Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 27822 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maître-autel
    maître-autel Meaux -
    Historique :
    L'ancien maître-autel, réalisé en 1563 et redécoré en 1686, fut démoli en 1723 lors des grands l'autel actuel, orné d'un médaillon sculpté par Caignard, sculpteur du roi, en 1725. Ce nouveau maître françaises dans le courant du XVIIIe siècle. Toutefois, Meaux se situe dans les premières à suivre le modèle parisien du jubé en deux corps séparés par une grille laissant voir le maître-autel. Celui-ci conserva
    Précision dénomination :
    maître-autel
    Représentations :
    pierres. Sur la gauche, deux personnages assistent à la scène : une femme debout, et Saül (futur saint
    Description :
    Le maître-autel est constitué d'un massif en maçonnerie sur lequel sont plaqués des marbres de
    Titre courant :
    maître-autel
    Texte libre :
    Le maître-autel de la cathédrale de Meaux s'intègre dans la réfection du sanctuaire menée par le pour remplacer l'ancienne suspense eucharistique à laquelle le clergé était demeuré fidèle jusqu'à la
    Illustration :
    Dessin du maître-autel par l'architecte Dupont, juin 1834. 1834. (Médiathèque de l'architecture et Vue générale, avec les degrés conduisant au maître-autel et les deux bras de lumière néo-gothiques
  • retable, tabernacle, maître-autel
    retable, tabernacle, maître-autel Chanteloup-les-Vignes
    Historique :
    Le retable a été offert par les paroissiens en 1681 et le tabernacle par Elisabeth Barrois et son
    Précision dénomination :
    retable architecturé à niches maître-autel
    Représentations :
    , couronne végétale, pot à feu, ordre corinthien, angelot) ; Bon Pasteur, Annonciation, ornementation
    Description :
    Le retable se compose d'une partie centrale à entablement et colonnes corinthiennes surmontée par
    Titre courant :
    retable, tabernacle, maître-autel
  • tabernacle du maître-autel
    tabernacle du maître-autel Melun - 2 rue Fréteau de Pény - en ville
    Historique :
    réaménagement par l'abbé Degoût. Il a alors fait l'objet d'importantes reprises et adjonctions. La partie
    Précision dénomination :
    tabernacle à ailes et dais d'exposition
    Représentations :
    . Deux statuettes représentant la Vierge (à gauche) et saint Jean (?, à droite) couronnent les ailes. Les
    Description :
    Le tabernacle comprend une partie centrale à deux compartiments superposés, surmontés par un dais
    Titre courant :
    tabernacle du maître-autel
    Illustration :
    Vue générale du tabernacle à ailes, avec son dais. IVR11_20037700675VA
  • maître-autel
    maître-autel Couilly-Pont-aux-Dames - en ville
    Dénominations :
    maître-autel
    Titre courant :
    maître-autel
    Illustration :
    Vue d'ensemble du maître-autel, aujourd'hui déplacé dans le bras sud du transept
  • maître-autel avec tabernacle
    maître-autel avec tabernacle Draveil - Champrosay - 2 boulevard Henri-Barbusse
    Précision dénomination :
    maître-autel
    Description :
    de deux ailes, sous un ciborium à pinacles.
