Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 13 sur 13 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • université de Marne-la-Vallée : Maison des étudiants
    université de Marne-la-Vallée : Maison des étudiants Champs-sur-Marne
    Historique :
    La ferme de la Haute-Maison était une ferme seigneuriale située sur la paroisse de Champs, mais relevant de la seigneurie de Noisy-le-Grand, qui appartenait aux moines de Saint-Martin-des-Champs à Paris l'Université Paris Est Marne-la-Vallée. L'aile sud du corps de ferme a fait l'objet d'une réhabilitation en Adrien Henocq. La partie nord très abîmée a été démolie pour accueillir le nouveau bâtiment de la
    Référence documentaire :
    l'étudiant à Champs-sur-Marne, une illustration par l'exemple. In Rénover, réutiliser, reconvertir le La maison de l'étudiant à Champs-sur-Marne, une illustration par l'exemple. In Rénover, réutiliser , reconvertir le patrimoine. Actes du colloque régional, 15-16 septembre 2014. HAGENMÜLLER, Odile. La maison de p. 87 ; p. 133 Histoire de Noisy-le-Grand, 1919 (rééd. 2005) MENTIENNE, Adrien. Histoire de Noisy -le-Grand. Domaine royal du temps des Mérovingiens, devenu ensuite sous la domination des moines Saint -Martin. Paris, Le livre d’histoire, 2005 (rééd. de l’ouvrage paru en 1919).
    Localisation :
    Champs-sur-Marne Champs-sur-Marne - Cité Descartes - boulevard Descartes - en ville - Cadastre : 2007 AM 201
    Titre courant :
    université de Marne-la-Vallée : Maison des étudiants
    Appellations :
    Maison des étudiants de l'université de Marne-la-Vallée
    Aires d'études :
    Champs-sur-Marne
    Illustration :
    L'ancienne ferme de la Haute-Maison, vue du sud-ouest. Au premier plan, le fossé entourant la ferme Vue de l'intérieur de l'ancienne cour de ferme, depuis le sud-est. IVR11_20157700296NUC4A
  • ferme dite grande ferme de Noisy
    ferme dite grande ferme de Noisy Vigneux-sur-Seine - Noisy - voie communale n° 2 chemin rural n° 1 de Noisy au bac d'Ablon - en écart - Cadastre : 1983 AV 182 2011 AV 291
    Historique :
    La grande ferme de Noisy est le dernier témoin de l'ancien hameau du même nom qui formait une face de Mons et d'Ablon. Le hameau fut ruiné en 1575. La grande ferme de Noisy entra en 1695 parmi les seigneurs de Crosnes et de Noisy. En 1816 ses terres s'étendaient sur 168 ha. Elle fut acquise en 1842 par
    Description :
    Une partie des bâtiments figure sur le cadastre napoléonien.
    Localisation :
    Vigneux-sur-Seine - Noisy - voie communale n° 2 chemin rural n° 1 de Noisy au bac d'Ablon - en
    Annexe :
    . Bibliographie - Chodron de Courcel, Robert. Vigneux-sur-Seine, étude historique. Le Livre d’histoire, 2004, p Vigneux-sur-Seine, grande ferme de Noisy. Sources et bibliographie DOCUMENTATION I
    Aires d'études :
    Vigneux-sur-Seine
    Illustration :
    Vue latérale du bâtiment situé sur le côté est de la cour de la ferme. IVR11_20079101393XA Le bâtiments situés au carrefour des deux voies. IVR11_20079101390XA
  • ferme de Beaumont dite ferme Chalon, actuellement centre paroissial
    ferme de Beaumont dite ferme Chalon, actuellement centre paroissial Draveil - centre - 204-208 boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AE 392, 645, 646
    Historique :
    dite ferme de la Recette. Ses terres s'étendaient au nord-ouest de la commune, dans le quartier de la de Belleyme pour former le premier lotissement de Draveil. Les bâtiments de la ferme ont été occupés les services de la paroisse et le collège Notre-Dame. L'ensemble a été restauré en 2001.
    Description :
    Les bâtiments de la ferme figurent sur le cadastre napoléonien.
