Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • calice et patène de François-Joseph Bertrand-Paraut, 1819
    calice et patène de François-Joseph Bertrand-Paraut, 1819 Meaux -
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître poinçons de titre et de garantie (Paris, 1819-1838), un 3e poinçon régulièrement employé avec eux et traditionnellement dit "poinçon d'essai" (la dame grecque dans un ovale, avec un P) et enfin le poinçon de maître : FJB avec burette. La patène porte également quatre poinçons : celui de l'orfèvre (à demi effacé), le 1er titre Paris 1819-1838, la dame grecque dans un ovale avec un P, et enfin le poinçon de moyenne
    Historique :
    toute la France, aussi bien dans des trésors de cathédrales (Tulle) que dans la sacristie de petites l'acquisition le 18 octobre 1819, en même temps que divers autres objets du culte, dont deux baisers de paix d'orfèvres à la production tout aussi abondante : la cathédrale de Meaux conserve aussi un calice de Pierre par Louis XVIII à la cathédrale de Moulins en 1823 : cette chapelle, également réalisée par François
    Référence documentaire :
    p. 386-388 L'orfèvrerie dans la cathédrale de Meaux, in : La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux , 2014, p. 375-400. FÖRSTEL, Judith et PLOUVIER, Martine. L'orfèvrerie dans la cathédrale de Meaux. In CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Meaux : Société historique de Meaux et sa
    Représentations :
    Portement de Croix instruments de la Passion
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Titre courant :
    calice et patène de François-Joseph Bertrand-Paraut, 1819
    Dimension :
    Dimensions du calice : h=34 ; d pied=17,2 ;d coupe = 11. Poids du calice: 1344 g. Diamètre de la patène : d = 18 cm. Poids de la patène : 327 g.
    Texte libre :
    En 1819, la fabrique de la cathédrale passa commande de plusieurs objets à l'orfèvre parisien (IM77000371), un vase pour les Saintes Huiles, une croix de procession, deux chandeliers et deux baisers de paix (IM77000378). Elève et gendre de Pierre Paraud, François-Joseph Bertrand-Paraut reprit en 1817 (date d’insculpation de son poinçon d’orfèvre) l’atelier familial au 18, rue des Arcis. La cathédrale de ayant remployé une coupe un peu plus ancienne portant le poinçon de Pierre Paraud, qui devait faire partie du fonds de l’atelier (IM77000317). Cette maison fabriquait « toutes sortes d’orfèvrerie, tant officiel de la Grande Aumônerie.
    Illustration :
    Détail d'un médaillon de la coupe : Flagellation du Christ. IVR11_20107700054NUC4A Détail du rebord du pied : médaillons représentant des Instruments de la Passion (à gauche) et la table des pains de proposition (à droite). IVR11_20107700058NUC4A Détail des poinçons de titre 1 et grosse garantie argent, Paris, 1819-1838, sur la coupe Détail des poinçons insculpés au revers du pied : un poinçon ovale avec figure de dame et lettre P Détail de l'inscription gravée sur le pied : "Bertrand-Paraut Fecit 1819". IVR11_20107700061NUC4A
1