Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 18 sur 18 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maison de notable Le château Léon, actuellement lycée Gustave Monod
    maison de notable Le château Léon, actuellement lycée Gustave Monod Enghien-les-Bains - 71 avenue de Ceinture - en ville - Cadastre : 1972 AD non cadastré domaine public
    Historique :
    Maison édifiée entre 1845 et 1850 par l'architecte Pasquier sur une très grande parcelle située au bord du lac. le commanditaire est Jules Robin, riche rentier et maire de la ville de 1851 à 1860. Le parc paysager qui entourait l'édifice était disposé sur une sorte de presqu'île bordée sur l'un de ses été réalisés par l'entreprise en maçonnerie Chambon et Pleinevert, le menuisier Wallart et le ferronnier Salmon. L'édifice est acheté en 1949 dans le cadre d'une expropriation publique pour agrandir le lycée installé depuis 1946 dans la ville voisine, le château d'Enghien. La société immobilière qui était et artistes du monde cinématographique Eclair situé sur la commune voisine d'Epinay-sur-Seine le vaste ensemble du lycée construit durant les années 1950, a été affecté à des bureaux et à des logements pour le lycée Gustave Monod. Au cours des années l'édifice a perdu une partie de son décor tout particulièrement du côté du lac où le couronnement de la grande lucarne, le balcon, la corniche ajourée de rive et
    Représentations :
    éléments feuillagés, dans une facture grasse et très découpée complètent le décor notamment sur la corniche L'essentiel du décor se situe côté lac sur les parties hautes du pavillon central où est placé en des colonnes posées sur des culots ornés de personnages masculins portant des philactères. Des qui souligne le motif
    Description :
    De style néogothique, la façade de l'édifice la plus ornée est celle donnant sur le lac : elle empruntant à la fin du XVe siècle et début XVIe. La lucarne centrale vers le lac, aujourd'hui dénaturée en
    Titre courant :
    maison de notable Le château Léon, actuellement lycée Gustave Monod
    Appellations :
    Le château Léon
    Annexe :
    Enghien - Le Château Léon - Sources et bibliographie [Grille d'entrée au] Château Léon à Enghien
    Illustration :
    Elévation latérale droite, façade d'entrée dite sur le document ""façade postérieure"" et coupe Elévation du pavillon central de la façade donnant sur le lac et coupes donnant le détail des , figurent les initiales du château Léon ""CL"" alors que sur la cheminée marquant le pignon du pavillon, ce Vue d'ensemble de la façade sur le lac, vers le premier quart du 20e siècle. Carte postale. (AD Val Vue d'ensemble de la façade donnant sur le lac. IVR11_20069500093VA Façade sur le lac. Détail de la composition architecturale sur les parties hautes du pavillon Façade sur le lac : détail de l'un des culots sculptés de la composition architecturale des parties donnant sur le lac. IVR11_20089500347NUC4A Composition architecturale de la partie supérieure du pavillon central, façade sur le lac : détail Détail de l'un des culots sculptés sur la façade donnant sur le lac. IVR11_20089500351NUC4A
  • maison de notable Le château écossais, 3 avenue du Château-écossais
    maison de notable Le château écossais, 3 avenue du Château-écossais Enghien-les-Bains - 3 avenue du Château-écossais - en ville - Cadastre : 1995 AH 199
    Historique :
    guides et ouvrages sur la ville durant tout le 19e siècle, comme un élément important du paysage lacustre Bocquet d'où parfois le nom de donjon de M. Bocquet. Le château écossais figure fréquemment dans les
    Description :
    fenêtres à meneaux, d'un haut pignon et de tout un vocabulaire ornemental qui rattache le bâtiment au
    Titre courant :
    maison de notable Le château écossais, 3 avenue du Château-écossais
    Appellations :
    Le château écossais
    Illustration :
    Vue de la maison depuis le lac. Lithographie, 1869. Tiré de : L'Illustration, 15 mai 1869. (BNF Vue de la façade latérale depuis le jardin : l'enduit rocaillé de meulière est encore en place Vue d'ensemble depuis la grille d'entrée. Les différents éléments visibles dans le parc ont été mis
  • tombeau de Marie Elisabeth Charlotte Desjardin et d'Auguste Desjardin
    tombeau de Marie Elisabeth Charlotte Desjardin et d'Auguste Desjardin Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Historique :
    portée sur le tombeau : Ici repose/ le corps de Marie Elisabeth Charlotte : M Desjardin née de Lacours famille. Une seconde inscription figure sur la face opposée ici repose/ le corps de Auguste Desjardins / décédée le 15 janvier 1858 à l'âge de 49 ans/ regréttée de son mari, de ses enfants/ et de toute sa / décédé le 25 décembre 1859 âgée de 46 ans. Auguste était un des gros propriétaires des débuts de la ville
    Représentations :
    Les symboles funéraires représentés sont l'urne, la couronne, le linceul.
