Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 36 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maison de campagne dite le château Itasse
    maison de campagne dite le château Itasse Maurecourt - 1 rue Itasse - en ville - Cadastre : 1983 AE 84, 85, 88, 89, 90, 208, 209, 211
    Historique :
    pas sur le plan de 1701, en revanche elle existe en 1731. Après le décès d'Anne-Marie Cotelle en 1779 1824 elle appartient à Jacques Le Seigneur, qui sera maire de Maurecourt. C'est en 1833 que la famille
    Description :
    décès de 1779 : un vestibule avec un escalier à rampe en fer, un salon donnant sur le jardin, salle à La propriété est telle qu'elle est décrite dans le terrier de 1766 et surtout l'inventaire après manger et salon de part et d'autre et chambres à l'étage. La maison était alors couverte en tuile. Le
    Titre courant :
    maison de campagne dite le château Itasse
    Illustration :
    Plan sur le cadastre napoléonien. (AD Yvelines). IVR11_20087800016NUC1A L'escalier vue plongeante sur le départ. IVR11_20077800341XA Le château vu depuis la grille donnant sur la partie boisée du parc. IVR11_20077800346XA Le monogramme d'Anne-Marie Cotelle sur la grille. IVR11_20077800352XA La façade sur jardin. Carte postale. (Collection particulière). IVR11_20087800490NUC2 Les escaliers extérieurs latéraux sont sans doute des aménagements du XIXe siècle. Le motif de Le jardin et la façade postérieure du château. IVR11_20077800333XA Le potager et un bâtiment agricole. IVR11_20077800342XA Le mur de clôture qui a servi de mur à chasselas. IVR11_20077800348XA
  • maison de campagne dite le Clos du Roy
    maison de campagne dite le Clos du Roy Maurecourt - 44 rue du Maréchal de Lattre-de-Tassigny - en ville - Cadastre : 1983 AI 388
    Historique :
    manière schématique sur le plan de 1702 et surtout de manière beaucoup plus précise sur le plan de 1731 bâtiment. Son allure actuelle de style néo-classique pourrait dater de cette époque. Le cadran solaire qui billard, une maison de concierge, des écurie et remise. Le jardin est aujourd'hui en partie loti. Des murs
    Description :
    Le bâtiment principal comporte un corps central avec fronton. Les caves s'étendent sous la partie
    Titre courant :
    maison de campagne dite le Clos du Roy
    Appellations :
    le Clos du roy
    Illustration :
    Plan sur le cadastre napoléonien. (AD Yvelines). IVR11_20087800008NUC1A Les deux pavillons d'entrée, le portail et les communs. IVR11_20077800290XA Façade sur rue des anciens communs. IVR11_20077800286XA La façade sur jardin du bâtiment principal. IVR11_20077800304XA Anciens murs à chasselas dans le parc. IVR11_20077800314XA Anciens murs à chasselas dans le parc : un os. IVR11_20077800316XA
  • maison de notable dite le château de Choisy
    maison de notable dite le château de Choisy Maurecourt - 29bis rue de Choisy - en ville - Cadastre : 1964 AD 471, 1022, 1024, 1029, 1032,
    Historique :
    Le Petit Choisy appartenait à François Cauvry en 1820. Il comportait des bâtiments, un jardin et des terres. Selon le recensement de 1817, c'était un vigneron. La propriété fut acquise par Jacques la propriété appelée le château de Choisy qui a été publiée en 1878 dans l'Encyclopédie
    Représentations :
    Les carreaux de céramique qui ornaient les impostes ont été rassemblés sur un mur latéral.
    Description :
    Initialement le porche d'entrée se trouvait sur le côté gauche de la façade. L'accès a été modifié ajoutée sur le côté droit de la façade. Le premier étage comportait quatre chambres de maîtres avec cabinets de toilettes et l'étage de comble trois chambres de domestiques et une lingerie. Le décor de la façade comporte des carreaux de céramique sur les impostes des fenêtres du premier étage et un large contreforts en béton qui abritent désormais le porche d'entrée.
