Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 11 sur 11 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • immeuble Le Castel de l'Espérance, 46 rue Félix Faure
    immeuble Le Castel de l'Espérance, 46 rue Félix Faure Enghien-les-Bains - 46 rue Félix Faure - en ville - Cadastre : 1995 AD 79
    Historique :
    immeubles de rapport sur une parcelle dont l'architecte se dit le propriétaire, ce qui lui est contesté car retrait avec un jardinet en avant, un jardin organisé sur le plan de l'architecte en quatre parterres et Le Castel de l'Espérance a été construit en 1911 par l'architecte Henri Moreels constitué de deux ne figure pas comme tel sur la matrice. Il présente un premier projet où les immeubles font 19 mètres de haut, refusé en raison de sa non conformité avec le décret urbain n'autorisant qu'une hauteur totale de 14 mètres. Les deux immeubles sont construits sur une parcelle étroite : un premier immeuble en
    Description :
    L'élévation sur rue présente 'une composition symétrique organisée en deux travées latérales , ces deux travées sont reliées par un balcon-loggia qui repose sur des consoles de béton. Comme dans
    Titre courant :
    immeuble Le Castel de l'Espérance, 46 rue Félix Faure
    Appellations :
    Le Castel de l'Espérance
    Illustration :
    Elévation et coupe de l'immeuble donnant sur la rue Félix Faure (1911). (AM Enghien-les-Bains, 1T Elévation de la façade antérieure de l'immeuble donnant sur la cour intérieure (1911). (AM Enghien Vue de la façade antérieure de l'immeuble sur la rue Félix Faure IVR11_20089500365NUC4A Vue la porte d'entrée de l'immeuble donnant sur la rue Félix Faure IVR11_20089500367NUC4A Détail de la frise sur faïence ornant la porte d'entrée du premier immeuble. Motif floral Détail du décor entre deux baies, sur un plein de travée IVR11_20089500369NUC4A
  • immeuble, 26 rue Pasteur
    immeuble, 26 rue Pasteur Enghien-les-Bains - 26 rue Pasteur - en ville - Cadastre : 1995 AD 741
    Représentations :
    Le balcon-loggia est soutenu par deux colonnes. Un décor floral en relief de béton court sous la corniche séparant le rez de chaussée du premier étage. La porte est orné d'un décor de ferronnerie
    Description :
    Immeuble construit sur une parcelle très étroite, ce qui avec ses nombreux niveaux donne un édifice d'une loggia-balcon et d'une lucarne au toit rhomboïdal original. Le rez de chaussée est surélevé et une
  • immeuble, 11 bis rue de Malleville
    immeuble, 11 bis rue de Malleville Enghien-les-Bains - 11 bis rue de Malleville passage Dubuisson - en ville - Cadastre : 1995 AD 498
    Description :
    centrales plus étroites, sur la rue de Malleville. A l'angle gauche donnant sur le passage Dubuisson, en Situé sur une parcelle d'angle, sa façade principale se déploie avec quatre travées, dont les deux niveaux ayant été blanchies, le niveau au dessus est traité en faux pans de bois avec un enduit tyrolien . Sous le toit débordant soutenu par des aisseliers de bois, l'architecte a disposé une frise de métopes.
    Illustration :
    -chaussée, sur le passage Dubuisson. IVR11_20089500528NUC4A Détail de l'encorbellement faisant transition entre le premier niveau en surplomb et le rez-de Détail du garde-corps au rez-de-chaussée, de style Art Déco. Les balustres semblent en fonte et le
  • immeuble, 28 rue Paul Delinge
    immeuble, 28 rue Paul Delinge Enghien-les-Bains - 28 rue Paul Delinge - en ville - Cadastre : 1995 AD 553
    Représentations :
    Sur le portail formé de volutes et d'enroulements de métal sont disposées de fines brindilles forgées. Les piedroits sont surmontés de deux vases en profil forgé évoquant des vases médicis. Sur la
    Description :
    Immeuble construit sur un plan en L, le corps de bâtiment formant une avancée permettant d'insérer cabochons ou en frises sur les allèges des baies. Les baies, de formes différentes, ont des garde-corps de fonte ornés de chardons. Mais la partie la plus remarquable, en matière de technique décorative sont le
    Illustration :
    Vue d'ensemble du portail d'entrée fermant le jardin antérieur de l'immeuble Détail du motif de vase en ferronnerie ornant le pilastre gauche du portail d'entrée
  • immeuble de l'architecte Henri Moreels, 12 rue du Départ
    immeuble de l'architecte Henri Moreels, 12 rue du Départ Enghien-les-Bains - 12 rue du Départ - en ville - Cadastre : 1995 AB 313
    Représentations :
    , et décor géométrique. Des chardons ornent les carreaux de grès cérame situés sur les jardinières ornant l'espace privatif d'accés à l'immeuble, entre le portail et la porte d'entrée.
