Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 100 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • grand ensemble dit le Domaine de Villiers
    grand ensemble dit le Domaine de Villiers Draveil - Villiers - avenue Henri-Barbusse rue de Châtillon - en ville - Cadastre : 1983 AR 5, 76-79, 82, 100-104, 108, 109, 111, 113, 114, 116-120, 200, 296, 297, 299, 303-309 1983 BC 54, 211, 218, 234, 24, 260-262, 265, 266, 268-272, 276, 278
    Historique :
    par la Caisse des Dépôts et Consignations le 30 juin 1954. Le programme initial prévoit la construction de 702 logements en deux tranches (432 et 270 logements). Le plan d'ensemble élaboré par les architectes Jacques Warnery et Jean Saubot s'attache à maintenir le caractère privé du parc, sans toucher aux masses boisées ni modifier le modelé du sol. La première tranche (permis de construire du 23 mars 1956 le Parc Saint-Rémy (entre les rues Libéral-Bruant et François-d'Orbay). Les travaux sont achevés le 21 décembre 1960. Deux écoles primaires correspondant à chaque phase de la construction desservent le grand ensemble. En même temps que l'allée des Tilleuls, le château utilisé par un service social de la
    Description :
    Au nord du château, le respect des masses boisées a conduit les architectes à disposer les bâtiments en périphérie du terrain, le long d'une route fermée par une place en cul-de-sac limitant la hameaux reliés par des sentiers piétonniers. Les petits collectifs à 2 étages sont situés sur la voie pour former écran au bruit et à la vue. Au sud du château le terrain libre traversé par l'allée des Tilleuls , chacun possédant son escalier intérieur. Les collectifs comportent deux ou trois étages sur rez-de
    Titre courant :
    grand ensemble dit le Domaine de Villiers
    Appellations :
    Domaine de Villiers (le)
    Illustration :
    Plan d'ensemble (décompte des logements), 22 décembre 1954. Le nombre total de logements est de 704 Le groupe scolaire. Carte postale, vers 1960. (AD Essonne, 2 Fi 63) IVR11_20059101640XAB Plan-masse figurant sur un panneau situé à l'entrée du domaine. IVR11_20079101254XA Immeubles le long du boulevard Henri-Barbusse. IVR11_20079100851XA Immeubles entre l'allée des Tilleuls et le boulevard Henri-Barbusse. IVR11_20079100853XA Immeubles (n° 21 à 27, 2 à 6 et 8 à 12) le long de la route située en périphérie du parc boisée, à Façade sur rue de l'immeuble n° 62 à 68. IVR11_20079101257XA Pavillons semi-individuels de 4 et 2 logements dans le parc du domaine. IVR11_20079101262XA 2e tranche du Domaine de Villiers : la tour, le centre commercial et les deux immeubles encadrant La tour d'habitation et le centre commercial (rez-de-chaussée) de la seconde tranche du Domaine de
  • ciboire
    ciboire Draveil - centre - 1 place de la République
    Description :
    Coupe et couvercle surmonté d'une croix sans décor ; celui-ci se concentre sur le pied et la tige . 2 poinçons sur la coupe.
    Dimension :
    h = 23 ; d = 10, 5. Hauteur prise avec le couvercle.
