Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 24 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison de notable
    Maison de notable Mantes-la-Jolie - place du Hèvre - en ville - Cadastre : 2014 AB 712
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Présent sur le cadastre napoléonien de 1810 Il appartient alors à Goulancourt, plâtrier.
    Référence documentaire :
    AD Yvelines. 3 P3 1351. Mantes-la-Jolie, matrice de la contribution foncière (propriétés bâties ), 1813. AD Yvelines. 3 P3 1351. Mantes-la-Jolie, matrice de la contribution foncière (propriétés bâties AD Yvelines. 3 P3 1354. Mantes-la-Jolie, état de sections des propriétés bâties et non bâties , 1811-1812. AD Yvelines. 3 P3 1354. Mantes-la-Jolie, état de sections des propriétés bâties et non
    Titre courant :
    Maison de notable
    Illustration :
    Vue de la maison dans son site, depuis l'île de Limay. IVR11_20157800213NUC4A Vue de la maison depuis la place du Hèvre. IVR11_19777800735X Vue de la façade sur le quai des Cordeliers et la Seine. IVR11_19777800734X Vue de la façade de l'hôtel du côté du quai des Cordeliers et de la Seine. IVR11_20157800211NUC4A Vue de la façade sur la place. IVR11_20157800238NUC4A
  • Maison rue de la Gabelle
    Maison rue de la Gabelle Mantes-la-Jolie - 4 rue de la Gabelle - en ville - Cadastre : 2015 AH 453
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    de l'architecte des bâtiments de France E. Delaunay qui l'a sauvée, comme le relate le bulletin (détruite) (Section A2, parcelle 162), cette maison a subi de nombreuses transformations depuis. Elle devait être abattue lors de l'opération de résorption de l'habitat insalubre de 1958-64. C'est l'intervention municipal : « Les monuments historiques ont exigé que soient conservés les vieux bâtiments du 4, 6, 8 rue de la Gabelle qui feront la transition entre les groupes HLM du quai de la Tour et les maisons traditionnelles de la rue Nationale et du secteur de la Collégiale. Cette judicieuse remarque a entraîné des complications juridiques de propriété assez sérieuses étant donné que les bâtiments en cause étaient déjà expropriés ». De ce fait l'ancienneté de la maison a été accentuée par la mise à nu des pans-de-bois qui à
    Murs :
    calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit pan de bois
    Description :
    La maison actuelle occupe toute sa parcelle. Elle est isolée à la suite de la destruction de la , elle a une façade pignon qui donne sur la rue de la Pêcherie et qui a conservé l'irrégularité de ses ouvertures. La fenêtre du pignon, qui donne sur les combles, a été élargie. Du côté de la rue de la Gabelle niveau des caves a été entièrement repris et se présente actuellement avec des voûtains de brique soutenus par des barres métalliques. Cette cave communiquait avec celle de la maison voisine, comme
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - 4 rue de la Gabelle - en ville - Cadastre : 2015 AH 453
    Titre courant :
    Maison rue de la Gabelle
    Texte libre :
    part par les bombardements de 1944 et d'autre part par la modernisation du centre ville.
    Illustration :
    Vue de la maison avant la destruction du quartier. Fonds Bertin. IVR11_20177800617NUC2B Vue de la rue de la Gabelle en 1910. La maison se trouve à gauche. IVR11_20157800118X Vue du groupe de maison du 2 au 6 rue de la Gabelle. IVR11_20157800293NUC4A vue de la maison depuis la tour saint-Maclou IVR11_20177800885NUC4A Vue d'ensemble de la maison dont les pans-de-bois ont été mis à nu. IVR11_20157800294NUC4A
  • Maison de notable, 57, rue Castor
    Maison de notable, 57, rue Castor Mantes-la-Jolie - 57 rue Castor - en ville - Cadastre : 2015 AH 329, 420
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    est déclarée comme augmentation de construction en 1873 par Charles Boudin. Elle comporte alors 22 portes et fenêtres, ce qui correspond à son état actuel. On peut donc dater l'édifice de cette époque . Comme le propriétaire est entrepreneur de travaux publics, on peut lui attribuer la construction de de Charles Boudin, entrepreneur, de son épouse née Fraboulet, de deux filles de 21 et 14 ans et de deux employées. La matrice cadastrale signale qu'en 1901 la propriétaire est la veuve de Charles Boudin.
