Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Groupe Scolaire Les Jonquilles, Rousseau, Colette
    Groupe Scolaire Les Jonquilles, Rousseau, Colette Mantes-la-Jolie - rue Denis-Papin - en ville - Cadastre : 2014 AR 17
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Le groupe scolaire est la première école construite au val Fourré. Il se trouve dans le quartier 2 et comportait une école de garçons, une école de filles et une maternelle. Les plans datent de 1962.
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Mantes-la-Jolie, 114 SB Archives municipales de Mantes-la-Jolie, 114 SB
    Description :
    Un texte de Raymond Lopez et Henri Longepierre décrit l'école de la manière suivante "entièrement prévu à rez-de-chaussée le groupe scolaire a été étudié sur le principe des "écoles tapis" dont il existe à l'étranger, et en particulier dans les pays scandinaves de nombreux et intéressants exemples . Les classes jumelées réunies par des galeries couvertes de circulation s'ouvrent de plein-pied sur des services administratifs, les locaux médicaux et le logement du gardien. Une vaste cour de jeux bordée sur un côté par un préau couvert est prévue ds chacune des écoles à proximité des cours de récréation ."Sur une ossature en béton armé, le remplissage est en voile de béton armé. La couverture est constituée de modules semi-hexagonaux en béton.
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Texte libre :
    construite au Val Fourré. Elle est ouverte dès 1964 et présente un plan original d' "école tapis" qui alterne salles de classe et patios. Le procédé constructif est lui aussi innovant : une répétition de parois en , formant succession de demi-hexagones créant ainsi des éclairages naturels. Une école similaire a été
    Illustration :
    Plaque en mosaïque signalant l'entre de l'école Colette. IVR11_20167800597NUC4A Le hall d'entrée de l'école est largement éclairé par les semi-hexagones de la toiture La façade sur cour de l'école maternelle les Jonquilles. IVR11_20167800611NUC4A Vue d'ensemble de la cour. Au fond le préau, à droite la galerie longeant l'école Rousseau La cour de récréation prise vers l'est. On aperçoit la Tour Vega. IVR11_20167800615NUC4A La cour et le départ de la galerie. A droite le départ du couloir desservant les classes et patios de la partie la plus orientale de l'école Rousseau. IVR11_20167800603NUC4A Au premier plan, la galerie, à l'arrière deux classes de l'école Rousseau qui n'ont pas de patio La galerie passe au devant d'un jardin au centre de l'école Rousseau. IVR11_20167800609NUC4A Le jardin au centre de l'école Rousseau. Au fond les deux salles de classe qui prennent le jour de
  • groupes scolaires Alain, Binet, Condorcet, Compayré
    groupes scolaires Alain, Binet, Condorcet, Compayré Meaux - mail des Allobroges rue Louis-Bréguet mail des Corses - - Cadastre : AK 79 AS 60 AS 59 BZ 171
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    A partir de 1965, quatre groupes scolaires ont été dessinés sur les mêmes principes constructifs par les architectes qui se sont occupés de l'ensemble de la ZUP de Meaux-Beauval : Marcel Lods, Paul Depondt, Henri Beauclair. Ces établissements reçurent des noms de pédagogues, philosophes ou savants
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ces groupes scolaires étaient destinés aux enfants de Beauval A (école Alain, sur le mail des Compayré, parcelle AS 59). Le choix de l'esthétique de ces bâtiments répondait à deux critères : leur inscription dans les volumes d'un secteur d'immeubles collectifs élevés et la retranscription visuelle de la classe comme module de base. Le groupe scolaire type comprenait trois types de bâtiments : les écoles primaires dotées d'un étage, les écoles maternelles construite en rez-de-chaussée , les bâtiments de logements comportant quatre appartements par palier et reconnaissables à la présence de persiennes. Le plan classes s'articulaient le long d'une galerie de circulation entourant un escalier pour les bâtiments du primaire ou un patio pour ceux des maternelles. La structure métallique a été adoptée en raison de sa rapidité de montage et des grandes portées qu'imposait une modulation par classe. Elle comporte une ossature principale constituée de cadres rigides en profilés et des planchers en béton armé à nervures
