Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 21 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Monument aux Morts des Guerres de 1914-1918 et de 1939-1945
    Monument aux Morts des Guerres de 1914-1918 et de 1939-1945 Le Perreux-sur-Marne - place de la Libération - en ville - Cadastre : 1979 AE 61
    Historique :
    Monument réalisé en 1921, date portée, par le sculpteur Gaumont d'après la maquette établie en 1919
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - place de la Libération - en ville - Cadastre : 1979 AE 61
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la maquette. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401521XB
  • Monument aux Morts des Soldats Indochinois Morts à la Guerre de 1914-1918
    Monument aux Morts des Soldats Indochinois Morts à la Guerre de 1914-1918 Le Perreux-sur-Marne - rue de la Paix - en ville - Cadastre : 1979 J 193 dans le cimetière de Nogent-sur-Marne non inventorié
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - rue de la Paix - en ville - Cadastre : 1979 J 193 dans le cimetière de Nogent-sur-Marne non inventorié
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Monument aux Morts de la Guerre de 1914-1918
    Monument aux Morts de la Guerre de 1914-1918 Le Perreux-sur-Marne - rue de la Paix - en ville - Cadastre : 1979 J 193 dans le cimetière de Nogent-sur-Marne non inventorié
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - rue de la Paix - en ville - Cadastre : 1979 J 193 dans le cimetière de Nogent-sur-Marne non inventorié
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Monument aux Morts de la Guerre de 1914-1918
    Monument aux Morts de la Guerre de 1914-1918 Bry-sur-Marne - grande rue Charles de Gaulle - en ville - Cadastre : 1981 S 67
    Historique :
    Monument aux morts élevé à la mémoire des soldats tués à la guerre de 1914, 1918, réalisé par le
    Localisation :
    Bry-sur-Marne - grande rue Charles de Gaulle - en ville - Cadastre : 1981 S 67
    Aires d'études :
    Bry-sur-Marne
  • monument aux morts de la guerre 1914-1918
    monument aux morts de la guerre 1914-1918 place Cardinal Mercier
    Inscriptions & marques :
    PEREFECIT / E. ROBERT ECREGIUS ARTIFEX ; signature : 1914/E. DERRE ; signature en bas à gauche sur le date peint sur l'oeuvre inscription concernant le commanditaire signature sculpté sur l'oeuvre inscription concernant le commanditaire : HOC SUIS CARISSIMIS/PERAMANTER EREXERUNT PAROCHIANI / E
    Historique :
    Monument initié par le chanoine Simonin dès 1915. Le lieu de sa mise en place a été finalisé Dame de Lourdes. En raison de la guerre, les travaux ont du mal à être réalisés et le curé ouvre une souscription en 1918, année durant laquelle est installé le vitrail patriotique (daté de 1915). En 1919, le curé déplore encore le retard dans l'apposition des plaques de marbre aux noms des disparus. Le noms des lieux des grandes batailles, la Belgique, la Champagne, Verdun, l'Alsace, la Marne, la artistes : le vitrail patriotique a été exécuté par le maître verrier parisien L. Terrien, les pièces de ferronnerie par le ferronnier d'art Emile Robert et le bas-relief par le sculpteur enghiennois Emile Derré. Ce
    Matériaux :
    verre transparent grisaille sur verre jaune d'argent
    Observation :
    Cette oeuvre de ferronnerie d'art est l'unique objet visible à Enghien par le public, de l'oeuvre d
    Description :
    Marne à laquelle fait pendant une représentation du Mont saint Michel à gauche. Sur la bordure Le vitrail patriotique est consacré aux morts de la première guerre mondiale et représente les deux à qui ils assurent le salut éternel. Dans la lancette de droite, une s¿ur de la charité donne à ornés de lampes en forme de glands. Au centre de la composition se détache une épée le long de laquelle grimpent branches d'olivier et de chêne se détachant sur une mosaïque de smaltes à fond or. Au dessus se détache le bas relief évoquant la douleur : la France tient un de ses fils morts dans ses bras, à l'image
    Illustration :
    Bas côté nord, vue d'ensemble du monument avec le vitrail correspondant. IVR11_20089500022NUC4A Verrière patriotique, baie 9, bas côté nord par le peintre verrier parisien L. Terrien : saint
  • Monument aux Morts de la Guerre de 1870
    Monument aux Morts de la Guerre de 1870 Bry-sur-Marne - rue du 2 Décembre 1870 - en ville - Cadastre : 1981 AL 26
    Historique :
    2 caveaux, sur un terrain offert en 1874 par M. Mentienne, maire de Bry-sur-Marne de 1868 à 1881.