    Référence documentaire :
    p.68 AD Yvelines, 3P3 1354. Etat de section AD Yvelines, 3P3 1354. Etat de section p.2 AD Yvelines, 9 M 666/4. Recensement de la population. 1896. AD Yvelines, 9 M 666/4 . Recensement de la population. 1896.
    Représentations :
    Chaque baie est ornée d'une mouluration composée d'une rosace centrale enrubannée et de fleurettes . Les frontons des lucarnes ont des têtes de loup (?).
    Description :
    Cette maison de notable était installée sur une grande parcelle qui a été divisée depuis. La maison au premier étage et d'un œil-de-bœuf dans les combles. L'accès au jardin depuis la rue se fait par un -de-chaussée et corniches à décor floral à l'étage.
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    Maison de notable, 57, rue Castor
    Texte libre :
    Placée non loin du centre ville, cette maison est représentative des maisons de notables
    Illustration :
    La façade sur jardin est caractéristique des maisons de notable : ordonnancement, mise en valeur de Détail du décor des lucarnes : tête de loup schématisée. IVR11_20177800364NUC4A Escalier conduisant au jardin de la maison. IVR11_20177800365NUC4A
  • Maison dite Chalet, 72 rue Castor
    Maison dite Chalet, 72 rue Castor Mantes-la-Jolie - 72 rue Castor - en ville - Cadastre : 2015 AK 272
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    le décor est concentré sur les épis de faitage.
    Murs :
    calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille
    Description :
    L'organisation de la maison et son mode constructif sont bien connus grâce à la publication de 1907 (mais il n'a pas été possible de la visiter). C 'est un édifice au plan très courant avec un vestibule central distribuant à l'avant cuisine et salle à manger, salon. Sur le jardin une pièce en rez-de-chaussée abrite la salle de billard prolongée par une salle à manger d'été en treillis de bois. La maison compte trois chambres plus une chambre de bonne sur deux étages. L'édifice a été construit en moellons de calcaire avec un décor de pan-de-bois très original. La couverture est en tuiles plates dont certaines en forme d'écailles sur les auvents. La décoration intérieure est très classique : salon de style Louis XV , salle à manger de style Henri II avec poutres apparentes, salle de billard de style art nouveau.
    Étages :
    étage de comble
    Texte libre :
    Placée en haut de la rue Castor, non loin du carrefour avec la rue de la République, cette maison rassemble tous les attributs de la maison de villégiature : l'appellation de "chalet", une architecture toute la vallée de la Seine" , une terrasse d'été et une salle de billard.
    Illustration :
    La façade sur rue de la maison est restée dans son état initial, de même que la barrière et le Le portail d'entrée a conservé son décor en pitchpin et ses épis de faîtage. IVR11_20177800358NUC4A Les épis de faîtage proviennent des Mureaux. IVR11_20177800359NUC4A Epi surmontant la demi-croupe de la façade. On comprend que ces ornements avaient aussi une fonction utilitaire renforçant l'étanchéité de cette partie du toit. IVR11_20177800360NUC4A
  • Ensemble de deux maisons jumelles
    Ensemble de deux maisons jumelles Mantes-la-Jolie - 93-99 Boulevard du Maréchal-Juin - en ville - Cadastre : 2017 AK 49-50-57-58
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Murs :
    brique pan de bois
    Description :
    Le premier groupe est construit en pans-de-bois ourdi de brique. Le second, sans doute postérieur
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Titre courant :
    Ensemble de deux maisons jumelles
    Illustration :
    Vue d'ensemble de deux maisons jumelles et de la maison de bourg qui leur est accolée par rapport à un axe central souligné par un décor de brique. IVR11_20167800371NUC4A Vue des maisons jumelles de type pittoresque. IVR11_20167800370NUC4A
  • Maison de notable 13 avenue du Président-Roosevelt
    Maison de notable 13 avenue du Président-Roosevelt Mantes-la-Jolie - 13 avenue du Président-Roosevelt - en ville - Cadastre : 2015 AI 445
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Gabriel Philippe Petit, entrepreneur de diligences. Elle a changé plusieurs fois de propriétaires au cours
    Description :
    Cette maison de notable se trouvait au milieu d'une grande parcelle ayant aussi une issue sur la rue arrière (actuelle avenue de la Division-Leclerc) qui a été divisée depuis. C 'est une maison en brique et pierre avec toiture en ardoise élevée d'un étage et comportant cinq travées. La porte de la maison est encadrée de deux colonnes à chapiteaux corinthiens. La grille de l'entrée est en ferronnerie
    Étages :
    étage de comble rez-de-chaussée surélevé
    Titre courant :
    Maison de notable 13 avenue du Président-Roosevelt
    Illustration :
    Détail de la porte d'entrée au décor raffiné (sculpture, marquise, ferronnerie
  • Maison de M. Moitte (détruite)
    Maison de M. Moitte (détruite) Mantes-la-Jolie - - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette maison qui n'a pas été localisée a été publiée comme œuvre de M. Happe construite pour M . Moitte. Le commentaire précise "des ordres de colonnes, des statues, des bas-reliefs en décorent les péristyles et les croisées, ainsi que les vestibules et les salles de représentation. Toutes les pièces principales sont en outre enrichies de différens sujets de sculpture et de peinture". Ce décor néo-classique n'est pas étonnant pour un commanditaire tel que sculpteur tel que Jean-Guillaume Moitte grand prix de Rome et y ayant séjourné de 1768 à 1773. Il est mort en 1810 et la maison est donc antérieure. Les matrices cadastrales ne comportent pas de propriétaire de ce nom.
