Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 61 à 80 sur 134 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • autel retable de la chapelle de la Vierge
    autel retable de la chapelle de la Vierge Andrésy
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Inscriptions & marques :
    La plaque a été déposée a côté de l'autel lors du démantèlement de l'ensemble
    Historique :
    En 1875 le conseil de fabrique déclarait que sortie de ruine l'église réclame aujourd'hui ses décombres.... L'autel retable de la Vierge fait partie de cette reconstruction nécessaire puisque le bas été démantelé en 1982 à la suite de travaux effectués sous la direction de l'architecte des monuments bouche aussi la moitié de la porte qui mène vers le quai et par laquelle pénètrent aujourd'hui la plupart
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le bas de l'autel comporte trois niches de style renaissance avec des balustres, des rinceaux, des
    Titre courant :
    autel retable de la chapelle de la Vierge
    Dimension :
    la=240 ; pr=104 ; h=99 (dimensions de l'autel ; le tabernacle : h=100 ; la= 95)
    Appellations :
    de la chapelle de la Vierge
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'autel de la Vierge au fond du collatéral nord. Carte postale. (AD Yvelines
  • maison dite la Cigogne, 67 rue du Général-Leclerc
    maison dite la Cigogne, 67 rue du Général-Leclerc Andrésy - 67 rue du Général-Leclerc - en ville - Cadastre : 1983 AO 281, 282
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Observation :
    Maison de villégiature.
    Représentations :
    Une plaque en céramique avec une cigogne illustre le nom de la villa.
    Description :
    Maison de villégiature située en haut d'une vaste parcelle descendant jusqu'au chemin de halage. La maison a la particularité d'être construite en calcaire traité en bossage avec des chainages et de la bel épi de faîtage.
    Étages :
    étage de comble étage de soubassement
    Illustration :
    Epi de faîtage. IVR11_20067800220XA
  • ciboire n°1
    ciboire n°1 Andrésy
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître Poinçon de maître : Prudhomme et Basin? P et B dans un losange horizontal avec un dessin difficile à identifier ; inscription concernant le commanditaire : à l'église d'Andrésy en souvenir de
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    feuilles de vigne vierge s'enroulent autour de la tige, d'autres ornent le pied de forme circulaire.
  • maison, 33 rue de l' Eglise
    maison, 33 rue de l' Eglise Andrésy - 33 rue de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1983 AT 537
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    Cette maison qui comportait probablement une boutique au rez-de-chaussée a aujourd'hui son entrée par un passage commun latéral. Elle existait sur le plan terrier de 1731 mais dans une autre configuration : deux bâtiments de part et d'autre d'un passage et à l'arrière un terrain tout en longueur . C'était sans doute une maison de vigneron, transformée au 19e siècle en maison de bourg. Sa façade a conservé sa modénature une belle corniche à modillons et une frise de fleurettes, des chaînes d'angle, un bandeau et des encadrements de fenêtres.
    Étages :
    étage de comble
    Localisation :
    Andrésy - 33 rue de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1983 AT 537
    Titre courant :
    maison, 33 rue de l' Eglise
  • maison la Houblonnière, 32 rue Maurice-Berteaux
    maison la Houblonnière, 32 rue Maurice-Berteaux Andrésy - 32 rue Maurice-Berteaux - en ville - Cadastre : 1983 AO 148-149
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    villa en meulière avec chaînes en brique et décor en céramique. L'emploi de ce type de décor ainsi que les larges garde-corps en ferronnerie sont caractéristiques de la manière de Désiré Huché
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la façade sur rue. IVR11_20067800891XA
  • maison de notable, 60 boulevard Noël-Marc
    maison de notable, 60 boulevard Noël-Marc Andrésy - 60 boulevard Noël-Marc - en ville - Cadastre : 1983 AS 229
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Genre :
    de maître
    Historique :
    En 1731 la parcelle était un jardin dépendant de la maison de campagne voisine. En 1863 Noël Marc y la construction d'une salle de billard (C 2267). Selon le recensement de 1878 Noël Marc, alors maire de la ville, était rentier. Il avait été à la tête d'une entreprise de travaux publics : c'est lui qui avait été chargé de construire le pont provisoire sur la Seine en 1872.