    Description :
    : des piliers de bois soutiennent l'auvent qui couvre la loggia donnant une vue sur le paysage. Cet immeuble de cinq travées présente une façade symétrique dont le rythme est donné par les deux loggia courrant sur toute la longueur de la façade, selon un schéma souvent utilisé par l'architecte
    Illustration :
    Vue de la première grille et portail en ferronnerie fermant l'entrée sur la rue. De part et d'autre , sont disposées des jardinières ornées de chardons sur des carreaux de grès cérame de l'allée d'accès à l'immeuble. Le motif, en léger relief, figure des chardons Détail d'un panneau en bas relief de béton, orné de motifs floraux : roses et soleils, situé sur un Détail des motifs sculptés situés sous le balcon du cinquième niveau. IVR11_20089500302NUC4A
  • Les maisons et immeubles d'Enghien-les-Bains
    Les maisons et immeubles d'Enghien-les-Bains Enghien-les-Bains
    Historique :
    car l'histoire de la ville ne prend naissance que durant le deuxième quart du 19e siècle. En raison de typologie des maisons du 19e siècle et de mieux comprendre l'évolution du bâti de la ville. D'autre part, le repérage a en grande partie repris celui établi pour la ZPPAUP (validée le 9 octobre 2007) avec cependant plusieurs bâtiments de ce dernier afin de traduire sa marque dans le corpus général étudié. Le chiffre indiqué comme bâti INSEE est le nombre de logements en 2007 dans la ville dont 24% de maisons et 72, 5
    Description :
    historiques. Le régionalisme a eu peu d'impact sur l'architecture d'Enghien-les-Bains. Le second aspect majeur l'architecture de la ville. Pour le 19e siècle on peut signaler l'importance du corpus des maisons à trois construites sur les grands axes de la ville établis à cette période ainsi qu'à un ensemble d'immeubles des
    Annexe :
    Ville de Paris, 143 768) - VERNHOLES. L'habitation du parisien en banlieue. Après le travail à Paris , le repos à la campagne. Paris , [191?], 132 p., ill. (phot.) ; 24,5 cm, pl. 49. (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, in-8° 922 409) - PETITPAS. Le cottage pour tous. Maisons de campagne plans et devis, sous la direction de M. Bourniquel. La maisonnette, le cottage, la villa, la grande usuelle, 1933. pp. 28-31 Fol. V 3926. Le Moniteur des architectes, 1853, pl. 188. Fol. V 234. La Semaine
    Texte libre :
    L'ensemble de l'étude sur les maisons et immeubles d'Enghien-les-Bains, ainsi que la publication
    Illustration :
    Le chalet de Giraud à Saint-Gratien, commune de saint Gratien. Ce type de chalet, sur la commune en Vue d'ensemble de maisons construites sur le bord du lac, donnant sur l'avenue de Ceinture Céramique : détail d'une frise de faïence au décor de feuilles de platane située sur le haut de la présentait un belvédère pour jouir de la vue depuis le toit en terrasse. (AM Enghien-les-Bains, 1T 94 Elévation sur rue, coupes et plans de la maison élevée en 1926 pour monsieur Tisson, avenue de Elévation et coupe d'une maison construite pour madame Le Luau en 1914 (non localisée). (AM Enghien Decressoniière et Henry Salmon (architecte DPLG; 6 rue du Départ). Il s'élevait avec une façade sur la Grande rue , actuelle rue du Général de Gaulle et une autre sur l'avenue d'Enghien. (AM Enghien-les-Bains, Fonds des Détail du cachet que l'architecte Henri Moreels apposait sur ses documents professionnels. (AM Portrait de l'architecte Henri Moreels dans le jardin de sa maison. (Collection particulière de la
