Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 8 sur 8 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère (non étudié) Paris 6e arrondissement - 17 rue Guénégaud
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    par héritage en 1701 à Nicolas Boulet, trésorier de France à Châlons, leur petit-fils. En 1743 la La maison était dans la censive de Saint-Germain-des-Prés. La place fut acquise en 1657 et en 1666 la maison est déclarée par Damoiselle Marie Girard, veuve de Guillaume Menguy écuyer. La maison passe
    Dénominations :
    départ de rampe d'appui
    Description :
    et 3 côtés arrondis. La console de départ suit l'enroulement du limon. La rampe est composée de , piédouche et base. A trois reprises un pilastre au motif différent interrompt la succession de balustres. la dernière rangée de balustres, sur la palier du second étage est une restauration à l'identique. La maison
    Titre courant :
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère (non étudié)
    Illustration :
    Vue d'ensemble du départ de l'escalier. IVR11_20107500203NUC4A Vue du départ de l'escalier. IVR11_20107500204NUC4A
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère (non étudié) Paris 6e arrondissement - 12 rue Jacob
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Dénominations :
    départ de rampe d'appui
    Description :
    L'escalier se trouve dans le corps de logis sur rue à gauche en entrant et est ouvert sur le passage cocher qu'il enjambe. Il ne dessert qu'un étage. Il est en pierre. La rampe est composée de panneaux de balustres avec une frise haute et basse et quelques pilastres. Il a été restauré, certains
    Titre courant :
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère (non étudié)
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère dite maison Louvencourt (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère dite maison Louvencourt (non étudié) Paris 6e arrondissement - 16 rue Visconti
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Thomas de Burgensis, et fut construite vers 1658 pour Augustin de Louvencourt, conseiller du roi et maître ordinaire de la chambre des comptes.
    Dénominations :
    départ de rampe d'appui
    Description :
    La maison à porte cochère est constituée d'un corps de logis double sur la rue et d'un second plus simple, en retour d'équerre sur la cour. La cage de l'escalier est située dans cette aile à l'intersection des deux corps de logis. L'escalier dessert deux étages. Les balustres qui composent la rampe se est stylisé et son dessin s'éloigne du modèle de base : il est composé d'un pied formé de deux est formé de deux enroulements maintenant la panse par un collier mouluré, plus large que le premier . L'amortissement de la rampe formé par l'enroulement de la rampe sur elle-même répond ainsi à l'arrondi du mur
    Titre courant :
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère dite maison Louvencourt (non étudié)
    Illustration :
    Vue d'ensemble du premier palier et de la seconde volée. IVR11_20097500973NUC4A Vue de la console de départ et de la première volée. IVR11_20097500970NUC4A
  • rampe d'appui, départ de rampe d'appui, escalier du petit hôtel de Conti (non étudié)
    rampe d'appui, départ de rampe d'appui, escalier du petit hôtel de Conti (non étudié) Paris 6e arrondissement - 3 impasse Conti
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1669 Henri Duplessis de Guénégaud, qui vient de perdre sa charge de secrétaire de la maison du corps de logis étroit mais double en profondeur.
    Dénominations :
    départ de rampe d'appui
    Description :
    étage. La cage était dotée au niveau supérieur d'un passage bordé par une balustrade de fer. Cette disposition est actuellement masquée par un palier moderne. Le dessin de la rampe fut donné par Jules Hardouin Mansart lui-même. Elle est constituée de panneaux larges remplis d'un motif de balustre aux proportions amples dont le dessin reprend la forme d'une amphore. L'amortissement de la rampe est composé d'une
    Titre courant :
    rampe d'appui, départ de rampe d'appui, escalier du petit hôtel de Conti (non étudié)
    Illustration :
    Départ de rampe et vestige du limon de la volée disparue. IVR11_20107500465NUC4A Vue du vide central en forme de rognon d'un escalier secondaire. IVR11_20107500469NUC4A Détail du décrochement de la rampe. IVR11_20107500467NUC4A Détail des panneaux décorés de balustres. IVR11_20107500466NUC4A Vue de l'unique volée de l'escalier. IVR11_20107500464NUC4A
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte piétonne puis cochère (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte piétonne puis cochère (non étudié) Paris 6e arrondissement - 14 rue Visconti
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    , probablement vers 1650. La maison a été achetée le 13 mai 1699 par Geneviève Dezaleux, veuve d'Augustin de , les deux longés par une allée, de l'escalier dans oeuvre, de deux étage comportant chacun une grande jardin au fond. Un plan de 1771 (AN) montre qu'à cette date une écurie a été construite et que l'entrée
    Description :
    La cage d'escalier est ouverte sur la cour. Le mur d'échiffre de la première volée est en pierre et ensuite l'escalier est à vide central avec limon en bois. La rampe est composée de panneaux étroits avec ondulée ornée d'un fleuron jaillit des volutes enroulées à la base de la panse.