    Illustration :
    Vue du poinçon argent moyenne garantie, 1809-1819 (sur la coupe). IVR11_20089100100NUC4A Vue du poinçon de titre : titre I, Paris, pour l'argent, 1809-1819 (sur la coupe
  • Société nautique de la Haute Seine
    Société nautique de la Haute Seine Draveil - bords de Seine - 47-49 avenue Libert - en ville - Cadastre : 1983 BH 90
    Historique :
    Le Cercle des sports de la Haute Seine, association nautique de Juvisy-sur-Orge, possède sur la Ransant, rameur de la société nautique de la Marne, et d'Henri Fayaud, président du Cercle des sports de garage des embarcations. Un nouveau ponton flottant est installé en 1967. Le club-house est rénové en
    Illustration :
    Le garage de la base nautique de Juvisy sur la rive de Draveil. Inauguration du siège du Cercle des Embarcation évoluant sur le plan d'eau face à la base. Photographie, s. d. (Société nautique de la Un rameur à l'entrainement sur le plan d'eau de Juvisy-Draveil. Photographie, s. d. (Société Deux rameurs sur leurs embarcations sur le plan d'eau de Juvisy-Draveil. Photographie, s.d Vue d'ensemble des deux bâtiments de la base nautique vus depuis le ponton flottant sur la Seine sports de la Haute Seine, le 18 août 1907. (Société nautique de la Haute Seine, Draveil, Collection Paul Départ d'une embarcation en double depuis le ponton de la base nautique. Photographie, 1912 Fête nautique devant le garage à bateaux. Photographie, 1934. (Société nautique de la Haute Seine Embarcation passant devant le plongeoir de la base. Photographie, s. d. (Société nautique de la Coupe Glandaz, championnats de Paris, sur la Haute Seine. 1920. Photographie, 1920. (Société
  • peinture monumentale : Baptême de Jésus
    peinture monumentale : Baptême de Jésus Draveil - centre - 1 place de la République
    Représentations :
    Baptême du Christ ; Le Christ, les pieds dans le Jourdain, est surmonté de la colombe du Saint
    Description :
    L'artiste a composé sa fresque sur une bande verticale enduite qui fait ressaut sur le mur sans en occuper toute la surface, créant ainsi un effet plastique qui accentue le message liturgique.
  • ciboire
    ciboire Draveil - centre - 1 place de la République
    Description :
    Le couvercle manque.
    Illustration :
    Vue du poinçon de titre (Minerve), après 1838 (sur le pied). IVR11_20089100099NUC4A
  • chemin de croix
    chemin de croix Draveil - centre - 1 place de la République
    Historique :
    Le chemin de croix est l'euvre de Gilbert Deleville, élève de l'école municipale d'arts plastiques culturels de la ville. Il a été installé et béni le 14 mars 1999.
    Représentations :
    Passion ; croix, rayons lumineux ; Le 15e panneau représente une croix rayonnante.
    Illustration :
    Vue de la VIe station : une femme pieuse essuie le visage de Jésus. IVR11_20089100091NUC4A
  • ciboire à base polylobée
    ciboire à base polylobée Draveil - centre - 1 place de la République
    Inscriptions & marques :
    poinçon sur la coupe
    Description :
    Le couvercle manque.
  • tombeau anonyme
    tombeau anonyme Draveil - Mainville - 2 rue du Bout des Creuses - en ville - Cadastre : 1983 AN 270, 271
    Représentations :
    Portement de croix : le groupe sculpté réunit le Christ portant sa croix, Marie soutenue par saint
  • station service
    station service Draveil - 70 boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AP 1 2011 AP 441
    Description :
    Le système tour Prouvé consiste en une structure acier recevant des panneaux polyester à revêtement services et une boutique et, à l'étage, le logement du gérant.
    Illustration :
    Le bâtiment décagonal. IVR11_20079101491XA
  • verrière figurée : Sainte Famille
    verrière figurée : Sainte Famille Draveil - centre - 1 place de la République
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur peint Inscription concernant l'auteur : Ch. Lorin, Chartres-Paris, 1923. Inscription concernant le
  • maison de ville, 160 boulevard Henri-Barbusse
    maison de ville, 160 boulevard Henri-Barbusse Draveil - centre - 160 boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AP 125
    Historique :
    Figure sur le cadastre napoléonien de 1810.
