Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ecole intercommunale (maternelle et primaire) des Blagis
    Ecole intercommunale (maternelle et primaire) des Blagis Sceaux - 48 rue de Bagneux - en ville - Cadastre : 2007 U 81, 150, 157, 235, 237
    Historique :
    L'école intercommunale des Blagis, destinée à desservir le quartier du même nom, situé à cheval sur que s'achève la construction, concomitante, du grand ensemble voisin des Bas-Coudrais, bâti à construction). Prévu pour 25 classes, le groupe scolaire se compose de trois bâtiments orientés au sud-est centre de la composition, qui accueille également le réfectoire, les cuisines et la chaufferie. L'école remporte le prix de l’Équerre d'Argent, décerné par le comité de rédaction de la revue L’Architecture française. Créée dans le cadre des normes et des plans-types mis au point par le Ministère de l’Éducation . Utilisant la pente naturelle du terrain, les architectes Paul Herbé, André Aubert et Jean Le Couteur sont également établies à des niveaux différents et séparées, non par des clôtures, mais par le dessin
    Représentations :
    Karl-Jean Longuet et Simone Boisecq : le Soleil et Orphée.
    Description :
    Le plan du groupe scolaire est simple : deux ailes longitudinales disposées de manière légèrement le Ministère de l’Éducation nationale à partir de 1952 : ossature métallique apparente sur une trame . Le remplissage des façades est néanmoins interrompu à près d'un mètre de la toiture, afin de ménager une baie haute continue en bandeau sur tout le pourtour des bâtiments. La rotonde centrale se distingue par son étage de soubassement, qui abritait à l'origine le réfectoire et les cuisines, accessibles de plain-pied. Les classes situées à l'étage étaient desservies par le grand escalier métallique
    Auteur :
    [architecte] Le Couteur Jean
    Illustration :
    Vue générale de l'une des sculptures réalisées pour le groupe scolaire en 1957, au titre du 1 % artistique, par Karl-Jean Longuet et Simone Boisecq : le Soleil. IVR11_20169200181NUC4A Vue latérale de la sculpture en béton : le Soleil. IVR11_20169200182NUC4A Détail de la sculpture : le Soleil. IVR11_20169200183NUC4A
  • école primaire Saint-Exupéry
    école primaire Saint-Exupéry Andrésy - 30 rue des Courcieux - en ville - Cadastre : 1983 AS 203
    Historique :
    Les terrains furent acquis en 1925-1927 et le projet approuvé en 1929 par le conseil général
    Description :
    l'étage. Ce corps se termine par deux pignons découverts. Le décor est limité à l'usage de la brique pour
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Illustration :
    Le corps central. IVR11_20067800516XA Le bâtiment de la cantine, façade sur rue. IVR11_20067800522XA Le bâtiment de la cantine, façade sur cour. IVR11_20067800524XA
  • école primaire
    école primaire Chanteloup-les-Vignes - rue des Ecoles - en ville - Cadastre : 1988 AM 379-380-384
    Description :
    Le bâtiment sur rue comporte un étage carré (logements des instituteurs), de même que le bâtiment
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Illustration :
    La façade postérieure de l'école des garçons. Le bâtiment se trouve entre les deux cours de
  • école primaire dite les Tilleuls
    école primaire dite les Tilleuls Maurecourt - 2 rue Maurice-Berteaux - en ville - Cadastre : 1964 AH 190, 193, 196
    Description :
    Le modèle du bâtiment construit par Fouret est le même que celui des écoles de Chennevières et de
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Illustration :
    Le préau au milieu de la cour. IVR11_20077800122XA
  • école primaire
    école primaire Andrésy - en ville - Cadastre : 1983
    Description :
    scolaires en demandent 3 et le logement de l'instituteur est insuffisant. Il n'a pas de cour ni de jardin Blanchon (le château de la princesse.).
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
1