    Référence documentaire :
    châteaux, maisons de campagne et habitations rurales... KRAFFT, Jean-Charles, RANSONNETTE, Nicolas . Recueil d'architecture civile contenant les plans, coupes et élévations des châteaux, maisons de campagne et habitations rurales.... Paris : imprimerie de Crapelet 1812.
    Précision dénomination :
    de villégiature
    Description :
    centrale à l'italienne, la salle à manger. Elle comporte, comme les maisons d eplaisance, de nombreuses terrasses et balcons et le salon s'avance sur le jardin par un arrondi percé de trois hautes baies.
    Titre courant :
    Maison de M. Moitte (détruite)
    Illustration :
    Elevation, coupe et plan de la maison. (Krafft et Ransonnette, 3e cahier, pl. 17
  • Maison, 108, Boulevard du Maréchal-Juin
    Maison, 108, Boulevard du Maréchal-Juin Mantes-la-Jolie - 108 boulevard du Maréchal-Juin - en ville - Cadastre : 2017 AK 399
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Maison construite autour de 1900.
    Description :
    Maison de type villa remarquable par son décor de terre cuite.
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Vue de la façade principale. IVR11_20167800368NUC4A
  • Ensemble de 3 pavillons
    Ensemble de 3 pavillons Mantes-la-Jolie - 95-99 rue de Seine - en ville - Cadastre : 2017 Ak 26-27-564
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    Construits en rez-de-chaussée surélevé ces trois pavillons forment un front urbain original du fait de leur mitoyenneté.
    Étages :
    en rez-de-chaussée surélevé
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - 95-99 rue de Seine - en ville - Cadastre : 2017 Ak 26-27-564
    Titre courant :
    Ensemble de 3 pavillons
  • Maison, 15 rue du Chapeau rouge
    Maison, 15 rue du Chapeau rouge Mantes-la-Jolie - 15 rue du chapeau rouge - en ville - Cadastre : 2014 AD 148
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    Cette maison de bourg alignée, à pan coupé, est située à l'angle de deux rues d'inégale importance que les encadrements des baies sont faits d'une alternance de brique rouge et de ciment blanc. L'axe fort de cette maison s'organise autour du pan coupé prolongé par une large cheminée en brique , quadrangulaire. Ce pan est réalisé, par contraste, en meulière rocaillée encadrée de chainage en brique. Sur la meulière se détachent, superposés, deux cartouches allongés, ornés à leurs extrémités de cabochons en
    Étages :
    étage de comble
    Texte libre :
    Cette maison de bourg est marquée par le traitement remarquable de son pan coupé. Il vient
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la maison. IVR11_20167800416NUC4A
  • hôtels, maisons, immeubles
    hôtels, maisons, immeubles Mantes-la-Jolie - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Illustration :
    Vue aérienne de l'lot compris entre la rue de Chanzy, la place du Marché au Blé et la rue Nationale . le grand bâtiment en cours de rénovation que l'on aperçoit au centre est le Rocher de Cancale. (Fonds Maisons de bourg, rue de l'Abbé-Hua. IVR11_20157800245NUC4A Maison de bourg, 1 rue de l'Abbé-Hua. Vue d'ensemble de la façade. IVR11_20157800247NUC4A Maison de Bourg, 1 rue de l'Abbé-Hua. Le pilier d'angle est caractéristique de l'architecture Maison de bourg, 14 rue de l'Abbé-Hua. Vue d'ensemble. IVR11_20157800365NUC4A Maison de bourg, 14 rue de l'Abbé-Hua. Détail de la porte piétonne. IVR11_20157800364NUC4A Maison de bourg, 13 rue Chante-à-l'Oie. La façade latérale est ornée d'un cadran solaire Le cadran solaire de la maison du 13, rue Chante-à-l'Oie porte la date 1820. IVR11_20157800280NUC4A Maisons de bourg, 4 et 6 rue de la Gabelle. Vue d'ensemble. IVR11_20157800293NUC4A
  • Maison de notable (vestiges)
