Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cité-jardin des Martraits
    Cité-jardin des Martraits Mantes-la-Jolie - 4-30 avenue Victor Hugo 1-4 impasse Victor Hugo 67-73 rue Saint-Vincent 66-78 rue Saint-Vincent 1 rue du Clos-Pinet - en ville - Cadastre : 2014 AD 48-78
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Lors de la séance du conseil municipal du 25 mai 1923, le maire de Mantes-la-Jolie, M. Auguste Goust, proposa une demande de garantie communale dans le cadre d'un projet de construction, par la société d'habitations de Mantes, d'une cité-jardin construite sur le parc de l'ancien couvent des Bénédictines. Pour ce faire, une cession d'un terrain de 5 000 mètres environ fut accordée par l'office départemental d'HBM qui l'avait acquis auprès du promoteur de l'ancien couvent, l'architecte M. Cauzard. Un pré -projet de cité-jardin à 16 maisons, signé de l'architecte agrée par l'office M. Muller, en tant que spécialiste des cités-jardins, et M. Marabout, architecte principal de la ville de Mantes-la-Jolie, fut d'abord présenté. La séance extraordinaire du 15 décembre 1928, en application de la loi Loucheur, proposa un programme complémentaire de constructions de la cité-jardin des Martraits (architectes M.Marabout
    Murs :
    calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit partiel
    Description :
    La Cité-jardin des Martraits se déploie à l'emplacement de l'ancien parc du couvent des rue du Clos-Pinet (1). Trois types de pavillons et maisons-jumelles peuvent être distingués d'un point de vue architectural : Le premier type de maisons (A) est situé de chaque côté de la rue Saint maisons jumelles sur quatre avec la présence de pignons couverts. Le décor reste modeste : bandeaux de brique interrompus marquant chaque niveau, arc et allèges en brique des baies, imitation en peinture de carreaux de céramique sur les linteaux en ciment des baies. On observe des transformations. Le deuxième type (B) situé autour de l'impasse Victor Hugo, créée pour cette cité-jardin, et au 14-14bis avenue Victor Hugo, est composé de trois maisons jumelles et d'une maison simple présentant toutes un elles sont couvertes de tuiles mécaniques. Chaque pan de toiture, débordant, présente un décrochement . L'entrée, placée en retrait et indépendante, est déportée sur les bords extérieurs de chaque maison. Ces
    Texte libre :
    La cité-jardin des Martraits, composée de 31 maisons construites entre 1923 et 1930 est le fruit s'inscrit dans la continuité de la reconversion, à partir de 1923, de l'ancien couvent des Bénédictines en HBM pour familles nombreuses, les maisons étant construites sur le parc de ce couvent.
    Illustration :
    Plan général de la cité-jardin (non réalisé), non daté, non signé (AM Mantes-la-Jolie, non coté Plan d'ensemble de la cité-jardin à 16 logements (non réalisé), Marabout, Muller (architectes), non Plan d'aménagement de la cité-jardin à 20 logements (non réalisé), Muller (architecte), non daté Plan d'aménagement de la cité-jardin à 27 logements (non réalisé), Muller (architecte), non daté Plan d'aménagement de la cité-jardin à 29 logements (non réalisé), Muller (architecte), non daté Plan général d'aménagement de l'immeuble pour familles nombreuses et de 24 maisons de la cité Plan et élévation de pavillon pour 2 logements (non réalisé), Marabout (architecte), non daté (AM Plan de la cité-jardin des Martraits (réalisé), Marabout (architecte), 1928 (AM Mantes-la-Jolie Elévation et coupes de maison individuelle, 73 rue Saint-Vincent (type A), 1925, Raymond Marabout Façades de maison pour trois logements 70-74 rue Saint-Vincent (type A), dessin couleur, Marabout
1