Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Le Maistre puis de Ségur (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Le Maistre puis de Ségur (non étudié) Paris 7e arrondissement - 97 rue du Bac
    Historique :
    -Rachel de Meuvres lors de son mariage avec Pierre-Henry Le Maistre, fils d'un fermier général. La maison voisine au 99 fait partie du lot. Dans un premier temps, Le Maistre fait d'importants travaux au 99 puis est délivrée l'autorisation de poser un balcon sur la façade. C'est l'architecte Debias-Aubry qui fut location, le propriétaire habitant au 99. A sa mort, sa plus jeune fille Jeanne-Henriette Comtesse de Ségur en hérita d'où le nom traditionnel de l'hôtel. Le couple se réserva un appartement au 99 et loua tout le reste, comme en témoignent de nombreux baux. Après la Révolution, l'hôtel fut acquis en 1809 par le comte de Salm-Dyck qui y effectua d'importantes modifications, notamment dans leur appartement du
    Description :
    L'escalier donne sur le passage cocher à gauche en entrant. Il dessert deux étages carrés. Le vide central de forme carrée est important, le limon est en pierre puis en bois à partir du premier étage. La . Des feuilles d'eau en tôle sont fixées sur les côtés. Au delà du deuxième étage, la rampe a été
    Titre courant :
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Le Maistre puis de Ségur (non étudié)
    Illustration :
    Vue plongeante sur le vide central. IVR11_20107500330NUC4A Vue d'ensemble depuis le vestibule. On aperçoit le mascaron en tête d'Hercule au dessus de la porte Le premier palier avec alternance de petits panneaux à rosette et à palmette
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Roquelaure, actuellement ministère de l'Ecologie (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Roquelaure, actuellement ministère de l'Ecologie (non étudié) Paris 7e arrondissement - 246 boulevard Saint-Germain
    Historique :
    -Germain marque le début de l'engouement pour ce quartier par la haute société. En 1711, le terrain fut
    Description :
    appartement situé à l'étage. Le modèle de la rampe fait référence à ceux de la fin du règne de Louis XIV : une enroulée sur elle-même amortit la rampe, une acanthe, fleur et feuille en forment l'ornement.
    Illustration :
    Vue plongeante sur le départ de l'escalier. IVR11_20097501058NUC4A Le départ de l'escalier. IVR11_20097501059NUC4A Vue d'ensemble de l'escalier qui desservait probablement le second appartement privé du maréchal de La dernière volée et le palier supérieur. IVR11_20097501063NUC4A
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Villeroy, actuellement Ministère de l'Agriculture (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Villeroy, actuellement Ministère de l'Agriculture (non étudié) Paris 7e arrondissement - 78 rue de Varenne
    Historique :
    Hôtel construit par le financier Hogguer pour sa maîtresse Charlotte Desmares. La direction des financier, l'hôtel fut acquis par le duc de Villeroy en 1735. Des modifications furent introduites à l'hôtel par l'architecte Leroux. Pendant tout le 19e siècle, l'hôtel fut occupé par des ministères
    Description :
    La rampe est composée de panneaux allongés alternant avec des pilastres étroits. Le médaillon
    Illustration :
    Vue d'ensemble prise depuis le second repos. IVR11_20097501019NUC4A
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Brienne, actuellement Ministère de la défense (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Brienne, actuellement Ministère de la défense (non étudié) Paris 7e arrondissement - 14 rue Saint-Dominique
    Historique :
    L'hôtel a été construit en 1718 pour le président François Duret. La maison a été transformée en acheté par l'Etat en 1817 pour y établir le ministère de la guerre.
    Description :
    losanges curvilignes. La rampe est amortie par un simple enroulement de la rampe sur elle-même.
    Illustration :
    Le départ et la première volée. IVR11_20097500936NUC4A Le départ de l'escalier. IVR11_20097500937NUC4A
1