    Titre courant :
    maison de notable dite le château de Choisy
    Illustration :
    Plan de l'ancienne maison sur le cadastre napoléonien. (AD Yvelines). IVR11_20087800004NUC1A La façade donnant sur le parc. Carte postale. (Collection particulière). IVR11_20087800476NUC2 La façade sur rue avec l'extension de la salle de billard. Photographie. (Collection particulière Façade sur jardin de l'extension de la salle de billard. Photographie. (Collection particulière Vue générale de la façade sur jardin et du parc. Carte postale. (Musée de l'Ile-de-France La façade sur jardin. IVR11_20077800279XA
  • cadran solaire
    cadran solaire Maurecourt - 44 rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny
    Inscriptions & marques :
    Devise : 1762 le soleil de justice orne de ses dons la maison qu'il veut habiter
  • maître-autel, gradin d'autel, tabernacle
    maître-autel, gradin d'autel, tabernacle Maurecourt
    Représentations :
    ; épi, pampre) ; pélican ; IHS ; Le Christ est assis et tient le Livre. La croix est entourée par le serpent. Des oiseaux boivent dans le calice ; l'agneau est représenté avec une croix.
    Description :
    tandis que le gradin et le tabernacle ont été placés au fond du chœur. L'autel est orné de deux colonnettes corinthiennes à chacune des extrémités et de trois arcatures en plein cintre reposant aussi sur des colonnettes corinthiennes ; dans celle du milieu se trouve l'IHS. Le gradin comporte 3 médaillons sculptés de symboles christiques de part et d'autre du tabernacle où trône le Christ en majesté.
  • poste
    poste Maurecourt - 3 rue du Maréchal-Leclerc - en ville - Cadastre : 1964 AH 189
    Description :
    Le bureau a été agrandi à l'arrière.
  • cimetière
    cimetière Maurecourt - en ville - Cadastre : 1964 AH 48
    Historique :
    Le nouveau cimetière a été offert à la commune par le maire, Claude Brillet en 1853, le précédent
  • bannière de procession : Immaculée Conception
    bannière de procession : Immaculée Conception Maurecourt
    Matériaux :
    soie satin brodé application sur textile
    Description :
    La Vierge est en soie rapportée. Le visage et les mains sont en toile peinte.
  • verrières (7)
    verrières (7) Maurecourt
    Historique :
    été très endommagés lors du bombardement du pont Eiffel le 28 mai 1944. Et ont été complétés au cours
    Matériaux :
    verre transparent grisaille sur verre jaune d'argent gravé
    Description :
    . Dans le tympan les anges portent l'église de Lorette. Les baies 1 et 2 sont des décoratives avec un médaillon de saint Jean et de saint Vincent. La baie 5 comporte le christ en Bon Pasteur dans la partie centrale et le portrait en vitrail photographique de Jacques Petit. En face le vitrail donné par Rosalie
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la baie 4 : le Bon Pasteur. IVR11_20067800794VA
  • lambris de demi-revêtement, ensemble de 33 stalles
    lambris de demi-revêtement, ensemble de 33 stalles Maurecourt
    Représentations :
    rinceau ; coquille ; ordre ionique ; Le lambris central en noyer est composé de cinq panneaux de panneaux latéraux en chêne sont scandés de pilastres ioniques, le même décor de rinceau, billettes et
  • château de Glatigny (détruit)
    château de Glatigny (détruit) Maurecourt - Glatigny - en écart - Cadastre : 1983 AD 179-192, 205-223, 227-288, 230-237, 892-894, 655, 955, 956, 958, 1004-1005, 1033-1334
    Historique :
    Un château est attesté sur le plan terrier de 1701. En 1777 la propriété est vendue par Louis achète à la même date le château de Maisons). Il le vend en 1786 à Henri Lavabre, écuyer. Il passe Joseph-Pierre Salonnier de Tannay (an VII). En 1814 le château est quasiment en ruine comme le montre un adjudication le 6 août 1814 et le revend par lots à des cultivateurs locaux le 2 octobre de la même année.
