Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 10 sur 10 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • calice et patène des frères Demarquet, vers 1900
    calice et patène des frères Demarquet, vers 1900 Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur sur l'oeuvre Le poinçon de l'orfèvre et la Minerve sont visibles sur le calice et sur la patène. Au revers du pied se trouve l'inscription suivante : ""François et Jean Le Bleu reconnaissants. 25 mai 1890. M.A. 8
    Historique :
    s'agit d'un ex-voto offert par la famille Le Bleu. Demarquet frères ont eu une production très abondante , dont on retrouve d'ailleurs trois autres exemples dans le trésor de Meaux (dossiers IM77000325, 366 et
    Description :
    Petit calice néo-gothique avec patène assortie. Le pied polylobé est orné de trois médaillons
  • calice n°1, patène
    calice n°1, patène Andrésy
    Représentations :
    pampre ; blé ; ornement géométrique ; Un décor de palmettes orne le pied.
    Illustration :
    Le calice. IVR11_20067800622XA
  • calice et patène des frères Demarquet, vers 1902
    calice et patène des frères Demarquet, vers 1902 Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    . Inscription sur le revers du pied : "A M. le curé de Maincy ses confrères 8 avril 1902". Inscription latine La patène et la coupe du calice portent le poinçon de l'orfèvre, Demarquet frères, et la Minerve sur la patène, autour de l'Agneau de Dieu : "Agnus Dei panis vivus".
    Représentations :
    Sur la patène : l'Agneau de Dieu. Sur les médaillons du pied du calice : la Vierge, le Christ et
    Description :
    Ce calice néo-gothique présente une coupe avec fausse-coupe à bord fleuronné dont le décor se même frise que la fausse-coupe et de trois médaillons rapportés, en argent, signés "E.T.". Le pied
  • calice et patène de Maurice Chéret, vers 1926
    calice et patène de Maurice Chéret, vers 1926 Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    Malte et M. CHERET en-dessous, poinçon insculpé en 1924). Le calice porte la Minerve sur le pied et sur La patène porte deux poinçons : la Minerve et le poinçon de l'orfèvre, Maurice Chéret (une croix de la coupe, ainsi qu' un poinçon de maître illisible sur la coupe.
    Historique :
    indique que le calice et la patène ont été consacrés par Mgr Tardy, évêque d'Acalia, à Paris le 21 octobre 1926, avec le tampon : "Séminaire des colonies, 35 rue Lhomond, Paris". Enfin, la boîte contient la
    Illustration :
    Le calice et la publicité de l'orfèvre Chéret (Paris). IVR11_20107700051NUC4A
  • calice et patène de Placide Poussielgue-Rusand, 19e siècle
    calice et patène de Placide Poussielgue-Rusand, 19e siècle Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    Minerve est insculpée sur le pied du calice. Ce dernier porte aussi l'inscription : ""Puyo chanoine"". inscription concernant le commanditaire La patène et la coupe du calice portent le poinçon de l'orfèvre, Placide Poussielgue-Rusand. La
    Historique :
    Ainsi que l'indiquent les inscriptions portées sur l'oeuvre, le calice et sa patène ont été
  • calice et patène de François-Joseph Bertrand-Paraut, 1819
    calice et patène de François-Joseph Bertrand-Paraut, 1819 Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    La fine inscription gravée sur le pied donne l'auteur et la date du calice : "Bertrand Paraud Fecit 1819". Elle est confirmée par les quatre poinçons insculpés sur la coupe et sur le pied : les deux traditionnellement dit "poinçon d'essai" (la dame grecque dans un ovale, avec un P) et enfin le poinçon de maître : FJB avec burette. La patène porte également quatre poinçons : celui de l'orfèvre (à demi effacé), le 1er titre Paris 1819-1838, la dame grecque dans un ovale avec un P, et enfin le poinçon de moyenne
    Historique :
    Ainsi que l'atteste l'inscription gravée sur le pied, ce calice a été réalisé en 1819 par l'orfèvre l'acquisition le 18 octobre 1819, en même temps que divers autres objets du culte, dont deux baisers de paix portent le poinçon du même orfèvre, fabricant d'ailleurs prolifique dont on retrouve la production dans
    Représentations :
