Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 24 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • dalle funéraire d'Adam de Précy
    dalle funéraire d'Adam de Précy Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    épitaphe sur l'oeuvre latin Epitaphe gravée sur les quatre côtés de la dalle, en lettres majuscules gothiques : "HIC JACET D
    Référence documentaire :
    p. 43 Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux, 1839 ALLOU, Auguste. Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux. Meaux : A. Dubois, 1839.
    Représentations :
    Le défunt est représenté couché, en chasuble, les mains jointes en prière. Il est entouré d'un et là sur la dalle, par exemple aux pieds du défunt.
    États conservations :
    (les mains), pour l'autre fragile (le visage est cassé en deux et peut être enlevé de la dalle).
    Texte libre :
    Cette dalle funéraire du chanoine Adam de Précy (Précy-sur-Marne, près de Mitry-Mory), mort le 3 le sous-sol du Vieux-Chapitre, leur lieu de conservation actuel. Cette dalle en pierre de liais au
    Illustration :
    Détail du décor architecturé gravé sur le fragment supérieur de la dalle, à gauche de l'effigie du Détail : le visage du défunt. IVR11_20087701193NUC4A Détail du fragment supérieur de la dalle : le prénom du défunt, "Adam", dans l'épitaphe Détail du fragment supérieur de la dalle : le nom du défunt, de "P(re)ssiaco", dans l'épitaphe Détail du fragment inférieur droit : l'arcature entourant le défunt, avec la figure de l'un des
  • dalle funéraire de Dominique de Ligny
    dalle funéraire de Dominique de Ligny Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    armoiries sur l'oeuvre illisible épitaphe sur l'oeuvre
    Référence documentaire :
    p. 42 Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux, 1839 ALLOU, Auguste. Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux. Meaux : A. Dubois, 1839.
    Représentations :
    -dessus d'un bandeau d'oves, et à une élégante frise de coquilles gravée sur tout le pourtour.
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le sanctuaire
    Texte libre :
    dalle de l'évêque Jean de Pierrepont, IM77000404), le défunt n'est pas représenté sur sa dalle jusqu'en 1722 dans le sanctuaire de la cathédrale, du côté de l'épître (soit au sud du maître-autel). Mais en 1723, à l'occasion du réaménagement du sanctuaire par le cardinal de Bissy, elle fut enlevée de dans le sous-sol du Vieux-Chapitre, où elle est actuellement appuyée contre le mur occidental. Il
  • dalle funéraire de Bossuet
    dalle funéraire de Bossuet Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    . LUGENS POSUIT." Armoiries de Bossuet, gravées au sommet de la date et inscrites en bas-relief sur le épitaphe sur l'oeuvre latin armoiries sur l'oeuvre episcopus Meldensis. A. D. 1912" ; et inscription en français, dans le médaillon, rappelant les grandes
    Historique :
    A sa mort en 1704, Bossuet fut inhumé dans le sanctuaire de sa cathédrale, dans un caveau du côté -Lucien de Beauvais et archidiacre de Meaux. Mais à l'occasion du réaménagement du sanctuaire par le transportée derrière le maître-autel. En 1854, à l'occasion de travaux de dallage, Mgr Allou fit reconnaître le cercueil de Bossuet. La dalle d'origine étant détériorée, on lui superposa en 1856 une nouvelle
    Représentations :
    Sur la dalle funéraire, en-dessous de l'épitaphe, sont figurés trois livres ouverts avec des de la doctrine de l'église catholique sur les matières de controverse, 1671) ; "Variations" à "SANCTUM J.C. EVANGELIUM"; sur les côtés, les noms de quatre Pères de l'Eglise : à gauche, l'Eglise
    Description :
    La dalle funéraire de Bossuet se trouve dans le sanctuaire, au sud-ouest du maître-autel. Elle
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le sanctuaire
    Illustration :
    Meaux. Gravure. (BNF. Département des estampes, TopoVa Seine-et-Marne, H 156251) IVR11_19807700074Z
  • dalle funéraire de Jean de Pierrepont
    dalle funéraire de Jean de Pierrepont Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    épitaphe sur l'oeuvre latin L'épitaphe est gravée sur les bords de la dalle : "Hic jacet venerandus magister et dominus Joannes représentaient un pont de pierre de marbre blanc sur du noir.