    Titre courant :
    maître-autel avec tabernacle
    Illustration :
    Détail du ciborium à pinacles couronnant le tabernacle. IVR11_20069100644XA
  • usine à gaz (détruite)
    usine à gaz (détruite) Andrésy - Fin d'Oise - 28 quai de l' Oise - en ville - Cadastre : 1983 AH 284, 213, 451, 452
    Historique :
    En 1894 la commune d'Andrésy concède à l'industriel Paul Mallet le droit d'implanter une usine de été fondé par Alfred Mallet, le père de Paul. En 1895 est construite une usine à gaz dont le plan est connu par un document de1923. Le choix de cette implantation à Andrésy était stratégique, et s'avéra propose une alimentation en eau par puits artésien allant à très grande profondeur. Les bâtiments ont été transformés et abritent la Société des Eaux de Fin d'Oise qui est issue du groupe Mallet et a pris ce nom en
    Dénominations :
    usine à gaz
    Description :
    machines, la salle d'émission, la salle d'épuration et celle de condensation. Puis accolée à ce bâtiment
    Auteur :
    [] maître d'oeuvre inconnu
    Titre courant :
    usine à gaz (détruite)
    Illustration :
    Plan d'ensemble. Dessin à la plume. (AD Yvelines, 2 O 8/3). IVR11_20057800193NUCA
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • ancien pavillon d'entrée de l'usine à gaz, actuellement maison
    ancien pavillon d'entrée de l'usine à gaz, actuellement maison Melun - 1 rue de Seine - en ville - Cadastre : 1985 AW 140
    Historique :
    Cette maison était à l'origine l'un des deux pavillons d'entrée de l'usine à gaz fondée en 1844 par il est moins bien conservé. Le reste des installations de l'usine, et notamment les gazomètres, a
    Dénominations :
    usine à gaz
    Auteur :
    [] maître d'oeuvre inconnu
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Titre courant :
    ancien pavillon d'entrée de l'usine à gaz, actuellement maison
    Illustration :
    Projet de création d'une usine à gaz à Melun. Papier aquarellé, 18 juin 1844. (AD Seine-et-Marne. 5 Plan de l'usine à gaz en 1863, avec projet d'installer un troisième gazomètre. (AD Seine-et-Marne
  • maître-autel, gradin d'autel, tabernacle
    maître-autel, gradin d'autel, tabernacle Maurecourt
    Historique :
    L'installation de ce maître-autel pourrait être concomitante du réaménagement du chœur réalisé lors
    Précision dénomination :
    maître-autel
    Description :
    colonnettes corinthiennes à chacune des extrémités et de trois arcatures en plein cintre reposant aussi sur
    Titre courant :
    maître-autel, gradin d'autel, tabernacle
  • burettes ; plateau à burettes
    burettes ; plateau à burettes place Cardinal Mercier
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître Inscription concernant le donateur : ""Offert à l'église Enghien les Bains par Melle CR Charlotte de Brimont à l'occasion de sa 1ère communion, 12 juin 1879"" ; marque de marchand : ""J. Bachelet / Fe d'orfèvrerie / 58 quai des orfèvres Paris"" ; poinçon de maître : losange horizontal portant les
    Historique :
    L'inscription indique que l'ensemble a été offert à l'église d'Enghien en 1879 par Charlotte de Brimont à l'occasion de sa première communion du 12 juin 1879. Elle avait également offert un calice pour
    Dénominations :
    plateau à burettes
    Titre courant :
    burettes ; plateau à burettes
  • autel (ensemble du maître-autel)
    autel (ensemble du maître-autel) Melun - 2 rue Fréteau de Pény - en ville
    Représentations :
    Repentir de saint Pierre (à gauche) et Marie-Madeleine pénitente (à droite).
    Description :
    La partie basse du maître-autel est formée d'une table d'autel de plan rectangulaire, flanquée de
    Titre courant :
    autel (ensemble du maître-autel)
    Illustration :
    Vue générale du maître-autel. IVR11_20037700674V
  • maison de maître, 1 avenue Gallieni
    maison de maître, 1 avenue Gallieni Meaux - 1 avenue Gallieni - - Cadastre : 1850 G 77 2000 BP 51
    Historique :
    La maison a été édifiée dans le 2e quart du 19e siècle aux dépends de la place Saint-Remy, près de
    Description :
    Maison de maître à décor néo-classique : niches centrales, corniche denticulée, faux appareil. Ce
    Titre courant :
    maison de maître, 1 avenue Gallieni
    Texte libre :
    Cette maison est représentative du style néo-classique en vogue à Meaux dans la première moitié du
  • lotissement et immeubles à logements de l'opération
    lotissement et immeubles à logements de l'opération "Centre-Gare" Cergy - Grand'place - Cadastre : 2010 AX 43 ou non cadastré ?