    Illustration :
    Vue du bâtiment d'habitation fermant la cour sur le boulevard H.-Barbusse. IVR11_20069100491XA Le bâtiment d'habitation : façade sur la cour de la ferme. IVR11_20079100487XA Les bâtiments agricoles disposés en équerre sur deux côtés de la cour. IVR11_20089100502XA
  • ferme de Champrosay
    ferme de Champrosay Draveil - Champrosay - rue Alphonse-Daudet rue de Ris - en ville - Cadastre : 1983 AW 105
    Historique :
    d'un domaine qui s'étendait en bordure de la Seine, entre Draveil et Soisy-sur-Seine, jusque dans la les quatre autres (la grange, les écuries, le bâtiment d'habitation) convertis en 27 logements.
    Description :
    Quatre bâtiments : la grange, les écuries, le bâtiment d'habitation ont été rénovés, le cinquième
  • ferme de Montaigu
    ferme de Montaigu Melun - Montaigu - isolé - Cadastre : 1985 AC 61
    Historique :
    exploitation sur le plateau au nord de Melun, en lisière d'un bois. Ses bâtiments actuels datent du 19e et du 20e siècle. La ferme, dernier représentant de l'architecture rurale sur le territoire communal, est actuellement menacée par le projet de construction de l'hôpital de Melun-Sénart.
    Description :
    Le corps de bâtiment principal, longeant la route, est une construction en moellons comprenant l'étable et le logis dans son prolongement. De l'autre côté du portail d'entrée s'élève un corps de logis
    Illustration :
    la ferme de Montaigu). Papier aquarellé, 1728. (AN, Cartes et plans. NIV Seine-et-Marne 19 Montaigu. Plan d'intendance, 1787. (AD Seine-et-Marne. 1 C 50) IVR11_20077700139NUC4A Le bâtiment des écuries et du logis : vue d'ensemble, depuis la cour. IVR11_20077700024XA Le hangar. IVR11_20077700026XA Le mur de clôture. IVR11_20057700490XA
  • ferme, 14 rue de l'Oise
    ferme, 14 rue de l'Oise Maurecourt - Glatigny - 14 rue de l' Oise - en écart - Cadastre : 1983 AD 177, 178
    Historique :
    La cave a probablement été construite en liaison avec le château de Glatigny sur les terres duquel
    Description :
    La maison d'habitation, sur rue, a été recouverte d'un crépi et certaines ouvertures murées. Elle a néanmoins encore une belle corniche à denticules qui montre le soin apporté à sa construction. Le bâtiment agricole en fond de cour est couvert en tuiles mécaniques. Il est construit sur une belle cave voûtée. A
    Illustration :
    Plan de la maison sur le cadastre napoléonien. (AD Yvelines). IVR11_20087800001NUC1A Le bâtiment d'exploitation agricole entre cour et jardin : la façade sur jardin La maison d'habitation, façade sur la rue. IVR11_20077800213XA Le bâtiment d'exploitation agricole entre cour et jardin : vue de l'escalier couvert et de la porte Le bâtiment d'exploitation agricole entre cour et jardin : vue d'ensemble. IVR11_20077800217XA Le bâtiment d'exploitation agricole entre cour et jardin : la porte desservant l'ancienne chèvrerie Le bâtiment d'exploitation agricole entre cour et jardin : la porte desservant l'ancienne écurie Le puits récemment restauré. IVR11_20077800223XA Le bâtiment d'exploitation agricole entre cour et jardin : détail du mur sud qui servait de mur à Le bâtiment d'exploitation agricole entre cour et jardin : on aperçoit les alignements d'os
  • ferme de la Garenne
    ferme de la Garenne Aubergenville - Elisabethville - rue de la ferme - Cadastre : 2014 ah 122-123
    Historique :
    On ignore le nom et la date exacte de construction de la ferme, sans doute autour de 1900. La ferme l'élevage des vaches laitières. Selon le recensement de 1911, y vivaient alors un cultivateur et sa femme
    Description :
    portail monumental. La maison du fermier est construite en Pans de bois pour le corps central et en moellons de calcaire pour ses ailes. Le tout est couvert de tuiles mécaniques. La maison du vacher est pour le comble à surcroît. Elles ont des toits à longs pans et demi croupes couvertes de tuiles plates.
