Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hippodrome
    Hippodrome Champigny-sur-Marne - Le Tremblay - boulevard de Stalingrad - isolé - Cadastre : 1974 B 22
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Champ de courses érigé par l'architecte Raquin en 1906 à l'emplacement du parc du château et appartenant à la société des sports de France ; acquis en 1966 par la ville de Paris puis démoli ; aujourd'hui parc de sports et de loisirs appartenant au département.
    Localisation :
    Champigny-sur-Marne - Le Tremblay - boulevard de Stalingrad - isolé - Cadastre : 1974 B 22
    Aires d'études :
    Champigny-sur-Marne
    Destinations :
    parc de sports et de loisirs
    Illustration :
    . Photographie ancienne. Tiré de : La construction moderne, 1906-1907. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401095XB Le champ de course du Tremblay. Carte postale. (AD Val-de-Marne. 2Fi Champigny 291 Les tribunes Carte postale. (AD Val-de-Marne. 2Fi Champigny 255) IVR11_20069400604XAB Foule devant les tribunes un jour de courses Carte postale, vers 1910. (AD Val-de-Marne. 2Fi -sur-Marne et de la Brie française) IVR11_19849400660XB Façade postérieure du pavillon de pesage. Carte postale. (Soc. hist. de Villiers-sur-Marne et de la Plan général des bâtiments. Tiré de : La construction moderne, 1906-1907. IVR11_19849401097X Plan du rez-de-chaussée (en bas) et du niveau de la galerie-promenoir des tribunes. Tiré de : La Plan du rez-de-chaussée des écuries. Tiré de : La construction moderne, 1906-1907 Coupe transversale des tribunes. Tiré de : La construction moderne, 1906-1907. IVR11_19849401096X
  • hippodrome d'Enghien
    hippodrome d'Enghien Soisy-sous-Montmorency - avenue Kellermann - en ville - Cadastre : 1995 AH
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    d'Enghien, à l'orée de la forêt, le premier hippodrome n'est inauguré qu'en 1879. Il compte alors au nombre des cinq hippodromes de la Société des suburbains avec ceux de la Marche (Basse-Normandie), du Vésinet , de Saint-Ouen et de Maisons-Laffitte. À l'image des premiers hippodromes, la tribune est alors simplement constituée de gradins couverts d'un toit en appentis ourlé de lambrequins de bois et soutenu par des colonnettes de fonte. Acquis en 1921 par la Société sportive d'encouragement, l'hippodrome un article de la Revue moderne consacrée au sport, les hippodromes des Flandres (Croisé-Laroche aussi dénommé l'hippodrome des trois villes, Lille, Roubaix, Tourcoing), de Clairefontaine (Deauville) et trois sont signés de l'architecte Jean Papet : 1928 pour l'hippodrome normand, 1931 au Croisé - Larroche pris, en 1999, le nom d'hippodrome d'Enghien-Soisy. Spécialisé dans la course d'obstacle et de trot, il
    Représentations :
    L'épi de faîtage situé sur la maison d'habitation représente un jockey sur son cheval.
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur
    Murs :
    pan de bois
    Description :
    L'ensemble actuel de l'hippodrome est constitué du champ de course avec des guichets, de deux du pesage et la tribune des pelouses, permettaient aux parieurs de suivre les différents types de courses. Par leur volumétrie, ce type de tribunes se distingue de celles des autres sports : du fait que les pistes des champs de courses sont vastes et éloignées des gradins par une bande de terrain réservée aux promeneurs, la courbe de lisibilité est moins rapide que celle des stades. Il en résulte que , phénomène particulièrement visible dans le profil de la tribune des pelouses. Dans la tribune du pesage bureaux distributeurs, les caisses, le tableau d'affichage et toutes sortes de commodités. Couvert d'une il permet d'équilibrer le porte-à- faux de la tribune. Dans son prolongement se situe la salle des balances, réservée au pesage, et la salle des jockeys. À l'étage se trouve une succession de salles et de salons desservis par un vaste escalier. La salle du pesage est traitée avec beaucoup de soin tout
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Annexe :
    Diplômés du Gouvernement (avant 1900), Paris. 54124. Ouvrages du MAROUSSEM, Pierre. Champ de courses d'Enghien (Abri fer et bois). Paris: Lithographie parisienne, 1903, In p.158, p.100. (Centre de . Société sportive d'encouragement, 1963, p. 99. (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, 706 613 -chases de France. (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, Z 1192). Programme des courses au trot à Enghien. Paris: Société sportive d'encouragement, 1960. (Bibliothèque Historique de la Ville de
    Illustration :
    Vue de l'aire de stationnement des autos vers 1910. Carte postale. (AD Val d'Oise, 31Fi 1 Plan de l'hippodrome en 1879, dressé pour la Société Sportive d'encouragement en 1879. ( (Archives de l'hippodrome d'Enghien) IVR11_20089500236NUC4A Plan de l'hippodrome en 1879, détail de la partie inférieure. (Archives de l'hippodrome d'Enghien Projet de halles métalliques, vers 1905. (BNF, Département des estampes, Topo Va, Fol. Tome III , Val d'Oise, B16402) IVR11_19809500866Z Vue des courses d'Enghien, le 23 juin 1879. A gauche de la gravure, figurent les tribunes simplement constituée de gradins protégés par un auvent soutenu par des colonnes de fonte. L'ensemble est complété par des pavillons rustiques comme le kiosque couvert de chaume. Gravure, 1879. (BNF, Département des estampes, Topo Va, Fol. Tome III, Val d'Oise, B16403) IVR11_19809500865Z
1