    Description :
    principale est de style chalet avec un toit débordant à deux pans. La salle de billard est en rez-de-chaussée
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    maison de notable, 60 boulevard Noël-Marc
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Illustration :
    Détail du plan de la seigneurie d'Andrésy de 1731 : la parcelle 9 est celle de la maison de notable La maison et de son extension. IVR11_20057800100XA La façade occidentale de la maison. IVR11_20057800102XA La façade nord et l'arrière de l'extension. IVR11_20057800104XA L'ancienne grange devenue commun de la maison. IVR11_20057800106XA La façade arrière sur la rue des Courcieux de l'ancienne grange. IVR11_20057800108XA
  • tableau : La fuite en Egypte
    tableau : La fuite en Egypte Andrésy
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Statut :
    propriété de la commune
  • ensemble de 11 chapiteaux
    ensemble de 11 chapiteaux Andrésy
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Les chapiteaux datent de l'adjonction du bas-côté méridional. Ils sont directement inspirés de ceux du collatéral nord de Saint-Maclou de Pontoise dont la construction est datée des environs de 1530/40 . Six tailloirs en encorbellement ont été refaits en 1874 lors de la réfection de la voûte.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    face (du côté du chœur ou de la nef) la corbeille est aplatie car elle forme la partie supérieure d'un bustes de femmes ailées (h), des cornes de bélier (b), des têtes feuillues (j), des aigles (d) et des
    Titre courant :
    ensemble de 11 chapiteaux
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Illustration :
    Dessin d'un chapiteau de la nef, relevé monuments historiques. Dessin. (Médiathèque de
  • poste, actuellement maison
    poste, actuellement maison Andrésy - 63 boulevard Noël-Marc - en ville - Cadastre : 1967 AS 269
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Étages :
    étage de soubassement
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
  • tombeau de la famille Geoffroy-Lepic
    tombeau de la famille Geoffroy-Lepic Andrésy - en ville - Cadastre : 1973 AT 199 / 200
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    ordre de la Légion d'honneur
    Description :
    Tombeau en forme de sarcophage.
    Titre courant :
    tombeau de la famille Geoffroy-Lepic
    Appellations :
    de la famille Geoffroy-Lepic
  • maison, 34 avenue des Coutayes
    maison, 34 avenue des Coutayes Andrésy - 34 avenue des Coutayes - en ville - Cadastre : 1983 AS 133, 134
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Maison construite en 1932-34 par l'ingénieur polytechnicien Canteloube comme maison de villégiature.
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la façade sur rue. La partie gauche est une adjonction récente La façade sur jardin : vue de trois quarts. IVR11_20067800913XA
  • école professionnelle dite école d'apprentis d'Andrésy, actuellement centre d'apprentissage de la C.C.I.P.
    école professionnelle dite école d'apprentis d'Andrésy, actuellement centre d'apprentissage de la C.C.I.P. Andrésy - 25 avenue des Robaresses - en ville - Cadastre : 1983 AE 216, 217 1983 AV 9, 12
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    bâtiment appelé ex internat. Paul Duflos achète en 1922 cinq lots sur le terrain de l'autre côté de la rue appartenant à Emile Lambert. Il construit des ateliers de métallurgie (détruits mais connus par une photographie). En 1931, la Chambre de commerce de Paris achète les bâtiments de la ferme-école et les ateliers autre ferme modèle (plan par J. Fouret en 1932). La chambre de Commerce ouvre dès le 1er octobre 1931 un atelier école de plein air pour les professions des industries de la mécanique et du bâtiment, de l'artisanat rural et du jardinage. Duflos serait resté directeur, il devient inspecteur départemental de . Un atelier de menuiserie est construit dans les années 50. En 1964, l'établissement se consacre à l'enseignement de la mécanique automobile, au montage d'installations thermiques, à la menuiserie et au transport routier. Deux petits immeubles de bureaux et de salles de cours sont construits à la fin des années 60 puis vers 1972 un atelier électro-thermique. Depuis 1990, c'est un centre de formation technologique
    Précision dénomination :
    école de plein air
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille pan de bois