    Localisation :
    Bry-sur-Marne - rue du 2 Décembre 1870 - en ville - Cadastre : 1981 AL 26
    Aires d'études :
    Bry-sur-Marne
    Illustration :
    Vue d'ensemble. Carte postale. (Soc. hist. de Villiers-sur-Marne et de la Brie française
  • monument aux morts, dit Mémorial américain
    monument aux morts, dit Mémorial américain Meaux - route de Varreddes - - Cadastre : 2014 AE 254
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    en septembre 1914 et bloqua l'avance allemande sur Paris. Le" New York Times" du 11 novembre 1917 Ce monument, aussi connu sous le nom de "La Liberté éplorée", a été édifié grâce à des souscriptions américaines. Il commémore la première bataille de la Marne, qui se déroula aux environs de Meaux américain Frederick MacMonnies (1863-1937) qui a été choisi pour le réaliser, fort de ses liens avec la forme définitive en 1928. Edmundo Quattrocchi, sculpteur installé à Paris, réalisa ensuite le monument en vraie grandeur (6 fois le modèle), le socle étant pour sa part exécuté par l'architecte Thomas Hastings. Le monument fut inauguréen septembre 1932, en présence de près de 30 000 personnes dont le président de la République Albert Lebrun, le général Pershing ou l'ambassadeur des Etats-Unis en France. En 1933, le monument et le terrain furent donnés par les Américains à la ville de Meaux. Tout près du monument s'élève aujourd'hui le musée de la Grande Guerre de Meaux, inauguré en 2011.
    Description :
    l'avenir. Sur le socle, est gravé l'ordre du jour du général Joffre du 6 septembre 1914, rappelant la Haut de 23 mètres, le monument est composé de 220 blocs de pierre d'Euville. De composition désespoir et sa douleur. A ses pieds, reposent des soldats morts. Plusieurs symboles apparaissent : le coq qui représente la France ; le glaive brisé qui évoque les combats acharnés ; le drapé de fleurs de lys bataille de la Marne.
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le sud-ouest. IVR11_20137700391NUC4A Vue d'ensemble, depuis le sud-est. IVR11_20137700392NUC4A
  • monument aux morts de l'Empire britannique
    monument aux morts de l'Empire britannique Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    commémore la Bataille de la Marne (septembre 1914). Il s'agit d'un modèle sériel. Un autre monument aux morts, français cette fois, a été placé dans le collatéral nord du choeur en mémoire des victimes de la
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le collatéral sud du choeur
  • monument aux morts de la guerre de 1870 et de la guerre de 1914-1918
    monument aux morts de la guerre de 1870 et de la guerre de 1914-1918 Meaux - place Paul-Doumer - - Cadastre : BT non cadastré
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    inauguré le 31 juillet 1927. Des problèmes de stabilité étant apparu sur ce monument, il fut restauré en Le monument aux morts de la guerre de 1870 natifs de l'arrondissement de Meaux est dû au sculpteur sociale de la fonderie Andro de 1896 à 1904), dont la signature figure sur la demi-sphère en bronze portant la statue de la Renommée ailée, au sommet du monument. Le visage de celle-ci serait un portrait de une généreuse donatrice en faveur du monument, et c'est elle qui aurait suggéré le nom du sculpteur , installé dans le jardin des Trinitaires jusqu'en 1942). Le monument fut inauguré le 24 mai 1903. Jusqu'à la Première Guerre mondiale, un pèlerinage annuel était effectué depuis le tombeau du général Raoult, au cimetière de Meaux, jusqu'à son monument place Henri IV, avec un arrêt devant le monument aux morts et un autre devant sa maison natale. Le monument de 1870 commémora aussi par la suite les morts de la Grande
    Référence documentaire :
    Le monument aux morts à Meaux, 2008. VITRY, Josette. Le monument aux morts à Meaux. Bulletin de la
    Description :
    Sur un piédestal exhaussé par quatre marches, s'élève une colonne en pierre à chapiteau corinthien
    Illustration :
    Le sommet de la colonne avec la statue de Moncel, vue prise depuis un ballon captif
  • monument de l'amitié franco-belge
    monument de l'amitié franco-belge Aubergenville - Elisabethville - place de l' Etoile - Cadastre : 2014 ai NC
    Représentations :
    enlacés par une figure féminine. Sur la base très haute se trouvent les armes des deux pays pour la Belgique, le lion rampant et pour la France le bonnet phrygien surmontant un faisceau de licteur.