    Description :
    Lors de la vente de 1786, le château comprend cour, basse cour, colombier, logement de jardinier et bois. Le plan annexé à la vente par lots de 1814 montre un château en U autour d'une cour d'honneur et à côté une basse cour située à côté. Une laiterie se trouvait un peu plus loin. Dans le parc
    Illustration :
    Plan des dîmes d'Andrésy, Jouy-le-Moutier et Vauréal et du domaine de la ferme d'Andrésy, 1778
  • fonts baptismaux n°1
    fonts baptismaux n°1 Maurecourt
    Historique :
    Ces fonts ne sont pas signés mais ils sont identiques à ceux d'Auffargis réalisés par le fondeur parisien Ducel. On trouve aussi des modèles du même genre dans le catalogue des fonderies du Val d'Osne
    Description :
    La cuve repose sur un pied cannelé. Elle est séparée en deux parties. Le décor qui la surmonte comporte deux têtes ailées (un garçon et une fille) surmontant le triangle divin dans une nuée rayonnante.
  • maison de vigneron, impasse Hoche
    maison de vigneron, impasse Hoche Maurecourt - impasse Hoche - en ville - Cadastre : 1964 AH 170, 1148
    Historique :
    la partie principale d'habitation qui se trouve dans le prolongement de la maison mitoyenne a été construite après 1731, probablement en 1763 car sa cave se trouve dans le prolongement de la précédente. Les parcelles étaient distintes dès le cadastre napoléonien. Les autres bâtiments, à usage agricole
    Description :
    le sol. L'escalier est large. La cave se compose d'un seul vaisseau voûté en berceau bien appareillé comme celle qui se trouve dans le prolongement et porte la date de 1763 gravée. Le logis comporte un
  • croix de cimetière
    croix de cimetière Maurecourt - en ville - Cadastre : 1964 AH 48
    Historique :
    La croix a été offerte par le Maire, Claude Brillet et son épouse en 1853.
    Description :
    repose sur une haute plinthe. Celle-ci porte une étoile à cinq branches. Une plaque commémorative porte
  • ferme, 14 rue de l'Oise
    ferme, 14 rue de l'Oise Maurecourt - Glatigny - 14 rue de l' Oise - en écart - Cadastre : 1983 AD 177, 178
    Historique :
    La cave a probablement été construite en liaison avec le château de Glatigny sur les terres duquel
    Description :
    La maison d'habitation, sur rue, a été recouverte d'un crépi et certaines ouvertures murées. Elle a néanmoins encore une belle corniche à denticules qui montre le soin apporté à sa construction. Le bâtiment agricole en fond de cour est couvert en tuiles mécaniques. Il est construit sur une belle cave voûtée. A
    Illustration :
    Plan de la maison sur le cadastre napoléonien. (AD Yvelines). IVR11_20087800001NUC1A Le bâtiment d'exploitation agricole entre cour et jardin : la façade sur jardin La maison d'habitation, façade sur la rue. IVR11_20077800213XA Le bâtiment d'exploitation agricole entre cour et jardin : vue de l'escalier couvert et de la porte Le bâtiment d'exploitation agricole entre cour et jardin : vue d'ensemble. IVR11_20077800217XA Le bâtiment d'exploitation agricole entre cour et jardin : la porte desservant l'ancienne chèvrerie Le bâtiment d'exploitation agricole entre cour et jardin : la porte desservant l'ancienne écurie Le puits récemment restauré. IVR11_20077800223XA Le bâtiment d'exploitation agricole entre cour et jardin : détail du mur sud qui servait de mur à Le bâtiment d'exploitation agricole entre cour et jardin : on aperçoit les alignements d'os
  • croix d'autel
    croix d'autel Maurecourt
    Représentations :
    . Le perizonium est retenu par une corde et flotte à sa droite. Les deux pieds sont cloués séparément . La tête retombe sur l'épaule droite.
