamaillé sur le terrain lui appartenant, à l'ouest de l'avenue Thiers. En 1913, M. Chamaillé cède à la Ville l'avenue des Tilleuls, construite pour desservir ce lotissement. Plusieurs maisons sont édifiées le long de cette voie dans le 1er quart du 20e siècle (cf. recherches de M. Damien Jullemier). La plus pittoresque est la brasserie Gruber. Celui-ci réside dans la maison voisine (31 rue de Dammarie), d'une facture beaucoup plus sobre ; il loue la villa à un professeur, Ernest Sieurin. Un parpaing de la façade porte la signature de l'architecte : "Société Immobilière Montereau Seine-et-Marne. G. Richardot architecte S.N." Richardot était alors installé dans le quartier, au 6 rue de la Fosse-aux-Anglais. Parmi ses autres réalisations à Melun , figure un immeuble de rapport 19 rue Saint-Etienne (1912-1913).
    Observation :
    Cette villa s'inscrit dans une opération de lotissement caractéristique de l'extension de Melun vers le sud, à partir de la seconde moitié du 19e siècle (arrivée du chemin de fer). Elle a été retenue pour étude en raison de son caractère pittoresque, qui la distingue de ses voisines.
    Murs :
    parpaing de béton pan de bois
    Description :
    La villa est construite en parpaings apparents, avec un décor de brique. Sur la partie en décrochage, on trouve en outre un essentage d'ardoise et du pan de bois. Des carreaux de céramique vernissée , des épis de faîtage et un jeu sur la disposition des ardoises du toit en pavillon complètent le décor
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
  • maison rue Crévoulin
    maison rue Crévoulin Melun - 23 rue Crévoulin - en ville - Cadastre : 1985 AR 181
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    fin du 19e et au début du 20e siècle. En 1910, l'Annuaire commercial de Seine-et-Marne indique qu'elle
    Étages :
    étage de comble
  • maison rue Saint-Louis
    maison rue Saint-Louis Melun - 12 rue Saint-Louis - en ville - Cadastre : 1985 AI 100
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    élévations mais aussi son décor intérieur, notamment son meuble de cheminée.
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Maison pour Siguier, par Henri Tauzin. Tiré de : Villas et petites maisons au XXe siècle, Paris / Albert Morancé, tome 1. (BNF, Département des estampes. Topo Va Seine-et-Marne) IVR11_20057700387Z Vue de la façade. IVR11_20077700140NUC4A Détail de la façade : la porte d'entrée. IVR11_20077700147NUC4A Détail de la façade : motif sculpté sur le piédroit de la porte d'entrée. IVR11_20077700143NUC4A Détail de la façade. IVR11_20077700145NUC4A Détail de la façade : motif sculpté à la clé de la fenêtre du rez-de-chaussée Détail de la façade : hibou sculpté sur l'angle. IVR11_20077700146NUC4A Le meuble-cheminée du salon : vue de face. IVR11_20077700148NUC4A
  • l'habitat à Melun
    l'habitat à Melun Melun
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Les plus anciennes maisons de Melun remontent à la fin du Moyen Age et au 16e siècle. On repère son centre, et du 20e siècle en périphérie. De plus, les témoignages de l'habitat ancien sont souvent caractéristiques ont émergé au cours de l'étude : la permanence de caves médiévales sous un bâti plus récent, la Saint-Aspais, autrement dit sur l'île et sur la rive droite, à l'intérieur de l'enceinte médiévale disparue. La paroisse Saint-Ambroise, sur la rive gauche, a perdu une partie de son tissu urbain ancien par suite de l'implantation de couvents puis d'un quartier de cavalerie, remplacé au 20e siècle par un lotissement : on n'y a repéré que peu d'habitat ancien lors de l'enquête. Les faubourgs ont également livré très peu de maisons anciennes. La majeure partie de l'habitat melunais date des 19e et 20e siècles . Sauf quelques rares exceptions, les architectes responsables de leur construction n'émergent de l'anonymat qu'au début du 20e siècle, lorsque se répand l'usage de la signature en façade, et que les permis
    Description :
    L'habitat ancien recourt de façon privilégiée aux matériaux de provenance locale : bois, calcaire de gros-œuvre. Néanmoins, le pan-de-bois est abondamment employé jusqu'à la fin de l'Ancien Régime , concurremment avec le moellon de calcaire (renforcé par des chaînes en grès). Pour la couverture, le chaume constructives se maintiennent mais sont peu à peu évincées par des matériaux nouveaux, jouant de la polychromie (brique, carreaux de céramique, tuile mécanique, ardoise etc.).
    Typologies :
    maison de ville maison de maître
    Illustration :
    d'une typologie de l'habitat. IVR11_20077700210NUDA d'une typologie de l'habitat. IVR11_20077700211NUDA , pour la partie nord de la ville. IVR11_20077700195NUDA , pour la partie sud de la ville. IVR11_20077700196NUDA Carte n°4, partie nord : la prédominance de la mitoyenneté. IVR11_20077700208NUDA Carte n°4, partie sud : la prédominance de la mitoyenneté. IVR11_20077700209NUDA Carte n°7, partie nord : hauteur de l'habitat. IVR11_20077700214NUDA Carte n°7, partie sud : hauteur de l'habitat. IVR11_20077700215NUDA Carte n°8, partie nord : répartition des types de façade (gouttereau, pignon, mixte Carte n°8, partie sud : répartition des types de façade (gouttereau, pignon, mixte
1