    Historique :
    A la fin des années 1970, le quartier de Cergy-Préfecture n'était toujours pas achevé. Le boulevard retour aux aménagements plus traditionnels, un « retour à la rue ». L'extension des Trois Fontaines fut conduite fut complexe, l'EPA ne trouvant pas de promoteurs finit par devenir maître d'ouvrage des sous-sols promoteur des logements fit finalement appel à Ivan Seifert (1926-2008) qui avait déjà construit dans le
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    Seifert a conçu des immeubles d'une hauteur moyenne de R+5. Les façades sont en briques avec un
    Titre courant :
    lotissement et immeubles à logements de l'opération "Centre-Gare"
    Intérêt de l'œuvre :
    à signaler
  • maison de maître, aujourd'hui conservatoire de musique
    maison de maître, aujourd'hui conservatoire de musique Meaux - 49 cours Pinteville - - Cadastre : BV 9
    Référence documentaire :
    Maison à Meaux. L’Encyclopédie d’architecture, 1881. DAUMET Honoré. Maison à Meaux. L’Encyclopédie
    Typologies :
    maison de maître
    Titre courant :
    maison de maître, aujourd'hui conservatoire de musique
    Intérêt de l'œuvre :
    à signaler
    Texte libre :
    Le cours Pinteville, à l'ouest de la vieille ville de Meaux, abrite plusieurs maisons bourgeoises remarquable est celle-ci, à l'angle du cours Pinteville et de l'avenue Paul Frot. Oeuvre de l'architecte
  • burettes et plateau d'Edme Gelez, vers 1819
    burettes et plateau d'Edme Gelez, vers 1819 Meaux -
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître le couvercle se trouvent 5 poinçons, deux au revers et 3 à l'avers. On reconnaît les 4 poinçons déjà
    Historique :
    Cet ensemble a été réalisé par l'orfèvre parisien Edme Gelez, probablement vers 1819 puisque les conservée au musée Dobrée à Nantes), l'autre en argent (1823-1824, encore à Rosny-sur-Seine, 78) et la chapelle offerte par la duchesse d'Angoulême à son secrétaire Théodore Charlet (1820, aujourd'hui au Carmel
    Référence documentaire :
    AD Seine-et-Marne. 5 V 162. Donation de Monseigneur de Cosnac à la cathédrale de Meaux, 1843. AD Seine-et-Marne. 5 V 162. Donation de Monseigneur de Cosnac à la cathédrale de Meaux, 1843.
    Dénominations :
    bassin à burettes
    Représentations :
    frise (Nombres, chapitres 13 et 20). Sur la burette à vin, c'est la Grappe de la Terre Promise : Caleb et Josué rapportent sur une perche une énorme grappe de raisin à Moïse (tenant son bâton) et à Aaron Israelites. Sur la burette à eau, Moïse fait jaillir une source en frappant le rocher de son bâton ; aussitôt tous s'abreuvent : un soldat, agenouillé au bord de l'eau, s'apprête à boire dans une coupe ronde ; un autre soldat puise de l'eau dans son casque et le tend à un de ses compagnons pour qu'il étanche sa soif ; une femme, ayant posé par terre sa cruche, donne à boire à un enfant dans une coupe ; une autre femme
    Description :
    ; ce décor est lié à la fonction de chaque burette : la Grappe de la terre promise sur la burette à vin , la source que fit jaillir Moïse sur la burette à eau. Les anses, probablement fondues, sont ornées
    Texte libre :
    Cosnac, évêque de Meaux de 1819 à 1830 puis archevêque de Sens, n’avait pas oublié son ancien diocèse d’évêque. Les burettes et leur bassin constituent un très bel ensemble, dû à l'orfèvre parisien Edme Gelez prélat qui les a commandés.
