Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 17 sur 17 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • amphithéâtre d'anatomie du Jardin du roi, puis du Jardin des Plantes dit encore Muséum national d'histoire naturelle
    amphithéâtre d'anatomie du Jardin du roi, puis du Jardin des Plantes dit encore Muséum national d'histoire naturelle Paris 5e arrondissement - 57 rue Cuvier
    Contributeur :
    Redacteur Laget Pierre-Louis
    Historique :
    les yeux de l’assistance. Les éminentes qualités pédagogiques du chirurgien, Pierre Dionis, commentant , ceux-ci se situent certainement après 1706 et très vraisemblablement avant la mort du roi Louis XIV en monarchie pour les institutions publiques à vocation scientifique. Lorsque Georges-Louis-Marie Leclerc
    Référence documentaire :
    L’anatomie de l’homme suivant la circulation du sang et les dernières découvertes. DIONIS, Pierre Cours d’opérations de chirurgie démontrées au Jardin royal. DIONIS, Pierre. Cours d’opérations de
    Murs :
    pierre moellon enduit calcaire pierre de taille
    Illustration :
    bâtiment où fut aménagé vers 1710 le premier amphithéâtre du Jardin du roi. Tiré de DIONIS, Pierre. Cours
  • dalle funéraire de François Louis de Vauréal
    dalle funéraire de François Louis de Vauréal Melun - rue Mezereaux (des) - en ville
    Historique :
    On a relevé contre le mur sud du cimetière la dalle funéraire de François Louis de Vauréal
    Titre courant :
    dalle funéraire de François Louis de Vauréal
    États conservations :
    La pierre est érodée.
    Appellations :
    de François Louis de Vauréal
    Catégories :
    taille de pierre
  • lavoir dit fontaine du Trésor
    lavoir dit fontaine du Trésor Draveil - Champrosay - rue Alphonse-Daudet - en écart - Cadastre : 1983 AX 128
    Murs :
    pierre
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère dite maison Varin (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère dite maison Varin (non étudié) Paris 4e arrondissement - 24 rue Vieille-du-Temple
    Matériaux :
    pierre taillé
    Description :
    L'escalier de la partie sur rue à droite du passage est un exemple précoce d'escalier en pierre
    Illustration :
    L'escalier en pierre sans limon. IVR11_20097501414NUC4A
  • rampe d'appui, escalier d'honneur de la maison à porte cochère dite hôtel Guilloteau (non étudié)
    rampe d'appui, escalier d'honneur de la maison à porte cochère dite hôtel Guilloteau (non étudié) Paris 3e arrondissement - 16 rue du Parc-Royal
    Matériaux :
    pierre taillé
  • église paroissiale Saint-Germain-L'Auxerrois
    église paroissiale Saint-Germain-L'Auxerrois Romainville - place de la Mairie - en ville - Cadastre : 1983 AS 680
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    , elles sont désormais vides. Seuls quelques restes d'un pavement de pierres bleues et des graffitis ont
  • manufacture de toiles peintes, puis sucrerie, puis caserne Breton
    manufacture de toiles peintes, puis sucrerie, puis caserne Breton Melun - place Breton - en ville - Cadastre : 1985 AM 41, 42
    Murs :
    pierre
  • église paroissiale Saint-Rémi
    église paroissiale Saint-Rémi Draveil - centre - 1 place de la République - en ville - Cadastre : 1983 AE 443
    Historique :
    1686 par Gilles et Pierre Chalouvrier, père et fils (signatures et date portées sur la face sud). En
    Murs :
    pierre de taille
    Auteur :
    [maître maçon] Chalouvrier Pierre
  • quartier de cavalerie Saint-Ambroise, puis Augereau
    quartier de cavalerie Saint-Ambroise, puis Augereau Melun - Cadastre : 1985 AV 99 à 108, 125 à 148, 157 à 158, 275 à 276 1985 AW 66 à 119