    Description :
    L'ancienne ferme est en meulière sans chaîne en pierre de taille. Elle comporte un rez-de-chaussée sur sous-sol partiel, un étage de comble et un belvédère. Le toit, à longs pans avec croupe, est couvert de tuiles mécaniques. En 1932, elle comportait un garage à camion, une remise et une resserre, le (dortoir à l'étage de combles, réfectoire dans l'ancienne écurie-étable). Le belvédère existait dès l'origine. L'actuel réfectoire est en pans de bois avec briques en remplissage, il est en rez-de-chaussée et date probablement des années 30. Les deux immeubles de bureau sont en béton avec murs-rideaux en matériaux composites. L'atelier de menuiserie, en béton avec enduit, est en rez-de-chaussée avec toit en
    Étages :
    en rez-de-chaussée étage de comble
    Titre courant :
    école professionnelle dite école d'apprentis d'Andrésy, actuellement centre d'apprentissage de la
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Illustration :
    Plan de lotissement de la parcelle où se trouvait le premier atelier. (AD Yvelines, O Lotissements Projet de bâtiment agricole. Plan réalisé par Fouret pour Duflos. (AD Yvelines, O Lotissements 3 Vue d'ensemble depuis l'entrée ; à gauche d'anciennes salles de cours transformées en réfectoire Ancienne salle de cours transformée en réfectoire. IVR11_20067800676XA Ancien bâtiment de la ferme-école transformé en internat. IVR11_20067800678XA Ancien bâtiment de la ferme-école transformé en internat : le belvédère. IVR11_20067800680XA Ancien bâtiment de la ferme-école transformé en internat : le belvédère et l'ancien internat dans Ancien bâtiment de la ferme-école transformé en internat : vue d'ensemble. IVR11_20067800688XA Ancien bâtiment de la ferme-école transformé en internat : au rez-de-chaussée se trouvait le réfectoire et le dortoir à l'étage de comble. IVR11_20067800684XA
  • maison de campagne puis maison de notable, 36 boulevard Noël-Marc
    maison de campagne puis maison de notable, 36 boulevard Noël-Marc Andrésy - 36 boulevard Noël-Marc - en ville - Cadastre : 1983 AT 145
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Genre :
    de maître
    Historique :
    En 1731, la parcelle était occupée par une maison de campagne avec un jardin à l'arrière. On en connaît la distribution par un document de 1826. La maison actuelle a été construite vraisembablement dans le dernier quart du 19e siècle. Elle a conservé la maison de campagne comme communs.
    Précision dénomination :
    maison de campagne
    Description :
    La maison de campagne du 18e siècle comportait au rez-de-chaussée : cuisine, salle-à-manger, office un balcon supporté par trois consoles de fer (toujours en place). Il y avait un autre corps de bâtiment de l'autre côté de la cour, lui aussi perpendiculaire à la rue. La maison de notable est construite en milieu de parcelle avec une façade tournée vers la Seine.
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Titre courant :
    maison de campagne puis maison de notable, 36 boulevard Noël-Marc
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Illustration :
    Il y avait une maison de campagne au XVIIIe siècle (détruite en partie). Détail du plan de la seigneurie d'Andrésy de 1731. Dessin plume. (AN, N IV Seine-et-Oise 19). IVR11_20067801024NUCA Vue d'ensemble de la façade de la maison de notable. IVR11_20067800084XA Ancienne maison de campagne transformée en communs. IVR11_20067800086XA
  • verrière à personnages : saint Benoît, saint Pierre, saint Jean-Baptiste (baie 3)
    verrière à personnages : saint Benoît, saint Pierre, saint Jean-Baptiste (baie 3) Andrésy
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Contributeur :
    de Finance Laurence
    Historique :
    proviennent de la baie 11.
    Représentations :
    saint Jean-Baptiste ; saint Pierre ; saint Benoît (en pied, de face, attribut) ; Christ souffrant
    Statut :
    propriété de la commune
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
  • ferme de Denouval, actuellement centre de loisir
    ferme de Denouval, actuellement centre de loisir Andrésy - 147 rue du Général-Leclerc - en ville - Cadastre : 1983 AM 352-353
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    On ne connaît pas l'origine de cette ferme qui porte la date de 1885. Dans les plans du manoir de
    Représentations :
    La fenêtre centrale de l'étage est ornée d'un meneau central soutenu par une tête de putto.