    Description :
    modénature et un motif de denticules sur le pourtour supérieur, il présente un décor particulièrement Tombeau de type sarcophage posé sur un socle rectangulaire. Finement ouvragé par une belle abondant sur la partie supérieure : au centre est disposée une urne funéraire sur laquelle sont disposés
  • cimetière nord
    cimetière nord Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Historique :
    différents équipements inhérents à cette nouvelle autonomie. Dès cette année, on envisage d'installer le cimetière au nord sur un terrain situé à plus de 200 mètres de toute habitation, donnant alors sur la ruelle administratives en vigueur, le plan comporte sept sections : les concessions perpétuelles, les concessions pour 30 enfants (morts sans baptême) et celle des suicidés. Le plan est établi en 1853 par l'architecte Heudebert qui conçoit également le dessin de la grille et des pilastres d'entrée ainsi que le calvaire de ce premier cimetière. En raison de la progression rapide de la population, le cimetière devient trop exigu et
    Description :
    conservateur se situe à main droite de l'entrée, bâtie en meulière comme le mur de clôture du cimetière.
    Annexe :
    l'érection dans le cimetière d'Enghien d'un monument à la mémoire de ses habitants morts pour la patrie. In
    Illustration :
    Plan général du cimetière avec le détail de la croix de cimetière et du portail d'entrée. Dessin Vue du portail en ferronnerie, situé sur l'angle de la rue Carlier et de la rue de la Division
  • kiosque, localisation inconnue
    kiosque, localisation inconnue Enghien-les-Bains - localisation inconnue - en ville
    Historique :
    rustique le plus souvent en bois et chaume.
    Description :
    Construit sur le lac, reposant sur un socle de maçonnerie, ce kiosque présente une architecture de type rustique totalement érigée en bois ; balustre, colonnettes soutenant le toit. Une légère évocation gothique est présente dans les petits arcs ornant la partie supérieure. Le kiosque était accessible depuis
    Illustration :
    Plan, élévation d'un embarcadère sur le lac d'Enghien. L'édifice, de plan octogonal, est élevé avec
  • maison dite cottage d'Emile Robert, 11 avenue de Ceinture
    maison dite cottage d'Emile Robert, 11 avenue de Ceinture Enghien-les-Bains - 11 avenue de Ceinture - en ville - Cadastre : 1995 AC 29
    Historique :
    corps de bâtiment donnant sur le lac. Cet ajout a été conçu par l'architecte Louis Brachet, architecte connu pour son œuvre ferroviaire, à la demande du ferronnier d'art Emile Robert. Sur les plans et élévations de l'architecte ne figure pas l'escalier de métal qui conduit du jardin vers le premier niveau
    Description :
    atelier billard au dernier niveau, cet ajout ouvre la maison sur le lac. L'édifice est construit en béton viennent s'insérer dans le béton, des jardinières sont intégrées dans l'architecture et le toit, à la forte
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis le jardin. IVR11_20099500462NUC4A -chaussée surélevé, probablement dessiné par le ferronnier d'art Emile Robert. IVR11_20099500465NUC4A
  • kiosque embarcadère
    kiosque embarcadère Enghien-les-Bains - localisation inconnue - en ville
    Description :
    Construit sur le bord du lac, reposant sur un socle de maçonnerie, cet embarcadère de plan couverte également d'un toit de chaume formant appentis sur le pourtour de l'édifice et séparé du précédent par une série d'ouvertures fermées de claustras de bois. L'entrée donnant sur le lac par un petit de cinq lanternes. La balustrade faisant le tour de l'édicule est en branches d'arbres écotés
    Illustration :
    Vue d'un kiosque sur le lac d'Enghien. Gravure, 1856. (BNF, Département des estampes, Topo Va, Fol
  • maison de notable, 4 bis villa de la Croix blanche