    Historique :
    sur 4 représentant un évêque, avec crosse et mitre, les mains et le visage d'albâtre", à livrer à trouvait à l'origine dans le sanctuaire de la cathédrale, au nord du maître-autel. Lors du réaménagement du Musée Bossuet, comme la dalle de Guillaume de Saint-Remy (IM77000395). Le tombier qui a réalisé cette cathédrale, plutôt qu'à celle de Jean de Pierrepont comme le proposait Françoise Baron.
    Représentations :
    est entouré d'un cadre architecturé. Sur les côtés figurent deux écus dont l'un est vide (à droite) et
    Description :
    blanc et un reste de marbre noir subsiste encore sur l'un des écus.
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le sanctuaire
  • dalle funéraire
    dalle funéraire Couilly-Pont-aux-Dames - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le collatéral nord
  • dalle funéraire du prédicateur Médéric Molière
    dalle funéraire du prédicateur Médéric Molière Melun - 2 rue Fréteau de Pény - en ville
    Inscriptions & marques :
    épitaphe sur l'oeuvre français partiellement illisible gravé Texte de l'épitaphe encadrant la dalle : Cy gist célèbre prédicateur le V.P.F. Médéric Moliere premier confesseur en la (Reform) e de ce sa (int monastère, au) grand regret d'un (chacun trépassé le) 22 d'avril 1627 âgé de quarante deux ans. Invocation inscrite aux pieds du défunt : Priez Dieu pour le repos
    Historique :
    Cette dalle funéraire est celle d'un Cordelier, le prédicateur Médéric Molière. Il décéda en 1627 de Melun. C'est dans ce monastère, situé sur l'île Saint-Etienne, qu'il fut inhumé. La Révolution entraîna la destruction de l'hôtel-Dieu et la vente de ses biens. La dalle funéraire fut acquise par le
    Représentations :
    moine, prière, arcade ; Le défunt est représenté en prière, vêtu de sa bure, sous une arcade à
    Emplacement dans l'édifice :
    sur le mur nord de la chapelle
    États conservations :
    , le dessin du défunt est bien conservé.
  • dalle funéraire de Jehan de Marcilly
    dalle funéraire de Jehan de Marcilly Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    Epitaphe gravée en lettres gothiques sur les côtés de la dalle, en partie cachée par le lambris du épitaphe sur l'oeuvre armoiries sur l'oeuvre illisible chapelle en ladite egl(is)e en l'oneur de (l'annonciation) nostre dame et (...). Et trespassa le dimenche
    Historique :
    qu'il avait fondée quelques mois avant sa mort. Il était également représenté sur le vitrail de cette
    Dimension :
    h = 260 (environ) ; la = 129. Le haut de la dalle est caché par le lambris de la chapelle, la
    Illustration :
    Détail : le buste du défunt. IVR11_20087700442NUC4A
  • dalle funéraire de Laurent Gobillon
    dalle funéraire de Laurent Gobillon Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    Epitaphe gravée en lettres gothiques sur les quatre côtés de la dalle : "Cy gist le corps de épitaphe sur l'oeuvre perche et chanoine en l'eglise de ceans quy trespassa le xiiii jo(ur) de aoust M Vc xxxi". L'épitaphe est
    Historique :
    Le chanoine Laurent Gobillon est mort en 1531. Sa dalle funéraire paraît, d'après son style, dater
    Représentations :
    La dalle ne porte que la représentation du défunt, vêtu de sa chasuble et son aumusse sur la tête qui représentent peut-être le symbole des quatre évangélistes, mais sont aujourd'hui en partie effacés.