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille pan de bois
    Description :
    Le bâtiment d'habitation qui porte la date de 1885 a un rez-de-chaussée en moellons de calcaire et l'étage et les combles en pan-de-bois. Les remises qui le prolongent sont en moellon de calcaire et la grange en retour a le rez-de-chaussée en moellon et l'étage en bois. C'est une maison néo-alsacienne avec loggia de pignon, toit à égouts retroussés et demi-croupe. C'est quasiment la réplique d'une maison de Kaysersberg datée de 1592.
    Étages :
    2 étages de comble
    Titre courant :
    ferme de Denouval, actuellement centre de loisir
    Appellations :
    ferme de Denouval
    Destinations :
    centre de loisirs
    Illustration :
    Ouvertures à meneaux en bois et date de construction. IVR11_20067800470XA Vue arrière de la maison et cour avec annexes agricoles. IVR11_20067800472XA Vue de la cour et des bâtiments agricoles qui la bordent. IVR11_20067800474XA
  • maison, 80 rue du Général-Leclerc
    maison, 80 rue du Général-Leclerc Andrésy - 80 rue du Général-Leclerc - en ville - Cadastre : 1983 AO 320
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    la villa comporte de nombreuses annexes, notamment des carrières liées selon la tradition orale à une activité de négoce de vin.
    Description :
    Maison de type villa en meulière avec modénature en brique et un beau balcon en ciment représentant de faux arbres écotés.
    Étages :
    étage de comble
  • Cloche dite Germaine, Napoléonne, Eugénie
    Cloche dite Germaine, Napoléonne, Eugénie Andrésy
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Inscriptions & marques :
    PUISSANT PRINCE DE CONDE ET LA COMTESSE DE MARSANT REFONDUE A ANDRESY EN MAI 1864, J'AI ETE NOMMEE GERMAINE PIC, AIDE DE CAMP DE L'EMPEREUR ET PAR MADAME LA COMTESSE LE PIC - Mr DUMANT ETANT MAIRE, Mr LENFANT , CURE D'ANDRESY - Mr BEAUDRY, TRESORIER DE LA FABRIQUE - JE PESE 1600 K SANCTA MARIA ORA PRO NOBIS
    Historique :
    La cloche a été refondue en 1864. L'inscription publiée par Guilhermy est celle de la précédente cloche qui datait de 1605 : L'AN 1605 AU REGRET DE MES BONS AMIS JE FUS CASSEE ET FONDUE EN MAY PREMIERE SEMAINE BAPTISEE ET NOMEE GERMAINE PAR CHEVALLIER DE GRAND RENOM MRE CLAUDE DE LISLE PAR SON NOM ACOMPAGNE DE GRANDS DAMES ET SRS ET NOTABLES BOURGEOIS LABOUREURS MRE O GAMESME CURE MRE DE MARINES MRE P
    Statut :
    propriété de la commune
    Catégories :
    fonderie de cloches
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
  • maison de campagne, 70 rue du Général-Leclerc
    maison de campagne, 70 rue du Général-Leclerc Andrésy - 70 rue du Général-Leclerc - en ville - Cadastre : 1983 AO 254, 255, 256, 257, 269, 270, 271, 267, 621, 617, 618
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1678 la propriété appartient à Claude Lepage seigneur de la Chapelle, valet de garde robe du duc d'Orléans. Un siècle plus tard, en 1776 c'est la maison de campagne de messire Guillaume Balthazar Boissier , chevalier, ancien capitaine des troupes de la marine, demeurant à Paris. En 1821, la propriétaire en est Madame Demarie, bourgeoise. La propriété passe ensuite entre les mains de plusieurs propriétaires parisiens puis de 1901 à 1905 elle appartient à Caroline Otero, dite la belle Otero célèbre courtisane et artiste de music-hall défrayeuse de la chronique mondaine de la Belle Epoque. Après elle, la propriété est acquise par un industriel parisien, Joseph Johnson, sans doute le fondateur de la petite usine de clous de la rue de Triel.
