Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • portail du bras sud du transept
    portail du bras sud du transept Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cet ensemble sculpté a été directement copié sur le décor du bras sud du transept de Notre-Dame de Paris. Toutefois, le style de son exécution trahit une date un peu plus tardive, comparable par exemple à certains groupes des portails occidentaux de la cathédrale d'Auxerre, réalisés dans les années 1260-1270, et plus encore au portail de la Vierge à la cathédrale de Sens (après 1268), que Peter Kurmann attribue au même atelier. La similitude avec Notre-Dame de Paris avait été interprétée comme un manifeste politique lié au rattachement de la ville au domaine royal, en 1285. Mais la dernière datation purement artistique, signe du prestige de l’œuvre parisienne, qui se fait également sentir sur la sculpture de la cathédrale de Reims. Les sculptures ont subi d'importantes dégradations lors du saccage de la 1888. Au cours de cette dernière opération ont été mises en place les sculptures de la voussure extérieure, parmi lesquelles on reconnaît saint Maurice d'Agaune et saint Hubert. Les modèles en plâtre de
    Représentations :
    lapidation de saint Etienne prédication de saint Etienne Au tympan sont représentées cinq scènes de la vie de saint Etienne, disposées sur deux registres . Au registre inférieur, on voit de gauche à droite son débat avec les docteurs juifs, puis une scène de prédication, et enfin la comparution de saint Etienne devant le tribunal du Sanhédrin. Au registre médian, on reconnaît la lapidation de saint Etienne (à gauche) et son inhumation (à droite). Au sommet du sainte Céline à droite. L'iconographie du tympan est directement inspirée par celle de Notre-Dame de
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Description :
    La partie basse de la façade du bras sud du transept, ouvrant vers la rue Saint-Etienne (ancienne sculpté, entourés par trois rangs d'ébrasements, avec des statues de saints en pied, prolongés par des voussures peuplées de statuettes. Cet ensemble est couronné par un gâble (refait au XIXe siècle). Sur les
    Texte libre :
    Le portail du bras sud du transept illustre, comme celui du bras nord, la vie de saint Etienne , patron de la cathédrale de Meaux. Mais le style est très différent : le décor est beaucoup plus fourni gauche et à droite. Le tympan sculpté s'inspire directement de celui du bras sud du transept de Notre -Dame de Paris, exécuté dans les années 1260 (début du chantier en 1258). C’est l’une des toutes
    Illustration :
    Vue d'ensemble du tympan et de la première voussure. IVR11_20107700116NUC4A Vue d'ensemble du tympan : la vie de saint Etienne. IVR11_20107700117NUC4A Le tympan, registre inférieur (côté droit), détail de la comparution de saint Etienne Le tympan, registre médian : lapidation de saint Etienne. IVR11_20087700425NUC4A Détail de la voussure intérieure, côté droit : un ange agenouillé. IVR11_20087700414NUC4A Détail de la voussure extérieure, côté droit : un clerc et un chevalier (restitutions du 19e siècle Statues de saints sur les piédroits (côté gauche). IVR11_20087700404NUC4A Deux statues de saints, à l'extrême gauche du portail. IVR11_20087700403NUC4A Culot supportant une statue de saint (la 2e en partant de la gauche) : personnage accroupi, tenant Les trois statues de saints garnissant les ébrasements (côté gauche du portail
1