    Illustration :
    Détail de la frise sur la panse de la burette à eau : Moïse frappant le rocher en fait jaillir une Détail de la frise sur la panse de la burette à eau : un soldat se désaltère à la source créée par Détail de la frise sur la panse de la burette à eau : un soldat tend son casque à son compagnon Détail de la frise sur la panse de la burette à eau : une femme tend une coupe d'eau à un enfant Détail de la frise sur la panse de la burette à eau : une femme porte une cruche d'eau sur sa tête Détail de la frise sur la panse de la burette à vin : la vigne de Canaan. IVR11_20107700079NUC4A Détail de la frise sur la panse de la burette à vin : Caleb et Josué rapportent sur une perche une Détail de la frise sur la panse de la burette à vin : Moïse et Aaron accueillent Caleb et Josué Détail de la frise sur la panse de la burette à vin : l'armée israelite, au milieu de ses tentes Détail de la frise sur la panse de la burette à vin : les tentes de l'armée israelite
  • burettes et plateau d'Alexandre Thierry, entre 1823 et 1838
    burettes et plateau d'Alexandre Thierry, entre 1823 et 1838 Meaux -
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître
    Dénominations :
    bassin à burettes
    Représentations :
    L'iconographie est réduite aux symboles liés à l'usage des burettes : roseaux pour la burette à eau , vigne pour la burette à vin, les deux mêlés pour le plateau.
  • Couvent de Bénédictines, immeuble HBM
    Couvent de Bénédictines, immeuble HBM Mantes-la-Jolie - - 13 Boulevard Victor-Duhamel - en ville - Cadastre : 2014 AD 80
    Historique :
    Une première communauté bénédictine s'installe à Mantes dès le 17e siècle, par acte du 4 avril 1650 qui suit les conclusions du Maire, des échevins et des habitants. Les Sœurs, au nombre de vingt-six à à Mantes au début du 19e siècle. Nommées "bénédictines de Bray" -du nom de l'ancienne maison seigneuriale de Bray qui les avaient accueillies à la Révolution- et originaires de Villarceaux, ces Sœurs , d'environ trois hectares, sur le Faubourg Saint-Lazare (actuel boulevard Victor Duhamel), à l'extrémité sur la rue des Métairies qui appartenait à Mme Lefort, propriétaire du château des célestins à Limay propriété et la propriété du Clos Pinet, située en face. Les Bénédictines font appel à des souscriptions particulières pour financer un nouveau bâtiment ainsi qu’à la banque hypothécaire de France (ancêtre du Crédit pensionnaires et des élèves sont achevées en 1879. Mais l'activité du couvent -dédiée à l'accueil de pensionnaires et à l'enseignement scolaire- ne permit pas de rentabiliser cet édifice. En 1905, on compte
    Référence documentaire :
    AM Mantes-la-Jolie. 1 D 24. Délibération du 15 janvier 1921. A. M. Mantes-la-Jolie. 1 D 24 . Délibération du 15 janvier 1921. Affectation de l'ancien couvent à des logements pour familles nombreuses par l'office départemental d'habitation à bon marché. AM Mantes-la-Jolie. 7M 2(3). 7M 2(6). Mémoires comptables des travaux exécutés à l'immeuble pour familles nombreuses. AM Mantes-la-Jolie. 7M 2(3). 7M 2(6). Mémoires comptables des travaux exécutés à Histoire de Mantes et du Mantois à travers chroniques et mémoires des origines à 1792 Lachiver , Marcel, Histoire de Mantes et du Mantois à travers chroniques et mémoires des origines à 1792, Meulan
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Escaliers :
    escalier tournant à retours avec jour escalier dans-oeuvre en charpente
    Description :
    Cet immeuble d'habitation à bon marché aligné sur rue, présente une façade enduite surmontée d'une toiture à longs pans brisés en tuiles plates. Le bâtiment, en forme de T, est composé d'un sous-sol, de perpendiculaire, placé à l'arrière. La modénature s'organise autour de chainages d'angle, d'une corniche et d'un l'axe de symétrie sont soulignées par des refends et surmontées d'une grande lucarne à baies jumelées , 1923". En dehors des ferronneries, le décor se compose de céramique en grès émaillé : bandeaux à motif des boutiques. On notera que la boutique à l'extrémité droite est une boulangerie, comme c'était le cas en 1922. Le petit bâtiment en rez-de-chaussée à toiture en pavillon, adjacent est une adjonction