    le Christ devant Hanne
    Texte libre :
    ayant remployé une coupe un peu plus ancienne portant le poinçon de Pierre Paraud, qui devait faire spécialité, y compris le bronze doré et le plaqué. La maison Bertrand-Paraud était d’ailleurs le fournisseur
    Illustration :
    Détail de l'inscription gravée sur le pied : "Bertrand-Paraut Fecit 1819". IVR11_20107700061NUC4A Détail d'un médaillon du pied : le Mont des Oliviers. IVR11_20107700057NUC4A Détail des poinçons de titre 1 et grosse garantie argent, Paris, 1819-1838, sur la coupe ; le poinçon d'orfèvre : EJB avec aiguière. IVR11_20107700060NUC4A
  • calice et patène de la maison Trioullier, vers 1912
    calice et patène de la maison Trioullier, vers 1912 Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    Le poinçon de l'orfèvre (deux lettres autour d'une burette) et la Minerve sont visibles sur le calice (sur le pied et sur la coupe) et sur la patène. Plusieurs inscriptions latines sont portées sur plus fine, inscrite sur le cadre du quadrilobe. Sur la coupe du calice, une autre inscription émaillée porte : "Sanguis meus vere est potus". Sur le pied du calice, court l'inscription émaillée "O sacrum inscription concernant l'iconographie latin sur l'oeuvre l'oeuvre : sur la patène, autour des Pèlerins d'Emmaüs, se lisent deux inscriptions : "Ecce panis angelorum Melun/ souvenir reconnaissant/ 24 novembre 1912 / PP.", ainsi que le nom "TRIOULLIER".
    Historique :
    "Trioullier" gravé sur le pied, il s'agit d'un modèle commercialisé par la maison Trioullier (dirigée par Ce calice néo-gothique et sa patène ont été réalisés à Paris vers 1912. Comme l'indique le nom Trioullier dans le 1er quart du 20e siècle. L'inscription au revers du pied précise les circonstances de sa
    Description :
    Calice néo-gothique avec patène assortie. Le pied, circulaire, est orné de quatre médaillons
    Illustration :
    Détail d'un médaillon émaillé sur le pied : le Christ et saint Jean, lors de la Cène
  • calice et patène de Séverin Parisy, 1789
    calice et patène de Séverin Parisy, 1789 Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    Le calice porte quatre poinçons, très lisibles (deux sur la fausse-coupe : orfèvre et lettre-date , deux sur le pied : charge et décharge), la patène en porte trois (très effacés). Poinçon de maître, sur , sur le rebord du pied. Lettre-date sur la fausse-coupe : P couronné, avec ""89"" entre les deux. C'est la fausse-coupe : SP avec une fleur de lys couronnée, deux grains et un soleil. C'est le poinçon de Séverin Parisy (insculpé en 1771). Poinçon de charge de Paris, 1789, sur la patène et au revers du pied du la lettre-date de Paris, insculpée le 5 septembre 1789.
    Historique :
    1771 à 1790, dans le style néo-classique à la mode à la fin du 18e siècle.
    Représentations :
    . Décor des médaillons de la fausse-coupe : blé, vigne. Décor gravé sur l'ombilic de la patène : la croix , les lettres IHS et le Sacré-Coeur, entourés par la couronne d'épines.
    Description :
    Calice de style néo-classique. Le pied, au talon prononcé, est orné de trois médaillons ovales. La
    Illustration :
    Détail du poinçon de décharge, sur le pied. IVR11_20107700063NUC4A Détail des poinçons sur la fausse-coupe. IVR11_20107700062NUC4A
  • calice ; patène
    calice ; patène place Cardinal Mercier
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le propriétaire gravé Inscription concernant le propriétaire sous le pied : J.K. 29/30 juin 1951 ; poinçon garantie et titre argent après 1838 sur la coupe et sur la patène ; poinçon de maître sur la coupe et sur la patène : losange horizontal avec un c¿ur surmonté d'une croix et encadré des initiales P et N ; monogramme sur la
    Historique :
    Le calice, qui possède encore sa boite de rangement a appartenu en 1951 au prêtre portant les
  • calice et patène de Pierre Paraud, entre 1798 et 1809
    calice et patène de Pierre Paraud, entre 1798 et 1809 Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le propriétaire
    Description :
    pied circulaire. L'ensemble du décor utilise les symboles eucharistiques : blé, vigne, roseau. Sur la
1