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le collatéral nord de la nef
  • dalle funéraire de Jehan Durand
    dalle funéraire de Jehan Durand Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    épitaphe sur l'oeuvre Epitaphe : "Cy gist le corps de venerable et discrette personne m[ai]tre Jehan Durand en son vivant pbre et chanoine de ceans et curé de (...) natif de (...) en Brye diocese de Sens (...) décédé le XVII
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le bras nord du transept
    Illustration :
    Détail de l'angle supérieur gauche : angelot allongé sur le fronton du cadre architecturé encadrant
  • dalle funéraire de Médard Vernet
    dalle funéraire de Médard Vernet Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    épitaphe sur l'oeuvre latin
    Historique :
    La dalle funéraire de Médard Vernet, chanoine et prêtre originaire du diocèse de Mende, mort le 8
    Représentations :
    le bas de la dalle, une urne est entourée de pelles et de bêches sur fond de larmes. drap mortuaire, sur lequel sont allumés deux chandeliers. Deux torches fument de part et d'autre. Dans
    Description :
    Le centre de la dalle est occupée par l'épitaphe, placée dans un cadre en ellipse. Tout autour se
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le collatéral sud de la nef
  • dalle funéraire de Jean Phelipeaux
    dalle funéraire de Jean Phelipeaux Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    épitaphe sur l'oeuvre latin
    Historique :
    cathédrale, est mort en 1708. Sa dalle funéraire est toujours en place dans la cathédrale, dans le bas-côté
    Référence documentaire :
    p. 25 Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux, 1839 ALLOU, Auguste. Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux. Meaux : A. Dubois, 1839.
    Représentations :
    L'iconographie de la dalle se réduit aux motifs funéraires gravés dans le bas : autour d'un crâne
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le collatéral sud de la nef
  • dalle funéraire de Denis de Chailly et Denise Pisdoë
    dalle funéraire de Denis de Chailly et Denise Pisdoë Melun - place Notre-Dame
    Inscriptions & marques :
    deulx, le VI jour de mars. Dieu ait l'âme d'eulx. Amen L'épitaphe en lettres gothiques court sur trois épitaphe sur l'oeuvre partiellement illisible français gravé armoiries sur l'oeuvre gravé côtés de la dalle, mais l'un d'eux est aujourd'hui invisible, et les brisures intervenues sur la dalle
    Historique :
    Cette dalle est le seul monument funéraire médiéval conservé dans l'église Notre-Dame. Denis de dans le bas-côté sud de la nef, après restauration, par le marbrier melunais Jutteau.
    Représentations :
    homme, femme, couché sur le dos, prière, armure, lévrier, robe, armoiries, coiffe, ange, musicien héraldiques. Denis de Chailly, à gauche, porte sur son armure un surcot de vair. Ses pieds reposent sur un arcatures de style flamboyant, flanquées de petits personnages évoquant le cortège funèbre : certains
    Emplacement dans l'édifice :
    scellée contre le mur sud
    États conservations :
    ). Deux tâches d'oxydation apparaissent sur le marbre formant le hennin et les mains de Denise Pisdoë. La La dalle présente trois brisures. Une partie des incrustations est perdue (voir par exemple le vair partie inférieure de la dalle est cachée par le carrelage dans lequel elle est scellée : une partie de
  • dalle funéraire d'un chanoine du XIVe siècle
    dalle funéraire d'un chanoine du XIVe siècle Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    épitaphe sur l'oeuvre latin partiellement illisible Epitaphe gravée sur les quatre côtés de la dalle, en lettres majuscules gothiques, malheureusement partiellement effacée : le nom du défunt manque. "(...) JACET (...) CANONICUS OFFICIALIS MELDENSIS UTRIUSQUE
    Historique :
    Cette dalle est malheureusement anonyme, le nom du défunt ayant disparu, mais la date de sa mort reste lisible (1345). Le revers de la dalle, d'après Fernand Lebert, présente les traces d'une gravure
    Représentations :
    Le défunt est représenté couché, en chasuble, tenant un livre (aujourd'hui disparu), les pieds reposant sur un petit lion, et la tête sur un coussin. Un rosier se déploie tout autour de lui. L'ensemble
    États conservations :
    Les parties traitées par incrustations (le visage et la partie mains+attribut) ont disparu.
    Texte libre :
    musée à partir de 1926 avant de revenir dans le sous-sol du Vieux-Chapitre, leur lieu de conservation
    Illustration :
    Détail : le lion aux pieds du défunt. IVR11_20087701032NUC4A Détail : le rosier en fleur, à gauche du défunt. IVR11_20087701034NUC4A
  • dalle funéraire de Guillaume Cretin
    dalle funéraire de Guillaume Cretin Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    Epitaphe gravée en lettres gothiques, sur les quatre côtés de la dalle : ""Cy gist le corps de épitaphe sur l'oeuvre de (ce) ans lequel deceda le (...) jour d'aoust l'an mil Vc liiii. Priez Dieu po(ur) luy. Amen.