    Illustration :
    Vue de la cour de la ferme prise vers l'est. A droite le logis du fermier. IVR11_20137800459NUC4A Vue de la cour vers l'ouest. A gauche, le logis du fermier. IVR11_20137800467NUC4A Vue de la cour vers l'est. A droite le logis du fermier et l'écurie dans son prolongement Vue de l'écurie dans le prolongement du logis. IVR11_20137800458NUC4A L'intérieur de l'écurie qui se trouve dans le prolongement du logis. On aperçoit le pignon d'une Le logis du fermier et les annexes qui l'encadrent. IVR11_20137800464NUC4A le logis du fermier : la façade. IVR11_20137800462NUC4A Le logis du fermier et son élégant auvent. IVR11_20137800463NUC4A La cheminée monumentale dans le logis du fermier. IVR11_20137800465NUC4A Le portail d'entrée du côté de la station et la maison du vacher à sa droite
  • ferme du Touchet
    ferme du Touchet Étréchy - Vaucelas - route du Touchet - isolé - Cadastre : 000 ZK 28
    Historique :
    déjà présente sur le cadastre napoléonien. D'autres bâtiments agricoles ont été ajoutés au 19e siècle Les parties les plus anciennes, c'est-à-dire le portail et la cave située sous le logis, paraissent remaniée vers le 16e siècle (adjonction de l'alvéole nord-est) et son accès a été modifié au 17e ou au 18e . Le logis a été fortement remanié au 20e siècle.
    Description :
    . Les bâtiments sont pour l'essentiel construits en moellons de calcaire et en grès. Sur le côté soupirail percé dans le mur sud. Un deuxième escalier droit de dix marches, sur le côté nord, conduit à la oriental se trouvent le logis et le portail d'accès. Ce portail comporte une porte charretière en plein du logis. Cette cour est bordée au nord par une mare et par un hangar en bois. Sous le logis s'étend une cave qui a constitué l'essentiel de l'étude. On y accède par un escalier droit ouvrant sur la cour les ogives sont construits en grès appareillé, le reste de la cave est en moellons de calcaire. Deux autres : sa clé de voûte n'est pas sculptée, le chanfrein des ogives est plus aigu et les piliers sont
    Illustration :
    Le portail d'accès. IVR11_20119100205NUC4A Cave. Vue du couloir depuis le sud. A droite, accès vers la salle sud-est. IVR11_20119100211NUC4A Cave. Le couloir depuis le nord, vers la sortie. IVR11_20119100212NUC4A Cave. La salle nord vue depuis le sud. IVR11_20119100215NUC4A
  • ferme de Denouval, actuellement centre de loisir
    ferme de Denouval, actuellement centre de loisir Andrésy - 147 rue du Général-Leclerc - en ville - Cadastre : 1983 AM 352-353
    Historique :
    Denouval se trouve à cet emplacement la maison du jardinier-chef dont le plan au sol ne correspond pas du
    Description :
    Le bâtiment d'habitation qui porte la date de 1885 a un rez-de-chaussée en moellons de calcaire et l'étage et les combles en pan-de-bois. Les remises qui le prolongent sont en moellon de calcaire et la grange en retour a le rez-de-chaussée en moellon et l'étage en bois. C'est une maison néo-alsacienne avec
    Illustration :
    Une baie dite gerbière sur la rue. IVR11_20067800466XA
  • ferme seigneuriale du chapitre Notre-Dame de Paris, dite ferme du Moussel
    ferme seigneuriale du chapitre Notre-Dame de Paris, dite ferme du Moussel Andrésy - avenue d' Eylau - en ville - Cadastre : 1983 AV 167, 209, 212, 214, 215, 216, 218, 219, 397, 398, 400, 429, 430, 500, 501, 514, 561
    Historique :
    19e siècle. Seule subsiste la tour d'escalier dite colombier qui figure sur le plan, au milieu d'une Andrésy est dans le chapitre Notre-Dame de Paris dès le 9e siècle. Mais le château principal manoir la garde désormais jusqu'à la Révolution. C'est bien là que se trouvait le siège de la seigneurie général est connu par le plan de 1702 et surtout par un plan de distribution non daté des Archives nationales. On sait également qu'elle était exploitée par le fermier Thomassin à la veille de la Révolution . Elle a été vendue comme bien national le 12 vendémiaire an IV à Jean Louis Durupt-Boileau, chef de Joseph Geoffroy, négociant patenté, qui l'achète le 30 germinal An V. Pour la payer ce dernier emprunte le même jour la somme de 73840 francs à Jean Lanchère père, entrepreneur des équipages d'artillerie . On parle encore de bâtiments de la ferme. Le bâtiment le plus long est transformé dans le courant du