    Maison de notable (vestiges) Mantes-la-Jolie - rue de l' Abbé-Hua - en ville - Cadastre : 2014 AB 764, 747
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette propriété s'étend sur la plate forme où se trouvait l'ancien château de Mantes. Elle comportait une maison de notable construite vers 1820 et une autre maison de style néo-régionaliste datant de 1910 avec ses annexes pittoresques. Le jardin était aménagé avec une pergola, permettant de dominer le panorama très vaste, et des statues de style asiatique. En 1945 l’ensemble était encore intact et a fait l'objet d'une expertise en vue de l'acquisition par la ville. Il était alors question d'y reconstruire l'hôtel de ville. La maison de notable a été détruite par la suite. La propriété a été transformée en
    Référence documentaire :
    Projet d'acquisition de la propriété Fayard AD Yvelines. 1290W 866. Projet d'acquisition de la
    Précision dénomination :
    de notable
    Description :
    La maison de notable (détruite) comportait un étage carré et un étage de comble. Elle était construite en moellons de calcaire et de meulière et couverte en ardoise. La seconde maison a elle aussi un étage carré et un étage de comble, elle est en meulière apparente et brique avec des pans-de-bois en sapin et couverte en tuile de style néo-normand.
    Étages :
    étage de comble
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - rue de l' Abbé-Hua - en ville - Cadastre : 2014 AB 764, 747
    Titre courant :
    Maison de notable (vestiges)
    Illustration :
    Vue de l'escalier extérieur. Contrairement à ce qu'il n'y paraît, la maison à l'arrière ne fait pas partie de la propriété. Elle est de l'autre côté de la rue. IVR11_19777800607X Vue de l'escalier extérieur. IVR11_19777800810X Vue de face de l'escalier extérieur. IVR11_19777800808X Vue de l'entrée principale de la propriété, place du château. IVR11_20157800262NUC4A Vue d'ensemble de la propriété sur l'emplacement de l'ancien château. IVR11_20157800250NUC4A Vue de l'emplacement de la maison de notable détruite. IVR11_20157800254NUC4A la plate-forme sur laquelle se trouvait la maison de notable détruite. IVR11_20157800253NUC4A L'escalier extérieur est le seul vestige de la maison de notable détruite. IVR11_20157800249NUC4A Vue de l'escalier extérieur en fer à cheval qui enserre une ancienne fontaine
  • Maisons de bourg, 17-19 boulevard Victor Duhamel
    Maisons de bourg, 17-19 boulevard Victor Duhamel Mantes-la-Jolie - 17-19 boulevard Victor Duhamel - en ville - Cadastre : 2014 AD 5-6
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    d'enduit et une toiture à longs pans brisés couverte d'ardoise. Elles sont composées de trois travées, d'un étage carré et d'un comble aménagé. Leur modénature simple est davantage conservée sur la maison de
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    Maisons de bourg, 17-19 boulevard Victor Duhamel
    Texte libre :
    Ces maisons de bourg jumelles situées à la limite occidentale du quartier des Martraits, témoignent de l'aménagement ancien des alentours du faubourg Saint-Lazare visible sur le cadastre napoléonien de
  • Maison, 39 rue des Martraits
    Maison, 39 rue des Martraits Mantes-la-Jolie - 39 rue des Martraits - en ville - Cadastre : 2014 AD 174
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    Cette maison de bourg alignée, à pan coupé, est construite en moellons de meulière dont une partie fait l'objet d'une modification (décroutage ?). De même, les joints en ciment sur la partie rocaillée des baies, la frise de consoles à degrés qui court sous le pignon couvert et le bandeau médian sont réalisés en brique. La façade située rue de la tour Saint-Martin comporte deux appliques en terre cuite . L'axe principal de la maison se concentre sur les deux conduits de la haute cheminée en brique.
