Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • dalle funéraire de Raoul
    dalle funéraire de Raoul Melun - rue Saint-Aspais - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Inscriptions & marques :
    Epitaphe en latin sur le bord de la dalle, en lettres gothiques : Reg (...) / Sub pede Ranulphus . Amen. Armoiries aux quatre angles : on y distingue un olifant accompagné de trois feuilles de lierre
    Historique :
    Cette dalle funéraire du 14e siècle, au nom de Radulphus, provient de l'hôtel-Dieu Saint-Jacques . Le défunt est probablement le frère Radulphus cité dans les archives de cet établissement en 1335 , comme administrateur de l'hôtel-Dieu. Cette dalle funéraire servait d'autel dans l'église Saint-Aspais lorsqu'on la découvrit en 1866, à l'occasion de la réfection de la chapelle de la Vierge. En décembre 1872 , elle fut rétablie dans l'église par le marbrier Andoque, aux frais de la Société archéologique de Seine
    Représentations :
    croix, Agneau de Dieu, tétramorphe ; La dalle comporte pour seul décor une croix ornée de cinq
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    dalle funéraire de Raoul
    Origine :
    lieu de provenance Ile-de-France, 77, Melun, hôtel-Dieu Saint-Jacques
    Appellations :
    de Raoul
    Illustration :
    Détail d'un médaillon : le lion de saint Marc. IVR11_20037700294X
  • dalle funéraire du prédicateur Médéric Molière
    dalle funéraire du prédicateur Médéric Molière Melun - 2 rue Fréteau de Pény - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Inscriptions & marques :
    Texte de l'épitaphe encadrant la dalle : Cy gist célèbre prédicateur le V.P.F. Médéric Moliere premier confesseur en la (Reform) e de ce sa (int monastère, au) grand regret d'un (chacun trépassé le) 22 d'avril 1627 âgé de quarante deux ans. Invocation inscrite aux pieds du défunt : Priez Dieu pour le repos de son âme.
    Historique :
    de Melun. C'est dans ce monastère, situé sur l'île Saint-Etienne, qu'il fut inhumé. La Révolution entraîna la destruction de l'hôtel-Dieu et la vente de ses biens. La dalle funéraire fut acquise par le marbrier Claude François Barré. Vers 1875, la dalle fut retrouvée par l'abbé Degoût, aumônier de l'hôpital , dans une propriété au 37 de la rue Saint-Liesne, qui avait été la résidence du marbrier jusqu'en 1808 . La dalle funéraire fut alors, à sa demande, transférée dans la chapelle de l'hôpital après avoir été
    Représentations :
    moine, prière, arcade ; Le défunt est représenté en prière, vêtu de sa bure, sous une arcade à
    Localisation :
    Melun - 2 rue Fréteau de Pény - en ville
    Emplacement dans l'édifice :
    sur le mur nord de la chapelle
    États conservations :
    La dalle est usée, et plusieurs parties de l'épitaphe sont illisibles ou très effacées. En revanche
    Catégories :
    taille de pierre
  • dalle funéraire de François Louis de Vauréal
    dalle funéraire de François Louis de Vauréal Melun - rue Mezereaux (des) - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    On a relevé contre le mur sud du cimetière la dalle funéraire de François Louis de Vauréal , rapportée de l'ancien cimetière Saint-Ambroise. Aide de camp en second du régiment de Dragons, il mourut en
    Titre courant :
    dalle funéraire de François Louis de Vauréal
    Appellations :
    de François Louis de Vauréal
    Catégories :
    taille de pierre
    Illustration :
    Vue d'ensemble. Dalle funéraire d'un aide de camp en second du régiment de dragons, décédé le 3
  • dalle funéraire de Denis de Chailly et Denise Pisdoë
    dalle funéraire de Denis de Chailly et Denise Pisdoë Melun - place Notre-Dame
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Inscriptions & marques :
    Armoiries de Denis de Chailly : de vair. Armoiries de Denise Pisdoë : mi-parti, au 1 : de vair, au 2 : de... à la croix de ...chargée de losanges de..., et accompagnée de deux lions. Epitaphe : Cy -gist messire Denis de Chailly chevalier, seigneur d (...) Chailly, de la Mote de Nangis, et de Beau (voir) -en-Brie, conseiller et chambellan du Roy nostre scire, et son (bailli de Meaulx, lequel deulx, le VI jour de mars. Dieu ait l'âme d'eulx. Amen L'épitaphe en lettres gothiques court sur trois côtés de la dalle, mais l'un d'eux est aujourd'hui invisible, et les brisures intervenues sur la dalle ont également amené la perte de certaines lettres. Les parties entre parenthèses sont des restitutions.
    Historique :
    Cette dalle est le seul monument funéraire médiéval conservé dans l'église Notre-Dame. Denis de Chailly, bailli de Meaux, est mort en 1450, sa femme Denise Pisoé (ou Pidoue) en 1442. Leur dalle funéraire se trouvait à l'origine dans la chapelle de la Vierge, en compagnie de celle d'Etienne Chevalier , une oeuvre de facture très comparable, malheureusement disparue. En 1845, on découvrit sous la dalle les cercueils en plomb de Denis de Chailly et de sa femme. La dalle funéraire fut ensuite installée dans le bas-côté sud de la nef, après restauration, par le marbrier melunais Jutteau.
    Représentations :
    , âme, livre, chandelier ; Les défunts sont représentés gisant, en prière, revêtus de vêtements à motifs héraldiques. Denis de Chailly, à gauche, porte sur son armure un surcot de vair. Ses pieds reposent sur un arcatures de style flamboyant, flanquées de petits personnages évoquant le cortège funèbre : certains tiennent un livre, d'autres un chandelier. La partie supérieure de la dalle est occupée par une frise
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La dalle funéraire est en pierre de liais gravée, avec quelques incrustations de marbre blanc
    Titre courant :
    dalle funéraire de Denis de Chailly et Denise Pisdoë
    États conservations :
    ). Deux tâches d'oxydation apparaissent sur le marbre formant le hennin et les mains de Denise Pisdoë. La partie inférieure de la dalle est cachée par le carrelage dans lequel elle est scellée : une partie de
    Appellations :
    de Denis de Chailly et Denise Pisdoë
    Illustration :
    Dessin de la dalle funéraire levé pour Gaignières. Gravure. (BNF, Département des estampes. Rés de Melun) IVR11_20067700014XA Détail de la partie supérieure : frise d'anges et buste des défunts. IVR11_20027700436XA
1