    Description :
    Le logis se composait d'une salle et d'une cuisine avec escalier en hors œuvre. Une première cour présentait une bergerie avec escalier en vis latéral qui subsiste encore aujourd'hui. C'est sans doute le
  • ferme de Bellefontaine
    ferme de Bellefontaine Maurecourt - Bellefontaine - en écart - Cadastre : 1983 AB17-24
    Historique :
    La ferme est attestée depuis le 17e siècle : en 1691 elle appartient à monsieur du Fresnoy, c'est-à autour d'une cour non fermée. Deux tourelles encadrent l'entrée. Entre la fin du 18e et 1820 le bâtiment dans le mur. Le grand hangar extérieur date de 1909. En 1820, la ferme de Bellefontaine appartient à
    Description :
    chaînes d'angle. Le bâtiment 3 comporte un logement sur deux niveaux puis des pièces utilitaires en rez-de fibrociment. Bâtiment 6 : grange en moellon enduit qui n'existe pas en 1731 mais figure sur le cadastre Bâtiment 1 (voir le plan) existe en 1731, probablement reconstruit au 19e siècle. En moellons de linteaux métalliques et des jambages en brique. Le bâtiment 2 dans le prolongement est une maison couverture en tuiles mécaniques. Le bâtiment 4 en rez-de-chaussée : porcherie?, couverture en ardoise croupe. Sur la façade extérieure elle est décorée de pilastres. Bâtiment 10 étable et grenier. Bâtiment
    Illustration :
    Plan sur le cadastre napoléonien. (AD Yvelines). IVR11_20087800007NUC1A Vue d'ensemble des bâtiments sur le côté ouest de la cour. IVR11_20077800532XA Plan des dîmes d'Andrésy, Jouy-le-Moutier et Vauréal et du domaine de la ferme d'Andrésy, 1778 Vue du plan d'eau dont l'existence est attestée sur les plans anciens. IVR11_20077800504XA Vue intérieure de la charreterie qui sert aujourd'hui à stocker le blé. IVR11_20077800516XA Mur à chasselas dans le potager. IVR11_20077800540XA Sénaillère dans le bâtiment?. IVR11_20077800544XA L'ancienne forge : le système de courroie qui actionnait les machines de l'atelier est encore en Le foyer de la forge surmonté de sa hotte. IVR11_20077800560XA
  • les immeubles, maisons et fermes du canton d'Andrésy
    les immeubles, maisons et fermes du canton d'Andrésy Andrésy
    Historique :
    dès le 17e siècle. Au 19e siècle, l'habitat se diversifie, et on voit se multiplier les maisons de
    Illustration :
    maison était occupée par un boucher qui tuait ses animaux sur place. (AD Yvelines, 7 M 105 Andrésy. Façade sur rue d'un pavillon, 83 avenue des Coutayes. Photographie imprimée. Tiré de Andrésy. Maison de bourg avant transformation, 64 boulevard Noël-Marc : le cadran solaire Andrésy. Façade d'une maison de campagne donnant sur la Seine, 56 boulevard Noël-Marc Andrésy. La façade sur rue a conservé son décor de cabochons en céramique, 12 rue du Général Maurecourt. Façade sur la rue d'une ferme 2 rue de Pontoise. IVR11_20077800064XA Maurecourt. Vue d'ensemble d'une maison rurale, au 29 rue du Général-de-Gaulle : le logis est aligné sur rue. IVR11_20097800004NUC4A Maurecourt. Vue d'ensemble du lotissement "le Clair Logis", rue du Général-de-Gaulle
  • Les maisons, fermes et immeubles de Draveil
    Les maisons, fermes et immeubles de Draveil Draveil
    Illustration :
    Maisons du XIXe siècle sur le boulevard Henri-Barbusse, n° 160-164, en direction de Champrosay Détail de la frise de céramique sur la façade, 1 place du Docteur- Rouffy. Elle porte la devise Vue d'ensemble de la maison sur plan en équerre, 44 rue des Creuses. Elle est accolée au n° 42 de cave sur appendice en saillie. IVR11_20089100180NUC4A
1