Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • ensemble de 2 retables-paravents : L'arbre de vie, le cosmos
    ensemble de 2 retables-paravents : L'arbre de vie, le cosmos Valenton - 13, 15 avenue de la Fontaine-Saint-Martin - en ville
    Description :
    étain pur travaillé sur feuille de laiton ajouré, martelé, fondu, ils constituent un fond de décor lors des cérémonies de divers cultes et camouflent la sonorisation. L'architecte choisit le sculpteur , Pierre Sabatier (1925-2003), adhérent au mouvement "Le Mur Vivant" qui milite pour l'intégration des arts religieuses (la résurrection, l'immortalité dans la vie éternelle) que civiles (le renouvellement, la l'architecture, selon la technique qu'il privilégie durant les années 1970, de l'étain pur, travaillé sur des
    Titre courant :
    ensemble de 2 retables-paravents : L'arbre de vie, le cosmos
    Illustration :
    La livraison d'un des deux paravents déchargé du camion le transportant à l'aide d'une grue Vue d'ensemble du paravent le Cosmos. IVR11_20149400016NUC4A Vue de profil du paravent Le Cosmos, montrant la succession des dix feuilles métalliques assemblées formant le volume de la sculpture. A droite, la porte permettant d'entrer dans le volume Détail de la signature de Pierre Sabatier et des effets de découpe et de surface de l'étain sur les
  • sculpture monumentale : Le jardin de la méditation ou De la méditation des âges de la vie
    sculpture monumentale : Le jardin de la méditation ou De la méditation des âges de la vie Valenton - 13, 15 avenue de la Fontaine-Saint-Martin - en ville
    Historique :
    Auzelle, dès son avant-projet pour le cimetière de 1969, prévoit un bassin accueillant un programme sculpté monumental, dans l'axe d'entrée de sa composition. Il en choisit le thème : les âges de la vie et le sculpteur Pierre Székely. Au moment de la mise en œuvre, en 1972, le projet est quelque peu
    Description :
    Le projet initial consistait en un long bassin rectangulaire (160 m x 7 m) dans lequel seraient , l'enfance, l'adolescence, l'âge adulte, le couple, l'âge mur, la mort. Les formes étaient prévues pour réfléchit à d'autres solutions, envisageant notamment une sculpture monumentale sur l'esplanade d'accès au Coglais) sur laquelle sont implantés des parterres carrés (4,5 x 4,5 m) où alternent petits bassins de la vie : L'en deçà inconnu, L'œuf de la conception, Le lac de la naissance, Les cubes de l'enfance , La porte de la connaissance de soi, Le pont de l'âge adulte, Le banc de la collectivité, Le siège de l'individualité, Les marches vers/de la connaissance du monde, La rencontre (ou le couple), La conscience de l'âge rugueuses et irrégulières, le sculpteur souhaitant reproduire l'effet naturel de l'érosion des siècles.
    Titre courant :
    sculpture monumentale : Le jardin de la méditation ou De la méditation des âges de la vie
    Illustration :
    Esquisse, réalisée en 1972, proposant une autre sculpture monumentale, située celle-ci sur le Esquisse de Robert Auzelle, localisant le bassin destiné à accueillir la sculpture monumentale et Plan esquissé sur calque, sans date, de Robert Auzelle présentant l'aspect définitif des Vue d'éléments de la partie centrale de la composition. Au premier plan à gauche et de dos, « le siège de l'individualité », à droite « le banc de la collectivité », puis, simple pierre plate « le pont », puis les neuf plots du « lac de la connaissance » puis « les cubes de l'enfance », enfin, élément le », puis au centre « la porte de la connaissance de soi », à droite on aperçoit le « siège de l'âge adulte
  • ensemble de modèles de tombes pour le cimetière intercommunal de la Fontaine-Saint-Martin
    ensemble de modèles de tombes pour le cimetière intercommunal de la Fontaine-Saint-Martin Valenton - 13, 15 avenue de la Fontaine-Saint-Martin - en ville
    Historique :
    Dans ses projets, Auzelle travaille autant sur la composition des cimetières que sur le dessin des . Maitre d'ouvrage et maitres d'œuvre reçoivent le soutien de la section Marbre-Granit-Pierre de la grande sobriété nécessitant peu de matière première. Malgré la commande par le syndicat de quelques modèles d'exposition et quelques premières réalisations et surtout faute d'assise légale, le règlement est
    Titre courant :
    ensemble de modèles de tombes pour le cimetière intercommunal de la Fontaine-Saint-Martin
    Illustration :