  • immeuble, 14 rue de Puisaye
    immeuble, 14 rue de Puisaye Enghien-les-Bains - 14 rue de Puisaye allée des Ecoles - en ville - Cadastre : 1995 AD 20
    Description :
    simplicité du bâtiment a utilisé plusieurs techniques de décor : large frise de béton, courant sur le rez de ponctuant le bas du premier étage figurant des coupes de fleurs très colorées et, sur le dernier étage, une
    Illustration :
    Détail de la frise en relief de béton à motifs floraux ornant le rez-de-chaussée
  • immeuble, 9 rue Blanche
    immeuble, 9 rue Blanche Enghien-les-Bains - 9 rue Blanche - en ville - Cadastre : 1995 AB 315
    Description :
    matériaux, permettant ainsi des effets polychromes et décoratifs. Sur le fond clair de la brique silico production courante de l'architecte Moreels dans le soin qu'il apporte toujours à la mise en œuvre des bleu clair complètent le décor.
  • immeuble, 12 bis boulevard d' Ormesson
    immeuble, 12 bis boulevard d' Ormesson Enghien-les-Bains - 12 bis boulevard d' Ormesson - en ville - Cadastre : 1995 AC 192
    Description :
    le décor de cet immeuble : variation sur les dessins des garde-corps, panneaux de grès flammé, décor dans un nouvel espace. Sur le haut, court une frise de branches chargées de pommes de pin. autonome. Elle est encadrée sur trois niveaux par des balcons. Moreels a tout particulièrement insisté sur étage. Ce gout du décor se retrouve dans Le hall de l'immeuble, l'un des plus ornés d'Enghien : quatre cartouche avec chute de fleurs. Au centre, deux miroirs accentuent le jeu des termes qui se démultiplient
    Illustration :
    irisés. On retrouve ce motif de mosaïque sur le linteau de la fenêtre située au dessous de pins, sculptés dans les écoinçons, carreaux de grès en relief ornés de feuilles de châtaigner sur le garde corps du balcon IVR11_20069500202XA Vue du départ de l'escalier, depuis le vestibule du rez-de-chaussée, et de la porte de l'ascenseur
  • immeuble de M. Blenstein, 49 rue Félix Faure
    immeuble de M. Blenstein, 49 rue Félix Faure Enghien-les-Bains - 49 rue Félix Faure sentier des Lièvres - en ville - Cadastre : 1995 AD 148
    Historique :
    est présenté comme une œuvre illustrant les qualités de modernisme de son concepteur, le rattachant au : le commanditaire a voulu un immeuble de 19 mètres de haut, en contradiction avec les arrêtés
    Description :
    sont amorties par un petit balcon loggia dont le toit en auvent, de forme triangulaire est supporté par
    Illustration :
    Elévation de la façade sur rue en 1912. Premier état du projet respectant les arrêtés municipaux de 1910 et 1911 sur les gabarits en fonction des largeurs de rues : l'ensemble présente trois niveaux. (AM Elévation de la façade sur rue, deuxième projet : l'ensemble a quatre niveaux plus un étage de
  • immeuble de madame Ballaz, 10 rue du Départ
    immeuble de madame Ballaz, 10 rue du Départ Enghien-les-Bains - 10 rue du Départ - en ville - Cadastre : 1995 AB 316
    Représentations :
    Au dessus de la porte d'entrée figure un motif de proue de navire sur les vagues
    Description :
    par des ailes ornées, au cinquième étage, par deux balcons loggias. Le décor de l'édifice a fait
    Illustration :
    Détail de l'un des panneaux de céramique ornant le dessus des baies du premier niveau
1