  • maison de notable, maison de villégiature dite château des Sables
    maison de notable, maison de villégiature dite château des Sables Draveil - Mainville - 173 rue Pierre-Brossolette - en ville - Cadastre : 1983 AI 23, 28, 315 à 327, 358 à 449, 604 à 623, 677, 843, 966 à 979, 996 à 1016, 1050, 1051, 1099 à 1109, 1158, 1159
    Historique :
    Vigneux-sur-Seine. Le 11 juillet 1980 la société Kaufman et Broad acquiert une partie du domaine (117 976 m2 sur un total de 4 ha 95) pour y créer le lotissement du Parc du Château composé de 178 pavillons limite de Vigneux. Sous le Second Empire, il appartient à Alphonse Bénard, père d'Auguste Bénard, premier Georges-Laure à Champrosay. En 1903, le domaine est acquis par Georges Hermenier, ingénieur et fondateur de la Compagnie des eaux et d'électricité de l'Indochine, qui fait édifier dans le parc plusieurs commune le parc boisé de 5 ha ainsi que la demeure et la maison du gardien. Le 31 janvier 1986 le conseil municipal accepte cette cession qui devient effective le 4 novembre 1987. Le château appartient aujourd'hui
    Description :
    Le parc boisé, maintenant public, comprend un arboretum avec divers aménagements, jardin d'été et rivière artificielle. Le bâtiment de gardien et les communs situés à l'entrée du domaine forment aujourd'hui une propriété distincte. Le corps en pavillon et le jardin d'hiver qui flanquaient le château ont été démolis (le premier remplacé par un des bâtiments de la Maison des Solidarités).
    Illustration :
    Le parc et l'orangerie. Carte postale, vers 1910. (Collection particulière) IVR11_20059100508XB Le parc et sa pièce d'eau en forme de rivière, avec à l'arrière-plan l'orangerie. Carte postale Façade antérieure. A gauche, devant la façade latérale, le soubassement du jardin d'hiver ; à Façade latérale ouest (précédée par le soubassement du jardin d'hiver) et façade postérieure tournée vers le parc. IVR11_20079100522XA Bâtiment de la Maison des Solidarités, construite par le conseil général de l'Essonne en 2002-2003 Vue latérale de la Maison des Solidarités, construite par le conseil général de l'Essonne en 2002 Anciens communs du château des Sables donnant sur une cour pavée. IVR11_20079100530XA Le bâtiment des communs situé au fond de la cour pavée ornée d'une pelouse. IVR11_20079100534XA Le parc : petit pont à balustrade rustique en ciment enjambant la rivière. IVR11_20089100003NUC4A
  • base régionale de loisirs du Port aux Cerises
    base régionale de loisirs du Port aux Cerises Draveil - oeuvre située en partie sur la commune : Vigneux-sur-Seine bords de Seine - Cadastre : 1983 AB (Draveil) 1983 AW 12, 14 à 17, 19, 50 à 52 (Vigneux-sur-Seine)
    Historique :
    La base de loisirs s'étend sur 160 ha, dont 32 de plans d'eau, situés sur le territoire des constitué par la région, le département de l'Essonne et les communes de Draveil, Vigneux-sur-Seine et Juvisy communes de Draveil et de Vigneux-sur-Seine. La majorité des terrains a été exploitée à partir des années 1973 le domaine foncier, acquis par l'Agence technique et foncière de la Région parisienne, devient -sur-Orge. L'ouverture de la base a lieu en 1980 et l'inauguration officielle en mai 1981. Sur un sol
    Description :
    le port de plaisance, au pied du pont de Juvisy, unique façade ouverte de la base de loisirs sur la La plus grande partie de ces 160 ha se situe sur Draveil. Ils comprennent trois secteurs différents : une zone boisée (23 ha) située au nord de la base et voisine de Vigneux-sur-Seine ; les abords et les comporte trois entrée : une à Vigneux par le chemin départemental 933, accès nord-est accès privilégié vers
    Localisation :
    Draveil - oeuvre située en partie sur la commune : Vigneux-sur-Seine bords de Seine - Cadastre : 1983 AB (Draveil) 1983 AW 12, 14 à 17, 19, 50 à 52 (Vigneux-sur-Seine)
    Annexe :
    Bibliographie - Le Port aux Cerises. Cercle littéraire et historique de Draveil, 2005, 250 p. -Reysset
    Illustration :
    Bateaux sur le port de plaisance. IVR11_20079100511XA Le port de plaisance, parallèle à la seine, près de l'avenue du général-de-Gaulle Les bâtiments situés entre le port de plaisance et l'étang Laveyssière. IVR11_20079100503XA Promenade le long de l'étang Laveissière, en bordure du boulevard du Général-de-Gaulle Barques sur l'étang Laveissière, près du boulevard du Général-de-Gaulle. IVR11_20089100316NUC4A Ancienne ferme le long de la rue du Port-aux-Cerises (aujourd'hui salles ""Griotte"") : vue de la Le manège : détail des poteaux qui soutiennent la charpente. IVR11_20079100488XA train à vapeur sur voie ferrée est formé d'une locomotive Decauville et de véhicules du type Péchot Le petit train qui dessert l'ensemble des activités et aires de stationnement de la base