    maison de notable, 4 bis villa de la Croix blanche Enghien-les-Bains - 4 bis villa de la Croix blanche - en ville - Cadastre : 1995 AB 286
    Historique :
    Maison construite vers le milieu du 19e siècle, dont on ignore à ce jour l'identité de l'architecte
    Description :
    La maison de notable, qui constitue actuellement le centre du nouvel ensemble agrandi est précédée d'un escalier monumental en fer à cheval, exceptionnel dans le corpus des maisons d'Enghien. Un passage vers le jardin est ménagé au niveau du rez de chaussée. L'ensemble de l'édifice est structuré par des
  • maison de notable Château d'Enghien, actuellement lycée Gustave Monod
    maison de notable Château d'Enghien, actuellement lycée Gustave Monod Enghien-les-Bains - 71-73 avenue de Ceinture - en ville - Cadastre : 1972 AD non cadastré domaine public
    Historique :
    grand soin le style de l'édifice reportant notamment sur la façade latérale du nouveau corps de bâtiment d'Enghien. La maison était à l'origine dans un vaste parc dont il reste encore quelques arbres, sur une sorte de presqu'île. Les ouvrages de la deuxième moitié du 19e siècle sur la ville qualifient parfois la curieuse baie losangée dans sa partie centrale. Toutefois, lors de ce réaménagement, le porche
    Illustration :
    Détail de l'une des baies sur la façade donnant vers le lac. IVR11_20089500314NUC4A Détail de l'une des baies sur la façade latérale donnant vers le terrain de sport du lycée Gustave Vue en perspective de la maison depuis le jardin. Lithographie du 2e quart du 19e siècle Vue de la maison depuis le lac. Gravure. Tiré de : Enghien et ses environs : Emile de Girardin Façade de la maison vue depuis le lac. Gravure, 2ème moitié 19e siècle. (Musée de l'Ile-de-France Vue d'ensemble de la maison depuis le lac. Carte postale, 1er quart du 20e siècle. (Musée de l'Ile Vue d'ensemble depuis le lac. Carte postale, premier quart 20e siècle. (AD Val d'Oise Vue d'ensemble de la maison depuis le terrain de sport du lycée. IVR11_20089500320NUC4A Vue de la façade donnant vers le lac. IVR11_20089500309NUC4A Vue en perspective des façades vers le lac et latérale. IVR11_20089500310NUC4A
  • maison de ville, localisation inconnue
    maison de ville, localisation inconnue Enghien-les-Bains - localisation inconnue - en ville - Cadastre : 1995 AC
    Description :
    maison en profondeur, étroite, dont la façade à travées sur rue présente un pignon couronné d'un
    Illustration :
    Elévation de la façade sur rue, plan du rez-de-chaussée, détail d'un aisselier soutenant le toit
  • maison, 13 rue Gaston Israël
    maison, 13 rue Gaston Israël Enghien-les-Bains - 13 rue Gaston Israël - en ville - Cadastre : 1995 AB 250
    Description :
    récurrente à Enghien, variation sur le modèle de la maison cubique à trois travées qui se formalise au milieu du siècle pour perdurer durant toute la seconde moitié du 19e siècle. Le traitement du premier étage , sensiblement plus haut que le rez de chaussée, dénote la volonté d'évoquer un étage noble. La présence de du milieu du siècle, où le décor réside essentiellement dans la modénature : encadrement des baies
  • maison, 16 rue du Temple
    maison, 16 rue du Temple Enghien-les-Bains - 16 rue du Temple - en ville - Cadastre : 1995 AB 232
    Historique :
    La maison construite au milieu du 19e siècle, dont le corps de logis principal reste lisible, a été agrandie par un garage latéral à gauche et un corps de bâtiment en rez de chaussée à droite. Le jardin, qui
    Description :
    central. Le décor est essentiellement présent dans la modénature et les éléments architecturaux , masque le toit à faible pente. Maison de notable, ou maison de rapport pour les locations saisonnières carrés. Le premier étage est plus haut que le second, marquant ainsi l'attention de l'architecte pour façade latérale sur rue présente des fausses travées.