    Illustration :
    Blason sur le pillier du Monument célébrant l'amitié franco-belge. Il représente les emblèmes des
  • monument aux morts du collège Jacques-Amyot
    monument aux morts du collège Jacques-Amyot Melun - rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AL 134
    Historique :
    collège. Il a été érigé par le marbrier local P. Ballet fils, sur les plans de l'architecte parisien P . Ledieu. Les noms des morts de la deuxième guerre mondiale ont été ensuite rajoutés sur le socle.
    Description :
    Stèle en forme d'obélisque, portant le nom des morts rangés par année de promotion.
    Illustration :
    Monument aux morts des deux guerres mondiales, devant le grand quartier. IVR11_20037700441X
  • monument aux morts
    monument aux morts Andrésy - boulevard Noël-Marc - en ville - Cadastre : 1983 AS domaine public
    Historique :
    Le monument aux morts a été construit en 1920 par Georges Adam avec l'aide du marbrier Gourdon et
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis le second étage de l'ancien château. IVR11_20057800170XA
  • monument aux morts
    monument aux morts 57 rue du Général de Gaulle
    Historique :
    Monument au mort mis en place en 1924 dans le vestibule de la mairie, commémorant les morts de la . Aujourd'hui le monument est enchâssé dans une niche entourée de stuc-marbre avec une jardinière en
    Description :
    un casque et une palme. Sur quatre colonnes sont insrit en lettres dorées les noms des défunts morts
    Illustration :
    Vue d'ensemble du monument situé dans le vestibule d'entrée de la mairie. IVR11_20099500579NUC4A
  • monument aux morts de la première guerre mondiale
    monument aux morts de la première guerre mondiale Andrésy - en ville - Cadastre : 1983 AT 199
    Historique :
    Le monument fut inauguré le 11 juin 1922 par le maire G. Gouin. Une palme en bronze a été offerte
    Représentations :
    Des palmes en bronze se trouvent sur les côtés.
  • monument aux morts de la guerre de 1870-1871 et des colonies
    monument aux morts de la guerre de 1870-1871 et des colonies Melun - boulevard Chamblain - en ville - Cadastre : 1985 AV non cadastré domaine public
    Historique :
    L'Union patriotique et fraternelle des anciens défenseurs de la Patrie de Seine-et-Marne, fondée en 1893 par le commandant Buval, collecta 40 000 francs pour ériger un monument commémoratif à la mémoire des morts de 1870. Parmi 39 projets présentés, le comité retint celui de Charles Desvergnes, statuaire . Le monument fut inauguré le 2 juin 1901, sous la présidence du général Le Joindre.
  • monument aux morts des guerres de 1914-1918 et de 1939-1945
    monument aux morts des guerres de 1914-1918 et de 1939-1945 Vigneux-sur-Seine - 64-66 avenue Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AO 11, 12
    Historique :
    Par délibération du 6 août 1920, le conseil municipal décide que le monument commémoratif destiné à la mémoire des morts de la Grande Guerre sera érigé dans le cimetière de la commune, et qu'un terrain . Ces tombes devront entourer le monument, élevé au moyen d'une souscription publique ouverte en mai 1920. Le projet est établi en mars 1921 par M. Fauché, marbrier à Montgeron. Le monument est inauguré le 1er novembre 1921. En 1949, deux stèles sont placées de part et d'autre pour rappeler le souvenir
    Localisation :
    Vigneux-sur-Seine - 64-66 avenue Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AO 11, 12
    Annexe :
    Vigneux-sur-Seine, monument aux morts. Sources et bibliographie DOCUMENTATION Archives
    Aires d'études :
    Vigneux-sur-Seine
    Illustration :
    Vigneux-sur-Seine, 1 M 245, 246) IVR11_20079101211XA Plan du monument aux morts établi en 1949 par les services de la mairie : en jaune le monument des édifiées en 1949 (fonds provenant du budget communal). (AM Vigneux-sur-Seine, 1 M 245, 246
  • monument aux morts de la première guerre mondiale
    monument aux morts de la première guerre mondiale Chanteloup-les-Vignes - en ville - Cadastre : 1988 AM 428
    Historique :
    Le monument a été complété après la 2e guerre mondiale et la liste des morts a été gravée sur la face ou se trouvait la palme qui a été de ce fait déplacée. le coq a disparu.