    Illustration :
    Vue d'ensemble, pris depuis le mail des Allobroges. Le groupe scolaire Alain dessert le quartier de Entrée de l'école primaire du groupe scolaire Alain et façade avec structure métallique constituée de cadres rigides en profilés. Les façades sont mixtes en acier et aluminium anodisé. Les écoles se Vue des cadres rigides en profilés orange et des piliers de maintien dans le sol Les bâtiments de l'école primaire Alain. Vue de la façade principale et du préau sur cour . Structure de profilés oranges en acier et aluminium anodisé définissant les modules de chaque classe. Décor de claustra en béton. IVR11_20097701490NUC4A L'école primaire du groupe scolaire Alain : détail de la façade sur cour. IVR11_20097701489NUC4A L'école primaire du groupe scolaire Alain : détail du décor de claustra en béton L'école primaire du groupe scolaire Alain : autre vue du décor de claustra en béton
  • groupe scolaire : école primaire Pasteur et collège Henri IV
    groupe scolaire : école primaire Pasteur et collège Henri IV Meaux - 13 rue du Faubourg Saint-Nicolas 4 rue Fatou - Cadastre : 2000 BC 652
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Le groupe scolaire formé par l'école Pasteur et le collège Henri IV se situe à l'emplacement de Révolution, les bâtiments conventuels furent dévolus au district de Meaux. Entre 1835 et 1837, on y installa "l'école des Frères" qui devint en 1879 une école publique de garçons. Des travaux furent menés en 1883 fut édifié sur les plans de l'architecte meldois Paul Maugras. Le projet, dressé en 1930, fut approuvé en 1932 par le ministère de l'Instruction publique ; les travaux se déroulèrent de 1933 à 1938. On conserva toutefois l'ancien bâtiment de "l'école des frères", qui occupe le côté ouest de la cour.
    Description :
    en U, sont très homogènes avec leur élévation en rez-de-chaussée surélevé et leurs murs en meulière à décor de briques. Cet ensemble est caractéristique de l'architecture scolaire de l'entre-deux-guerres , avec son usage raffiné de la brique en parement de façade, soulignant notamment les entrées des deux établissements. Des citations de Guizot, Danton, Pasteur etc. surmontent les portes. A l'ouest, s'élève un autre bâtiment, plus ancien, mitoyen de l'église Saint-Nicolas : haut de 2 étages, il est couvert par un toit à
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Illustration :
    La façade de l'école primaire Pasteur, rue du Faubourg-Saint-Nicolas. IVR11_20097700093NUC4A L'entrée de l'école primaire Pasteur. IVR11_20097700094NUC4A L'entrée de l'école primaire Pasteur : vue de la porte. IVR11_20097700095NUC4A Façade de l'école primaire Pasteur : détail de la citation de Pasteur. IVR11_20097700096NUC4A La façade du collège Henri IV : vue de la porte d'entrée. IVR11_20147700261NUC4A Le collège Henri IV : une entrée de l'aile des classes. IVR11_20147700265NUC4A Le collège Henri IV : détail d'une citation de Guizot au-dessus d'une des entrées de l'aile des L'ancien bâtiment de l'école des Frères, accolé à l'église Saint-Nicolas. IVR11_20147700263NUC4A Une cave de l'aile des classes, avec ses voûtains de briques. IVR11_20147700270NUC4A
  • groupes scolaires du Pierris, Saint-Exupéry et Guynemer
    groupes scolaires du Pierris, Saint-Exupéry et Guynemer Meaux - quartier de la Pierre-Collinet - 10 rue Guillaume-Briçonnet 11 rue Georges-Guynemer 70-71 avenue Jean-Henri-Dunant - - Cadastre : BI 55 BI 797 AX 159, 201