    sépulture délimitée et implantée en rang alors que le modèle proposait que la stèle soit placée sur une règlement des sépultures). Ce type de monument ne devait pas occuper au sol plus de 2,4 x 0,5 m, le reste de l'un des angles d'une borne portant le numéro de concession. IVR11_20149400050NUCA espace planté pour une surface de 1,4 x 2,4 m. Le monument lui-même ne devait pas occuper au sol plus de 1 m x 0,5 m, le reste de la surface devant être couverte d'herbe. Que l'inhumation soit pratiquée en sépulture d'un jeune sud-américain dans laquelle le sculpteur a cherché à évoquer un motif géométrique inca
  • cimetière intercommunal de la Fontaine-Saint-Martin
    cimetière intercommunal de la Fontaine-Saint-Martin Valenton - 13, 15 avenue de la Fontaine-Saint-Martin - en ville
    Historique :
    Bonneuil-sur-Marne, Charenton-le-Pont, Créteil, Joinville-le-Pont, Maisons-Alfort, Saint-Maur-des-Fossés et Saint-Maurice (Nogent-sur-Marne ne rejoindra le syndicat qu'après l'ouverture du cimetière et la commune situé à Créteil, sur les coteaux du Mont-Mesly et est désigné dans le plan d'aménagement intercommunal n , Auzelle (associé à André Mahe sur le dossier et à Hector Patriotis pour l'exécution), rend son avant Le Syndicat intercommunal pour la création d'un cimetière à Créteil regroupe les communes de de Valenton n'est pas adhérente). Le syndicat choisit un premier emplacement en 1958. Son projet est déclaré d'utilité publique en 1962 et le terrain acquis deux ans plus tard. Comprenant 30 hectares, il est . Il est déjà reconnu comme le spécialiste de l'architecture funéraire, après diverses publications , projets et réalisations (notamment le premier cimetière intercommunal d'Ile-de-France et premier véritable degrés s'étageant sur 4 niveaux, pour répondre à la dénivellation du terrain. Il prévoit l'installation
    Référence documentaire :
    et l'urbanisme funéraires parisiens à l'ère des métropoles. Regard sur l’œuvre et la pensée de Robert In Situ DUHAU, Isabelle. "Le cimetière intercommunal de la Fontaine-Saint-Martin à Valenton, une réalisation oubliée de Robert Auzelle". In Situ [en ligne], 31 / 2017, mis en ligne le 21 février 2017. Le mausolée Le mausolée. Revue mensuelle des arts et techniques des roches de qualité. N° 466 Mur vivant "Vers l'éternité. Cimetière intercommunal de la Fontaine Saint-Martin sur les
    Description :
    d'esthétique ainsi que d'assise légale, la restriction est abandonnée. Aujourd'hui le cimetière qui s'étend sur Face au nombre de sépultures exigées par le programme (près de 44 000), il n'est pas possible à espaces d'inhumation, entourés de verdure et de plantations les isolant les uns des autres, sur la base être soit des levées de terre pour des talus plantés, soit des murs de béton le long desquels s'adossent des tombes, soit des enfeus en rangées, soit des portiques à enfeus (le programme autorisant trois dessert les aires d'inhumation (ainsi le portage à bras des cercueils n'excède pas 30 à 40 m), tertiaire prévu beaucoup de places d'enfeus, mode d'inhumation peu prisé par les familles françaises. Le nombre , sont regroupés sur un espace dallé (B). Auzelle apporte un soin particulier au dessin des bâtiments de règlement dans lequel le dessin des sépultures serait réglementé, Auzelle ayant fourni un recueil de modèles et fait réaliser quelques exemples de tombes. Faute de consensus sur cet objectif de cohérence et
    Illustration :
    Plan localisant le premier projet de cimetière, sur le territoire de Créteil (aujourd'hui le long Plan de localisation du cimetière. En pointillés, deux parcelles initialement dans le périmètre du Dossier d'avant-projet. Plan d'ensemble du premier projet de cimetière, à Créteil, avril 1966. Le en même temps que le programme définitif. IVR11_20149400024NUCA Esquisse en couleurs sur calque, non signée, non datée. Schéma d'implantation des différents document éclaire la manière de travailler d'Auzelle, conjuguant le dessin au trait pour une première Coupe esquissée sur calque, non datée, non signée. Coupe esquissée, option A, pour la salle des Coupe esquissée sur calque, non datée, non signée. Coupe esquissée, option B, pour la salle des Dossier d'avant-projet, avril 1969. Plan de composition. Le parti des plantations est déjà lisible sur ce plan, Auzelle réservant les arbres de hautes tiges, en périphérie de l'équipement ou délimitant
1