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Paris 14e arrondissement
    Historique :
    les morts de la guerre de 1914-1918, le monument a fait l'objet d'un complément en 1958 par le
    Description :
    Placé au repos de l'escalier d'honneur de l'hôtel de ville, le monument aux morts est visible dès l'entrée dans le bâtiment et s'articule de part et d'autre d'une plaque commémorative. On peut distinguer deux ensembles. Le premier consacré à la guerre de 1914-1918, reconnaissable aux uniformes des soldats représentés et le second, légèrement postérieur, conçu en hommage aux morts de la seconde Guerre mondiale. Les évoquent, ainsi que détaillé dans une note descriptive par le sculpteur (Archives de la COARC), ce attaché au poteau de souffrance enfin une mère pleure sur son enfant mort. ". Lui faisant face : " La adjonction a été faite. Pour le bas relief de droite : un bas relief figurant les soldats dans la tranchée et les corvées. Pour le bas relief de gauche : le départ du soldat pour la guerre et l'exode. Deux
    Illustration :
    Bas relief coté gauche : le départ des soldats. IVR11_20157500276NUC4A
  • monument aux morts de la grande guerre
    monument aux morts de la grande guerre Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Historique :
    conception du monument est mise au concours entre artistes français. Le cahier des charges précise qu'il doit se situer sur un rond point du cimetière, ne pas dépasser la somme de 50 000 francs et que toute encore conservés dans les archives de la commune. C'est le sculpteur Henri Sausse (25 rue Froidevaux à Paris) qui emporte le premier prix, le second étant décerné à Paul Roussel (7, rue des peupliers à Paris ) et le troisième au sculpteur Diosi (52 bis rue Saint Jacques à Paris). Le lauréat dont la devise du d'honneur a à ses pieds un soldat tombé sous les plis du drapeau, la tête reposant sur une touffe de lauriers qui symbolisent la glorification des morts. Le monument élevé en pierre de Chauvigny, couramment
    Représentations :
    femme éplorée symbolisant la France. A ses pieds git un soldat mort recouvert d'un drapeau, reposant sur
    Illustration :
    Paris) : Une femme symbolisant la ville d'Enghien tient dans ses bras le blason. Sur la stèle, deux Croquis préparatoire par le sculpteur Henri Sausse, pour son projet de monument aux morts, ""La Maquette du projet de monument aux morts. Projet ayant reçu le premier prix. Photographie, 1921 Maquette du projet de monument aux morts. Projet ayant reçu le premier prix. Photographie de P Maquette du projet de monument aux morts de Henri Sausse dans son atelier. Le mouvement de la atelier : soldat gisant sous le drapeau. Photographie, 1921. IVR11_20099500123NUC4AB parques sont disposées dans les angles, le tout étant surmonté d'une victoire. Photographie, 1921. (AM
  • monument aux morts de la guerre de 1914-1918
    monument aux morts de la guerre de 1914-1918 Melun - quai Maréchal-Foch - en ville - Cadastre : 1985 AR non cadastré domaine public
    Historique :
    réalisation d'un monument aux morts de la Grande Guerre. Le choix se porte sur le sculpteur parisien Jean-René Carrière, qui s'engage à livrer le monument pour octobre 1923, au prix de 80 000 francs. Le 17 mars 1923 plate-forme en ciment armé. Le socle du monument est réalisé par le marbrier melunais Carthery. La grille du monument est commandée en décembre 1924 à Costé, menuisier à Melun. Le monument aux morts est inauguré le 7 juin 1925 en présence du maréchal Joffre. En 1949, les frères Arsène-Henry proposent à la
    Illustration :
    Elévation postérieure. Vue d'ensemble, depuis le sud-est. IVR11_20037700175X