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    -Ambroise, s'ouvrait le portail principal flanqué d'écuries et corps de garde. Ce portail, en pierre de
  • vieux cimetière
    vieux cimetière Meaux - 16 avenue Clemenceau - - Cadastre : 2014 BV 125
    Historique :
    ) : Pierre Rousseau au n°15 (actif de 1876 à 1884 à cette adresse, avant de transférer son atelier au n°9, où ) ; Désiré Françoise, au n°3, de 1876 environ jusqu'en 1886 ; Louis Hannoteau, au n°5, autre entrepreneur de , ensuite installé au n°8 (successeurs : son fils Marcel puis Louis Lelu); Georges et Gabriel L'Hoste, de
    Illustration :
    , et Charlotte Louise Céline Mutel, dame de charité, décédée le 20 mars 1825. Signature du marbrier Tombe de Louise Geneviève Richet (décédée le 25 juin 1882), épouse de Paul Lefèvre, tonnelier. La
  • abbaye Notre-Dame de Chaage
    abbaye Notre-Dame de Chaage Meaux - 20 rue de Chaage - - Cadastre : BW 242, 253
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Illustration :
    Pierre armoriée représentant dans la partie supérieur d'un blason, un astre et une étoile et en
  • calice et patène de Séverin Parisy, 1789
    calice et patène de Séverin Parisy, 1789 Meaux -
    Référence documentaire :
    CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Meaux : Société historique de Meaux et sa
  • Hôtel, 9 rue Tellerie
    Hôtel, 9 rue Tellerie Mantes-la-Jolie - 9 rue Tellerie - Cadastre : 2015 AB 319
    Historique :
    Cet hôtel date probablement du dernier quart du 18e siècle. L'architecte Pierre Patte y a vécu à
  • borne : terme austral de la base Melun-Lieusaint
    borne : terme austral de la base Melun-Lieusaint Melun - avenue du 31e Régiment d'Infanterie - en ville - Cadastre : 1985 AH non cadastré
    Historique :
    trouvant à Lieusaint), est marqué par une pierre toujours existante mais aujourd'hui invisible. Cette pierre, en forme de pyramide écrasée, abrite en son centre un cylindre de cuivre qui marque le point été construit en pierre et en bois et n'a pas été conservé. La pyramide initialement projetée au
  • lotissement de la porte des Carmes
    lotissement de la porte des Carmes Melun - Rue Contrescarpe (de la) Rue Général de Gaulle (de) Rue Epéron (de l') - en ville - Cadastre : 1985 AS 96-102, 105, 197-203, 269
    Historique :
    -Louis et rue Bancel). Cette opération de lotissement se limite à l'espace extra-muros : elle ne touche
    Illustration :
    Vue de la rue du Général de Gaulle, à son carrefour avec les rues Bancel et Saint-Louis. Les deux
  • château de la Folie
    château de la Folie Draveil - Mainville - 43 rue du Marais - en ville - Cadastre : 1983 AL 83, 498
    Description :
    -bois et pierre de taille en soubassement. Derrière le château, à droite, se trouvaient d'autres communs
    Illustration :
    Projet pour le château de la Folie : candélabre en pierre encadrant l'horloge monumentale de la Projet pour le château de la Folie : croix en pierre sur la chapelle du château. Dessin, vers 1855 Dépendances (situées à gauche en entrant), construites en meulière, pierre de taille et pan-de-bois
  • château de Villiers, actuellement bibliothèque municipale et centre culturel
    château de Villiers, actuellement bibliothèque municipale et centre culturel Draveil - Villiers - avenue de Villiers - en ville - Cadastre : 1983 AR 5, 76-79, 82, 100-104, 108, 109, 111, 113, 114, 116-120, 200, 296, 297, 299, 303-309 1983 BC 54, 211, 218, 234, 24, 260-262, 265, 266, 268-272, 276, 278
    Historique :
    de Louis XIV. Le parc, qui compte 6 ha au XVIIIe siècle, est réaménagé à l'anglaise au début du XIXe
    Illustration :
    L'allée des Tilleuls ou allée Louis XIV dans l'axe du château. IVR11_20079101099XA
1