  • poste
    poste Draveil - centre - 3 rue du Docteur-François 2 rue Jean-Moulin - en ville - Cadastre : 1983 AE 258
    Historique :
    terrain de 714 m2 limité par la rue du Clos et la place de la Victoire, et en versant une somme dont le
    Description :
    Le corps de bâtiment principal élevé d'un étage et couvert d'un toit à longs pans est prolongé par
    Annexe :
    . - Fontaine, René. Draveil et son histoire. Le bureau de poste, in : Bulletin municipal, juillet 1980, p. 30
  • cité coopérative Paris-Jardins
    cité coopérative Paris-Jardins Draveil - centre - boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AC
    Historique :
    Le 30 août 1911 la société anonyme Paris-Jardins, fondée en avril 1909 par un groupe d'employés de milieu sain et agréable, tout en refusant le recours aux intermédiaires et en s'interdisant toute forme siècle et modifié en jardin à l'anglaise au siècle suivant. Les étangs, les bois ainsi que le château (qui fonctionne jusqu'en décembre 1913), de façon à garantir le respect des normes financières des HBM (habitations à bon marché) ; la surface au sol est ainsi limitée à 70 m2 et le prix de revient maximal à 9 500 F. Le cahier des charges prévoit le recours obligatoire à un architecte, agréé par la société ; une , construits de 1926 à 1929 par Le Cottage de Draveil, société filiale de Paris-Jardins). Après la seconde
    Description :
    Le plan dressé par Jean Walter concilie le tracé rectiligne de l'allée de la Perspective (prolongée réutilisant le traitement du XIXe siècle. L'axe du château est renforcé par l'alignement évasé des maisons le sociétaire peuvent en choisir librement le plan et les matériaux ; seules l'allée de la Perspective
    Auteur :
    [architecte] Le Duc Elie
    Annexe :
    acteurs de leur temps. Le logement social, moteur de l’innovation, 1850-2006. Union sociale pour l’habitat
    Illustration :
    Plan de la maison de M. Bouzon, 1allée de la Petite-Ferme : façade principale et façade sur le Le carrefour de l'allée de la Perspective et de l'allée du Nord-Est, donnant sur la place de Le carrefour de l'allée du Sud au Nord (débouchant sur la place de la Lanterne) et de l'allée de la gouttereau (partie secondaire) sur la façade principale. Sur le pignon (partie la plus importante, d'un étage gouttereau), une entrée sous un porche, et la présence sur le pignon de la façade antérieure d'un bow-window l'entrée, indifféremment sur façade-pignon ou gouttereau, est toujours perpendiculaire au vestibule et Plan de la maison de M. Soulat, 38 Parc-aux-Daims. Elle a été construite sur les plans de Plan de la maison construite pour le sociétaire J. Denis : élévation principale, coupe, niveaux et avenue Verdier), pour le lot 312 lui appartenant ; calque, 31 mai 1929. Ce type d'édifice, facilement la Perspective, le pavillon simple au numéro 32. Photographies. Tiré de : L'Architecture, 1914. (BHVP
  • cimetière de Sénart
    cimetière de Sénart Draveil - Mainville - 2 rue du Bout des Creuses - en ville - Cadastre : 1983 AN 270, 271
    Historique :
    Par délibération du 26 décembre 1925, le conseil municipal décide d'acquérir un terrain en vue de la création d'un nouveau cimetière dans le hameau de Mainville. Propriété de l'amiral Heaton Ellis est déclarée d'utilité publique le 5 septembre 1928. Les travaux d'aménagement (construction de la
    Description :
    Le portail d'entrée est construit en pierre de taille, le mur d'enceinte et la maison du
    Illustration :
    Le monument aux morts. IVR11_20069100865XA
  • ferme de Beaumont dite ferme Chalon, actuellement centre paroissial
    ferme de Beaumont dite ferme Chalon, actuellement centre paroissial Draveil - centre - 204-208 boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AE 392, 645, 646
    Historique :
    dite ferme de la Recette. Ses terres s'étendaient au nord-ouest de la commune, dans le quartier de la de Belleyme pour former le premier lotissement de Draveil. Les bâtiments de la ferme ont été occupés les services de la paroisse et le collège Notre-Dame. L'ensemble a été restauré en 2001.