    Représentations :
    Le défunt est représenté en prière, les yeux fermés, revêtu de sa chasuble. Il est placé dans un
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le collatéral extérieur sud de la nef
  • ensemble des 9 dalles funéraires de la 1ere chapelle sud
    ensemble des 9 dalles funéraires de la 1ere chapelle sud Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    épitaphe sur l'oeuvre armoiries sur l'oeuvre disparu signature sur l'oeuvre Surmain, mort le 22 février 1766).
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le pavement de la 1ere chapelle sud de la nef
    Illustration :
    Dalle de Michel de Mouhy, prêtre à Dijon et chanoine de la cathédrale de Meaux, décédé le 20 juin Dalle de Nicolas Alexandre Le Maistre, chantre de la cathédrale, décédé à 61 ans le 5 novembre 1740 Dalle de Simon Urbain, "diacre chanoine de l'église de Meaux pendant 50 années", décédé le 30 Dalle de Claude I. Benoît, chanoine de la cathédrale, décédé le 21 septembre 1718 (?) à l'âge de 77
  • dalle funéraire de Raoul
    dalle funéraire de Raoul Melun - rue Saint-Aspais - en ville
    Inscriptions & marques :
    Epitaphe en latin sur le bord de la dalle, en lettres gothiques : Reg (...) / Sub pede Ranulphus épitaphe gravée sur l'oeuvre partiellement illisible latin armoiries gravées sur l'oeuvre
    Historique :
    . Le défunt est probablement le frère Radulphus cité dans les archives de cet établissement en 1335 , elle fut rétablie dans l'église par le marbrier Andoque, aux frais de la Société archéologique de Seine -et-Marne.
    États conservations :
    La dalle comporte des parties perdues, restaurées en pierre (encastrée vers le milieu) ou en plâtre
    Illustration :
    Détail d'un médaillon : le lion de saint Marc. IVR11_20037700294X
  • dalle funéraire de Jean de Chaumette
    dalle funéraire de Jean de Chaumette Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    épitaphe sur l'oeuvre latin partiellement illisible L'épitaphe gravée sur les quatre côtés de la dalle, en lettres gothiques, est aujourd'hui très
    Référence documentaire :
    p. 43 Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux, 1839 ALLOU, Auguste. Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux. Meaux : A. Dubois, 1839.
    Représentations :
    Le défunt est représenté couché, en chasuble, tenant un livre (aujourd'hui disparu). Il est entouré grotesque apparaît dans les détails des petites figures imaginaires gravées ça et là sur la dalle, par
    États conservations :
    Les parties en incrustations (la tête et les mains tenant le livre, sans doute en marbre blanc) ont
    Texte libre :
    Cette dalle funéraire du chanoine Jean "de Calmeta", mort le 8 décembre 1334, provient de la , elles furent présentées au musée en 1926 avant de revenir dans le sous-sol du Vieux-Chapitre, leur lieu Chaumette s'apparente à l'art des tombiers parisiens. Le décor d'architecture entourant le défunt est
  • dalle funéraire de Jehan Chevallier
    dalle funéraire de Jehan Chevallier Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le commanditaire sur l'oeuvre D'APVRIL 1625. PRIEZ DIEU POUR SON AME." Inscription sur le ruban sortant de la bouche de Jehan Chevallier épitaphe sur l'oeuvre Epitaphe gravée sur trois côtés de la dalle (entre parenthèses, les abréviations restituées) : "CI GIST LE CORPS DE VENERABLE ET DISCRETTE PERSONNE Me JEHAN CHEVALLIER PBRE BACHELLIER EN DROIT CANO(n DE MONTGARUS DIOCESSE DE SEES LEQUEL EST DECEDDE AU SOIXANTE TROISIESME AN DE SON AAGE LE 19e JOr : "In te Domine speravi nom (sic) confondar in eternum". Inscription gravée dans le bas de la dalle souvenance de mon jugeme(n)t car ainsy sera le tien hier à moy & aujourdhuy à toy. Eclesiastique chap. 38
    Référence documentaire :
    p. 43 Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux, 1839 ALLOU, Auguste. Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux. Meaux : A. Dubois, 1839.