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En même temps que l'on construisait les nouveaux logements de la Pierre-Collinet et de tout le groupée passée par la ville de Meaux à l'architecte Tourry. Le 11 juillet 1958, le conseil municipal avait en effet adopté un programme de constructions scolaires à réaliser en commandes groupées pour les ministère de l'Education nationale le 29 juillet 1959. Le revêtement en carrelage de grès cérame adopté pour le groupe scolaire Saint-Exupéry, proche des tours de la Pierre-Collinet, a été réalisé par l'entreprise Ganier Pététin à la demande de l'architecte, pour s'harmoniser avec les façades de la cité. Cet ensemble d'écoles primaires et maternelles était complété par un collège, un CES mixte de 1200 élèves construit de 1964 à 1967 par les architectes Guillaume Gillet et Guy Tétard, également auteurs du collège Pinteville en 1965-1971. En 1976, une scultpture de Mircea Milcovitch a été placée devant l'école du Pierris , rue Guillaume-Briçonnet. Dans le cadre des programmes de l'ANRU, l'école Guynemer a été restructurée
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    ) et une école maternelle (16, avenue Jean-Henri-Dunant) ainsi qu'un centre de loisirs. Le groupe éponyme (parcelle BI 55), servait de centre aéré au moment de l'étude. Ces trois écoles ont été
    Localisation :
    Meaux - quartier de la Pierre-Collinet - 10 rue Guillaume-Briçonnet 11 rue Georges-Guynemer 70-71
    Illustration :
    séchoirs de l'immeuble prototype de la Pierre-Collinet. IVR11_20097701074NUC4A L'école du Pierris, 10 rue Guillaume-Briçonnet (actuellement centre aéré). Façade avant. Détail de la mise en oeuvre des pâtes de verre et de la porte. IVR11_20097701076NUC4A L'école du Pierris, 10 rue Guillaume-Briçonnet : sculpture de Mircea Milcovitch, installée en 1976 L'école du Pierris, 10 rue Guillaume-Briçonnet : détail de la signature de la sculpture de
  • groupe scolaire d'Ormesson
    groupe scolaire d'Ormesson Enghien-les-Bains - 4 rue des Ecoles 13 boulevard d' Ormesson - en ville - Cadastre : 1995 AD parcelle non cadastrée
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Prevost. Le pavillon central est réservé aux instituteurs avec à gauche les classes de filles et à droite de garçons. Des jardins sont aménagés entre le corps de bâtiment et la sente des Ecoles et un square donnait sur le boulevard d'Ormesson encadré de préaux et partagé, comme la cour, en deux espaces réservés aux filles et aux garçons. En 1912, un projet d'agrandissement est lancé et de nouveaux terrains sont acquis par la ville. Un grand projet de construction d'un bâtiment réservé aux filles et l'autre à construits de part et d'autre du groupe scolaire. Durant les années Trente, l'établissement est vraiment trop
    Représentations :
    Blason de la ville d'Enghien entouré de branches de chêne et de laurier et surmonté de tours crénelées : d'azur avec trois fleurs de lys d'or, au baton de gueules peri en bande et au lambel d'argent . Ces armoiries sont un emprunt à celles du Prince de Condé.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    étage, encadré de deux ailes en rez de chaussée. Les deux préaux, pavillons à un étage, fermant l'ensemble de la composition. Le second bâtiment, sur le boulevard d'Ormesson est d'une architecture caractéristique des années 1930 : la façade en brique rouge, soulignée de bandeaux de béton, est rythmée par des grandes travées verticales de baies. L'entrée a fait l'objet d'un traitement particulier : il forme un léger avant-corps souligné par un large auvent de béton. Les encadrements des groupes de baies, des
    Étages :
    en rez-de-chaussée rez-de-chaussée étage de comble
    Annexe :
    privées de la Société des architectes diplômés par le gouvernement (Paris), avant 1900. Fonds Marcel G
    Illustration :
    Plan masse du premier groupe scolaire avec le projet de deux agrandissements latéraux par des Plan d'ensemble du groupe scolaire pour son agrandissement conçu par l'architecte de la ville Louis l'architecte de la ville Louis Olivier, 1913. (AM Enghien-les-Bains, M56) IVR11_20099500142NUC4A Vue d'ensemble du groupe scolaire après la construction des deux préaux. Carte postale. (AD Val Vue du premier groupe scolaire du côté de l'école des filles, avec un groupe d'élèves, 1er quart du 20e siècle. Carte postale. (AD Val d'Oise, 31Fi 59/1) IVR11_20099500300NUC4AB Vue de la partie centrale du bâtiment donnant sur le boulevard d'Ormesson. IVR11_20089500383NUC4A Détail de l'entrée du bâtiment donnant sur le boulevard d'Ormesson. IVR11_20089500384NUC4A Détail du blason de la ville, situé au-dessus de l'entrée du bâtiment, boulevard d'Ormesson
1