Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Héricy - atelier de charpentier Canteau, actuellement logement

Dossier IA77000728 réalisé en 2009

Fiche

Genre de charpentier
Appellations Canteau
Destinations actuellement logement
Parties constituantes non étudiées logement patronal, logement d'ouvriers, atelier, écurie
Dénominations atelier
Aire d'étude et canton Seine-et-Marne - Fontainebleau
Adresse Commune : Héricy
Adresse : 13, 15 place du Général-de-Gaulle
Cadastre : 2007 H 791, 792

L'atelier du maître charpentier Ulysse Alexandre Canteau, compagnon du devoir, est en activité au cours du dernier quart du 19e siècle. En liaison étroite avec l'architecte Eugène Cottin de Fontainebleau et l'architecte Barthélémy d'Héricy, cet entrepreneur de charpente a travaillé sur plusieurs dizaines de chantiers dans les environs d'Héricy. Ainsi, il réalise la charpente de l'église de Vulaines-sur-Seine, construite de 1897 à 1899, et celle de la mairie-école de cette commune construite en 1898-1899, ces deux édifices étant attribués à Eugène Cottin. Parmi ses réalisations, il faut également noter les nombreuses maisons de villégiature qui se multiplient sur les bords de Seine et dans les environs de Fontainebleau à cette époque. Ainsi l'atelier d'Ulysse Canteau intervient dans la construction de la villa des Fontaines-Dieu, notamment pour les éléments de charpente extérieure. Les fermes débordantes, très soignées et de style « 1900 », qui habillent les croupes de la toiture, sont un exemple de pièces de menuiserie réalisées suivant un modèle qui permet une production rapide et en série. On en retrouve notamment un exemple sur le pignon de l'atelier d'Ulysse Canteau comme les garde-corps en bois que l'on retrouve devant les baies de la façade arrière de son atelier. Autre réalisation identifiée : une maison bourgeoise située rue d'Avon à Fontainebleau. L'entreprise est en faillite en 1902. En 1904, toute activité de menuiserie de charpente a cessé. Une extension est ajoutée à l'arrière de l'atelier en 1906. Dans les années 1930, Fernand Henault, beau-fils d'Ulysse Canteau et entrepreneur d'électricité, occupe l'ancien atelier de menuiserie. Depuis le début des années 1950 et la cessation de toute activité, le site a été transformé en logement. Au cours du dernier quart du 19e siècle, l'atelier Canteau emploie plusieurs apprentis et ouvriers qui sont logés à l'étage. Existence d'un fonds d'archives privées, d'outils estampillés et de plusieurs modèles de menuiserie.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1906, daté par source
Auteur(s) Auteur : auteur inconnu

Le bâtiment abritant l'atelier du maître charpentier Ulysse Canteau, situé sur l'ancienne place du marché d'Héricy, est aujourd'hui divisé en deux habitations différenciées. A l'origine, sur un plan rectangulaire, ce bâtiment avec étage de comble abritait à la fois le logement patronal, dans la partie occidentale de l'édifice, le logement des ouvriers, qui occupait l'étage de comble de la partie orientale et l'atelier qui occupait quant à lui le rez-de-chaussée. Accolée à l'atelier se trouvait une pièce en rez-de-chaussée qui abritait une écurie utilisée pour les services du charpentier. Elle a été, elle aussi, convertie en logement. Le stockage de la matière première se faisait dans un entrepôt, situé rue de la Haute-Bercelle à Avon, quartier occupé par plusieurs ateliers liés au travail du bois. Le pan de bois qui constitue l'ossature de l'ensemble est encore visible dans la partie orientale, il a été recouvert d'un enduit sur le reste de l'édifice. Les avancées en saillies et les lucarnes à deux pans percées dans la toiture comportent des éléments de charpente extérieure soignés. De manière générale, les décors en menuiserie (garde-corps de la façade arrière, pignon) témoignent de l'ancienne occupation du site. L'ensemble a été agrandi dans un second temps, par une extension en rez-de-chaussée, accolée à la façade arrière. Cet ajout a entraîné le percement de deux nouvelles lucarnes rampantes dans la toiture.

Murs bois
calcaire
terre
enduit
moellon
pan de bois
Toit tuile mécanique
Étages rez-de-chaussée, étage de comble
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
États conservations restauré, établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil général de Seine-et-Marne - Caliste Lisa
Lisa Caliste

Chargée de mission, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire, de 2009 à 2010.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.