    Description :
    Les bâtiments de la ferme figurent sur le cadastre napoléonien.
    Illustration :
    Vue du bâtiment d'habitation fermant la cour sur le boulevard H.-Barbusse. IVR11_20069100491XA Le bâtiment d'habitation : façade sur la cour de la ferme. IVR11_20079100487XA Les bâtiments agricoles disposés en équerre sur deux côtés de la cour. IVR11_20089100502XA
  • maison, 6 avenue Granger
    maison, 6 avenue Granger Draveil - centre - 6 avenue Granger - en ville - Cadastre : 1983 AP 273 2011 AP 445, 449
    Historique :
    Maison construite dans le parc Granger loti en 1881.
    Description :
    Le corps coiffé d'un toit en pavillon est édifié en brique et pierre. La travée centrale percée
    Illustration :
    Le porche présente une arcature en anse de panier. IVR11_20079101521XA Détail des fenêtres à meneaux surmontant le porche. IVR11_20079101519XA
  • mairie, actuellement maison des associations et office du tourisme
    mairie, actuellement maison des associations et office du tourisme Draveil - centre - 11 place de la Division-Leclerc - en ville - Cadastre : 1983 AE 257 2011 AE 722
    Historique :
    petite, le conseil municipal décide de la reconstruire, sur le même emplacement agrandi d'un terrain de Pasquet, architecte à Corbeil, sont approuvés le 11 septembre 1898. Les travaux, confiés à l'entreprise Soumastre de Villeneuve-Saint-Georges, sont achevés le 20 juillet 1900. En 1919, lors du démantèlement de la création d'une place publique, le dégagement de la mairie et l'élargissement des rues de la Mairie et de Mainville, suivant le plan établi par L. Poussin, géomètre à Villeneuve-Saint-Georges. L'édifice garde sa
    Annexe :
    : acquisition d’un terrain pour le dégagement de la mairie, 1919. II. iconographie - A.D. Essonne, 2 Fi
    Illustration :
    Vue de la façade latérale sur la rue du Docteur-François. IVR11_20069100507XA
  • marché couvert
    marché couvert Draveil - centre - place de la République - en ville - Cadastre : 1983 AE 440
    Historique :
    La construction d'un marché couvert sur une partie de l'espace libéré par le démantèlement de la contracté auprès du Crédit foncier de France. Le projet soumis par la maison Dubois et Lepeu (charpente métallique avec remplissage en maçonnerie, sol cimenté et couverture en tuiles) est accepté par le conseil municipal le 19 septembre 1931. Il est préféré au projet présenté M. Géraud, alors concessionnaire du marché . Le bâtiment est démoli en 2007.
    Description :
    Le bâtiment mesure 30 m par 40, soit 1200 m2.
    Illustration :
    Façade principale sur la place de la République. IVR11_20069100383VA
1 2 3 4 5 Suivant