    Illustration :
    Maison de type trois travées avec balcon et deux étages. Sur la façade latérale, on aperçoit les
  • maison de villégiature dite maison de campagne, localisation inconnue
    maison de villégiature dite maison de campagne, localisation inconnue Enghien-les-Bains - localisation inconnue - en ville
    Description :
    frise située entre les deux niveaux que pour la corniche sommitale qui, selon le schéma de ce type de maison établi durant le deuxième quart du 19e siècle, masque en partie le toit en pavillon. Comme il est , figurent un billard au rez de chaussée et à l'étage, une enfilade de pièces donnant sur la façade avec au centre le petit salon encadré à gauche d'un cabinet de travail et à droite d'une bibliothèque.
  • temple
    temple Enghien-les-Bains - 155 avenue de la Division-Leclerc - en ville - Cadastre : 1995 AB 189
    Historique :
    d'un jardin. Le temple est rénové et agrandi en 1932 avec notamment les travaux sur l''annexe dite La première pierre du Temple est posée en 1854 et l'édifice est inauguré le 20 mai 1855. Il est l et les travaux sont tout d'abord enregistrés sous le nom de monsieur Vors que sert de prête nom à cette opération et l'ensemble est donné le 25 juillet 1957 au consistoire de l'église réformée de Paris . Le culte n'y est tout d'abord célébré par des pasteurs parisiens qu'à la belle saison de mai à novembre et ce n'est qu'en 1890 que le Consistoire décide de nommer pour Enghien et Argenteuil un pasteur mis en place sur la façade et l'escalier montant à la tribune est ainsi déplacé.
  • maison de notable, localisation inconnue
    maison de notable, localisation inconnue Enghien-les-Bains - localisation inconnue - en ville
    Description :
    l'ensemble donnant un accès privilégié sur le paysage de la station. Maison qui est une variation sur la typologie des édifices cubiques enduits à élévation symétrique principal. Le rez de chaussée est ouvert par des baies cintrées et présente un travail de bossage
  • maison de notable, 28 rue Général de Gaulle
    maison de notable, 28 rue Général de Gaulle Enghien-les-Bains - 28 rue Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1995 AC 117
    Historique :
    agrandi sur la droite par un nouveau corps de bâtiment.
    Description :
    maison appartenant à la typologie des édifices à trois travées, de plan massé, dont le corpus est circulaire ; la travée centrale marque un très léger avant corps. Le décor en grande partie constitué
  • maison, 16 boulevard du lac
    maison, 16 boulevard du lac Enghien-les-Bains - 16 boulevard du lac - en ville - Cadastre : 1995 AH 16
    Description :
    oculi. Le rez de chaussée a été modifié et ne relève plus de la même architecture. L'édifice est précédé , de part et d'autre de la grille de clôture sur la rue de deux pavillons symétriques.
  • maison de notable, 11 rue Général de Gaulle
    maison de notable, 11 rue Général de Gaulle Enghien-les-Bains - 11 rue Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1995 AB 524
    Description :
    maison appartenant à la typologie des édifices à trois travées, de plan massé, dont le corpus est est fermée sur la rue par une grille sur mur bahut et un grand portail.
1