    Texte libre :
    Cette maison de bourg est marquée par le traitement de son pan coupé. L'emphase dans le déploiement de la cheminée double vient souligner et renforcer sa position en tête d'îlot et matérialise la
    Illustration :
    Vue de la façade d'angle. IVR11_20167800425NUC4A
  • Ensemble de quatre maisons, 15-21 rue Saint-Fiacre
    Ensemble de quatre maisons, 15-21 rue Saint-Fiacre Mantes-la-Jolie - 15-21 rue Saint-Fiacre - en ville - Cadastre : 2014 AD 618 2014 AD 619 2014 AD 621 2014 AD 624
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    extrémités partagent la même toiture en demi-croupe surmontée d'un épi de faîtage en terre cuite. Les n°17 et . Les quatre maisons ont en commun un soubassement de pierre au niveau du rez-de-chaussée abritant un garage, un faux pan de bois, et une entrée en loggia marquée par une colonne placée sur l'angle extérieur garde-corps et à soleil rayonnant sur la porte d'origine conservée au n° 17 de la rue Saint-Fiacre.
    Étages :
    en rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Titre courant :
    Ensemble de quatre maisons, 15-21 rue Saint-Fiacre
    Texte libre :
    L'architecture de ces quatre maisons rappelle les projets de maisons dessinés par l'architecte Raymond Marabout pour la cité-jardin des Martraits. Datés de la même période, ces pavillons pourraient
    Illustration :
    Vue de la maison située au n°15 rue Saint-Fiacre. IVR11_20167800691NUC4A Vue de la maison située au n°17 rue Saint-Fiacre. IVR11_20167800692NUC4A
  • Maison, 89 rue Saint-Vincent
    Maison, 89 rue Saint-Vincent Mantes-la-Jolie - 89 rue Saint-Vincent - en ville - Cadastre : 2014 AD 36
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Murs :
    calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille faux pan de bois
    Description :
    Ce pavillon présente une structure de gros œuvre en moellons calcaire, dont le pignon est traité en faux pans de bois. La toiture en tuiles plates à deux pans possède un léger galbe en égout retroussé et l'angle droit de la façade sur rue. Une lucarne à double baie est ouverte au niveau du comble. Son garde
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la maison. IVR11_20167800660NUC4A
  • Maison, 62 rue Alphonse Durand
    Maison, 62 rue Alphonse Durand Mantes-la-Jolie - 62 rue Alphonse Durand - en ville - Cadastre : 2014 AD 134
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Construite en 1907, cette maison de bourg fut habitée au début du 20e siècle (recensement 1926) par . Son successeur dans ces lieux, M. Thomas, participa à la réalisation des plans de reconstruction de la ville au sortir de la deuxième guerre mondiale. La maison est toujours aujourd'hui un cabinet de
    Statut :
    propriété privée Cabinet de Géomètre-expert DPLG, E.GE.TO.