    Texte libre :
    Cet immeuble placé à l'entrée de la ville est remarquable par ses dimensions et son statut : c'est
    Illustration :
    Vue de détail du décor de céramique vernissée à motif de branches, linteau des baies du second
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés noue
  • ensemble d'édifices à cour commune dit cour Beaulieu
    ensemble d'édifices à cour commune dit cour Beaulieu Andrésy - cour Beaulieu - en ville - Cadastre : 1983 AS 235, 236, 241, 394, 659, 393, 573, 574, 625
    Historique :
    Cette cour commune existait en 1731 (elle figure sur les minutes du plan terrier des A.N. S 139). A cette date, elle montre une grande mixité sociale et d'habitat. A l'entrée à gauche (n°43) se trouvait un cellier appartenant à Madame Bricaut, propriétaire de la maison de campagne de l'autre côté de la rue. Ensuite deux petits bâtiments (n° 44), sans doute des annexes, appartenaient à Pierre Massot qui maison n°46 était à Charles Biard dont la femme, Catherine Massot était surnommée la grande catin ou la Péchereau le n°50. Et enfin, le quadrilatère occupé par le n° 47 appartient entièrement à Monsieur L'Estant
    Dénominations :
    ensemble d'édifices à cour commune
    Description :
    nombreuses transformations que l'on peut juger à partir d'une carte postale du début du 20e siècle. Elles ont un ou deux étages carrés. La parcelle 393 sur rue a reçu à la fin du 19e siècle un toit débordant et une demi-croupe. La parcelle 566 a été entièrement remodelée selon les consignes de la ZPPAU si bien que le parti ancien, beaucoup plus irrégulier n'est plus lisible. La parcelle 659 a perdu son escalier extérieur. La 394 avait une lucarne rurale à croupe débordante qui est devenue une lucarne à la capucine (préconisée par la ZPPAU). La 241 a vu ses ouvertures élargies et a perdu sa lucarne.
    Auteur :
    [] maître d'oeuvre inconnu
    Titre courant :
    ensemble d'édifices à cour commune dit cour Beaulieu
    Illustration :
    Vue du bâtiment jouxtant la cour commune à droite. Il a été entièrement rénové dans le cadre de la
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • ensemble du maître-autel de la chapelle
    ensemble du maître-autel de la chapelle Melun - 2 rue Fréteau de Pény - en ville
    Historique :
    Le maître-autel a été installé au 19e siècle, sous la direction de l'abbé Degoût qui reprit tabernacle à ailes en bois doré. Cet ensemble du 19e siècle remploie des éléments plus anciens, de provenance
    Précision dénomination :
    maître-autel
    Titre courant :
    ensemble du maître-autel de la chapelle
  • tabernacle, croix et chandeliers du maître-autel
    tabernacle, croix et chandeliers du maître-autel Meaux -
    Historique :
    En 1833, l'évêque souhaita compléter le maître-autel du 18e siècle par une garniture plus moderne . Une croix d'autel et six chandeliers, toujours en place aujourd'hui, furent achetés à l'orfèvre attendre 1838 pour que le maître-autel reçoive son nouveau tabernacle, oeuvre du grand atelier parisien
    Titre courant :
    tabernacle, croix et chandeliers du maître-autel
    Illustration :
    Groupe de trois chandeliers du maître-autel, à gauche du tabernacle. IVR11_20107700128NUC4A Les chandeliers du maître-autel : détail des bases. IVR11_20107700129NUC4A Chandelier du maître-autel : détail du pied (vu de face). IVR11_20107700130NUC4A
  • maison de maître, 45 cours Pinteville
    maison de maître, 45 cours Pinteville Meaux - 45 cours Pinteville - - Cadastre : 2000 BV 4
    Historique :
    L'inscription gravée sur la façade, à droite, indique : "Henri Tassu architecte 1890". D'autres les entrepreneurs Dupetit-Magneux et Lapierre, tous parisiens, pour Mme veuve Mater, à l'emplacement du bureau des hypothèques. Le coût s'éleva à 165 000 francs. La maison fut ensuite occupée par Léon
    Titre courant :
    maison de maître, 45 cours Pinteville
    Texte libre :
    Le cours Pinteville, à l'ouest de la vieille ville de Meaux, abrite plusieurs maisons bourgeoises