Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • statue : Ecce homo
    statue : Ecce homo Meaux -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette statue, datable de la 1ere moitié du 16e siècle par son style, se trouvait jadis au-dessus de l'autel de saint Jean-Baptiste ou du Cantuaire, dans le bras nord du transept. Cet autel fut supprimé en 1725. Au 19e siècle, la statue de l'Ecce homo fut installée devant la porte Maugarni (alors bouchée ) puis juste à côté d'elle. En janvier 2010, à la suite de sa restauration, elle a été déplacée non loin de là, contre le mur du collatéral nord du choeur. A l'occasion de la restauration de l'oeuvre, la hauteur : elle a donc été réinstallée dans un lieu plus élevé. De plus, le personnage du donateur s'est . L'oeuvre a toujours fait l'objet d'une grande vénération, qui perdure aujourd'hui. L'usure de la donateur a servi de porte-cierge...
    Représentations :
    ange, instruments de la Passion découpé sur lequel apparaissent les instruments de la Passion.
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Annexe :
    Documentation. Bibliographie ALLOU (Auguste), Notice historique et descriptive sur la cathédrale de mobilier », dans : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Meaux : Société historique de Meaux et sa région, 2014, p. 305-306. DIDIER (Marie-Hélène), "La redécouverte de l'Ecce homo , cathédrale de Meaux", Monumental, 2011-1, p. 112-113. DIDIER (Marie-Hélène), « Dix ans de restauration patrimoine n°104, 2013, p. 81-82. JOUY (Etienne), « L’Ecce Homo de la cathédrale de Meaux » dans Bulletin de la Conférence d’histoire et d’archéologie du diocèse de Meaux, volume 2, 1899-1901, p. 24-28, ill.
    Texte libre :
    De même que pour le retable de la Visitation (IM77000296), la restauration de la statue de l'Ecce homo a été l'occasion de redécouvrir la polychromie originelle de cette belle sculpture du XVIe siècle.
    Illustration :
    Vue générale, de face. IVR11_20097701831NUC4A Vue générale, de trois-quarts. IVR11_20097701832NUC4A Vue à mi-corps, de trois-quarts. IVR11_20097701833NUC4A Vue à mi-corps, de face, en contre-plongée. IVR11_20097701834NUC4A Partie inférieure de la statue, avec le buste du donateur. IVR11_20097701835NUC4A L'oeuvre avant restauration : le buste, vu de trois-quarts. IVR11_20087700135NUC4A L'oeuvre avant restauration : les jambes du Christ et le donateur (vue de face Dernières retouches apportées à la couche picturale de la statue par la restauratrice Barbara Donné Dernières retouches apportées à la couche picturale de la statue par la restauratrice Barbara Donné Dernières retouches apportées à la couche picturale de la statue par la restauratrice Barbara Donné
  • statue de la Vierge à l'Enfant
    statue de la Vierge à l'Enfant Meaux - rue Madame-Dassy -
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette Vierge à l'Enfant de la première moitié du 16e siècle proviendrait de l'ancienne abbaye Notre -Dame du Marché, qui se situait à l'emplacement de la Médiathèque Luxembourg, à l'angle des rues
    Représentations :
    La Vierge, couronnée, tient l'Enfant de son bras gauche et un sceptre dans sa main droite. L'Enfant , vêtu d'une tunique, porte le globe dans la main gauche et bénit de la main droite.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La statue est entièrement dorée, sauf pour les visages, les mains et les pieds de l'Enfant, qui
    Emplacement dans l'édifice :
    contre le mur nord de la nef
    Titre courant :
    statue de la Vierge à l'Enfant
1