Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 8 sur 8 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • tableau : portrait d'homme d'époque Directoire
    tableau : portrait d'homme d'époque Directoire Melun - 16 rue Paul-Doumer - en ville
    Inscriptions & marques :
    Etiquette collée dans le coin inférieur gauche de la toile, et répétée sur le cadre : 653 (n numéro d'inventaire sur l'oeuvre
    Historique :
    Tableau acquis en 1904 par le Musée municipal de Melun (donation Cassagne). Traditionnellement
    États conservations :
    Le cadre est en mauvais état.
  • aigle-lutrin et 2 chandeliers de choeur assortis
    aigle-lutrin et 2 chandeliers de choeur assortis Melun - place Notre-Dame - en ville
    Représentations :
    ionique ; laurier ; godron ; Le lutrin se compose de trois éléments : son pied tripode est orné de d'aigle. Les chandeliers reprennent le même pied que le lutrin. Leur tige est ornée de feuilles d'acanthe
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le bras nord du transept
    États conservations :
    Le lutrin et les chandeliers ont été restaurés en 1986-1987 par M. Albors.
  • calice n°1
    calice n°1 Meaux - rue Madame-Dassy -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    poinçon dit ""d'essai"" (apposé par le fabricant lui-même sur l'oeuvre avant son achèvement et son La coupe porte 4 poinçons dont l'un est très effacé, mais sa forme ovale permet d'y reconnaître le de l'orfèvre (lettres J et L avec balance dans un losange vertical), celui de titre (le coq debout
    Historique :
    à des ornements végétaux gravés et ciselés sur le pied, la coupe restant nue, sans fausse-coupe. Les . Le pied, pour sa part, est en métal doré, matériau moins coûteux. Le décor est limité à une croix et poinçons indiquent que le calice a été réalisé à Paris entre 1798 et 1809, par l'orfèvre Jean-Ange-Joseph
    Illustration :
    Détail du poinçon d'orfèvre, insculpé sur la coupe. IVR11_20127700276NUC4A
  • Maison de notable
    Maison de notable Mantes-la-Jolie - place du Hèvre - en ville - Cadastre : 2014 AB 712
    Historique :
    Présent sur le cadastre napoléonien de 1810 Il appartient alors à Goulancourt, plâtrier.
    Illustration :
    Vue de la façade sur le quai des Cordeliers et la Seine. IVR11_19777800734X Le jardin placé latéralement comporte une fabrique avec vue sur la Seine. IVR11_20157800210NUC4A Vue de la façade sur la place. IVR11_20157800238NUC4A
  • Maison de M. Moitte (détruite)
    Maison de M. Moitte (détruite) Mantes-la-Jolie - - Cadastre :
    Historique :
    . Moitte. Le commentaire précise "des ordres de colonnes, des statues, des bas-reliefs en décorent les
    Description :
    terrasses et balcons et le salon s'avance sur le jardin par un arrondi percé de trois hautes baies.
    Illustration :
    Elévations sur le jardin et latérale. Coupe en largeur. (Krafft et Ransonnette, 3e cahier, pl. 17
  • verrerie puis magasin de fourrage
    verrerie puis magasin de fourrage Melun - Quai Hippolyte Rossignol Boulevard Chamblain - en ville - Cadastre : 1985 BD 293, 365
    Historique :
    Une importante verrerie, employant jusqu'à 200 ouvriers, est fondée vers 1790 sur la rive sud de la transférée à Choisy-le-Roi. Les matrices cadastrales permettent d'identifier ses différents propriétaires
    Description :
    toit reposait sur des piliers de grès appareillés. Ce grand bâtiment se dressait un peu en retrait de
    Illustration :
    Carte postale représentant le barrage sur le grand bras de la Seine, vers 1915, avec dans le fond
  • ferme de Bellefontaine
    ferme de Bellefontaine Maurecourt - Bellefontaine - en écart - Cadastre : 1983 AB17-24
    Historique :
    La ferme est attestée depuis le 17e siècle : en 1691 elle appartient à monsieur du Fresnoy, c'est-à autour d'une cour non fermée. Deux tourelles encadrent l'entrée. Entre la fin du 18e et 1820 le bâtiment dans le mur. Le grand hangar extérieur date de 1909. En 1820, la ferme de Bellefontaine appartient à
    Description :
    chaînes d'angle. Le bâtiment 3 comporte un logement sur deux niveaux puis des pièces utilitaires en rez-de fibrociment. Bâtiment 6 : grange en moellon enduit qui n'existe pas en 1731 mais figure sur le cadastre Bâtiment 1 (voir le plan) existe en 1731, probablement reconstruit au 19e siècle. En moellons de linteaux métalliques et des jambages en brique. Le bâtiment 2 dans le prolongement est une maison couverture en tuiles mécaniques. Le bâtiment 4 en rez-de-chaussée : porcherie?, couverture en ardoise croupe. Sur la façade extérieure elle est décorée de pilastres. Bâtiment 10 étable et grenier. Bâtiment
    Illustration :
    Plan sur le cadastre napoléonien. (AD Yvelines). IVR11_20087800007NUC1A Vue d'ensemble des bâtiments sur le côté ouest de la cour. IVR11_20077800532XA Plan des dîmes d'Andrésy, Jouy-le-Moutier et Vauréal et du domaine de la ferme d'Andrésy, 1778 Vue du plan d'eau dont l'existence est attestée sur les plans anciens. IVR11_20077800504XA Vue intérieure de la charreterie qui sert aujourd'hui à stocker le blé. IVR11_20077800516XA Mur à chasselas dans le potager. IVR11_20077800540XA Sénaillère dans le bâtiment?. IVR11_20077800544XA L'ancienne forge : le système de courroie qui actionnait les machines de l'atelier est encore en Le foyer de la forge surmonté de sa hotte. IVR11_20077800560XA
  • secrétaire à abattant
    secrétaire à abattant Melun - 16 rue Paul-Doumer - en ville
    Inscriptions & marques :
    estampille sur l'oeuvre
    Historique :
    l'hôtel de ville. On peut le rapprocher du secrétaire à abattant inventorié à la fondation Raspail à
    Description :
    appliques en bronze, peu nombreuses. Le secrétaire est un meuble assez sobre.
1