    Description :
    Cette maison de bourg en retrait, à trois travées, est réalisée en meulière, à joints épais en façade. Couverte de tuiles mécaniques, sa toiture à deux pans présente un pignon couvert souligné par un acrotère. Une crête de toit en terre cuite court le long du faîtage. L'encadrement des baies comme les bordures de la maison sont marqués par une chaîne alternant briques et ciment. Un décor de fleurs en céramique peinte verte et blanche vient encadrer la baie centrale de l'étage, dont le balcon est supporté , le portail et la grille d'entrée. La date de la maison, 1907 est portée dans un losange sous le
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Illustration :
    Vue de la façade principale. IVR11_20167800759NUC4A
  • Ensemble de cinq maisons, 11-19 rue Alphonse Durand
    Ensemble de cinq maisons, 11-19 rue Alphonse Durand Mantes-la-Jolie - 11-19 rue Alphonse Durand - en ville - Cadastre : 2014 AD 348 2014 AD 349 2014 AD 350 2014 AD 376 2014 AD 377
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    La date de 1900 est portée à la jonction des n°15 et 17, au niveau de la corniche. Une carte sait que le 17 rue Alphonse Durand fut, à partir de 1924, la demeure de Raymond Marabout (1886-1957 ), architecte municipal de Mantes-la-Jolie qui œuvra à l'urbanisation de la ville dans la première moitié du 20e
    Description :
    Cet ensemble de cinq maisons de bourg alignées comportent toutes un étage carré et un étage de comble. Leur toiture est en ardoise à l'exception du n°13 couvert de tuiles mécaniques. Malgré certains traitements de façade différenciés, une unité dans la modénature les caractérise. Entre le 15 et le 17 est portée la date "1900". La maison 15 rue Alphonse Durand se caractérise par un chainage de pierre et un remplissage de briques. Un cordon saillant en pierre marque la division entre le rez-de-chaussée et l'étage . La toiture est soulignée d'une corniche à modillons. Le jour de la porte piétonne est surmonté d'une agrafe en pierre à motif de feuille. La maison 17 rue Alphonse Durand est construite en meulière . L'essentiel de la façade est rocaillé, à l'exception du pourtour de la porte, qui présente des joints en ciment gris. Le soubassement est en calcaire. La façade est rythmée d'un décor de brique : bandeaux horizontaux, faux chainage vertical, corniches en dents d'engrenage au-dessus des baies et de la porte dont le
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    Ensemble de cinq maisons, 11-19 rue Alphonse Durand
    Texte libre :
    Ces cinq maisons de bourg illustrent la composition en ensembles, qui ponctue la structure urbaine de la rue Alphonse Durand.
    Illustration :
    Vue générale. On voit la qualité urbaine de cet ensemble IVR11_20167800402NUC4A Détail de l'entrée du 17. La meulière y est traitée en "opus incertum" IVR11_20167800405NUC4A Décor de l'étage du 17. le décor cumule meulière rocaillée, brique, céramique, sculpture Détail du décor de la corniche du 17 IVR11_20167800742NUC4A
  • Maisons jumelles, 4-6 rue Alphonse Durand
    Maisons jumelles, 4-6 rue Alphonse Durand Mantes-la-Jolie - 4 rue Alphonse Durand 6 rue Alphonse Durand - en ville - Cadastre : 2014 AD 324 2014 AD 325
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    étage de combles. La composition d'ensemble est destinée à donner l'illusion d'une plus grande demeure
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Vue de la façade principale. IVR11_20167800412NUC4A Vue du décor de céramique et de la marquise d'entrée. IVR11_20167800413NUC4A
  • Maisons de l'îlot A
    Maisons de l'îlot A Mantes-la-Jolie - 7-19 Rue Louis Cauzard 1-11 rue Famille Salomon - en ville - Cadastre : 2014 AH 101-105; 108-111; 520-522; 405
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    L'îlot A qui comportait des immeubles ISAI se composait aussi de maisons individuelles donnant sur un vaste îlot ouvert, le square de la Paix.
    Murs :
    calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille
    Description :
    Ces six maisons de bourg sont toutes conçues sur le même modèle mais présentent des variations de détail dans le nombre de travées et la modénature des baies : alternance de deux ou trois travées de l'îlot qui est composé d'immeubles, se fait par l'intermédiaire d'un bâtiment en rez-de-chaussée de plan semi-circulaire et à toit terrasse, abritant une boutique.
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    Maisons de l'îlot A
    Illustration :
    Façade sur rue de la maison de la première maison de bourg, 7, rue Louis Cauzard. La boutique au rez-de-chaussée a été supprimée. IVR11_20167800093NUC4A Le pignon de la première maison, rue Louis Cauzard et sa cheminée de brique Cette maison de bourg, 11 rue Louis Cauzard, est deux fois plus large que les autres Détail de la porte d'entrée du 11, rue Louis Cauzard. Le décor, très sobre, se concentre sur les Maison de bourg, 15, rue Louis Cauzard. La porte piétonne cintrée s'oppose aux petites ouvertures Les maisons des 17 et 19 rue Louis Cauzard présentent quelques variantes de taille et de décor L'angle est occupé par une boutique en rez-de-chaussée dont le tracé au sol est arrondi. Elle fait la transition avec les immeubles de l'autre façade de l'îlot. IVR11_20167800100NUC4A La façade arrière des maisons de la rue Louis Cauzard donne sur un square public, le square de la