Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maison de notable d'Auguste Rosenstiehl, 171 avenue de la Division Leclerc
    maison de notable d'Auguste Rosenstiehl, 171 avenue de la Division Leclerc Enghien-les-Bains - 171 avenue de la Division Leclerc - en ville - Cadastre : 1995 AB 175
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Genre :
    de maître
    Historique :
    connaissaient par des liens amicaux. De plus, en 1884, l'architecte épouse à la mairie d'Enghien la fille première construite par le jeune architecte qui se distinguera par la construction de nombreux et prestigieux bâtiments industriels. Le terrain pour la construction de la villa est acquis entre 1882 et 1883 sur un site dominant le lac et proche de Montmorency, route de Saint Leu devenue aujourd'hui avenue de la Division Leclerc. Les carnets de l'architecte, conservés dans les archives familiales, donnent toutes les étapes de la conception du bâtiment. Dès 1883 sont lancées les premières esquisses : le plan massé de la villa avec un décrochement en façade, le dessin du belvédère sont déjà formalisés. Plusieurs dessins aquarellés, conservés à l'Institut français de l'Architecture, montrent également les étapes de la recherche de l'architecte pour finaliser l'élévation de l'édifice. Plusieurs projets de façade sont dessinés constructeurs en 1887. On y voit l'état d'origine de l'édifice modifié lors de son agrandissement en 1998 pour
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Représentations :
    De grands panneaux de céramique dans les tonalités bleues ornent le dessous du toit vers le jardin et ponctuent dans des métopes les frises de la façade d'entrée : ils représentent des motifs floraux initiales AR du commanditaire entourées de roses, allusion au nom allemand Rosenstiehl tige de roses reprenant là une iconographie inspirée de la tradition des meubles des armoiries parlantes. Le tout est entouré de ce que l'on dénomme un chapeau de triomphe, ici couronne de chêne entourée de liens.
    Description :
    L'originalité de cet édifice réside dans la présence de la haute tour belvédère qui flanque la façade antérieure traité de manière très sobre avec, hormis celles de la tour, très peu d'ouvertures. La , donnait à l'édifice un caractère de chalet.
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 171 avenue de la Division Leclerc - en ville - Cadastre : 1995 AB 175
    Titre courant :
    maison de notable d'Auguste Rosenstiehl, 171 avenue de la Division Leclerc
    Annexe :
    ), Architectures de l'âge industriel. Paris : Norma, Institut français d'architecture, 1991, 159 p., ill. en coul ., p. 145. Fonds d'archives Centre d'archives de la Cité de l'architecture et du patrimoine. Fonds . Photographies et dessins de la villa Rosenthiel à Enghien les Bains.
    Illustration :
    Parcellaire sur la route de Saint Leu, pour l'acquisition de terrains destinés à construire la maison d'Auguste Rosenstiehl, 1883. Dessin, carnets de P. E. Friesé, coll. privée, 1883, 7 janvier Projet de plan de la maison et de l'élévation du belvédère. Esquisse au crayon sur carnet, 3 janvier 1883. (Collection particulière de la famille Friesé, Carnets de P.E Friesé) IVR11_20089500628NUC4A Esquisse de l'élévation de la façade d'entrée. maison de notable d'Auguste Rosenstiehl, sur carnet , août 1883. (Collection particulière de la famille Friesé, Carnets de P.E. Friesé Elévation et plan de l'escalier par Paul Friesé. Esquisse au crayon sur carnet, janvier 1883 . Dessin dans les carnets de Paul Friesé, 1883. (Collection particulière) IVR11_20089500626NUC4A Portrait de femme à Enghien, vraisemblablement mademoiselle Hélène Rosenstiehl, la future épouse de Paul, 1883. Dessin de Paul Friesé. Archives privées de la famille Friesé, carnet de P.E Friesé, 18 mars
1