    Précision dénomination :
    maison de campagne
    Description :
    bâtiments, colombier à vollet, clos de vigne fermé de murs, pavillon au haut des murs... La maison a une voûte sous le grand chemin pour aller et venir aux [...] jardins qui sont du côté de la Seine. En 1766 de section carré dans l'axe du vestibule, pièces en enfilade de chaque côté et circulations de
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    maison de campagne, 70 rue du Général-Leclerc
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Illustration :
    Détail du plan de la seigneurie d'Andrésy de 1731. Dessin plume. (AN, N IV Seine-et-Oise 19 Détail de la carte des chasses en 1774. Dessin aquarellé. (Service historique de l'Armée de terre La façade arrière de la maison d'habitation et des communs. La première comporte très peu Lucarnes à croupe de la façade arrière. IVR11_20077800322X Entrée d'une ancienne carrière creusée dans le coteau à l'arrière de la maison. IVR11_20077800324V Les communs qui se trouvent dans l'alignement de la maison principale. IVR11_20077800183V Les communs, vue de l'ancien chenil. IVR11_20077800299V
  • autel, gradin d'autel, tabernacle de saint Vincent
    autel, gradin d'autel, tabernacle de saint Vincent Andrésy
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    L'autel pourrait avoir été installé lors du réaménagement de l'église en 1876 à la suite de
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    gradin. Le tabernacle a une arcature néo-gothique. Le décor est composé de reliefs gravés figurant des fleurettes et des fleurs de lys dont le fond est peint.
    Titre courant :
    autel, gradin d'autel, tabernacle de saint Vincent
    Dimension :
    la = 210 ; h = 99 (hauteur de la table. le tabernacle a une hauteur de 73 cm)
  • maison actuellement Bar des Sports
    maison actuellement Bar des Sports Andrésy - 22 avenue du Général-Leclerc - en ville - Cadastre : 1983 AS 259
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    à monsieur Henry qui y habite, sauf la partie droite de la cour qui est occupée par le pressoir du a aussi un magasin (11) et une tonnellerie (25). Etant donnée la présence de deux celliers dans la maison, on peut penser à une importante activité de viticulture. En 1821 la parcelle appartient à Antoine gauche de la porte charretière. A l'emplacement de l'actuel bar des Sports était un café restaurant.
    Description :
    Ensemble de bâtiments emboîtés les uns dans les autres et distribués autour d'une cour. Le bâtiment A construit à l'emplacement de l'ancien pressoir du chapitre est un petit immeuble en moellons de siècle, il avait une boutique en rez-de-chaussée. Le corps au dessus de la porte charretière est placé perpendiculairement et ne comprend qu'un étage, la pièce qu'il abrite est dans le prolongement de A. Le bâtiment C qui la cour de trois bâtiments aux toitures emboitées. Le bâtiment en fond de cour (F) donne sur la rue de Courcieux à laquelle on peut accéder par un escalier à gauche. A droite se trouve une porte plus large qui donnait sur un passage permettant d'aller dans les jardins au delà de la rue. Deux celliers voûtés en berceau plein-cintre existent : l'un à l'arrière du bâtiment D, en rez-de-chaussée, l'autre d'aller au delà de la rue de Courcieux.
    Illustration :
    Coupe transversale de la rue du Général-Leclerc à la rue des Courcieux. IVR11_20097800030NUDA Détail du plan de la seigneurie d'Andrésy de 1731. Dessin plume. (AN, N IV Seine-et-Oise 19 Les bâtiments sur cour de la partie occidentale. IVR11_20057800118XA La façade du fond de cour. A droite un ancien passage charretier et à gauche des escaliers donnant accès à la rue de Courcieux. IVR11_20057800112XA Le cellier, vue en direction de l'entrée. IVR11_20057800124XA Cellier en rez-de-chaussée. IVR11_20057800130XA Cellier en rez-de-chaussée. IVR11_20057800132XA Façade arrière sur la rue de Courcieux. IVR11_20057800134XA