  • maison de campagne, mairie-école, presbytère, actuellement copropriété
    maison de campagne, mairie-école, presbytère, actuellement copropriété Maurecourt - 18 rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1983 AH 355
    Historique :
    . En retour sur la rue se trouve une petite maison de vigneron. En 1824 la maison qui appartient au Général Lepic est achetée par la municipalité pour y installer le presbytère, l'école et la mairie. La redistribution des lieux est faite par l'architecte Goix. Le logement de l'instituteur se trouve dans la maison
    Illustration :
    Plan sur le cadastre napoléonien. (AD Yvelines). IVR11_20087800022NUC1A Le portail sur la rue. Carte postale. (Collection particulière). IVR11_20087800564NUC2 Le portail sur la rue. Carte postale. (Collection particulière). IVR11_20087800566NUC2 L'aile gauche en retour abritait le presbytère. IVR11_20077800134XA La façade sur la rue du bâtiment principal qui abritait l'école et la mairie. L'aile droite était le logement de l'instituteur. IVR11_20077800136XA La façade arrière et le mur de clôture du jardin, ancien clos. IVR11_20077800138XA Le cellier qui se trouve sous l'ancien logement de l'instituteur. Vue d'ensemble
  • maison de vigneron, 18 rue Carnot
    maison de vigneron, 18 rue Carnot Maurecourt - 18 rue Carnot - en ville - Cadastre : 1983 AI 108, 339
    Historique :
    Des bâtiments sont attestés sur le plan de 1701, sans qu'on puisse en préciser la nature. Le plan n°1, 2 et 3. En revanche la partie où se trouve le cellier n°4 est postérieure (mais existe en 1821 ). Le passage charretier est postérieur au cadastre napoléonien. Cette propriété a été à un moment
    Description :
    Entrée par un passage charretier très haut à gauche duquel se trouve le cellier n°1 très profond le passage. Ce cellier a une voûte bien appareillée. Au dessus petit corps de bâtiment composé de ) en rez-de-chaussée et un grenier à l'étage à charpente apparente. Le bâtiment suivant, placé hangar à charpente moisée. En retour, en héberge, un bâtiment en appentis. Le bâtiment d'habitation actuel à un étage tourne quasiment le dos à la cour. Ses ouvertures sont essentiellement du côté de la
    Illustration :
    Plan sur le cadastre napoléonien des deux maisons 18 et 20 rue Carnot. (AD Yvelines Façade sur rue. IVR11_20077800421XA Entrée de la cave très profonde se trouvant à l'entrée sous le passage charretier
  • chaire à prêcher
    chaire à prêcher Maurecourt
    Description :
    La chaire à perdu son abat-voix. Elle se compose d'une cuve montée sur un pied polygonal. Le décor ne comprend qu'un semis de fleurs de lys parsemé dans le fond des arcatures cintrées. Elle a été placée en ambon dans le chœur.
  • maison de campagne, 7 rue du Général-de-Gaulle
    maison de campagne, 7 rue du Général-de-Gaulle Maurecourt - 7 rue du Général-de-Gaulle - en ville - Cadastre : 1983 AH 298, 291, 309
    Historique :
    existe en 1731. Elle fut achetée à la Révolution par Geoffroy et habitée par son gendre, le général Lepic et sa fille comme le montre le recensement de 1817. A cette date, la maisonnée comprend quatre
    Description :
    La cave médiévale se développe différemment de la maison actuelle. La maison habitée par le général Lepic comportait un vestibule dans l'axe central. La partie gauche, qui comportait l'escalier et le
    Illustration :
    Plan sur le terrier de 1731. (AN, N IV Seine-et-Oise 19). IVR11_20087800003NUC1A Plan sur le cadastre napoléonien. (AD Yvelines). IVR11_20087800002NUC1A La plaque est utilisée en décor sur le mur de la façade sur jardin. IVR11_20077800466XA Détail de la corniche à modillons d ela façade sur cour. IVR11_20077800460XA Détail de la corniche à modillons de la façade sur jardin. IVR11_20077800462XA La façade sur jardin. IVR11_20077800464XA Puits dans le jardin. IVR11_20077800468XA Cellier gothique : le fond du cellier, au delà de la croisée d'ogives. IVR11_20077800478X