    Titre courant :
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte piétonne puis cochère (non étudié)
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère dite hôtel du Gué (détruite) (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère dite hôtel du Gué (détruite) (non étudié) Paris 6e arrondissement - 3 rue du Regard
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    de la rampe ont été remontés à Carnavalet.
    Dénominations :
    départ de rampe d'appui
    Titre courant :
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère dite hôtel du Gué (détruite) (non étudié)
    Illustration :
    Fragment de la rampe d'appui et de la console de départ remonté au musée Carnavalet, (entrée de la Détail des lambrequins d'un panneau remonté au musée Carnavalet, (entrée de la salle 28 Vue d'un panneau rampant remonté au musée Carnavalet, (entrée de la salle 28 Détail d'un panneau rampant remonté au musée Carnavalet, (entrée de la salle 28 Vue d'un panneau droit remonté au musée Carnavalet, (salle 17 dite de Villacerf
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Marsilly (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Marsilly (non étudié) Paris 6e arrondissement - 18 rue du Cherche-Midi
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    chaussées, une maison à l'enseigne de la ville de Namur qui appartenait à Jean Baptiste Henry, marchand Hardouin Mansart de Sagonne. C'est l'ornemaniste Nicolas Pineau qui aurait réalisé les sculptures et sans doute aussi le dessin de l'exceptionnelle rampe. Bonneau ne résidait pas dans cet hôtel qu'il loua pour dix ans au marquis de Hautefort. La fille de Claude Bonneau, Madeleine et son époux, Jacques de Commines seigneur de Laborde et de Marsilly gentilhomme ordinaire de la chambre du roy honoraire en hérite de généalogie Andriveau.
    Dénominations :
    départ de rampe d'appui
    Description :
    panneaux de chaque volée, dissymétriques et tous différents, sont séparés par des pilastres. Un dessin l'auteur du dessin de la rampe.
    Auteur :
    [architecte] Hardouin Mansart de Sagonne Jacques
    Titre courant :
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Marsilly (non étudié)
    Annexe :
    , inv. n° 29102 Bibliographie Gady, Alexandre, les hôtels particuliers de Paris du moyen âge à la Belle
    Illustration :
    Le départ et la première volée de l'escalier. A gauche la porte de l'ancienne loge du portier Le départ et la première volée de l'escalier. IVR11_20097501070NUC4A La gaine de départ et la première volée. IVR11_20097501071NUC4A La gaine de départ vue de face. IVR11_20097501072NUC4A La gaine de départ vue de trois-quart. IVR11_20097501073NUC4A La gaine de départ : vue latérale. IVR11_20097501074NUC4A Le panneau de retour de la première volée. IVR11_20097501075NUC4A Vue du corps central de la façade sur rue. IVR11_20097501066NUC4A La façade antérieure de l'hôtel entre cour et jardin. IVR11_20097501068NUC4A
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte bâtarde (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte bâtarde (non étudié) Paris 6e arrondissement - 15 rue Gît-le-Coeur
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    L'escalier de la maison se trouve au fond d'un vestibule qui donne ensuite sur une courette. Le vide central de l'escalier, dont le limon est en bois, a une forme cylindrique particulièrement remarquable. le garde-corps est composé de panneaux étroits dans lesquels s'inscrivent des balustres au motif très simple. Le départ est composé de l'enroulement de la main courante sur elle-même.
    Titre courant :
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte bâtarde (non étudié)
    Illustration :
    Départ de l'escalier et vide central circulaire. IVR11_20107500244NUC4A Derniers balustres de l'escalier. IVR11_20107500246NUC4A Vue d'un garde-corps de la façade avec un chiffre. IVR11_20107500243NUC4A
1