    Représentations :
    Le défunt est représenté en prière, sous un encadrement architecturé : un dais à fronton triangulaire porté par des colonnes corinthiennes. Il porte la chasuble, l'amict et le manipule. En haut, deux
    Description :
    La dalle de Jehan Chevallier est actuellement dressée contre le mur ouest du Vieux-Chapitre. Elle
    Texte libre :
    , elles furent présentées au musée en 1926 avant de revenir dans le sous-sol du Vieux-Chapitre, leur lieu
  • dalle funéraire de Jean Rose et de son épouse
    dalle funéraire de Jean Rose et de son épouse Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    L'épitaphe est partiellement effacée. On peut lire, sur le côté droit et en bas de la dalle l'ame"" (...). Sur le côté gauche : ... ""qui trespassa l'an mil CCC LXIIII le IX jour de (...)ier épitaphe sur l'oeuvre partiellement illisible armoiries sur l'oeuvre disparu
    Historique :
    dalle fut installée dans le sol de la chapelle du Saint-Sacrement, fondée par Jean Rose en 1331. Cette disparue). Au 19e siècle, la dalle fut redressée contre le mur ouest de la chapelle.
    Représentations :
    homme, femme, couché sur le dos, prière, robe, lion, lévrier, coiffe, ange , tandis que son épouse, décédée bien avant lui, a les yeux fermés. Les pieds de Jean Rose reposent sur un lion, ceux de son épouse sur deux lévriers. Deux écus, jadis armoriés, encadrent chaque défunt.
    Texte libre :
    représenter un couple de laïcs : Jean Rose et son épouse. Ce riche bourgeois de Meaux avait obtenu le . Le matériau dans lequel est taillée la dalle est également exceptionnel : il s'agit en effet de la participation de la famille Rose à la lutte contre le régent Charles, duc de Normandie, en 1358 mais les Rose
    Illustration :
    Seine-et-Marne, H 156257) IVR11_19807700080Z Seine-et-Marne, H 156258) IVR11_19807700081Z Vue de détail : un ange thuriféraire, dans le coin supérieur gauche de la dalle Vue de détail : le gâble rayonnant, au dessus de l'épouse de Jean Rose. IVR11_20087700396NUC4A
  • dalle funéraire de Pierre Fabri et Simon Prieur
    dalle funéraire de Pierre Fabri et Simon Prieur Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    Epitaphe gravée sur les quatre côtés de la dalle, en lettres gothiques : "Cy gist le corps de Me épitaphe sur l'oeuvre armoiries sur l'oeuvre Pierre Labri natif de Hyons en Langlars de son vivant cha(n)tre et chanoine de Meaux (...) deceda le 23e jo(ur) de ja(n)vier l'an Mil Vc xxvi. Cy gist le corps de Me Simon Prieur natif de Bagnotz en Brie en son viva(n)t chanoi(n)e de Meaux qui deceda le iie jo(ur) de octobre l'an Mil Vc il. Priez Dieu pour
    Historique :
    présentées au musée en 1926 avant de revenir dans le sous-sol du Vieux-Chapitre, leur lieu de conservation actuel. La dalle de Pierre Fabri et Simon Prieur est dressée contre le mur ouest. Son emplacement l'indique son épitaphe, il fut chantre de l'église de Meaux et mourut le 23 janvier 1527 (n.st.) ; il fut en revanche qui est Simon Prieur et pourquoi il figure sur la même dalle que Pierre Fabri. C'est d'une date relativement avancée dans le 16e siècle : plutôt vers 1550-60. Cette datation s'accorde avec la lecture que nous proposons pour le trépas de Simon Prieur, plutôt "Mil Vc IL" (1549) que "1502
    Référence documentaire :
    p. 26 Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux, 1839 ALLOU, Auguste. Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux. Meaux : A. Dubois, 1839.
    Représentations :
    Sur la dalle sont rassemblées deux effigies de chanoine en prière, revêtus de leur chasuble. A gauche, Pierre Fabri tient en outre le bâton de chantre, insigne de sa charge. Ils sont surmontés par un
    Texte libre :
    sur le côté nord de la nef.